AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

31 joueurs
45 personnages
20 Hommes
25 Femmes
Helion 15 hab.
Reiver 11 hab.
Steros 13 hab.
Extérieur 6 hab.

 

 Φ 2. Reiver, l'avant-poste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Messages : 811
Médaillons : 4162

Crédits : Vanka
Présence : Omniprésent

Pseudo internet : Staff AD

PNJ • Maître de Jeu



 Sujet: Φ 2. Reiver, l'avant-poste   Dim 6 Aoû 2017 - 14:15

Reiver
Tableau d'ambiance
Reiver
(lien externe)

Description

D'immenses blocs forment une barricade qui s'élève à plus de neuf mètres, protégée en avant par des pieux de bois et de métaux tranchants, renforcée par les baraquements faits de pierres diverses. Dans cet avant-poste de fortune règne une atmosphère pesante et morose. Hormis le camp d'entraînement et les expéditions, il est possible de passer sa vie enfermé dans les murs de pierre nus sans même fouler la terre extérieure.

L'avant-poste s'étend sur environ 8km² et abrite environ 900 personnes. La majorité des résidents sont des miliciens passant le plus clair de leur temps à s'entraîner ou en expéditions à l'extérieur des barricades.




Hiérarchie

Mode de vie
À noter que des règles RP régulent la vie des habitants, consultez les lois spécifiques à Reiver.

En dehors de leurs affectations, tous les miliciens ont un rôle à jouer dans l'avant-poste. Ces missions vont de la surveillance à la manutention. Des civils sont chargés de fonctions plus spécifiques comme les soigneurs, techniciens. Les civils sont une minorité à Reiver et peuvent être envoyés en mission au même titre que les miliciens de métier, notamment lorsqu'il s'agit d'exploiter des ressources.

L'intendance du camp dépend du directeur, choisi par le Commandant. Cette personne doit s'assurer du bon fonctionnement du camp et assurer l'encadrement des civils. Le directeur travaille donc en étroite collaboration avec le Commandant et les différents capitaines. Il coordonne les différents responsables de secteur et d'ateliers civils. En cas de conflits impliquant des civils, il peut être juge de ces conflits.

Le rationnement est bien plus strict qu'à Helion. À l'avant-poste, chacun a le même traitement. Que ce soit pour la nourriture ou le lit. Bien que les gradés aient un peu plus d'intimité, il réside à Reiver un équilibre bien plus sain qu'au dôme. Cela apporte une certaine fraternité et une solidarité que l'on ne soupçonnerait pas si aisément vu de l'extérieur.

Les seules personnes pouvant avoir accès à une instruction viable à Reiver sont les miliciens voués à être promus sergents voire capitaines. Les capitaines peuvent également demander à ce que les seconds qui les assistent soient instruits. Des éléments qui parviennent à se démarquer des autres, sortir du lot. Pour les autres, s'ils n'ont pas eu la chance d'apprendre par le passé, Reiver ne leur accordera pas l'accès à la connaissance. Par souci d'élitisme mais aussi pour cultiver la supériorité des officiers sur la population.

Au sein de l'avant-poste, la communication se fait depuis le centre de contrôle. Des annonces sont diffusées par des haut-parleurs et pour les communications privées, il est fait usage de radios.



Intégration

Pour certains, Reiver est une vocation. Pour d'autres, une fatalité. Des réfugiés se portent volontaires par goût de l'aventure ou pour fuir une situation peu confortable au dôme. Leur requête est acceptée ou refusée, ils doivent obtenir l'accord d'un Commandant (ou supérieur) d'Helion ainsi que l'aval du Commandant de Reiver. À ces volontaires, on promet une solde convenable pour leur famille restée à Helion ou pour leur retour au dôme. Beaucoup doutent de la véracité de cette carotte que l'on agite devant leur nez...

Viennent ensuite les affectés : des miliciens d'Helion qui échappent doucement au contrôle de leurs supérieurs, des têtes pensantes qui auraient plus à apporter à Reiver qu'à Helion. À ces personnes, Reiver est proposé comme une promotion, une avancée dans leur carrière. Ils sont libres d'accepter ou non, bien qu'ils sachent que s'ils refusent, leur situation à Helion s'en trouvera impactée. Il peut arriver que des réfugiés civils désirent, de leur propre initiative, demander à être affectés à l'avant-poste.

En dernier lieu viennent les condamnés. Ces réfugiés que Helion veut éloigner mais qui n'ont pas encore franchi le point de non-retour. À leur arrivée, ils sont souvent mis à part, jugés et rejetés tant qu'ils n'ont pas fait leurs preuves, tant qu'ils n'ont pas dépassé le caractère punitif de leur affectation et montré qu'ils veulent réellement s'investir à Reiver.

Il arrive que certains survivants soient intégrés à Reiver. Des personnes désireuses de rejoindre une communauté mais ne pouvant prétendre à Helion. Ou alors des personnes pensant que d'être à Reiver peut les amener à rejoindre Helion. Des optimistes en somme. Une forte différence est faite entre les survivants admis à Reiver et les réfugiés. Tant qu'un survivant n'a pas fait ses preuves aux yeux des autres, il reste un étranger. Les captifs sont d'ailleurs régulièrement malmenés par leurs geôliers pour qui les survivants sont des ennemis.

Toute personne entrant illégalement à Reiver risque l'enfermement et la peine capitale. L'espionnage n'étant pas une pratique inconnue, les lois de l'avant-poste concernant les clandestins sont sans appel. L'exécution attend tout personnel non autorisé.


Sanctions

Les règles sont très simples à Reiver : tout ordre venant d'un supérieur doit être exécuté sans discussion. L'insubordination est sévèrement punie.
- corvées
- isolement
- sévices
- exécution


Missions

Reiver est le lien entre Helion et l'extérieur. Leur mission principale est de veiller aux intérêts du dôme pour prévenir des dangers potentiels. Pour l'heure, Steros est dans la ligne de mire de l'avant-poste.

Les activités de Reiver sont découpées en trois domaines bien distincts.

- La défense : compte les éléments les plus féroces mais aussi les plus stratèges, ils organisent la sécurité et l'ordre à l'avant-poste. Ils sont envoyés en première ligne en cas de conflit direct et effectuent des missions d'observation dans les alentours du dôme. Les expéditions de routine ne durent pas plus de deux semaines.

- L'exploration : ces miliciens voyagent dans les environs et au-delà, en quête de ressources à exploiter et de potentiels survivants à chasser (ils ont notamment pour ordre de ramener à Reiver tout survivant pouvant montrer des particularités hors du commun). Ce sont les aventuriers, les curieux et autres inconscients. On y retrouve beaucoup de condamnés qui sont alors gaiement envoyés en éclaireurs.

- L'exploitation : ces unités organisent l'exploitation des ressources localisées à l'extérieur de Reiver et assurent les convois Extérieur-Reiver, Reiver-Helion. La plupart de ces miliciens ont un savoir technique et ils supervisent le traitement des ressources ramenées à Reiver. Ils doivent collaborer avec les civils qui sont parfois embarqués avec eux en expéditions pour exploiter les ressources.

Plus discrètement, Reiver doit rester en alerte face aux survivants à qui l'on prête des capacités spéciales. Si une personne de ce type est repérée, ils doivent la soumettre à différents tests avant de l'envoyer à Helion où elle sera étudiée plus en détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com
avatar



Messages : 811
Médaillons : 4162

Crédits : Vanka
Présence : Omniprésent

Pseudo internet : Staff AD

PNJ • Maître de Jeu



 Sujet: Re: Φ 2. Reiver, l'avant-poste   Mar 5 Juin 2018 - 12:05

F.A.Q.
N'hésitez pas à poser vos questions au staff.

Reiver

- Reiver est-il le "goulag" d'Helion ?
Effectivement, le dôme peut être amené à envoyer des personnes à Reiver en guise de sanction pour un comportement déviant ou une faute. Il faut voir cet envoi à l'avant-poste comme une "dernière chance". Une alternative à la peine capitale. Mais il ne faut pas se le cacher : la majorité des envoyés à Reiver ne tiennent pas longtemps face aux conditions de vie de l'extérieur (air nocif, maladies, insalubrité des lieux).

- Une personne envoyée à Reiver peut-elle retourner à Helion ?
Hormis de très rares exception, tout réfugié envoyé à Helion y reste jusqu'à la fin de sa vie. Les miliciens envoyés conservent leurs accréditations uniquement pour mener à bien les missions où ils doivent se rendre au niveau 1 récupérer des ressources fournies par le dôme ou encore représenter Reiver dans les événements comme l'anniversaire d'Helion. Les ingénieurs et supérieurs envoyés à Reiver peuvent espérer se reconvertir à Helion une fois un âge avancé ou une incapacité à tenir son rôle à l'avant-poste, mais ceci doit être décidé par le commandement de Reiver et d'Helion.
Il va sans dire que les réfugiés et miliciens envoyés de force à Reiver ne pourront jamais retourner vivre à Helion.

- Les expéditions sont décidées par les joueurs ? Ou données par le staff ?
Les missions peuvent être imaginées par les joueurs (avec l'accord du Commandant et des Capitaines concernés) via la section privée des personnages appartenant à Reiver. Des missions sont également être organisées sous forme d'event de groupe par le staff. Les inscriptions se feront dans cette dite section.
En temps normal, vous pouvez imaginer que les unités sont envoyées au moins une semaine par mois en mission à l'extérieur.
Les unités de défense (miliciens uniquement) : patrouilles autour du dôme.
Les unités d'exploration (miliciens, parfois quelques civils connaissant le lieu de destination) : expéditions vers le désert/montagnes/forêt pour trouver des ressources ou surveiller des points d'intérêt.
Les unités d’exploitation (miliciens et civils - les miliciens escortant plus qu'ils n'exploitent, finalement) : convois pour rapatrier des ressources, récupérer des matériaux ou entretenir des infrastructures.

- Combien y a-t-il d'unités par domaine d'opération (défense, exploration, exploitation) ?
Les 3/4 de la population de Reiver est composée de miliciens répartis dans ces trois pôles. Une escouade est composée en moyenne de 10 miliciens. On compte donc une moyenne de 20 escouades par domaine, sachant qu'il y a plus de miliciens à la défense qu'à l'exploitation (qui fait appel à des civils pour les basses besognes).

- Quels sont les grades dans la milice ?
Les grades sont simples : Commandant (choisi par le Général d'Helion), Capitaines (choisis par le Commandant de Reiver), Sergents (nommés par les Capitaines). Bien sûr, des miliciens peuvent avoir une place privilégiée : par exemple en étant choisi par un capitaine pour le seconder dans ses tâches ou pour faire le relais entre différentes unités. À ce moment, le milicien dépend du Capitaine avant de répondre présent auprès de son Sergent. Les capitaines peuvent officialiser chacun un second. Les autres miliciens qui les assisteront ne pourront avoir de statut officiel.

- Les miliciens de Reiver ont-ils des uniformes ?
Les tenues sont bien moins réglementées qu'à Helion étant donné que l'avant-poste n'a pas les mêmes moyens en terme de production. La plupart des uniformes sont rapiécés et rapiécés au fil des années, ce qui est demandé, c'est que les miliciens portent des tenues sobres allant du noir, gris, beige. Les écussons ne sont pas et les protections sont réservées aux unités qui partent en expédition. Ces derniers ont également accès à des tenues de camouflage et tout autre matériel souvent indispensable pour certaines missions.
Pour Helion, consultez la section vie à Helion

- Quelles armes utilise-t-on ?
Les armes à feu sont monnaie courante à Reiver : attribuées aux miliciens de confiance qui ne doivent cependant s'en servir qu'en cas d'extrême urgence. Les munitions n'étant pas infinies. À l'intérieur du camp, aucune arme à feu ne doit circuler. Elles sont recensées avant et après chaque expédition à l'extérieur où, là, les miliciens peuvent être armés. Dans l'avant-poste même, les miliciens ont le droit de porter des armes blanches. Les civils ne sont pas autorisés à avoir des armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com
 
Φ 2. Reiver, l'avant-poste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Administration :: Premiers pas :: Annexes-