AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le 02/08
Personnages

41 joueurs
62 personnages
29 Hommes
33 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 17 hab.
Steros 15 hab.
Extérieur 10 hab.

Partagez | 
 

 Il fait frisquet [PV Rhaelyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Conseiller, Chef du secteur 7, D10
Âge : 71ans
Localisation : Helion

Messages : 44
Médaillons : 337

Crédits : CQ
Avatar : Donald Sutherland
Présence : à moitié là pour le moment

Pseudo : Ceffyl



Helion • Élite



 Sujet: Il fait frisquet [PV Rhaelyn]   Jeu 26 Avr 2018 - 11:12

 
Il fait frisquet

L’herbe était fraiche et parfumée, l’atmosphère chaude se faisait rafraichir par une brise estivale qui faisait danser en toute légèreté les cheveux d’un homme et d’un enfant qui se tenaient par la main. Les sourires aux lèvres, la joie rayonnait autant que le soleil dans le ciel. L’homme aux cheveux bruns d’une trentaine d'années aurait pu passer pour l’homme le plus heureux au monde, s’il avait quelqu’un d’autre pour les observer. Ils continuèrent à marcher paisiblement dans ce qui ressemblait à une plaine dégagée avec en son centre grand arbre qui trônait au milieu de ce décor idyllique. Ils s’y arrêtèrent, le père prit la jeune fille dans ses bras avant de la faire tournoyer le plus vite possible ses cheveux longs et blonds cachant par moments ses yeux de saphir. Des rires sonores se faisaient entendre dans le tourbillon. Puis, plus rien, le noir total, comme si le néant avait englouti l’arbre dans le pré verdoyant, ainsi que l’homme et son enfant. Soudain dans le lointain une voix se fit entendre « Melheor le petit déjeuner est prêt ! … Melheor ! ». C’est à ce moment-là que ses yeux s’entrouvrirent. Les sens encore engourdis, il se redressa sur son fauteuil. Il avait encore passé la nuit dans son bureau à travailler avant de tomber de sommeil. Il grommela à l’intention de sa femme qui frappait avec insistance à la porte. Qu’est-ce qu’elle peut être agaçante se disait-il, chaque jour cela lui était de plus en plus dur de vivre avec elle, si seulement il aurait pu avoir un enfant d’elle, il se força à se souvenir de son rêve, mais il n’y parvient pas. Depuis quelques jours il avait une surcharge de travail, les nuits de deux-trois étaient devenues courantes, il prit quelques minutes pour s’étirer et se réveiller avant de se joindre au repas et de retourner travailler.
Le vieil homme était programmé comme une horloge, après s’être préparé, il descendit au secteur 7 où il passe la majeure partie de ses matinées. Bien qu’il soit 6h30, il n’était pas le premier à être présent, l’endroit est constamment gardé et il a très souvent, pour ne pas dire toujours, des scientifiques qui travaillent nuit et jours. Le secteur 7 reste un mystère pour beaucoup, car son directeur qui n’est autre que Melheor interdit d’en parler à l’extérieur des laboratoires. Une fois arrivée et qu’ils l’ont salué, il se dirigea dans son laboratoire personnel, où lui seul détient la clé.

Le laboratoire est le plus petit du secteur, cloisonné, il n’est éclairé que par des projecteurs au plafond et des lampes chauffantes qui réchauffent et projettent des UV au-dessus des rangées de plantes de chaque côté de la pièce. Il se mit en tenue puis au travail. Le département était constamment silencieux, la discipline et le calme devaient régner absolument et encore plus lorsqu’il était présent, c’est comme ça et uniquement comme ça qu’on fait du bon travail disait-il. Des gouttes de sueur perlaient sur son front creusé de rides, il prit son mouchoir en tissu et s’épongea. Il s’arrêta de travailler une minute pour s’hydrater, avec toutes ses lampes, sa combinaison intégrale, son masque ainsi que son âge font plus vite ressentir la chaleur constante et insoutenable de la pièce. À l’extérieur du laboratoire il avait de l’agitation, il tendit l’oreille agacé. Il était déjà 9h, c’était souvent à ce moment que les laboratoires sont les plus actifs. Voulant se remettre le plus vite possible au travail, il les ignora simplement pour le moment, il les incendiera après avoir fini ce qu’il avait à faire.

Deux heures plus tard, on frappa de manières non assurer à sa porte, rare sont ceux qui osent le déranger et encore plus rare sont ceux qui le font pendant qu’il travaillait. Il posa son attention sur la porte sans répondre aux coups, il entendit parfaitement un déglutie avant une voix brisée par la peur « Euh, pardon Maitre Carstan, loin de moi l’idée de, euh, vous déranger, mais on aurait besoin de vous, euh le plus vite possible Monsieur». Il reconnut par sa façon de l’appeler, la personne de l’autre côté de la porte. C’était une jeune recrue qu’il avait formée lui-même et qui avait toujours montré une dévotion certaine pour sa personne. Il attendit quelques secondes, puis décida de sortir pour voir ce qu’on lui voulait. Le choc fut instantané, entre les deux pièces, un large écart de température se faisait ressentir. Il faisait si froid qu’on aurait pu confondre les laboratoires avec la morgue, alors les employés lui expliquèrent la situation, cela faisait déjà trois bonnes heures que la température déclinée jusqu’à atteindre les 5°C, comme l’indiquaient les thermomètres dans la pièce. Le problème avait touché tout le niveau et le technicien de maintenance était introuvable. Et pour couronner le tout, certaines expériences dans ces locaux qui sont très sensibles aux températures pourraient être faussées si la température n’augmentait pas rapidement. Étant donc le plus haut gradé ici, Carstan prit les choses en mains. Il ordonna donc à un garde posté à l’entrée du secteur d’aller immédiatement chercher un réparateur ou n’importe qui, pouvant réparer le système de climatisation du niveau 2.  
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Réparatrice, R2
Âge : 32 ans
Localisation : Helion

Baelyn ♥

Messages : 332
Médaillons : 1378

Crédits : Noemlk
Avatar : Lindsey Morgan
Présence : 7/7

Pseudo : Noemlk
Multi-comptes : Eykho ✶ Rhaelyn




Helion • Civil



 Sujet: Re: Il fait frisquet [PV Rhaelyn]   Mer 9 Mai 2018 - 16:51



       

         
Il fait frisquet.


Rhaelyn & Melheor
L'air glacial caressait ma douce peau. Dévoilant sur cette dernière, un relief causée par les poils qui s'y hissait. Sentant un bras serrer ma taille, rendant l'étreinte qui me séparait de l'homme avec qui je dormais encore plus maigre. Cela ne faisait que quelques jours, voir semaines que j'avais partagé mes sentiments réciproque à l'égard de ce précédent. Heureusement, nous nous aimons d'un amour réciproque et si évident aux yeux de tous, que nous, premier concerné, avons mis bien trop d'années à nous en rendre compte. Sa présence m'était indispensable dans ce baraquement, où la température était bien trop faible, son corps contre le mien apportait un peu plus de chaleur qui parfois m'a sauvé la vie. La peur de mourir d'hypothermie m'empêchait de me reposer convenablement et créait en moi une fatigue de plus en plus critique pour réaliser un travail censé. De plus, j'étais sollicitée de tous les côtés : problème informatique, climatisation défaillante, bouche d'aération condamnée...


« Comment va ma belle mécano ? » Entendis-je dans un souffle qui caressa mon oreille.

Je pivotai mon corps cependant pétrifié par le froid vers mon interlocuteur. Il était beau, même au réveil, son visage de porcelaine, ses yeux dont la noirceur captivait mon attention de par leur mystère, sa voix douce et apaisante... La liste pourrait être longue et même infini.

« Bien, légèrement froid et comment va mon adorable crétin ? » Je laissai échapper un rire discret avant de venir embrasser les lèvres fraîches de mon tendre amant.

A cet instant, des bruits de pas nous obligèrent à interrompre notre échange. C'était ceux de miliciens, j'avais reconnu le chant des boucles métalliques composant les hautes Rangers qu'ils portaient aux pieds. Dans un premier temps, j'eus peur pour notre peau. En tant que Lucioles, nous ne pouvions que craindre que nous nous attrapions. Heureusement, ce n'était guère le cas de leur visite. Sous leurs mots, je compris qu'ils avaient besoin de mon savoir-faire. Je me redressai distinguant mon interlocuteur.

« Rhaelyn Wighart ? Vos services sont demandés au second niveau du dôme. » L'homme s'était figé dans une posture militaire intimidante.

« Très bien, je passerai en début d'après-midi, j'ai quelques réparations à mon compteur. »

« Non. » Me coupa-t-il. « Annuler ou reporter ces dernières. Vous êtes demandée, maintenant. »

Un long soupire commenta mon envie qui était au plus bas. J'aurais aimé, au moins un matin, pouvoir profiter de ma relation naissante avec l'ingénieur en armement. Je n'avais plus de temps pour moi, plus de temps pour lui non plus. Lui était occupée par les Lucioles et moi à réparer ce dôme de merde. Je compris pourtant que je n'avais rien à ajouter et que je n'avais pas vraiment le choix non plus. C'est pour cette raison que je me levai sans parler davantage. Je me changeai, troquant ce qui me servait de pyjama, pour une tenue plus professionnelle. Je n'étais plus pudique depuis que nous étions dans ce baraquement, où les allers-venues étaient interminables. Ayant recouvert ma brassière et mon short en coton, qui me servait de sous-vêtement, j'adressai un dernier regard vers mon petit-ami, un regard suffisamment expressif pour vouloir transmettre mes excuses et mon amour à travers. Sur cette dernière attention, je quittai ma chambre en compagnie du garde pour rejoindre le lieu du problème, ô combien important.

Sur le chemin, je tentai d'en savoir davantage sur mon intervention, mais le garde semblait ne rien vouloir m'évoquer de plus. Ainsi, je restai silencieuse jusqu'à mon arrivée au niveau 2. Une fois, sur cette strate, je sentis le froid capturé mon corps, bien plus que ce n'était pas le cas au niveau 0. J'entrai dans un des laboratoires après que le garde se soit présenté à la porte, où se trouvait un vieil homme. Je ne l'avais jamais vu, ou alors je n'y avais pas prêté d'attention.

« Je vous ais ramené la meilleure des mécanicnos, Monsieur. Elle a l'habitude de réparer ce genre de dysfonctionnement. »

L'homme attrapa mon bras sans aucune délicatesse et me poussa par celui-ci afin de me faire rentrer de force dans le laboratoire, où la température avoisinait les 5 degrés. Suite à ça, il quitta la pièce et me laissa seule avec l'homme qui souhaitait mes services. Pas très bavarde, j'attendais qu'il s'adresse à moi en premier. J'aurai été seule, je me serais déjà penchée sur le problème sans même avoir eu l'autorisation, mais au niveau 2, la politesse était importante et je respectais cela, malgré que ma part rebelle se trouvait plus qu'agacée.

@Melheor Carstan
CODES ET AVATARS BY MAY


         

_________________
You touched me in the heart,
like a knife can hurt.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t1070-helion-rhaelyn-wighart-the-marks-humans-leave-are-too-often-scars http://www.afterdawn-rp.com/t1064-rhaelyn-wighart-termine?highlight=Rhaelyn https://www.youtube.com/watch?v=6LMmVZp_B8I&list=RDBRfTpiFHd
avatar

Personnage
Occupation : Conseiller, Chef du secteur 7, D10
Âge : 71ans
Localisation : Helion

Messages : 44
Médaillons : 337

Crédits : CQ
Avatar : Donald Sutherland
Présence : à moitié là pour le moment

Pseudo : Ceffyl



Helion • Élite



 Sujet: Re: Il fait frisquet [PV Rhaelyn]   Mer 23 Mai 2018 - 22:23

Il fait frisquet

Melheor attendit dans le vestibule du secteur 7 c’était une pièce qui ne servait qu’à déposer les effets personnels de quiconque voulait entrer ici. Il n’avait qu’un comptoir devant une série de casiers gardé par un agent de sécurité et une grande glace sans tain qui empêchait de voir de l’autre côté. Carstan faisait les cent pas en attendant qu’on se bougeait à lui ramener quelqu’un. Et après quelques minutes un milicien se montra enfin avec une jeune femme aux cheveux noire et mal peignée, il se demanda ce qu’était cette plaisanterie.

« Ce n'est pas trop tôt ! » Répondit le Conseiller d’un ton sec. Il détailla la fille qu’on lui avait amené. La meilleure des mécanos lui affirma l’homme qui tenait la demoiselle. Vraiment ? La meilleure ? On aurait dit qu’on l’avait réveillé et son air hagard ne jouait pas en sa faveur, si c’était réellement la meilleure pourquoi ne travaillait-elle pas dans un milieu plus valorisant pour ses talents que de réparer les climatisations ? Et pourquoi à onze heures était-elle encore chez elle et nos à la tâche ? De plus pouvait-on réellement prendre au sérieux une personne qui n’était même pas soignée d’apparence ?

Mais il n’avait pas vraiment de choix, la climatisation devait être réparée assez vite pour éviter de jeter le travail de plusieurs jours voire semaine. « Bon vous ferez l’affaire je suppose, allons-y . » Il sortit du vestibule en compagnie de quatre gardes qui lui servent d’escorte. « On vous suit mademoiselle et dépêchez-vous, il ne faut pas que la situation ne dure trop longtemps. » La température était encore plus glaciale à l’extérieur des laboratoires et le froid commençait à perturber le vieil homme, il était une force de la nature pour son âge en raison de sa mode de vie et de son tempérament de feu, cependant aussi fort et l’esprit, quand on est septuagénaire et que la température est proche de zéro avec la soufflerie des ventilateurs en marche, le corps commence à avoir du mal. Heureusement pour le moment rien n’était visible, mais mieux vaut éviter que la température diminue encore avant que la gamine répare cette foutue machine se disait-il.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Il fait frisquet [PV Rhaelyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il fait frisquet [PV Rhaelyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau 2-
 
Sauter vers: