AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations
Φ Les RP libres
Φ Début de l'intrigue !
Φ Profitez de la section RP de groupe
pour proposer vos idées RP

Flash info
MàJ Mise à jour #6 en place, un coup de neuf o/
PROMO Médaillons Soutenez AD sur Bazzart et PRD ! (doubles post interdits)
Intrigue Ne pas lancer de RP dépassant le 14/03/2481





Attendus
Merci de privilégier Helion Steros
évitezles Natifs
Personnages
40 joueurs ◈ 61 personnages
30 Hommes ◈ 31 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 15 hab.
Extérieur 12 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 14/03/2481
En RP

Partagez | 
 

 (18/01/2480) Land of Confusion - Yura & Djebann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 64
Médaillons : 393
Crédits : (ava) Croco, sosoland (signa)
Avatar : Dasha Sidorchuk
Pseudo : Passager Noir
Présence : Présence Réduite jusqu'au 20/05

Multi-comptes : Magda Cowen


Personnage
Occupation : Infirmière
Âge : 24 ans
Localisation : Steros
Steros • Civil, évolué



 Sujet: (18/01/2480) Land of Confusion - Yura & Djebann    Lun 30 Avr 2018 - 23:33

Land of Confusion




18/01/2480



Yura, Djebann & Liesel







Tout s'était passé très vite, trop vite. Liesel n'avait pas vraiment eut le temps de comprendre. L'instant d'avant, elle se tenait tout près de Djebann, un habitant de l'extérieur qui l'avait recueilli trois jours auparavant, alors qu'elle fuyait pour tenter de garder sa propre vie sauve.  Le jeune homme faisait partie d'une communauté semblable à celle dont la rousse appartenait avant que celle-ci ne soit décimée. La colère n'était pas retombée, le choc non plus, mais la jeune femme se savait trop faible pour tenter de se mettre à la poursuite de ceux qui avaient détruit ce qu'elle aimait, tout ceux qu'elle aimait. Eiven était morte, Liesel en avait presque la certitude, un sentiment encré en elle, un poids d'une lourdeur extrême et une tristesse sans pareille l'avait assailli. Elle s'en voulait terriblement d'avoir ainsi fuit, de l'avoir laissé aux mains de ces rôdeurs, d'avoir abandonné sa sœur, celle qui l'avait toujours soutenue, aidé... Elle s'en voulait au point de culpabiliser d'avoir eut la vie sauve, sans doute ne serait-elle jamais capable de se le pardonner. Cependant, au fond d'elle-même, une part de Liesel en voulait à sa soeur de n'avoir pas survécu. Eiven était la plus forte des deux, la plus courageuse, la plus vaillante, si quelqu'un devait survivre, c'était bien elle, mais lors de l'attaque, elle n'avait pas eut les bons réflexes, elle a préféré sauver la vie des autres plutôt que la sienne. La jeune femme tentait de se convaincre que c'était une raison suffisante pour ne pas blâmer son aînée de sa propre mort.

Mais rien n'y faisait. Des émotions contradictoires semblaient s'accumuler dans l'esprit de la jeune Hadler alors qu'elle se devait de rester sur ses gardes pour rester en vie. On l'avait prévenue, si le groupe de monade avec lequel elle voyageait depuis sa tendre enfance était respectable, ce n'était pas le cas de tous. Elle se sentait démunie et vulnérable à présent, sans doute était-ce pour cette même raison que, lorsque Djebann lui a tendu la main, elle n'avait pas hésité bien longtemps avant de la saisir. Liesel avait toujours vécut sous la protection de quelqu'un. Elle suivait Eiven comme son ombre, sa sœur était son bouclier, sa force, et elle... elle n'était qu'un fardeau. Un boulet accroché aux jambes de son aînée, celle-la était donc contrainte de traîner son poids jusqu'à sa mort. Elle s'était sacrifiée pour qu'au moins une personne puisse survivre, et cette personne, c'était bien entendu Liesel. Tout était encore flou dans son esprit, elle ne savait quelle version de cette histoire était la bonne tant elle se posait de question. Sa vue était brouillée par ses larmes au moment de l'attaque, son cœur s'était déchiré lorsqu'elle s'était retourné pour abandonner Eiven et pourtant... pourtant, elle ne trouvait pas la force de partir à la recherche de celle-ci, prétextant être capable d'accepter une situation pareille. La plus jeune des Hadler avait toujours été particulièrement lâche, elle redoutait l'affrontement et la violence pour une raison qui lui échappait, mais elle se doutait que cela venait d'un traumatisme qu'elle avait vécue, enfant.

Un petit sifflement à ses côtés l'avait tiré de ses pensées, la jeune femme leva les yeux pour croiser le regard de son compagnon, celui-ci affichait une mine étrange, interloquée  « Djebann... ?   » s'enquit-elle en posant doucement une main sur l'épaule du jeune homme. Celui-ci lui adressa un regard plein de sommeil, il semblait lutter contre une force qu'il ne pouvait contrôler et finit par s'écrouler, laissant son poids retomber sur le corps de Liesel qui croula sous le sien.  « Eh! Djebann ! » souffla-t-elle d'une voix quelque peu paniquée tout en poussant doucement le corps de son compagnon. Se dégageant du poids de l'homme inerte, la rouquine observa un instant les environs, tentant de comprendre ce qui venait de se passer, mais de nouveau, elle fut incapable de détecter quoi que ce soit. Aucun mouvement n'attirait son attention, pour autant, elle n'était pas capable d'expliquer pourquoi Djebann s'était écroulé de la sorte.

Liesel se maudit mentalement d'avoir convaincu le jeune homme de la laisser l'accompagner alors qu'il s'en allait chasser pour sa communauté. D'une étrange façon, elle se sentait liée à cet homme, elle le considérait comme son gardien, son protecteur, un substitut à Eiven, bien qu'il ne soit visiblement pas à la hauteur de sa sœur. Elle soupira, tentant de garder son calme alors que ses membres se mettaient peu à peu à trembler. Paniquer n'allait rien arranger à la situation, elle le savait pertinemment, mais elle se trouvait de nouveau sans défense, sans la moindre arme et sans compagnon. Pire encore, elle était incapable de trouver d'où pouvait provenir l'assaillant supposé. Eiven s'était pourtant évertué à tenter de lui apprendre l'art d'observer, mais la jeune femme n'avait jamais été douée pour cela. Pas plus que pour chasser ou se défendre. Tout ce qu'elle savait faire :  c'était soigner.

Prenant une grande inspiration, elle tenta de faire attention au moindre bruit alors qu'elle observait chaque partie du corps inerte du jeune homme, à la recherche d'un indice qui aurait pu lui indiquer la cause de cet évanouissement. Elle observa son torse se soulever doucement au rythme de sa respiration et déjà, elle fut quelque peu rassurée. Remontant son regard, elle s'attarda sur le visage du jeune homme. Les traits de Djebann n'étaient pas désagréables à observer, il avait un joli visage, doux et délicat, en accord avec le tempérament qu'il adoptait avec Liesel. En lui tournant doucement la tête, elle put distinguer une petite écharde plantée dans son cou. Du bout des doigts, elle ôta l'aiguille qui laissa un petit filet de sang s'écouler de la gorge de son compagnon. Tout en roulant la pointe entre ses doigts, Liesel s'assit aux côtés de Djebann, s'assurant que la tête de celui-ci n'était pas appuyée sur une pierre ou quelque chose qui puisse lui entailler le crâne. La preuve entre ses doigts la confortait dans l'idée que quelqu'un venait de les attaquer, cependant, personne ne semblait se montrer. De plus, elle n'avait pas encore été visée,  si une personne était présente, celle-ci devait simplement observer la scène. De toute façon, si quelqu'un désirait s'en prendre à elle, la jeune femme se savait foutue. Djebann était armé de son arc mais Liesel ne savait pas s'en servir, de fait, elle était à la merci de celui qui lui voulait du mal.  « Qui a fait ça?    lança-t-elle d'une voix peu assurée, dans l'espoir d'obtenir une réponse. C'est ridicule. ». Elle ne savait pas de quoi était enduit le projectile, pour autant, la jeune femme avait la profonde conviction de celui-ci n'avait fait qu'endormir Djebann profondément, il allait sans doute finir par se réveiller, et vite. Du moins, elle l'espérait.


CODAGE PAR AMATIS
@Yura Orzhov
@Djebann Jacks

_________________


Won't see what might have been
What I've felt
What I've known
Never shined through in what I've shown
Never free
Never me
So I dub thee unforgiven


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t1215-steros-liesel-hadler-the-unforgiven http://www.afterdawn-rp.com/t1208-liesel-hadler-the-unforgiven-terminee
 
(18/01/2480) Land of Confusion - Yura & Djebann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Les environs-
 
Sauter vers: