AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

39 joueurs
60 personnages
28 Hommes
32 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 11 hab.

Partagez | 
 

 Embrace the chaos [Amdir & Zed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Assistante médicale
Âge : 16 ans
Localisation : Steros

You were the shadow to my light, did you feel us ? Another start... You fade away, afraid our aim is out of sight. Wanna see us alive ❀

Messages : 317
Médaillons : 767

Crédits : Casyldh
Avatar : Aurora Aksnes
Présence : Instable

Pseudo : Lily la junkie



Nat • Aspirant Steros, évolué



 Sujet: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Mer 23 Mai 2018 - 16:09



Embrace the chaos

Amdir & Zed



Le jour. La nuit. Le jour. La nuit. Et Zed qui continuait d'avancer. Elle n'était ni sûre du chemin, ni sûre de l'objectif. Elle continuait seulement d'avancer. Que lui restait-il d'autre après tout ?

Les paysages ne changeaient pas vraiment. C'était un peu comme si le monde avançait avec elle, dans le même sens, la réduisant ainsi à un pion immobile et impuissant. Elle avait fini par ne plus penser. Son esprit s'était éteint, sans doute pour faire passer le temps plus vite. Et les moments où elle s'allongeait pour contempler le ciel devenaient plus rares. Elle avait appris à ne plus parler. Les mots deviennent vite inutiles lorsque l'on n'a plus personne vers qui les diriger. Mais il lui arrivait parfois de discuter avec elle-même, en silence. Dans sa tête. Puis avec le temps, Zed appris à communiquer avec ce qui ne pouvait pas lui répondre. Ses sens étaient exacerbés. Sa folie aussi, sans doute. Elle ne touchait plus du sable, elle en touchait les grains. Chacun d'entre eux. Elle identifiait leur chaleur, leurs aspérités, leur forme et leur force. Elle ne sentait plus le vent, il glissait sur son corps, il glissait sous sa peau. Tout était différent. Elle était différente. Et c'est en prenant conscience de la grandeur du monde que ses pieds foulaient que Zed finit par se détacher de la solitude qu'elle trainait avec elle.

Cela faisait des semaines, des mois, qu'elle avançait en espérant être dans la bonne direction. Elle n'avait ni repère, ni destination si ce n'était le nom d'un lieu qui n'existait peut-être pas : Steros. Mais l'espoir qu'elle portait était, lui, bien réel. Et il fut bien plus grand lorsqu'elle aperçut, au loin, une immense forêt qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. La journée était déjà bien entamée lorsque Zed fut attaquée par une bête bien plus forte qu'elle. Et plutôt que de risquer sa vie à l'affronter, elle se mis à courir. Vite. Loin. Allant jusqu'à s'enfoncer dans des bois qu'elle ne connaissait pas. La forêt n'était pas un endroit spécialement rassurant, mais sa vie était en jeu si bien qu'elle ne pris même pas la peine de repérer sa direction. Lorsqu'enfin elle termina sa course et qu'elle pris le temps de regarder où elle se trouvait, elle ne vit que des arbres : indicateur bien peu utile en pleine forêt. Tu es perdue ? Cette voix rocailleuse la fit frissonner, mais ce n'était rien par rapport à la vue de cet homme couvert de boue et de feuille qui s'approchait d'elle. Reculant doucement, Zed sentit une sensation d'une extrême violence l'envahir. Je peux t'aider. Il semblait aussi vieux qu’inoffensif, pourtant la jeune fille sentait au plus profond de ses entrailles qu'elle ferait mieux de fuir. C'est d'ailleurs ce qu'elle s'apprêtait à faire avant qu'il n'agite son bâton d'un drôle de façon... Et que tout devienne flou. Zed sentit d'abord sa vue l'abandonner, puis ce fut au tour de son esprit tout entier. Elle n'arrivait plus à réfléchir. Elle n'arrivait plus à penser. Il ne lui restait plus que ce sentiment de peur qui s'intensifiait un peu plus chaque seconde alors que ces mots résonnaient, murmurés, effrayants, dans ce qu'il lui restait d'esprit : Axiar, Dieu du chaos.
Axiar, Dieu du chaos.
Axiar, Dieu du chaos.


Code by Sleepy

_________________
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées que les rêves ne peuvent soulager. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. Je sais tout ce qui est pour toi. Sois tranquille.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Chasseuse
Âge : 15 ans
Localisation : Helion

Messages : 53
Médaillons : 521

Crédits : Mö et Eiven
Avatar : Sadie Sink
Présence : 5/7

Pseudo : Ready
Multi-comptes : No one



Out • Rôdeur



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Mer 23 Mai 2018 - 17:42

Il faut marcher, encore et encore. Je sens mon cœur cogner au rythme de mes pas, mon arc me bat le dos et je grimpe le long des arbres pour échapper aux pièges de la terre. Pareil à un écureuil j’avance dans les branches, me mêlant à la danse que m’impose le vent. Ma démarches est sûre même si les branches ploient, j’avance. Je ne sais pas vers où, je ne sais pas pourquoi, mais j’avance. Rester immobile signifie mourir. Si on reste trop longtemps à la même place. Et moi je ne serais pas un cadavre avant longtemps ! Je bondis et atterris sur la branche en face. Elle ploie et je me penche en avant. L’écorce m’écorche les mains, mais je continue ma course avant de m’arrêter immobile. J’ai envie de rire. Enfin. Depuis la mort de mes parents, c’est la première fois que j’ai autant envie de rire. Avant c’était de hurler. J’ai dû digérer leur mort. Simplement.

Je ris. Doucement. Il ne faut pas alerter les gens de cette forêt. Je préfère rester immobile, à reprendre mon souffle et à écouter les bois respirer. Qui voudrait quitter ce paradis pour le dôme ? Que les gens partent ! J’aurais plus de ressources pour moi ! Il faut être égoïste pour survivre. J’entends un drôle de bruit et mon sourire s’efface de mon visage. Souplement je me laisse tomber au sol et mon arc vient se nicher dans ma main, mes poignards restent pendu à ma ceinture. Je balance un peu la tête de droite à gauche pour voir. Dans les bois le son est difficile à capter. Si je dois fuir, je sais que je peux le faire par les arbres, même avec mon arc à la main je peux grimper, j’ai appris à le faire.

Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais je le sens mal. Du genre, vraiment très mal. Je regarde entre les arbres, j’écoute, mais rien. Je ne vois rien. Cependant, chaque tour que fait mon sang je sens l’inquiétude se distiller dans mes veines. Il se passe quelque chose de pas net. J’avance avec prudence en encochant une flèche et en continuant à m’arrêter régulièrement. J’entends finalement une voix qui me fait dresser les cheveux sur la tête. Je me cache derrière un arbre, le terrain est glissant et en pente et je regarde avec prudence en avançant le pied. Mauvaise idée ! Je me sens partir en avant et je glisse face à l’homme, près de la fille aux cheveux blancs et immédiatement je bande mon arc en visant la tête de l’homme. La peur se distille dans mon corps en quelques fractions de secondes, au moment où l’homme en face commence à parler. Mes mains tremblent, j’avale tout de même ma salive en me redressant. J’ai peur. J’ai peur. Axiar, Dieu du chaos.. J’ai peur. J’ai Axiar, Dieu du chaos. Et la peur me rend agressive, je sers les mâchoires. Dans la nature la bête hurlant le plus fort fait fuir l’autre

« DÉGAGE ! DÉGAGE ! DÉGAGE ! OU JE TE TUE ! »

Axiar, Dieu du chaos… J’ai hurlé, mais ma voix n’a pas son mordant habituelle, elle ne tremble pas, mais j’ai l’impression que l’autre en face aspire ma vie alors qu’il ne fait qu’agiter un vieux bâton comme s’il ne voulait se protéger que d’une gosse trop agressive et je vois ses lèvres bouger comme une prière, comme-ci il me supplie de ne pas le tuer. Et pourtant la peur continue de s’insinuer dans la moindre fibre de mon corps, et je ne vois plus que la pointe tremblante de ma flèche. Une phrase tourne dans ma tête : Axiar, Dieu du chaos.
Axiar, Dieu du chaos.
Axiar, Dieu du chaos.
Que les flammes dévorent le monde.

_________________
Amdir Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t987-outsider-amdir-minuial-l-important-est-la-caresse-du-vent-sur-mon-visage http://www.afterdawn-rp.com/t985-amdir-minuial-la-protege-du-grincheux-de-premiere-classe
avatar

Personnage
Occupation : Assistante médicale
Âge : 16 ans
Localisation : Steros

You were the shadow to my light, did you feel us ? Another start... You fade away, afraid our aim is out of sight. Wanna see us alive ❀

Messages : 317
Médaillons : 767

Crédits : Casyldh
Avatar : Aurora Aksnes
Présence : Instable

Pseudo : Lily la junkie



Nat • Aspirant Steros, évolué



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Mer 6 Juin 2018 - 19:51



Embrace the chaos

Amdir & Zed



Tout devenait flou. Zed avait l'impression qu'un brouillard noir obscurcissait sa vue et il n'y avait bientôt plus cet homme, ce bâton, et ces sons. Ces sons. Elle avait maintenant l'impression que son corps l'abandonnait. Des tremblements incontrôlables lui faisaient perdre l'équilibre et son cœur cherchait visiblement à s'arracher de sa poitrine. Plus les secondes passaient et plus Zed avait l'impression de se noyer dans un océan de ténèbres, la peur -non, la terreur, dévorait son âme. Et alors qu'elle se laissait happer, irrésistiblement, par cette voix hypnotique, une autre, plus forte, lui  accorda quelques secondes de lucidité. Comme un éclair en plein orage, elle était réveillée. A peine. Troublée. Mais elle était réveillée. Zed se rendit rapidement compte que la noirceur la pourchassait encore. Terrifiée, elle eut pour seul réflexe d'essayer de s'enfuir.

Mais difficile de courir lorsque l'on est quasiment aveugle. Plus elle s'éloignait et plus elle avait l'impression que la nuit l'enveloppait. Au secours ! Sans réellement savoir qui elle appelait – et s'il y avait quelqu'un à appeler, Zed tenta du mieux qu'elle put de mettre un pied devant l'autre. Les mains en avant, pour palier d’éventuels obstacles, elle fonça droit devant elle, jusqu'à ce qu'un obstacle lui barre la route. Mou et dur à la fois. Zed trébucha et s'immobilisa, apercevant la silhouette d'une jeune fille. Je... je ne vois rien. Etait-ce le fruit de son imagination ? Une hallucination ? Ou cette personne était-elle bel et bien là, devant elle ? Elle n'en savait strictement rien. Et voilà que les mots revenaient à l'assaut. Plus forts. Plus violents. Axiar. Le chaos. La mort. Etait-ce qui l'attendait, maintenant ? La mort ?  

Toujours sonnée, Zed tenta de reprendre ses esprits, en vain. C'était comme s'il ne lui appartenait plus. Ce n'était pourtant pas faute de lutter, mais, à la manière d'une drogue, cet enchantement étrange se répandait en elle, atteignant les tréfonds de son corps, de son cœur et de son âme. Elle sentait une étrange folie l'accaparer. Le genre de folie qu'avait connue sa mère et qui l'avait conduite à sa perte. A tâtons, elle chercha désespérément quelque chose qui pourrait l'aider. Et ses doigts se refermèrent sur une pierre.


Code by Sleepy


Spoiler:
 

_________________
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées que les rêves ne peuvent soulager. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. Je sais tout ce qui est pour toi. Sois tranquille.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Chasseuse
Âge : 15 ans
Localisation : Helion

Messages : 53
Médaillons : 521

Crédits : Mö et Eiven
Avatar : Sadie Sink
Présence : 5/7

Pseudo : Ready
Multi-comptes : No one



Out • Rôdeur



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Mer 6 Juin 2018 - 23:59

Une pointe en acier tremblante au bout d’un bois sombre. Lumière et Ombre. Et j’ai l’impression que la pointe acérée de ma flèche est un aiguillon qui veut se planter dans ma gorge et venir y fouiller jusqu’à ce que mon sang inonde le sol autour de moi La peur s’empare de la moindre fibre de mon être, de la moindre bouffée d’air. Ce que je respire n’est que terreur même. Je vais mourir là. Pour un dieu du chaos. Je ne veux pas mourir. Je ne peux pas mourir. C’est hors de question. Je suis une chasseuse ! Pas une proie. Et pourtant la pointe de ma flèche tremble et je suis incapable de lâcher mon trait sur l’homme.

Il eut du bruit autour de moi, alors que ma vision devenait de plus en plus sombre. J’entendis une voix appeler à l’aide, mais cela aurait put être ma propre voix tant j’avais peur. Mes genoux doivent se cogner entre eux violemment. « Au secours ! » c’est exactement ce que me hurle mon esprit et ce que je veux hurler. À l’aide. Mais est-ce que c’est moi qui ait hurlé ? Ou quelqu’un d’autre. Ou est-ce qu’il y a eut vraiment cette phrase prononcée ? Ou j’hallucine avant de basculer dans je ne sais quelle illusion. Ou alors de basculer tout court. Quelque chose me percute et je lâche ma flèche qui part. Déséquilibrée je tombe sur le côté et je sens quelques chose s’enfoncer dans ma peau. Je me secoue sous cette douleur. C’est comme un petit phare dans la noirceur. Un coup de pieds qui permet de remonter brièvement à la surface pour prendre une gorgée d’air.

Du coin de l’œil je vois une fille, je suis incapable de la décrire, à terre elle aussi. Je ne réfléchis même plus et frappe violemment mon genoux contre le caillou pointu. Les ténèbres sont toujours là, j’ai envie de vomir et de mourir, mais j’essaye de focaliser mes pensées fuyante sur la douleur de mon genoux. C’est dur. Et la voix de l’ermite qui répète les mêmes choses ne m’arrange pas. La fille parle et j’essaie de me concentrer sur sa voix à elle en sortant mécaniquement une flèche de mon arc. Mon arme pèse des tonnes, mais je la soulève en haletant avant de lancer aussi fort que je peux à la fille. Est-ce qu’elle est aussi une hallucination ?

« Continue de parler ! »


Je bande avec difficulté mon arc avant de lâcher la flèche. Je tremble tellement qu’elle part dans les buisson sans avoir touché le vieil homme. Et rien que cet effort m’a vidé. Cette fois je sens comme des mains me saisir les bras et essayer de les tirer vers le sol. Je lutte en m’agitant, je perds des forces sottement, mais c’est choses n’ont pas à ramper sur moi !

_________________
Amdir Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t987-outsider-amdir-minuial-l-important-est-la-caresse-du-vent-sur-mon-visage http://www.afterdawn-rp.com/t985-amdir-minuial-la-protege-du-grincheux-de-premiere-classe
avatar

Personnage
Occupation : Assistante médicale
Âge : 16 ans
Localisation : Steros

You were the shadow to my light, did you feel us ? Another start... You fade away, afraid our aim is out of sight. Wanna see us alive ❀

Messages : 317
Médaillons : 767

Crédits : Casyldh
Avatar : Aurora Aksnes
Présence : Instable

Pseudo : Lily la junkie



Nat • Aspirant Steros, évolué



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Sam 9 Juin 2018 - 20:35



Embrace the chaos

Amdir & Zed



Zed tentait de s'accrocher au réel. Ou du moins, à ce qui lui semblait réel. Quel autre choix avait-elle que de se fier à son instinct avant que celui-ci ne soit complètement happé par la démence qui semblait la guetter ?

Le contact avec le sol avait été violent mais se faisait maintenant plus distant. Chaque seconde était une marche de plus vers l'insanité. Ses doigts se refermèrent autour d'une pierre froide, maigre rappelle de la forêt dans laquelle elle se trouvait, jusqu'à ce qu'une voix la percute de nouveau. Encore cet écho, féroce, effrayé. Continue de parler. Quelqu'un lui répondait, à l'autre bout de ce monde embrumé. Quelqu'un était là. Avec elle. Sa mère ? Non, ou cela signifierait qu'elle était définitivement perdue. Que la folie l'avait rattrapée. Ça ne pouvait pas être elle. Ça ne devait pas être elle. Car elle avait ainsi une chance qu'on lui vienne en aide. S'agrippant à ces mots comme s'il s'agissait là de son dernier espoir de survie, Zed tenta d'en formuler un. Juste un. Pour signaler qu'elle avait compris, qu'elle était là elle aussi. Mais la moindre syllabe devenait imprononçable, comme coincée dans sa gorge étranglée. Comment pouvait-on perdre à ce point tout contrôle de sa propre existence ? Quel monstre, quel démon pouvait lui voler son âme ? Réunissant tout l'air qu'elle put trouver, à défaut de mot, Zed tenta de propulser la seule chose qu'elle possédait encore : son animalité. Sortant du plus profond de son être, un cri bestial transperça sa gorge et se propulsa dans les airs. Elle était là. Elle. Etait. Là.

Transcendée par ce courant d'énergie, presque douloureux tant il était violent, la jeune fille se redressa comme elle put et se servit de sa main comme d'une arme. La pierre vola droit devant elle, avec une force qu'elle ne se serait pas crue capable de donner.

La pierre traversa plusieurs mètres à belle vitesse avant de s'écraser avec violence dans un arbre. Difficile de toucher quoi que ce soit lorsque l'on ne voit rien. S'écroulant à moitié sous l'effort, Zed sentit cependant une présence à ses côtés. Tendant le bras dans un ultime effort, son cœur manqua de s'arrêter lorsqu'elle toucha un corps : elle n'avait pas rêvé, elle n'était pas seule. Il faut partir d'ici, lâcha-t-elle alors qu'elle ne se sentait plus la force de lutter.


HRP : Les dés ne sont vraiment pas avec nous, je rate tous mes jets xD

Code by Sleepy

_________________
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées que les rêves ne peuvent soulager. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. Je sais tout ce qui est pour toi. Sois tranquille.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Chasseuse
Âge : 15 ans
Localisation : Helion

Messages : 53
Médaillons : 521

Crédits : Mö et Eiven
Avatar : Sadie Sink
Présence : 5/7

Pseudo : Ready
Multi-comptes : No one



Out • Rôdeur



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Sam 9 Juin 2018 - 21:44

Les mains rampent sur moi comme d’horribles serpents qui souhaitent monter jusqu’à ma gorge pour m’étouffer lentement. Je lutte en essayant des les écarter de mes propres mains. Je m’agite et sens même sur mes joues se mettre à couler des larmes. J’ai tellement peur que j’en vomirais. Je pleure, je sanglote presque, je me mords la lèvres aussi fort que possible, respirer devient même horriblement dur, j’ai l’impression qu’un arbre m’écrase la cage thoracique. J’ai peur, je veux entendre l’autre voix encore. M’assurer que je n’ai pas rêvé, que je ne suis pas toute seule dans cette horrible situation. Je veux ma mère. Je veux …

Le hurlement animal qui jaillit près de moi me fait sursauter et déchire un peu les illusions , cependant j’ai l’impression qu’une main souhaite enrouler ses doigts puissants autour de ma gorge. Je lutte de toute mes forces contre cette sensation horrible. Même le cris bestial de l’humaine près de moi m’a réchauffé le ventre. Un peu comme une tisane. Cependant la peur a infiltré chaque recoins de mon être. Je lutte. J’ai l’impression d’avoir le cœur au bord des lèvres.

Je sens brusquement une main, brûlante de vigueur, me percuter le torse. Je ne réfléchis même pas. De ma main libre je la saisis et m’arrache du sol et des mains aux ongles tranchants pour me redresser. Je le lâche pas mon arc. Il faut partir d’ici, entièrement d’accord. Je garde la main bien serré dans la mienne et tire la personne derrière moi en luttant contre les mains qui me griffent les joues, me tirent par les jambes et font tout pour me retenir. Je ne vois presque plus rien, des formes flous dansent devant mes yeux et je sens des feuilles me gifler avec violence. Je me cogne mais je ne lâche rien, ni la fille ni mon arc. Je sais que c’est une fille à cause de sa main fine. Je ne sais pas ce qu’il se passe, je ne veux pas savoir, j’ai peur et je veux fuir. J’ai l’impression que les mains veulent m’arracher les yeux, je préfère fermer étroitement les paupières pour ne plus rien voir, quitte à me prendre …

Je ne prends pas, je tombe. Un fossé. Je glisse et pousse une série de juron avant de me retrouver à plat dos, les yeux toujours clos. Je ne sais pas où on est, j’ai peur d’ouvrir les yeux. Est-ce que l’autre s’est fait mal. Je lâche un timidement

« On est vivants ? »

J’ai mal, de partout, je pleure encore, mais je crois qu’on est tiré d’affaire. J’entends plus la voix.
Spoiler:
 

_________________
Amdir Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t987-outsider-amdir-minuial-l-important-est-la-caresse-du-vent-sur-mon-visage http://www.afterdawn-rp.com/t985-amdir-minuial-la-protege-du-grincheux-de-premiere-classe
avatar

Personnage
Occupation : Assistante médicale
Âge : 16 ans
Localisation : Steros

You were the shadow to my light, did you feel us ? Another start... You fade away, afraid our aim is out of sight. Wanna see us alive ❀

Messages : 317
Médaillons : 767

Crédits : Casyldh
Avatar : Aurora Aksnes
Présence : Instable

Pseudo : Lily la junkie



Nat • Aspirant Steros, évolué



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Sam 9 Juin 2018 - 22:56



Embrace the chaos

Amdir & Zed



Il s'agite, cet être que Zed a réussi à accrocher. Mais c'est bon signe, cela signifie qu'il est vivant. Sans jamais relâcher sa prise, de peur de la perdre à jamais, la jeune fille sentit soudainement un retour de chaleur. Une main. L'être était vivant, il bougeait. Et il venait tout juste de s'agripper à elle. A ce moment-là, Zed eut l'impression qu'elle n'avait plus besoin de mots pour communiquer. Que cet échange suffisait à les unir, du moins suffisamment pour qu'ils se relèvent. Portée par l'énergie de cet autre, lui offrant volontiers toute la sienne, leurs corps finirent par se redresser et, chose qu'elle n'était pas sûre de réussir à faire : par avancer.

Les images qui défilaient désormais étaient abjectes. Zed avait l'impression de voir des visages, partout. Comme si des âmes errantes tentaient de la posséder, d'utiliser son corps pour renouer avec le monde des vivants. Il y avait aussi une odeur étrange, une odeur de mort. Mais plus elle avançait et moins elle la sentait. Petit à petit. Un pied devant l'autre. Et sans jamais relâcher sa main. Seul et unique lien avec la réalité. Avec l'avenir. Avec la vie. Elle était au moins consciente de ça, malgré la terreur et la folie. Elle ne devait pas lâcher cette main. Ensemble, donc, ils avançaient sans être capable de dire où ils allaient. Peut-être le savait-il, cet autre ? Peut-être voyait-il alors qu'elle-même s'était perdue dans les abysses d'un esprit malade. Quoiqu'il en soit, elle n'avait d'autre choix que de lui faire confiance. Croire en cette main, en cette voix qui l'avait déjà ramenée aux bords de la réalité. Alors Zed courait avec aveuglement. Les branches arrachaient sa peau alors que les feuilles tentaient de l'apaiser. Des racines cherchaient à la faire tomber, sans succès. Peu à peu, elle avait l'impression que son cœur se délestait d'un poids. Ses pensées devenaient plus lucides, sa vue plus claire.  Elle pouvait presque voir le chemin de leur salut... Jusqu'au moment où son corps l'abandonna, emporté par le poids d'un autre. Et elle chuta.

La dureté du sol fit frisonner tout son corps, mais elle n'eut pas vraiment le temps de profiter de cette première douleur puisqu'elle continua de glisser. Une pierre frôla son visage, choc qui aurait pu être bien plus conséquent si elle l'avait heurtée de plein fouet. La chance était de son côté, cette fois-ci. Après quelques secondes où son esprit semblait s'éveiller sous les coups, Zed laissa échapper un soupir de douleur une fois son corps devenu immobile, face contre terre. Quelque peu sonnée, c'est une fois de plus cette voix, moins violente, moins effrayée, qui l'extirpa de son brouillard. Doucement, Zed ouvrit les yeux, renouant pleinement, pour la première fois, avec la vue. Elle vit d'abord la terre  et la mousse sous ses doigts. Puis son regard glissa sur un corps allongé à ses côtés. Elle mis quelques secondes à réaliser qu'elle était bien là, avec elle. Qu'elle n'avait pas imaginé sa présence. Lentement, la jeune fille se redressa, posée sur ses genoux, avant de lâcher dans un souffle : je crois. Les yeux rivés sur les siens encore clos, elle peinait à réaliser sa présence, avant de remarquer le sang qui tâchait son genoux. Tu es blessée, murmura-t-elle, de peur d'être entendue par celui qui les avait maudites. Est-ce que tu penses pouvoir marcher ? Juste au cas où. Rester dans les parages ne lui disait pas grand chose.


HRP : Ahah grave. Et cette fois, le sort m'a épargnée ! x)

Code by Sleepy

_________________
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées que les rêves ne peuvent soulager. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. Je sais tout ce qui est pour toi. Sois tranquille.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Chasseuse
Âge : 15 ans
Localisation : Helion

Messages : 53
Médaillons : 521

Crédits : Mö et Eiven
Avatar : Sadie Sink
Présence : 5/7

Pseudo : Ready
Multi-comptes : No one



Out • Rôdeur



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Dim 10 Juin 2018 - 13:37

J’ai la tête enfoncé dans l’humus, j’ai mal partout, j’ai l’impression de sentir un petit liquide chaud sur mon genoux. Est-ce qu’on est bien vivants ? Je ne veux pas ouvrir les yeux, j’ai peur. J’ai le cœur qui me brise les côtes à chaque battement tout en essayant de sortir par ma bouche avec le contenu de mon estomac. Il y a le silence de la forêt, qui n’est pas un vrai silence, autour de nous, puis la personne a côté de moi semble se redresser. Je reste encore un peu allongé pour essayer de me calmer. Je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie. Non, mais le sol c’est bien, au moins l’autre ne voit pas mes larmes. Au son de sa voix : c’est une fille. Visiblement on est vivantes. Je me redresse sur un coude en essuyant de ma main libre mon visage pour ôter boue et feuilles sans pour autant ouvrir les yeux.

J’ouvre les yeux en grands et prends une longue et lente inspiration en regardant la voûte des arbres au-dessus de moi avant de baisser les yeux sur mon genoux. Je saigne. Et pas qu’un peu, je note une longue estafilade sur ma jambe, qui saigne et est pleine de saleté. Je ne sais même pas si j’ai mal. Mon cerveau se remet brutalement en marche. Il faut partir et vite. Je plonge la main dans mon sac qui m’a sûrement évité que je me brise les côtés et tire de vieux bandages en toile. J’entoure rapidement ma jambe en serrant les dents. J’ai mal. Je regarde la jeune fille près de moi. Cheveux blancs, remplit de brindilles et yeux noirs. Elle est jolie. Je hoche la tête.

« Ouais, je peux marcher. Restons pas là. Tu sais grimper aux arbres ? Si non c’est pas grave on va marcher. Mais dépêchons. »

J’ai besoin de reprendre en main ma vie. Et ça tout de suite. J’attrape mon arc et me redresse rapidement ignorant la vague de douleur qui traverse tout mon corps. J’ai mal, la tête qui tourne et envie de vomir. Mais j’attrape la main de la fille et la redresse en lui faisant un maigre sourire, on doit pas rester ici, et je ne veux pas lui lâcher la main, j’ai peur de la perdre. Il nous faut de l’eau, une rivière. Je réfléchis à toute vitesse. Je sais dans quelle zone on est, je regarde rapidement autour de moi pour trouver la mousse m’indiquant le nord avant de me mettre en route. Si on peut passer par les arbres on gagnera du temps, mais pour l’instant je guide la jeune fille aussi rapidement que possible au travers des arbres et j’essaye de raisonner.

« Il a une canne : il ne peut pas marcher aussi vite que nous, plus on marche vite plus on prend de l’avance. De plus, on a gagné un peu de terrain avec la chute. Il ne devait pas s’attendre à ce qu’on réussisse à fuir … On va arriver à s’en sortir, je te le jure ! Tu t’appelle comment ? »

Je murmure juste assez fort pour qu’elle m’entende et pour me rassurer d’entendre ma voix que je contrôle. On va y arriver !

_________________
Amdir Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t987-outsider-amdir-minuial-l-important-est-la-caresse-du-vent-sur-mon-visage http://www.afterdawn-rp.com/t985-amdir-minuial-la-protege-du-grincheux-de-premiere-classe
avatar

Personnage
Occupation : Assistante médicale
Âge : 16 ans
Localisation : Steros

You were the shadow to my light, did you feel us ? Another start... You fade away, afraid our aim is out of sight. Wanna see us alive ❀

Messages : 317
Médaillons : 767

Crédits : Casyldh
Avatar : Aurora Aksnes
Présence : Instable

Pseudo : Lily la junkie



Nat • Aspirant Steros, évolué



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Dim 24 Juin 2018 - 22:57



Embrace the chaos

Amdir & Zed



Les grands yeux bleus de la jeune fille finirent par s'ouvrir, laissant un échapper ce que Zed identifia comme de l'appréhension, de l'hésitation et de la peur. Mais il y avait aussi beaucoup d'audace et de courage. Elle ne voyait pas ça à son regard, elle le sentait à la manière d'une aura que la jeune fille porterait autour d'elle. Intense et magnifique. A son image.

La douleur était marquée sur ses traits, Zed pouvait la lire. Pourtant elle ne s'en plaignait pas, au contraire. D'un geste vif, elle s'occupa de sa plaie et se redressa comme si rien ne pouvait l'empêcher d'avancer. Si Zed était une survivante, cette fille-là était une guerrière, guidée par la force de caractère plus que par l'instinct de survie. C'était fascinant... A tel point que Zed se perdit dans sa contemplation, oubliant que toutes deux avaient failli mourir et qu'un homme, un mage, un démon était peut-être à leur trousse. Ce fut encore une fois cette voix – sa voix, désormais gravée dans sa mémoire – qui la ramena sur terre. Grimper aux arbres ? Je... Je crois que je n'ai jamais essayé, en réalité, lâcha-t-elle à la manière d'un enfant trop naïf pour ce monde. Mais je peux essayer si tu veux ! Le contact soudain de sa main provoqua une réaction quasi-immédiate : Zed resserra ses doigts autours des siens. C'était rassurant de sentir cette chaleur, cette vie. Elle se sentait moins seule. Elle avait une alliée. Et elle avait moins peur. D'autant que cette fille semblait connaître le coin. Zed se laissa alors guider, uniquement retenue par cette main qui, à la manière d'un fil, la liait une autre âme aussi perdue que la sienne.

Zed avait toujours aimé se laisser porter. Par sa mère, par le temps, par les chemins qu'elle arpentait. C'était une sensation étrangement sereine, malgré les dangers qu'impliquait une telle passivité. S'égarant encore un peu au beau milieu de la forêt, c'était donc cette fille qu'elle suivait désormais. Elle écoutait attentivement ses paroles et aurait adoré pouvoir entendre ses pensées, sans doute aussi profondes et intrigantes que l'aura qu'elle dégageait. Le visage de leur bourreau lui revint alors en mémoire. Lui aussi avait quelque chose d'intrigant lorsqu'on oubliait à quel point il était effrayant. Tu penses qu'il nous cherche ? Je crois qu'il gardait quelque chose. Ou bien quelqu'un, maigre différence. Comme un lion protégeant son territoire. Je m'appelle Zed, finit-elle par ajouter une fois sortie de ses réflexions. Et toi ? Hayili. Hayili lui irait bien. C'était un mot qu'elle associait au respect et à la force, mais elle était incapable de dire pourquoi. Sa mère, sans doute. Elle connaissait beaucoup de choses, après tout. En tout cas, Zed avait toute confiance en Hayili, ou quelque soit son nom, et sa seule préoccupation était de ne pas lâcher sa main jusqu'à être arrivée là où elle voulait l'emmener. Mais c'était sans compter sur cette terrible spontanéité. Stoppant brutalement sa marche, Zed se rua au pied d'un arbre et y arracha toutes les fleurs de Calendula qu'elle avait repéré. C'est pour ta blessure ! Lorsqu'elles seraient dans un coin plus tranquille, ces fleurs seraient des plus utiles. Rejoignant docilement son repère, accrochant de nouveau ses doigts aux siens, Zed s'accorda une question : comment connais-tu cet endroit ? Pour elle, tout était similaire : les arbres, la mousse, les roches. Elle avait l'impression de tourner en rond, comme si la forêt elle-même se refusait à la laisser s'en échapper.


Code by Sleepy

_________________
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées que les rêves ne peuvent soulager. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. Je sais tout ce qui est pour toi. Sois tranquille.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Chasseuse
Âge : 15 ans
Localisation : Helion

Messages : 53
Médaillons : 521

Crédits : Mö et Eiven
Avatar : Sadie Sink
Présence : 5/7

Pseudo : Ready
Multi-comptes : No one



Out • Rôdeur



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   Lun 25 Juin 2018 - 10:56

Elle est naïve et je trouve ça touchant, j’aimerais qu’elle reste avec moi : je veux la protéger. Elle veut vraiment essayer de grimper aux arbres … Mais je n’ai pas le temps de lui apprendre, puis avec ma jambe … Ça pourrait être dangereux. Je secoue la tête.

« Si te ne sais pas, on ne va pas t’apprendre ça aujourd’hui, je ne suis pas capable de t’apprendre. »

Je sers ses petits doigts chauds dans ma main et je la guide au travers des arbres, je sais où nous sommes. Sans même vraiment savoir l’expliquer : je sais où nous allons et je sais où nous sommes. La petite, enfin petite tout est relatif : elle doit avoir mon âge je pense, peut-être même plus vielle … Je ne suis pas douée pour estimer les âges. En même temps, il n’y a pas vraiment besoin. La valeur n’attend pas l’âge. Mais quelque part plus tu vis vieux, plus ça montre que tu es fort pour survivre. Enfin … ça c’est ma théorie. Je ne sais pas pour les autres. Je jette un regard à la petite derrière moi. J’apprends qu’elle s’appelle Zed.

« J’en sais rien … Et honnêtement j’ai pas envie d’attendre qu’il nous tombe dessus pour lui demander. Je m’appelle Amdir. »

Elle me lâche soudain la main et disparaît dans les broussailles avant de revenir avec un bouquet de plante dans la main. Calendula … Pour ma blessures. Ah … je euh … Je lui reprends vite la main, je n’ai pas envie de la perdre Je me retourne vers elle surprise de sa question et je m’accorde un moment de réflexion avant de hausser les épaules.

« Je sais pas : j’ai toujours vécu ici, alors … Je dois avoir fait le tour de la forêt, je sais juste où on est et par où il faut partir. Par là bas il y a une rivière, on pourra s’y reposer un peu. Et se débarbouiller. Peut-être que même avec un peu de chance on pourra attraper du poisson ou une bête pour manger. »

J’essaye de me rassurer et de me motiver à marcher. Ma jambe est douloureuse et je sais que le sang à imbibé le tissu. Je regarde à nouveau Zed

« Tu faisais quoi dans le coin toi ? Tu voulais aller quelques part ? »

Pas le dôme … pitié … J’ai envie qu’elle reste avec moi. En fait, j’ai peur de la lâcher, parce que si je la lâche je vais la perdre. Je tourne la tête vers elle avant de m’arrêter pour écouter avec attention autour de nous. Les oiseaux chantent, il n’y a pas de course derrière nous, et du bout de l’oreille j’entends même le chant de la rivière. Je souris et prends aussitôt la direction du bruit. On va y arriver ! Encore quelques centaines de mètres et on atteint la rivière, large d’un mètre et profonde d’une soixantaine de centimètres je la traverse après avoir ôté mes bottes et remonté mon pantalon. L’eau est glacée, mais ce n’est pas important, je la traverse rapidement en aidant Zed avant de me laisser tomber dans l’herbe de l’autre côté et de de faire enfin le bandage. Il faut nettoyer la blessure et refaire quelque chose de propre. Mais là, j’en suis incapable.

« Je te propose qu’on se pose un peu … et qu’après on reprenne la route. »

Je lâche enfin mon arc et pousse un soupire de soulagement. C’est pas ce soir que j’attraperais de la viande !

_________________
Amdir Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t987-outsider-amdir-minuial-l-important-est-la-caresse-du-vent-sur-mon-visage http://www.afterdawn-rp.com/t985-amdir-minuial-la-protege-du-grincheux-de-premiere-classe

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Embrace the chaos [Amdir & Zed]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embrace the chaos [Amdir & Zed]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Forêt Weild-
 
Sauter vers: