AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations
Φ Les RP libres
Φ Début de l'intrigue !
Φ Profitez de la section RP de groupe
pour proposer vos idées RP

Flash info
MàJ Mise à jour #6 en place, un coup de neuf o/
PROMO Médaillons Soutenez AD sur Bazzart et PRD ! (doubles post interdits)
Intrigue Ne pas lancer de RP dépassant le 14/03/2481





Attendus
Merci de privilégier Helion Steros
évitezles Natifs
Personnages
41 joueurs ◈ 62 personnages
30 Hommes ◈ 32 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 15 hab.
Extérieur 12 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 14/03/2481
En RP

Partagez | 
 

 (9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 3003
Médaillons : 2152
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: (9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven   Mer 16 Mai 2018 - 16:11

Trois petits tours
et puis s'en vont
Les entrepôts étaient bien calmes, bien vides. Quelques gardes passaient dans des rondes millimétrées, rythmées par le claquement sourd des pas des miliciens. Si j'avais été habituée à être épiée, surveillée, les autres travailleurs s'étaient vraisemblablement faits à ma présence. Sans aller jusqu'à dire qu'ils me portaient dans leur cœur, au moins avaient-ils appris à me faire confiance. Ou plutôt à douter que je puisse représenter une menace pour Reiver. Les récents événements avaient donné aux miliciens de quoi occuper leurs pensées autrement qu'avec les ragots et bruits de couloirs. Aujourd'hui, les gens se fichaient presque du fait que je sois amenée à travailler pour le Commandant. Rien d'important, rien qui ne m'affiche.

Rester discrète et faire mon bonhomme de chemin. C'était une technique qui portait ses fruits. Si je ne tournais jamais le dos à personne, longeais les murs et conservais cette méfiance exacerbée envers le monde entier après mes différentes mésaventures, j'en venais tout de même à être allégée du poids que représentait le fait de ne pas être tolérée à Reiver. Même après mon intégration, ça avait pris un peu de temps avant que je me fasse à l'idée, que les autres l'acceptent. Mais au moins, aujourd'hui, c'était fait et rien ni personne ne pourrait m'enlever ça. Pas même le monstre que je fuyait.

Les nuits étaient toujours courtes, rythmées de cauchemars et du souvenir de ces sensations atroces que j'avais pu vivre. Si le temps ne parvenait pas réellement à me guérir, je considérais m'acclimater à cette condition. Malheureusement... Je gardais cette impression de ne pas pouvoir avancer, de ne pas pouvoir vraiment me reconstruire. Mais en même temps, j'ignorais si j'en avais l'envie... Qu'est-ce qui me tenait en vie ? Qui m'aidait à me lever chaque jour ? À ranger ces couteaux de combat en prenant soin de les nettoyer, j'en vins à laisser une lame aiguisée longer ma paume. Seule une légère grimace se dessina sur mon visage alors qu'un trait rougeâtre prenait forme dans le creux de ma main. Sans ciller, je regardais la coupure en laissant mon esprit s'abandonner au souvenir de ce soir où tout avait basculé ; à cause d'un couteau. À cause de mon entêtement. À cause de Drake... Qui savait que cette coupure qu'il s'était infligé à la main était pour me piéger ? Qui savait ce qu'il était réellement ?

Mon cœur battait fort alors que, d'apparence, je restais catatonique. Des absences qui me prenaient de temps à autres. Après de longues secondes, voire minutes, un sentiment d'être observée me sortie de ces songes néfastes. Je me tournai vivement, un trait de panique dans le regard, en refermant ma paume et braquant le couteau sur l'opportun. Un soupir et j'abaisse la lame avec gêne. « Krymov... tu m'as fait peur », justifiai-je en nettoyant le couteau pour le ranger dans son fourreau en cuir usé.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar
Messages : 175
Médaillons : 411
Crédits : Vankounette o/
Avatar : Scott Adkins
Pseudo : Cap'tain Parpaing / Vulture / Zakh
Présence : active
Multi-comptes : Yura Orzhov et Corvo


Personnage
Occupation : Sergent
Âge : 35
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven   Ven 18 Mai 2018 - 15:25

C’était une belle p’tite après-midi qui s’annonçait, du genre...boulot, boulot, et encore boulot. Pas grand monde pour faire chier (à moins qu’Drake s’pointe, et vu c’que j’avais pris dans l’mois précédent, j’avais pas trop intérêt à l’ouvrir…), sauf, evidemment, un p’tit bleu. Desh. Dix neuf ans, r’trouvé desséché aux alentours l’an dernier, rentré dans la milice histoire d’se rendre utile. Un sacré p’tit boulet. Pas méchant, mais con à un point...deux mains gauches, pas finaud, au moins, il avait bon fond, mais ça fait pas un bon milicien, un type comme ça. Même récurer les chiottes, il avait du mal, alors tenir une pétoire ou s’cogner avec quelqu’un...’fin bref. Il a déboulé sans trop savoir où s’foutre pendant qu’j’finissais d’établir le plan d’ronde de la soirée.

- Sergent ! Sergent ! Dites, y a votre...euh...cousine ? Enfin, Liesel Sherkan qui s’excite...

- Putain, mais qu’est-c’que tu baves, Desh?, j’ai répondu en soupirant.

- Ben, euh, j’étais aux cuisines, sergent, et j’m’en suis fait sortir par...bah, elle quoi!
[/color], qu’il a répondu, un peu paumé.

« Liesel Sherkan » était donc une gonzesse.. J’avais déjà une p’tite idée d’qui pouvait bien s’la jouer comme ça, mais j’voulais pas gueuler sur une innocente, m’voyez ? Pas qu’ça m’dérange des masses, mais comme j’l’ai déjà dit, valait mieux pas que j’fasse du grabuge si j’voulais pas finir avec un pruneau d’acier dans la courge.

- T’as sniffé du phalène ou comment ça s’passe ? Elle est comment ?

-Ben, chatain, yeux clairs...Elle vous r’semble pas des masses, sauf...enfin, j’veux pas vous insulter, hein...mais...elle r’met un peu les choses au clair comme vous, quoi…[/color]

- Ahhh...p’tain, j’suis à côté d’la plaque. T’occupes, j’prends la r’lève. Elle est que d’passage, t’en formalises pas, t’sais c’que c’est, la famille. Mais si elle commence à faire mon job, va falloir lui r’mettre les pendules à l’heure ! Bon, bah tu tombes bien, viens m’filer un coup d’main, on va aller ranger l’arsenal.

Il a failli grogner, pis y s’est rappelé qu’j’avais tout à fait la possibilité d’lui équarrir la gueule contre l’pavé si y r’fusait. Du coup, il a suivi en la bouclant, et en deux heures, on avait rangé l’merdier. C’est dingue l’nombre d’.45ACP et de .22LR qu’on avait en stock. L’gros calibre, c’était moins courant, mais quand même. Si on s’faisait attaquer à l’occase, on était bons pour faire du tir de barrage à cinquante mètres, pis l’manque de balles se f’rait sentir...M’enfin. L’boulot, c’était d’ranger, pas d’commenter, et il avait été fait et bien fait. J’ai congédié Desh, pis j’suis allé voir Mund, comme d’hab en train d’bailler aux corneilles en attendant la ronde suivante. Un phénomène, ce type, j’vous jure.

- Hein ? Hadler ? J’crois qu’elle est à côté en train d’s’occuper des coupe-coupe.

- Merci, vieux. J’prends la ronde autour de l’arsenal ce soir, j’viens d’le ranger, j’ai pas envie qu’on m’le foute en merde. t’auras qu’à faire la partie bloc civils avec Snatch, et on envoie les autres patrouiller côté com’ et stocks.

- C’noté, sergent, sur ce...
- Sur ce, t’as encore une heure et d’mie à glander, alors profites-en bien!
- Krymov Sherkan qu’encourage ses gars à rien foutre, c’est du jamais vu, ça!
- J’dois m’ramollir avec l’âge. Salut Mund!

C’mec avait la capacité d’me faire sourire, des fois. C’était pas donné à tout l’monde, mais d’puis l’temps qu’on s’connaissait, ça aurait été con qu’il sache pas comment faire. J’sais pas pourquoi il a pas cherché à dev’nir sergent aussi, le Mund. D’autant qu’y sait écrire ce con, y pourrait tranquillement passer cap’tain’. Mais non, Mund, c’était pas son truc de donner des ordres. Alors y préférait rester en d’sous. Chacun son truc, hein...Tout en y pensant, j’me dirigeais vers le stock de couteaux pour y trouver une Eiven immobile, un couteau en main. J’devais faire un peu d’bordel, entre mon couteau à la cuisse et mon flingue à la ceinture, les plaques de protec’ sous mes fringues (on s’tient chaud comme on peut) et mes bottes ferrées, mais...A croire qu’elle m’avait pas entendu. Bah, elle respirait, c’était d’jà pas mal ! Du coup j’me suis appuyé contre l’mur, et j’ai attendu. Attendu. Attendu. Attendu deux bonnes minutes qu’elle se rende compte qu’y avait quelqu’un derrière elle. Rapide, mais pas assez, elle s’est r’tournée et m’a sorti un schlass dirigé vers moi, ma main v’nant saisir fermement son poignet pour l’faire pointer ailleurs avant d’le lâcher en considérant qu’elle avait pipé qui j’étais et qu’j’méritais pas (enfin, à ses yeux), d’me ramasser un couteau dans la poitrine.


- Krymov... tu m'as fait peur.

- T’faut pas grand-chose, frangine, va falloir travailler un peu l’instinct...ça fait deux minutes que tu l’tiens sans bouger, ton cure-dents. , qu’j’ai répondu avec un sourire en coin.

Ouais, les couteaux d’combat, en général, c’était du 20-25 centimètres, garde plus lame...quand on compare avec les tranchoirs que j’me promène, ça avait effectivement l’air de cure-dents, les machins qu’elle nettoyait. Faut dire qu’c’était plus pratique et rapide, pour s’battre contre quelqu’un, mais quand y fallait percer une carapace ou fracasser des écailles, un truc qui r’lève plus d’la machette qu’du canif, c’était quand même plus pratique. Mais rev’nons en à nos affaires :

- Sérieus’ment ? « Liesel Sherkan » ?, j’ai lâché avec un sourire désabusé en secouant la caboche de gauche à droite, Y a plus crédible comme blaze...s’tu t’amuses à l’sortir à un pégusse qui lèche les valseuses de Wernher, ça risque d’faire tâche. M’enfin, ça m’a quand même bien fait marrer ! Tu veux un coup d’main avec les coupe-papiers ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 3003
Médaillons : 2152
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven   Lun 21 Mai 2018 - 1:57

Trois petits tours
et puis s'en vont
Des pensées sombres mais surtout bien plus profondes que je ne le croyais. Une baisse de vigilance, d'attention, un saut dans l'ombre. Mon âme s'égarant dans un flottement, voguant vers les tumultes qui me bousculent malgré les mois passés. Mais il faut faire bonne figure. Sans pouvoir prétendre que tout va bien, on peut se voiler la face et laisser croire que tout va au moins pour le mieux. Il ne sait pas ce qui s'est passé et ne m'a jamais posé de question sur ce qui avait pu se passer. Il avait été le premier à me soutenir sans chercher à savoir. Se doutait-il ? J'en avais aucune idée... Je m'étais persuadée, face à son silence, que le sergent ne soupçonnait pas l'horreur que j'avais pu vivre. Et je pensais que c'était mieux ainsi. Je lui causais bien trop de soucis pour ajouter ça à ses préoccupations. Il y avait assez de Goran qui s'était mis en tête de déterrer le coupable, pas besoin de mêler Krymov à ce drame.

Répondant timidement à son sourire, je détournai mes yeux des siens. Effectivement, je n'aurais pas dû m'absenter ainsi. C'était lui, alors ça allait. Mais ça aurait pu être Drake... ou toute autre personne me voulant du mal. Si leur nombre s'était réduit, il en restait quelques uns. Essuyant le couteau, je le rangeai avant de prendre un chiffon gardé de côté, un moins sale que les autres, pour éviter de mettre du sang partout. Je posai le tissu sur la plaie, reportant mon attention sur Krymov lorsqu'il mentionna ma fausse identité : Liesel Sherkan. Je fronçai les sourcils en souriant nerveusement. Plus crédible ? Certes, la personne de qui je tenais ce prénom était l'antonyme parfait de Krymov. Mais ce n'était qu'un prénom. Et son nom n'était qu'un nom. Cependant, je comprenais la problématique.

D'un haussement d'épaules nonchalant, je m'en remis au rangement des couteaux en me décalant pour lui laisser de la place pour m'aider. Il en restait un peu moins d'une dizaine sur l'étal. « Je ne pensais pas à mal. Pour une fois, je ne voulais pas être la petite privilégiée de Wernher aux yeux d'une recrue et d'un milicien. Cette fille... Magda. Elle est arrivée il y a peu. Je crois qu'elle est dans ton groupe de recrues. Elle est... intéressante. » Mon jugement n'avait pas de grande valeur, mais je sentais envers cette jeune fille une affinité naturelle. Si elle ne ressemblait en rien aux personnes qu'il m'était donné de rencontrer, elle éveillait en moi une certaine curiosité. Aucun rapport avec mon don ni un passé lointain. Ce n'était pas une native et elle venait d'Helion. Rien ne nous liait vraiment. C'était abstrait, mais une petite voix me disait de l'aider, en tout cas d'être là pour elle. Qu'elle ait à faire à Krymov en instructeur n'était pas pour me rassurer sur son intégrité physique à venir, mais au moins je savais qu'elle était entre de bonnes mains s'il la gardait dans son groupe.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven   

Revenir en haut Aller en bas
 
(9/02/2481) Trois petits tours et puis s'en vont ▬ Kryven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Avant-poste Reiver :: Réserves :: Équipements-
 
Sauter vers: