AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations
Φ Les RP libres
Φ Début de l'intrigue !
Φ Profitez de la section RP de groupe
pour proposer vos idées RP
Flash info

Intrigue Mise à jour du chapitre en cours juste ici !
PROMO Médaillons Soutenez AD sur Bazzart et PRD ! (doubles post interdits)
Intrigue Ne pas lancer de RP dépassant le 14/03/2481





Attendus
Merci de privilégier Helion Steros
évitezles Natifs
Personnages
44 joueurs ◈ 62 personnages
31 Hommes ◈ 31 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 16 hab.
Extérieur 13 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 14/03/2481
En RP

Partagez | 
 

 (28/02/2481) - Une confidence se donne, mais ne se demande pas (Nya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 118
Médaillons : 607
Crédits : luaneshë
Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Lore/Ari


Personnage
Occupation : Milicien (défense)
Âge : 26 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Milice



 Sujet: (28/02/2481) - Une confidence se donne, mais ne se demande pas (Nya)   Dim 25 Mar 2018 - 20:58


Ast aida rapidement son adversaire du jour à se relever, la tête ailleurs. Voilà plusieurs heures qu'il entraînait Nya au combat au corps-à-corps, sans armes. La jeune femme avait encore de nombreux progrès à faire mais elle avait pour elle une volonté sans faille qui plaisait à Ast. Il appréciait la détermination dans ce genre de domaine, encore plus lorsque la personne était toute entière dévoué à l'avant-poste, comme ça lui semblait être le cas avec la jeune femme. Après six ans a la fréquenter, il savait qu'ils avaient ça en commun : la loyauté qu'ils offraient à Reiver. C'était bien un de leurs seuls points communs d'ailleurs. Un milicien et une civile, un glaçon incapable de comprendre ses congénères et une tolérante qui savait parfaitement décoder le monde, un combattant chevronné et une novice en terme de combat... Et la liste était encore longue. Cependant, de manière tout à fait inattendue, Ast la supportait. Il ne l'envoyait bouler que très rarement et si ses réponses n'étaient parfois que de vagues grognements, il l'écoutait. Si il l'appréciait ? Lui-même n'aurait pas sû dire si c'était le cas ou non. Il n'avait apprécié, aimé, que très peu de personnes au cours de sa vie et ça c'était rarement bien fini. Le seul qu'il voyait encore était Marko... Et Djebann. Cela avait fait un immense choc au jeune homme de revoir son ancien meilleur ami, celui qui, il le savait désormais, ne l'avait jamais considéré comme autre chose qu'un jouet. Il le pensait mort. Mais non, le brun était bien vivant. Ast ne voulait pas se pencher sur cette affaire. Il n'avait pas encore prit de décision, son ancienne affection pour le trouble-fête de l'avant-poste s'opposant violemment à la loyauté sans faille qu'il vouait à Reiver. Il se concentra de nouveau sur Nya et lâcha avec sa neutralité habituelle "-On a fini pour le moment.".

Sans un mot de plus, le jeune homme partit vers la bordure de la cour où ils s'entraînaient. Une cour qu'il arpentait depuis des années et ce, sans relâche. Il connaissait par cœur le parcours d'entraînement depuis le temps. Il attrapa rapidement une des deux gourdes emplies d'eau pour l'envoyer à Nya. Il s'hydrata quelques secondes avant de refermer sa propre bouteille. Alors il regarda la jeune femme et déclara "-Tu as encore énormément de progrès à faire... Mais tu as la volonté et le mental pour aller loin. Tu peux réussir.". Les mots avaient été prononcés sans intonation particulière, sans émotion transparaissant au travers de sa voix et pourtant. C'était bien un compliment qui avait passé les lèvres du jeune homme. Il n'était jamais très généreux en termes d'éloges et de louanges, on pouvait même le qualifier de radin à ce niveau-là. Mais c'était sa manière d'encourager Nya. Enfin ça et lui faire rencontrer le sable un nombre hallucinant de fois. La jeune femme était parfaitement au courant qu'il n'était pas un enfant de cœur, qu'il n'allait pas la ménager sous prétexte qu'elle débutait. La seule raison pour laquelle Ast se montrait moins violent avec elle qu'avec n'importe quel milicien qui s'entraînait avec lui était le fait qu'elle était une civile. Pour le jeune homme c'était une excuse pour beaucoup de choses. Néanmoins, il n'était pas malhonnête lorsqu'il s'en servait. Les civils étaient ceux qui devaient être protégés. Dans sa tête, il était normal de se montrer, non pas plus poli ou plus sympathique qu'avec un milicien, mais au moins un peu moins dur et cassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t166-ast-febvre-aussi-dit-le-glacon-terminee
avatar

Messages : 122
Médaillons : 394
Avatar : Freya Mavor
Pseudo : Sha Lottie
Présence : 7/7

Multi-comptes : Slown Erzion / Ven Bishop


Personnage
Occupation : Responsable des écuries
Âge : 26 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil



 Sujet: Re: (28/02/2481) - Une confidence se donne, mais ne se demande pas (Nya)   Mar 27 Mar 2018 - 17:09



Une confidence se donne, mais ne se demande pas
Ast ξ Nya



C’était à bout de souffle que j’attrapai sa main. Me relevant dans un bon souple, Ast m’aida à me hisser sur mes deux jambes après m’avoir mise à terre. C’était une bonne partie de l’après-midi qu’il m’avait consacré pour pouvoir parfaire mon entraînement. Et Dieu seul sait à quel point cela m'était utile. Avec tous ces récents événements, c’était calmement, gardant une tête froide sur mes deux épaules, que j’étais allé voir mon ami pour lui demander un peu d’aide. C’était un déclic que Wrex m’avait si gracieusement offert. Peut-être que si je ne m’étais pas retrouvée si impuissante, si faible tel un agneau entre les griffes du grand méchant loup, je ne serais pas là, aujourd’hui, en compagnie d’Ast. Mais rien que de repenser à l’odeur de sa pisse, aux yeux écarquillés d’Eiv’, à cette douleur insoutenable, un dégoût immense me parvint, m’obligeant à agir. Cette sensation de faiblesse, cette incapacité à protéger mes proches, à me protéger moi-même, cela devait suffire. Le jeune milicien devait sûrement comprendre très bien de quoi je parlais. C’était bien lui qui m’avait retrouvé, il y a de cela 6 ans, à l’extérieur, gisant dans un buisson après une inconsciente tentative de courage. Oui, c’était irréfléchi et capricieux de ma part, mais une pulsion m’avait portée, pour me ramener quelques instants plus tard, bien au fond, telle une enfant inconsciente, me faisant ronger par mes peurs.


Je lui étais reconnaissante, et il le savait. il savait très bien, qu’à la moindre occasion, je n’hésiterais pas à lui rendre la pareille. Mais aujourd’hui, c’était encore lui qui m’aidait dans mon malheur.. Ah, sacré Ast !  Malgré son air dur et renfermé, j’étais persuadée que c’était un coeur énorme qui se dissimulait en dessous de cette façade. Un masque qui me ramène étrangement à Elrych, et si je n’avais pas vécu avec lui, peut-être que je ne comprendrais pas le milicien, comme je pense, maintenant, le connaître. Et puis toutes ces années, que je le vois se dévouer à Reiver, de toute son âme. Plus fidèle que lui, plus fier de porter son blason, non, vous ne trouverez pas. Puis si patient aussi, patient de m’entrainer, sur un combat que je ne maîtrise vraiment pas. Le corps-à-corps n’est vraiment pas mon atout, de par ma corpulence, de par mon peu d’expérience dans ce domaine. Très peu de civils se consacrent aux activités des miliciens, bien trop occupés dans leurs tâches. Moi aussi, bien sûr, mais parfois il faut savoir prendre du temps pour soi, du temps pour évoluer, pour devenir un élément important.

Des gouttes de sueur perlaient sur mon front, le cerveau en ébullition, je reprenais mon souffle, inspirant, expirant pour calmer l’adrénaline que le combat avait fait monter. C’était une bonne fatigue qui m’envahissait, une fatigue, qui peut-être me ferait enfin dormir comme un bébé. Sans un mot, j'acquiesçai à mon binôme, quand celui-ci m'indiqua que l'entraînement était fini. C’était d’un soupir de soulagement que je le suivis vers la clôture, foulant le sol terreux de mes bottes en cuir. Pourtant, il y avait quelque chose qui clochait. Quelque chose dans son comportement. Je commençais à bien le connaître, à plus ou moins savoir le cerner. Ce n’était pas cet aspect froid de lui, ce manque de sentiment qui m'indiquait cela, mais juste un pressentiment. Il ressemblait vraiment à Elrych, et les personnages comme eux, commençaient à ne plus avoir trop de secret pour moi. Plantant son regard dans le mien, le jeune homme m'encouragea par des mots qui je pris comme tel, comme des félicitations. Il n’était pas du genre à faire un éloge admiratif, cela m’aurait même fait bizarre s’il avait développé plus. Mais ses mots me vinrent droit au coeur, me motivant encore plus dans mon optique d’évoluer. Après avoir bu quelques gorgées de l’eau qu’il venait de m’envoyer, je lui lançai d’un sourire sincère.

“ Je suis heureuse de te l'entendre dire. C’est motivant.. que tu prennes du temps pour moi.. Puis tu es un très bon prof, sache-le !”

Je le savais sincère, mais je le voyais légèrement chamboulé par quelque chose. C’est à ce moment-là, que je me rappelai avoir entendu parler du retour de Djebann. Doucement, le lien naquit  en moi, comme si cette évidence aurait pu, en effet, être la cause de ce léger doute. M’adossant à la barrière, tout en me situant à moins d’un mètre de lui, je plongeai un regard authentique, enlevant le fossé de milicien et de civil, imposant juste celle d’une amie.

“Dit moi, tu vas bien Ast ? T’avais l’air un peu absent pendant l’entraînement ?”


_________________
IF WE SHADOW.

By COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t859-reiver-kaenya-obs-you-are-your-only-limit http://www.afterdawn-rp.com/t847-kaenya-obs-you-are-your-only-limit
 
(28/02/2481) - Une confidence se donne, mais ne se demande pas (Nya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Avant-poste Reiver :: Camp :: Entraînement-
 
Sauter vers: