AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Participez à la Roulette RP !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

27 joueurs
39 personnages
17 Hommes
22 Femmes
Helion 13 hab.
Reiver 10 hab.
Steros 11 hab.
Extérieur 5 hab.
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 

 05/03/2481 ▬ Things are about to change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Mer 18 Avr 2018 - 10:28

Things are about
to change
Un souhait naissant, une main sûre, capable de changer les choses pour une poignée de personnes. Au moins pour eux... Si mes idées sont loin des prétentions et des grandes utopie, je prends peu à peu conscience de l'ampleur de l'impact que je peux avoir sur les choses. Bien que Lucian reste sur mes gardes, je tente de faire ma place en m'émancipant de son emprise. Si je ne suis plus l'assistant, certains me voient toujours en tant que tel. Ce n'est pas un fait que je peux leur reprocher. Je n'ai jamais été un modèle d'investissement dans mes fonctions, me contentant de gérer la paperasse laissée par mon père et de régler les affaires qui m'intéressaient. Plus prompt à vivre qu'à survivre. Mais les récents événements ont ébranlé bien des consciences. Voir Eyli et Nox dans ces baraquements, c'est intolérable à mes yeux. Si j'ai augmenté les quotas pour limiter l'affluence, je n'en reste pas moins convaincu que l'on peut trouver une solution pour user des survivants et aspirants pour aider aux travaux du dôme.

Si le projet de faire appel à Reiver afin qu'il installe un camp plus près du dôme le temps des événements, je sais que ça ne dépend pas uniquement de moi et que bien des personnes se mettront en travers de cette idée. À commencer par mon père... Si beaucoup ne sont pas contre l'idée d'exploiter une main d'œuvre à laquelle on ne devra rien après, rares sont ceux qui voudront leur apporter la moindre aide logistique. Ce qui va à l'encontre de ce que je veux pour ces personnes. Évidemment, et ce depuis ma nomination, Thaddeus Lerkan le Commandant d'intégration, tape du poing à la moindre décision que je prends. Il est malade rien qu'à l'idée que l'on laisse des survivants approcher le dôme... Si mon augmentation des quotas le ravit, je ne me fais guère d'illusions : ça ne change pas le fait qu'il me déteste et contestera la moindre de mes paroles.

Plutôt que de présenter mon projet au Conseil, j'ai décidé de prendre rendez-vous avec le Général. Un moyen de contourner Lerkan et également d'avoir peut-être une voix en plus lors du prochain Conseil. De plus, je reste persuadé que le Général sera à même d'encourager ce projet en se passant de l'aval des Conseillers en présentant l'initiative directement à Reiver. M'y rendre en personne pour démontrer et aider à l'installation est loin de m'effrayer. Si l'extérieur a toujours suscité en moi une certaine crainte, entouré de la milice je ne me fais pas trop de souci. Loin d'avoir un corps fragile et une santé défaillante, je ne redoute pas vraiment ces maladies respiratoires que chopent les réfugiés trop téméraires qui s'y aventurent.

Dans la matinée, je me rendis au centre de commandement au niveau 1, accompagné de ma fille Nox venue m'assister pour la journée, afin de me présenter au Général. Si je ne le connaissais que de nom et d'une brève réputation, ça ne me suffisait pas pour me faire un avis sur lui. Une rencontre qui pourra contenir son lot de surprises. On me laissa passer sans grands ennuis, de simples contrôles de routine ; fouille, puce. On me fit patienter quelques minutes avant de revenir me chercher et m'accompagner jusqu'au bureau du Général Harisson. C'est d'un air cordial que je me présentai à lui une fois à sa hauteur. « Général Harisson, Vaughn Jagger, Secrétaire d'Intégration et voici Nox Jagger, mon assistante. » Une main tendue pour une poignée enthousiaste. Si les temps étaient aux troubles et aux doutes, je n'en perdais pas ce côté social qui aidait à bien des situations. Loin d'être un parfait diplomate, je préférais mettre toutes les chances de mon côté pour ne pas attiser de conflits qui viendraient à me dépasser. Ce n'était ni le moment, ni l'interlocuteur pour. Déjà que j'étais loin d'être dans les bons tickets de la milice à toujours remettre à leur place les miliciens trop zélés et à critiquer le côté robotisé et formaté de nos protecteurs, mieux valait pour moi que je la joue prudent avec les hautes têtes. Si en interne il y avait une course aux grades et à la reconnaissance, je n'étais pas sans savoir qu'une solidarité découlant de la cohésion des unités rendaient toute la milice unie contre ses détracteurs.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : Général d'Helion (accreditation E2z)
Âge : 37 ans
Localisation : Helion

Messages : 26
Médaillons : 279

Avatar : Erwan McGregor
Pseudo internet : Billy
Multi-comptes : Aucun

Helion • Milice



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Mer 18 Avr 2018 - 15:40

Une matinée comme les autres en cette matinée à Helion. Certe c'était bien différent de mon enfance à Reiver mais il fallait s'y faire. Si on est pas capable de s'adapter c'est la mort assuré pour la plupart. Je crois cependant que j'ai encore du mal à me faire à ce nouveau poste...difficile pour les civils de croire que je suis un gars comme eux et qui s'est donné les moyens depuis enfant pour devenir ce que je suis aujourd'hui...beaucoup parle plus de piston que de réels effort, surtout parmi les conseillers, qu'ils aillent se faire foutre. C'est bien à cause de leur égoïsme que Helion se trouve parfois dans des impasses et qui c'est qui doit réparer les pots cassés ? C'est bibi. Tout cela pour dire que pour ce matin je n'étais pas des plus accueillant, même mes miliciens qui me connaissent d'un air ferme mais néanmoins compréhensif ont eut du mal à me reconnaître ces derniers jours alors c'est pour dire.

Il est vrai d'ailleurs que ce fut difficile d'enchaîner les nuits blanches à régler les problèmes aussi bien dans la milice qu'avec les problèmes civile dans le dôme. Rajoutez à ça les plaintes des « politiciens » et vous obtenez la recette parfaite pour péter une durite. Pourtant il fallait le faire car la suite serait cruciale. Mon prédécesseur en avait fait les frais, j'ai décidé de suivre son rêve, mais les alliés se font rare en ces temps de crise. Il faut bien les choisir et la moindre erreur peut vous être fatal. C'est avec cette manière de pensée que je traversais le complexe de la caserne croisant à de nombreuses reprise des miliciens plus ou moins gradés qui me saluèrent d'un air militaire avant de reprendre leur route et de me laisser rejoindre mon bureau un peu à l'écart.

Je n'ai même pas eut besoin d'une grande analyse pour voir qu'il me restait encore un tas de paperasse à effectuer. Cependant on vint rapidement me voir pour me dire que quelqu'un souhaitait me rencontrer en milieu de matinée, un certain Jagger. Ce nom ne m'était pas inconnu, le doyen était le parfait archétype de ce que je détestais le plus, son fils était une forte tête qui à plusieurs fois eut affaire à la milice malgré son poste et la petite dernière ne semble pas avoir grand-chose dans son casier...a voir ce qu'il adviendra d'elle.
On vint finalement toquer à ma porte quelques minutes après, suite à la procédure habituelle de fouille et d'enregistrement de puce comme à l'accoutumé. Une fois entrée avec sa fille, Vaughn Jagger vint immédiatement me serrer la main avec le sourire aux lèvres. Je ne savais pas quel genre d'intention il avait mais connaissant les personnes dans son genre ou du même milieu, il vaut mieux s'en méfier.

« Général Harisson, Vaughn Jagger, Secrétaire d'Intégration et voici Nox Jagger, mon assistante. »

« Je sais qui vous êtes Jagger...vous n'êtes pas inconnu de la milice à ce que j'ai put en apprendre. Plusieurs fois on vous a aperçu à critiquer voir insulter la milice d'après les rapports...cependant les officiers ne sont pas idiots. Ils ne vont pas vous faire arrêter pour une banal déclaration d'opinion. »


Mon regard se posa un instant sur la jeune fille qui suivait le secrétaire alors que je lui serrai la main avec une bonne poigne pour lui montrer que je n'étais pas foncièrement de bonne humeur et que je ne voulais avoir à faire ce rendez-vous pour rien. Je finis donc par relâcher sa main et le regarder dans les yeux sans décoller de mon fauteuil.

« Bien...je ne vais pas passer par quatre chemin. Je vais paraître un peu brusque mais j'ai encore du boulot alors question...pour quel raison êtes-vous venue me voir ? »

Clair, net et précis, pas besoin de partir dans des débats inutiles ou des questions innaproprié. Il fallait agir vite, discuter vite et seulement si sa venue est intéressante il pourrait avoir une discussion plus longue. Mais bon je ne me fais plus d'illusion depuis que la dernière personne qui est venue ici a fini en cellule par mes soins à cause d'un projet inutile et qui m'a pris du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Mer 18 Avr 2018 - 22:44

Things are about
to change
Un cillement à son accueil fort peu chaleureux. Si je n'attendais pas d'amabilité de la part d'un gradé de la milice, je ne m'attendais pas à être reçu ainsi. On m'avait parlé d'un Général différent, d'une personne venue de Reiver et ayant traversé les années pour gagner ses galons, mais peut-être aurait-il dû consacré un peu de temps à son éducation civile... Sans me décontenancer le moins du monde - n'ayant jamais prêter de réelle importance à la façon dont les hauts-placés pouvaient me percevoir - je le laissai s'étaler, évitant d'évoquer tout haut mes pensées. Si je me permettais d'ordinaire de ne pas garder mon avis dans ma poche sur des attaques personnelles, je ne voulais pas montrer ceci en exemple à Nox. Même si l'idée de lui rappeler que s'il faut que je remette à leur place ses miliciens qui se permettent de juger et malmener les badauds par simple complaisance dans le pouvoir que leur confère leur position, c'est en partie à cause de lui. Si le Général surveillait mieux et accordait un intérêt au comportement réel de ses hommes, il n'y aurait pas ces abus que je tenterai d'éponger en usant de mon statut.

Sa demande contractait avec le début de cette conversation. Vouloir aller droit au but n'était pas en accord avec sa façon de m'accueillir mais soit. Si pour lui les bavures de la milice n'étaient que mon point de vue, mon opinion, qu'il le pense. Je n'étais pas ici pour prouver quoi que ce soit. « J'aimerai moi aussi aller droit au but si vous le permettez en gardant vos idées ne pas interférer dans vos fonctions », laissai-je glisser entre mes lèvres dans un sourire cordial aussi vaine que sa réflexion à mon sujet. Sans m'asseoir, je vins près de son bureau. Regard froid j'exposai sans ménagement mon idée, m'attendant finalement - non sans déception - à me retrouver face au mur que je craignais rencontrer en parlant à plus haut-placé. « Helion a besoin de main d'œuvre et les survivants ont besoin d'un refuge. Si on ne peut décemment baisser les quotas d'admission sans creuser encore plus les déficiences du dôme et du niveau 0, je propose d'engager avec Reiver la conception d'un campement provisoire aux abords du dôme. En échange d'un abri, d'eau et de denrées que nous pourront leur accorder, les survivants profitant de ce campement travailleraient pour les réparations du dôme », résumai-je en tendant une main vers ma fille puis vers le Général. « Nox ? » L'incitant par ce geste et cette interpellation à déposer le dossier que je lui avais confié sur le bureau du dignitaire.

Joignant mes mains dans mon dos, me tenant droit devant le bureau, j'avançai quelques détails. « Avec une limitation d'une cinquantaine de survivants nous parvenons à un ratio bénéfique pour le dôme : la main d'œuvre qu'ils fourniront vaudra bien les ressources que nous leur donnerons. Ceci n'affaiblira pas nos réserves tant que l'on limite les entrées à ce campement. D'après mes calculs nous pouvons augmenter le nombre de survivants à cent mais il ne faut pas oublier le risque que comporte le rassemblement d'autant de personnes dans un même endroit. » Poursuivis-je avec sérieux. « Il s'agira d'une situation provisoire, ce qui impliquera inéluctablement des déceptions côté survivants. Certains voudront sûrement offrir leur force de travail dans le seul but d'avoir un bonus pour leur tentative d'entrée permanente au dôme. Reiver sera un acteur principal de l'encadrement de ce campement et devra peut-être faire face à des situations complexes qui pourraient rapidement déraper. Si je n'ai jamais été à l'extérieur, je sais par mes affectations passées que certains survivants n'hésiteront pas à user de force... Je comptais analyser avec vous la faisabilité de ce projet ainsi qu'étudier les propositions logistiques que nous offrirait l'avant-poste. Que ce soit le rabattement des survivants à ce campement ou son encadrement et même sa gestion. Je serais bien plus tranquille si je savais cette structure ordonnée par des hommes ayant bien plus le sens du devoir que vos petits poulains », conclus-je avec sarcasme dans un ton qui se voulait pourtant posé et professionnel. Ma proposition était audacieuse mais réalisable. Humainement risquée mais également humaniste. Bien des visages avaient été marqué du signe du refus ou de l'exclusion. Des personnes aujourd'hui dehors livrées à elles-mêmes dans une jungle qu'elles étaient fatiguées de combattre.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : Général d'Helion (accreditation E2z)
Âge : 37 ans
Localisation : Helion

Messages : 26
Médaillons : 279

Avatar : Erwan McGregor
Pseudo internet : Billy
Multi-comptes : Aucun

Helion • Milice



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Jeu 19 Avr 2018 - 11:44

A peine la discussion commença que on se croirait déjà en pleine guerre froide. Nous deux à se juger du regard alors que l'adolescente devait regarder ce duel qui n'avait pas vraiment d'importance. Cependant, à peine mes phrases terminé qu'il commença à me répondre avec une bonne dose de sarcasme à ajouté au mélange de colère matinale mais aussi à la haine des bureaucrate. Aucun milicien ne l'avait prévenu de mon humeur aujourd'hui ? Parce qu'autant je peux rester serein mais il faut pas trop chercher la mouche lorsque je suis dans cet état. Alors pour le moment restons calme et nous verrons pour la suite.
Lorsqu'il commença à énumérer son projet, ma première réaction fut l'étonnement. Il est vrai que de nos jours, peu de bureaucrate ou de haut placé cherche à améliorer les conditions global du dôme. Pourtant il à plutôt l'air de profiter à ceux de l'extérieur et non à ceux déjà présent dans le dôme qui doivent sans doute crever la dalle à l'heure qu'il est. Néanmoins je me contentais de suivre avec sérieux son idée cherchant à voir ce que le projet pouvait apporté aussi bien aux citoyens, qu'au dôme. Aux premiers abord, son idée ne paraît pas idiote mais elle concerne toujours trop les survivants avant de s'occuper des gens déjà présent dans le dôme. Il ne faudra pas tarder avant d'avoir des manifestations interne si le projet reste tel quel.

Quelques instant plus tard, ce fut la jeune fille l'accompagnant qui me donna un dossier. Je l'ouvrit rapidement pour analyser tout ce qu'il m'avais donné sur le moment acquiesçant à ses dires dans le même temps. Mais il y avait de gros souci. Dans un premier temps, il comptait utiliser l'aide de Reiver ? Mais se rend-il compte de la distance entre ici et là-bas ? Crois-il vraiment qu'il obtiendra leur aide ? Il y a des limites à l'utopie tout de même. Sans compter aussi qu'il se permet une nouvelle fois une touche de sarcasme dans ses paroles. Bon finalement je craque, va falloir le remettre un peu à sa place deux secondes pour reprendre la conversation.

« Ha vous voulez vous amuser à ce que je vois...Maintenant écoute moi bien le bureaucrate. Tu peux critiquer la milice autant que tu veux mais ne viens pas cracher sur le boulot que je fais. Je suis bien d'accord sur le fait que certain peuvent abuser de leur poste mais je ne peux pas agir au hasard au risque de perdre ma place et de laisser le dôme sombre dans le chaos, tu piges ? Alors tu garde ton sarcasme à la con et on se concentre sur ton projet. »

Toujours dit sur un ton anormalement calme même devant une enfant, il fallait dire les choses en face. Si il croyait que gérer ce genre de chose à un niveau si haut est facile il se fourrait le doigt dans l'oeil. Cependant si je le pouvais, il se pourrait bien que les idiots de la milice se fasse exécuter ou enfermer pour un temps à cause de leurs bétises. Maintenant que cela était mis au clair, il était temps de passer à son projet. Toujours d'un air renfrogné et me massant les yeux un instant je finis par donner mon avis sur son projet.

« En ce qui concerne votre projet...je dois dire qu'il est intéressant mais trop utopique dans le cas actuel. Même si l'objectif est de reconstruire les parties endommagés du dôme, est ce que vous vous rendez compte de la logistique à mettre en place ? Sa signifierai que durant un temps, les réparations seraient stoppée pour la construction de ce campement. Et puis pour combien de temps ce campement servirait ? A peine quelques mois ? Et une fois les réparations terminés ? Que deviendrons les survivants ? Des bouches supplémentaires à nourrir alors qu'il est déjà compliqué de subvenir aux besoins des habitants du dôme. »

Je prend un nouvel instant pour respirer mais également pour soupirer car je savais que je n'avais pas terminé mes reproches. Certe sa ne devait pas être bon à entendre mais son projet dans le futur pourrait faciliter les choses. Cependant dans le cas présent, il est quasiment inutile, à moins qu'il ne me donne de solide arguments et bénéfique pour sa mise en place.

« En ce qui concerne le fait de demander du soutien à Reiver...c'est impossible. Les effectifs sont déjà maximisé là-bas pour permettre les expéditions ou les apports en matériel...et vous me demandez de rapatrier des miliciens de là-bas pour surveiller un camps à quelques mètre d'ici ?! 3 jours...c'est le temps pour parcourir la distance entre ici et Reiver. Je sais de quoi je parle pour l'avoir effectué en venant ici. Je ne renie en aucun cas votre projet. Au contraire il est même très intéressant pour le futur du dôme ou de l'humanité...pourtant nous devons d'abord nous concentrer sur les pauvres gens qui crèvent déjà de faim ou sans logement à Helion. J'espère seulement que les hauts placé se bougeront le fion comme il le faut. »


Le ton était cassant, dur peut-être à entendre et une chose est sûr, je n'ai pas la langue dans ma poche. Il fallait dire ce qui était mais dans un but d'amélioration. Espérons qu'il saura suivre les instructions et permettre un avenir meilleur sans se mettre en constante opposition avec la milice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Ven 20 Avr 2018 - 17:34

Things are about
to change
Si les humeurs des uns et des autres me passaient au-dessus de la tête, je n'en restais pas moins un Jagger et nous n'étions pas réputés pour nous laisser prendre de haut sans raison. Compter sur le professionnalisme du Général pour ne pas faire escalader cette tension avait été un brin optimiste.

Lui qui ne souhaitait pas perdre de temps et aller droit au but paraissait vouloir m'atteindre en geignant sur ma remarque concernant sa responsabilité sur l'état actuel de la milice. Il était tout aussi bureaucrate que moi et avec des lacunes bien plus importantes à gérer dans son domaine qu'il y en avait dans le mien. Si l'intégration et la milice avaient toujours su travailler ensemble, les choses s'annonçaient bien différentes avec moi... Comment mon père supportait ce pitre ? Sûrement parce qu'il devait en élever un depuis bientôt quarante années ! Arquant simplement un sourcil accompagné d'un regard complice à Nox - sans doute s'attendait-elle à ce que les grands de ce monde soient plus matures que les autres... - je laissai parler le Général.

« Si vous avez travaillé à Reiver, alors vous savez bien mieux que moi que dans leurs missions est compté la protection des alentours du dôme. Des unités de défense sillonnent les bords d'Helion régulièrement. La capacité d'accueil de l'avant-poste est réduite par la défaillance qu'il y a eu en janvier donc pourquoi garder des miliciens en base alors qu'ils gagneraient à faire partir plus d'unités en expédition pour éviter de se marcher dessus ? Vous pourrez tenter de me faire passer pour un clown sorti de nulle part mais je suis très renseigné sur les différents domaines qui touchent mon département et plus concerné que ne le disent les ragots. Le campement ne sera pas une forteresse mais un simple point de ralliement. Si je peux vous concéder que l'encadrement nécessitera de mobiliser des forces de Reiver qui pourraient ne pas être accordées par le Commandant, les travaux ne viendront pas empiéter sur ceux faits à Helion. Les survivants participeront à l'établissement du camp, Reiver la logistique et Helion n'aura qu'à fournir quelques ressources. Vous trouverez cela sans doute tout aussi prétentieux que l'essence de ce projet, mais on peut se projeter vers une autre utilisation de ce campement une fois les travaux terminés : un échantillon d'avant-poste. Au lieu d'encombrer l'enceinte de Reiver et de représenter un risque pour l'avant-poste, ce camp pourrait servir d'installation pour accueillir les survivants prétendant à l'intégration. On accélérerait le traitement des demandes, ce qui éviterait le recourt à la clandestinité de la part des aspirants au dôme. »

L'intégration avait été mon berceau. Une vie à tourner autour, à y participer, à observer, à analyser. J'étais indéniablement fait pour ce poste autant que l'avait été mon père et autant que, je l'espère, Nox le sera. Cependant, mes idées sur l'intégration se portaient au-delà du dôme. Bien trop confronté de plein gré à cette population sous-dômienne, je cherchais à résoudre les problèmes étape par étape. Remontant à la racine de ceux-ci.

L'intégration ne devait pas se limiter à la zone transitoire mais bel et bien aux survivants et leur position avant d'entrer au dôme. Le tri à Helion était lent, très lent. Des procédures coûteuses et demandant une mise en alerte constante. Reiver avait beau trier les survivants qu'ils faisaient convoyer à chaque début de mois où ils repartaient avec leurs ressources, ça n'était pas toujours suffisant. Un deuxième intermédiaire serait profitable. Ceux qui ne parviennent pas à y vivre ne verront même pas l'intérieur du dôme et seront rejetés. Les autres seront postés en attente à l'extérieur et non dans le dôme, usant des ressources de l'extérieur et non celles du dôme. Ces personnes représenteraient également une force de travail supplémentaire qui dépendrait de Reiver. Nous pourrions y laisser résider les survivants recalés ayant pourtant eu des quotas convenables. Une alternative à la mort certaine vers laquelle ces personnes sont renvoyées lorsqu'on les refuse.

Ce domaine pour lequel j'étais mandé paraissait dépasser le Général. Ce dernier clamait qu'avant de prétendre à s'occuper des survivants, il fallait s'occuper des résidents. Un haussement de sourcils. « Si vous pensez que je vais prendre vos paroles comme un affront personnel, vous vous méprenez alors éviter de chercher à vous montrer désobligeant envers moi. Vous vous trompez de personne si vous pensez que ça va changer quoi que ce soit. C'est au Secrétaire de la Santé qu'incombe la tâche de veiller au niveau de vie des réfugiés. Si vous tenez dans votre main une idée révolutionnaire qui aiderait tout ces gens, alors allez lui en parler. Sachez que je suis loin d'être de ceux qui se complaisent dans les strates supérieures sans regarder ce qui se passe sous leurs pieds donc je vous prierai de garder vos jugements fallacieux. Tout ceci n'est ni le motif de ma visite, ni dans nos domaines, et vous parliez de ne pas perdre votre temps en prétendant ne pas vouloir passer par quatre chemins ? » Une brève pause avant de pointer le dossier d'un hochement de tête. « Ce dossier recense le détail du projet. Je vous demanderai de prendre un moment pour l'étudier et de voir ce que nous pourrions en faire. Concernant Reiver, s'il faut que je m'y déplace pour présenter notre entreprise, je le ferais. » Si ma témérité était aussi forcée que l'orgueil évoqué par mon nom, ça avait comme bon côté de m'ôter cette barrière instaurée par la peur de l'extérieur. Si les landes désertes ne m'évoquaient aucune curiosité, je n'en restais pas moins prêt à m'y risquer pour défendre mon idée.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : Général d'Helion (accreditation E2z)
Âge : 37 ans
Localisation : Helion

Messages : 26
Médaillons : 279

Avatar : Erwan McGregor
Pseudo internet : Billy
Multi-comptes : Aucun

Helion • Milice



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Dim 25 Nov 2018 - 2:23

Halala...les Jaggers...décidement je ne pourrai jamais les piffer avec leur air hautain et leur orgeuil centenaire. Faut dire qu'ils sont dans les hautes strates depuis tellements longtemps que celui qui tenterait de les déloger n'existera pas de sitôt. Malgré tout, son projet reste intéressant. C'est là l'entièreté du problème puisque, même si en sois les reconstructions seraient bien plus rapide de cette manière, nos réserves de nourritures ne sont pas énormes. Déjà que les habitants permanents sont obligés de se serrer la ceinture, je ne parle même pas de maintenant si j'accepte aussi facilement le projet. Sans compter aussi le problème de contacter le Commandant de Reiver. En sois il est sous mon commandement mais je doute qu'il envoie gentiment une partie de ses hommes pour surveiller ce campement alors que son camp peut rester à la merci de la moindre attaque de créature ou de groupement humain n'appréciant guère notre présence. En gros, même si le projet est accepté, le campement ou même le début de la construction ne verra pas le jour avant au moins un mois et dieu sait s'il existe que en un mois, énormément de chose peuvent arriver de diverses manières. Malgré tout, je ne peux pas laisser ce jeunot qui ne connaît rien de l'extérieur me parler sur ce ton éternellement.

« Ecoute moi bien le jeunot ! J'en ai assez de ton orgueil à répétition ! Je suis certe fier de vous et de ce projet que vous avez mis en place, mais gérer Reiver pour ce projet n'est pas si simple ! Nos forces sont déjà réduites, les expéditions sont actuellement notre seul moyen de récupérer des ressources et chaque jour le peu de troupes là-bas affrontent des créatures que l'on croiraient sortie de légende ou des groupes d'humains hostiles ! Je peux sans doute mobiliser quelques troupes de Helion ou encore les agents de Reivers venues ici pour des soins plus poussés et en attente de renvoi, mais si vous voulez des troupes de Reiver, vous devrez d'abord vous contenter de ça et dès que la situation sera plus gérable, le commandant pourra probablement envoyer des troupes. »

Moi ? Enervé ? Je ne vois absolument pas de quoi vous parlez. Bon c'est vrai que j'ai peut-être abusé mais dans tous les cas ils me font tous rigoler à faire comme si c'était si simple d'aller à Reiver en évitant les dangers. Si il voulait tout obtenir dans son projet il fallait recruter bien plus de milicien mais le souci c'est que le conseil en fait qu'à sa tête et les rebelles n'aident en rien dans tous ça. Malgré tous, il y a peut-être de l'espoir. Si effectivement nous arrivons par miracle à obtenir ce que nous voulons alors le dôme fonctionnerait à plein régime. Les cultures pourraient être probablement plus importantes et peut-être que des fonctionnalités autrefois oublié pourraient revoir le jour grâce à ça, mais bon, je me fais pas trop d'idée.

« Bon, je m'excuse Jagger, mais il faut que vous compreniez la situation...le conseil nous sucre le peu de ressource qu'on a et la milice en est le bouc émissaire ce qui empêche de nouveau recrutement et donc l'envoie de troupe pour ce genre de projet. Sans compter les rebelles qui n'arrangent en rien les choses. Je souhaite réellement que le projet fonctionne et en sois je l'accepte, mais il faut que la situation à Helion se stabilise un peu, au moins face aux rebelles. Sinon on peut le débuter avec les moyens du bord mais cela prendra le temps qu'il faudra. »

Jouons maintenant la carte de la compréhension. Même si les excuses ne fonctionne pas face à un gars de sa « préstence », il fallait être compréhensif de son côté et ne pas croire que tous peut lui tomber tous cuit dans le bec, on sous estime trop les dangers à l'extérieur. A votre avis ? Pourquoi on se retrouve avec un surplus de réfugiés ? M'enfin...a voir comment tous ça peut finir.

Post Scriptum:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   Lun 3 Déc 2018 - 17:25

Things are about
to change
Un rictus à son ton et surtout ses mots. Jeunot. Je devais avoir son âge, si ce n'est plus. La quarantaine est loin d'être jeune, surtout dans notre monde. Mais la courbure de mes lèvres se lisse à ce discours inepte. Son ego prenait bien plus de place dans cette pièce que ne pouvait le faire le mien, aussi étendu soit-il. Ce qui rendait le Général plutôt immature dans sa démarche. Je l'avais toujours imaginé bien plus professionnel que ça. Au-dessus des jeux auxquels se prêtait l'élite. Cependant, pour un résident du niveau 3, ça restait logique.

Il évoqua sans doute en extrapolant l'idée que des miliciens d'Helion pouvaient être mandés pour l'extérieur. Ce que nous savions impossible. Ou tout du moins, trop risqué pour être accepté par le Conseil, même de la part d'un Général. Ce qui se passait à l'extérieur ne concernait pas Helion et ne devait pas le concerner. C'était à Reiver seul de se montrer décisionnaire de ce qui se ferait dehors. Mon projet n'avançait que l'idée, demandait l'appui du Général et nécessiterait l'aval du Commandant de Reiver. Les risques de contamination étaient trop grands pour accorder le moindre va-et-vient entre Helion et l'extérieur. Les contrôles de la zone transitoire n'étaient pas présents pour rien. Combien de fois des survivants porteurs de maladies et de déficiences avaient risqué de nuire aux réfugiés ? Dans un lieu aussi confiné, chaque ouverture de porte était un risque. On ne pouvait pas le prendre pour n'importe qui.

Dans ses excès, le Général prit toutefois parti d'accepter mon projet. Au moins d'y apporter une attention sérieuse une fois que la situation à Helion se serait stabilisée. Les récents événements nous pesaient encore et il était évident que les âmes révolutionnaires en profitaient pour agrandir leurs rangs et pointer du doigt les défauts d'un système auquel ils n'apportaient aucune réelle alternative. « Je comprends que la situation puisse être des plus tendues pour vous Général et ne tiendrai pas compte de vos humeurs. Bien évidemment que ce projet prendra du temps. Et même pour parvenir à maturité, il nécessite encore du temps. Comme bien d'autres entreprises, qu'elles viennent de mon département ou d'autres. En tout cas, je vous remercie pour l'attention que vous porterez à cette idée. Et dès que le contact avec Reiver sera rétabli, je me ferais un plaisir d'en discuter avec vous et le Commandant pour voir ce qu'il est possible de mettre en place. » Un ton à la fois détaché et concerné. Comme une neutralité servant à éviter les flammes capables de jaillir dans les yeux du Général. Il ne m'aimait pas, c'était entièrement personnel. Mais avec le temps, peut-être finira-t-il par comprendre que je n'ai rien à voir avec mon père.

Sans précipitations, je laissai le dossier sur le bureau du Général puis pris congé pour vaquer à mes autres occupations, entraînant Nox qui me suivait de près.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: 05/03/2481 ▬ Things are about to change   

Revenir en haut Aller en bas
 
05/03/2481 ▬ Things are about to change
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau 1 :: Commandement :: Bureaux-