AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

39 joueurs
60 personnages
28 Hommes
32 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 11 hab.

Partagez | 
 

 (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Manutentionnaire
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver



Messages : 3249
Médaillons : 2360

Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Présence : Présente

Pseudo : Vanka
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen




Reiver • Civil, évolué



 Sujet: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Mar 10 Juil 2018 - 12:26

Ce qu'il nous
reste de tissu
Il n'était pas revenu. Depuis tout ce temps. Ce n'était pas normal, murmuraient les miliciens qui s'attardaient à y penser. Le capitaine Hiaana aimait l'extérieur malgré son aversion pour les survivants. Il aimait l'action et le risque. Je savais qu'un jour il ne reviendrait pas, comme une intuition cultivée par la distance qui diminuait entre nous. Nous n'étions pas une bonne fréquentation l'un pour l'autre... je m'étais servie de ses confidences pour oublier celles qui me rongeaient. Depuis ce que Drake m'avait fait, je ne parlais plus vraiment de mes ressentis, de ce qui pouvait me torturer l'esprit. Si cela tendait à changer grâce à Goran, rien n'était gagné...

Et le verdict était tombé. Aleksey Spyre avait pris le relais. Je ne le connaissais pas, seulement de vue. Il était de ceux qui tenaient leurs distances avec les gens comme moi. Mais après avoir écumé de longues nuits d'insomnies où parfois il m'arrivait de méditer en regardant ce bout de tissu, j'en vins à la réflexion qu'il me fallait faire mon deuil. Je l'appréciais. Il n'était pas doux, pas vraiment gentil, renfermé et blasé. Mais il avait été mon ami. Ces derniers étaient rares à Reiver... et ils s'envolaient au gré des vents sans que l'on ne puisse les rattraper... Je devais me faire une raison.

Aujourd'hui, je m'étais décidée à l'enterrer dans ma mémoire. À garder Meëk comme une petite voix intérieure qui me brusque, me saoule à ne plus être consciente de mes mots et mes gestes, un mélange entre ordre et désordre. Profitant d'un entre-deux, à cheval entre un entraînement et mon service aux réserves, je me rendis dans un couloir que je redoutais : celui des bureaux des capitaines. Priant pour ne pas le croiser. De pas mesurés, on me laissa entrer et m'annonça au capitaine nouvellement en poste "l'autre native-là, Hadler, elle veut vous voir capitaine". Un hochement de tête dédaigneux m'invite à entrer, ce que je fis. Avançant au milieu de la pièce, je saluais Spyre. « Bonjour capitaine Spyre », dis-je simplement sans vraiment coller au ton milicien attendu. J'attendais pourtant sagement qu'il m'autorise à prendre la parole. On pouvait dire ce qu'on voulait à mon sujet, je faisais des efforts pour me faire toute petite et respecter cette hiérarchie qui me semblait pourtant si arbitraire...

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Personnage
Occupation : Capitaine d'exploration, accréditation M1
Âge : 37 ans
Localisation : Reiver



Messages : 18
Médaillons : 131

Crédits : ronnievh
Avatar : Tom Hiddleston
Présence : Everyday

Pseudo : Lunalyx

Reiver • Officier



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Mar 10 Juil 2018 - 19:46

Si Aleksey semblait faire preuve d’un calme olympien, cette façade ne servait qu’à camoufler un esprit bien plus tumultueux. Tout était allé très vite, et si l’on ne pouvait pas blâmer l’avant-poste pour son efficacité, le trentenaire devait bien avouer qu’il aurait préféré disposer d’un peu plus de temps. Du temps pour faire un deuil qui n’avait pas vraiment été prévu mais qui s’était finalement révélé presque nécessaire. Lorsqu’on avait commencé à voir qu’Hiaana n’était pas rentré, Alek ne s’était pas vraiment inquiété. C’était bien le genre du capitaine que de passer plus de temps que prévu à l’extérieur. Cependant, cela faisait trop longtemps, même pour quelqu’un comme Meëk. Tous s’accordaient désormais à le dire ; l'ancien capitaine d’exploration ne reviendrait pas. Et, même si ce dernier avait parfois pu ennuyer Aleksey lorsque les deux d'entre eux s'étaient rapprochés, il avait tout de même fini par s’attacher à lui. Assez, visiblement, pour qu’il se sente presque coupable de profiter ainsi de sa disparition.

En effet, Reiver n’avait pas mis longtemps avant de désigner un successeur à Hiaana et, comme Alek l’avait longuement espéré, ce fut à lui que revint le grade. Là, assis dans ce bureau qui était désormais le sien, il ne pouvait s’empêcher d’oublier un peu la récente disparition et de profiter de la douce satisfaction qu’il avait recherché toute sa vie. Entre deux piles de paperasse sur lesquelles il s’attelait depuis un moment – on pouvait dire ce qu’on voulait de Meëk, il n’avait jamais été très doué pour le côté administratif du boulot, et passer après lui sur ce coup là n’était pas exactement une partie de plaisir – il s’autorisa quelques secondes de repos, fermant doucement les yeux. Sa rêverie fut cependant de courte durée, puisqu’on finit très vite par le déranger. Ouvrant de nouveau les yeux, Aleksey invita l’homme qui venait d’entrer dans le bureau à parler.

« L’autre native là, Hadler, elle veut vous voir capitaine. »

Si Alek tiqua légèrement sur le mot native, il se contenta d’hocher la tête en signe d’acceptation, silencieux. S’il voyait qui était la jeune femme, il ne lui avait jamais adressé un mot, en grande partie à cause de ses origines. C’était, en vérité, la seule raison pour laquelle il la jugeait et l’évitait. Oh, il avait bien entendu toutes les rumeurs qui circulaient à son sujet, mais il n’était pas du genre à croire ce genre d’histoires à moins qu’elles ne viennent de la bouche de l’intéressé. Mais le simple fait qu’elle vienne de l’extérieur le poussait à ne pas comprendre pourquoi elle semblait tellement protégée par les hauts gradés – y compris Meëk – et à se méfier d’elle. Alors qu’Hadler entrait finalement dans la pièce, il se demanda ce qu’elle pouvait bien avoir à lui dire, interrogation qui persista alors qu’elle le saluait avec neutralité.

« Bonjour, mademoiselle Hadler, imita-t-il en l’observant. Qu’y a-t-il ? »

S’il ne s’attendait pas à voir la jeune femme et qu’elle ne lui inspirait rien d’autre que de la méfiance pour le moment, il décida de rester courtois et montra qu’elle avait toute son attention en se penchant légèrement sur le bureau, les coudes contre ce dernier. Mine de rien, l’arrivée de la native avait réussi à piquer sa curiosité, et cela allait lui permettre de sortir le nez des papiers le temps d’une conversation qui, il l’espérait, resterait agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t1411-reiver-aleksey-spyre-discipline-yourself-and-others-won-t-need-to http://www.afterdawn-rp.com/t1405-aleksey-spyre-revenge-should-have-no-bounds
avatar

Personnage
Occupation : Manutentionnaire
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver



Messages : 3249
Médaillons : 2360

Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Présence : Présente

Pseudo : Vanka
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen




Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Mer 11 Juil 2018 - 11:15

Ce qu'il nous
reste de tissu
La conversation ne serait pas agréable. Mais selon l'attachement qu'il avait envers son ancien capitaine, alors peut-être qu'elle le soulagerait. Si la mine des miliciens d'exploration avait été basse lors de la disparition de Hiaana, que les rumeurs s'étaient étalées, il n'y avait eu aucun mot officiel commémorant cet homme qui s'était dévoué corps et âme à Reiver. Je trouvais ça injuste... comme si le monde allait l'oublier en tournant si facilement la page. J'étais peut-être trop sentimentale, ce n'était peut-être pas coutume à Reiver de garder les disparus en mémoire. Pour moi, c'était impossible. Je voulais avoir une pensée pour chaque personne qui avait compté à mes yeux jusqu'à ne plus me souvenir de leur visage. J'idéalisais alors peut-être l'impact qu'ils avaient pu avoir sur moi, mais je me refusais de les laisser m'échapper si aisément...

Un échange presque courtois alors que le capitaine portait une attention à la réponse que j'allais lui apporter. Une inspiration et je m'avançai de pas lents jusqu'à son bureau. Posant doucement face à lui le tissu appartenant au dernier vêtement que portait son fils avant d'être tué. Un silence presque solennel. « Il tenait beaucoup à morceau de tissu. Et pour ce qu'il représentait à ses yeux, je ne voulais pas qu'il me le confie, expliquai-je de manière énigmatique. Maintenant qu'il n'est plus là... je me dis que ce souvenir aurait plus sa place entre les mains de son successeur », ajoutai-je simplement. Ça pouvait paraître naïf et mièvre pour un milicien pragmatique et loin des sentiments. Mais je savais qu'au fond, beaucoup s'étaient juste forgé un masque pour tenir le coup. Qu'il s'agisse de Goran, Krymov, Meëk, Hylios... en chacun j'avais su déceler quelque chose d'humain, s'éloignant de leur froideur et se rapprochant de leur humanité.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Personnage
Occupation : Capitaine d'exploration, accréditation M1
Âge : 37 ans
Localisation : Reiver



Messages : 18
Médaillons : 131

Crédits : ronnievh
Avatar : Tom Hiddleston
Présence : Everyday

Pseudo : Lunalyx

Reiver • Officier



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Mer 11 Juil 2018 - 15:05

Tout dans l’attitude de la jeune femme était teinté d’une solennité qu’Alek ne savait comment traduire. Il la laissa s’avancer vers son bureau sans rien dire, silence qu’elle partageait et qui semblait avoir envahi la pièce. Lorsqu’elle fut assez proche, elle déposa quelque chose sur le meuble, quelque chose qu’il ne mit qu’une seconde à identifier. Son regard se bloqua sur le bout de tissu. S’il n’en connaissait pas la signification exacte, il savait évidemment d’où celui-ci venait, et il mentirait sans doute en disant qu’il n’avait pas pensé ne jamais le revoir. Comme pour confirmer des propos qu’il savait déjà véridiques, Hadler brisa le silence, déclarant que l’ancien capitaine tenait beaucoup au tissu. Ils parlaient donc bien de la même chose, et loin de trouver cela rassurant, le trentenaire ne put que se mordre l’intérieur de la joue, en pleine réflexion.

« Et pour ce qu’il représentait à ses yeux, poursuivit la jeune femme, je ne voulais pas qu’il me le confie. »

Alek n’avait toujours pas quitté le bout de tissu des yeux. L’objet était presque comme un rappel de ce qu’il avait volontairement tenté d’oublier, un regret qui n’avait définitivement pas sa place dans son travail et ses ambitions. Si Meëk avait décidé d’offrir ce souvenir à la native, le capitaine n’allait pas remettre en doute son choix, même s’il devait avouer avoir du mal à le comprendre. Mais pourquoi fallait-il qu’elle vienne l’exhiber devant lui ? Levant finalement son regard vers Hadler, Aleksey attendit qu’elle ne s’explique, ne sachant plus quoi penser. Ce qui se trouvait désormais entre les deux d’entre eux l’avait, même s’il s’efforçait de garder un air sérieux et désinvolte, presque perturbé. S’il pensait avoir abattu la culpabilité qui l’avait pris par surprise à coup de salutations à la "capitaine Spyre" et d’heures passées dans ce bureau, voila qui prouvait le contraire.

« Maintenant qu’il n’est plus là… reprit-elle enfin, je me dis que ce souvenir aurait plus sa place entre les mains de son successeur. »

Les dires de la native surprirent Aleksey. Que quelqu’un comme elle – sous-entendu quelqu’un de l’extérieur – fasse preuve d’une pensée comme celle-ci, quelque chose de profondément émotionnel, le déconcertait. C’était idiot, bien-sûr, mais pour le trentenaire qui s’était encré une certaine image de ces gens, c’était purement machinal. Prenant conscience que cette surprise mélangée à une certaine nostalgie transparaissait peut-être bien sur ses traits, Alek passa une main sur son visage histoire de retrouver une contenance.

« Je vois, répondit-il lentement. Je vous remercie d’y avoir pensé, cependant… Ecoutez, j’ignore pourquoi il a décidé de vous confier ceci, mais s’il voulait qu’il vous revienne, êtes vous sûre que vous préférez vous en séparer ? »

Au fond, il connaissait déjà la réponse à cette question ; la jeune femme avait l’air d’y avoir réfléchi avant de venir ici. Rien d'étonnant, ce n'était pas une décision à prendre à la légère, du moins lorsqu'on accordait un peu d'importance à la symbolique du tissu. Même lui commençait à se dire que cette décision était sans doute la bonne, qu’elle permettrait à tous de passer à autre chose. Mais inconsciemment, une part de lui-même espérait qu’elle dirait que non. Ce serait plus simple, sûrement, que de devoir accepter une bonne fois pour toutes les émotions parasites qui menaçaient de le traverser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t1411-reiver-aleksey-spyre-discipline-yourself-and-others-won-t-need-to http://www.afterdawn-rp.com/t1405-aleksey-spyre-revenge-should-have-no-bounds
avatar

Personnage
Occupation : Manutentionnaire
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver



Messages : 3249
Médaillons : 2360

Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Présence : Présente

Pseudo : Vanka
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen




Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Dim 15 Juil 2018 - 11:39

Ce qu'il nous
reste de tissu
Comme pour le camp tout entier, j'avais accepté la disparition de Meëk. Ça m'avait pris du temps, beaucoup de temps. Mais j'y étais parvenue. Un goût amer me restait dans la gorge à repenser à ce qu'il avait fait pour moi. Je crois que même les fois où il s'était joué d'intimidation, de menaces envers moi, ça me ferait sourire aujourd'hui. Après tout, face à ce qui m'était arrivé par la suite, ce n'était rien, absolument rien. Si on caractérisait souvent les survivants de détraqués, il fallait que Reiver se regarde en face. Drake m'avait causé un tort que je n'avais jamais vu auparavant. Si bien que j'avais, dans un premier temps, eu la prétention que ça ne m'atteindrait pas. Qu'il ne me détruirait pas. Et pourtant, à mesure que le temps passait et que se faisait l'inventaire de mes convictions, force était de constater que quelque chose en moi avait changé.

Je n'étais pas de ces sanguinaires ou de ces mercenaires comme l'avait été Krymov ou d'autres survivants. Ma communauté n'était pas particulièrement pacifiste, mais nous avions toujours évité les conflits, évité le pire. Une chance qui nous a un jour quitté et qui aura coûté la vie à toutes les personnes que j'aimais sauf deux : deux êtres chers qu'il faut aussi que je considère comme disparus. Peinant à m'y résoudre, à faire face, l'absence de Hiaana me confronte à la réalité. Et si Reiver a effacé une part de cette douceur, de cette naïveté et de cette humanité, je continuais de croire qu'il était possible de survivre à l'avant-poste sans totalement se perdre. D'affronter les épreuves, de traverser les obstacles. Si ça me prenait du temps, ici était la preuve que j'en avais encore la force.

Le visage perplexe du capitaine était compréhensible. Et à vrai dire, je ne lui demandais pas de me comprendre. C'est pourtant une question qui semblait l'intéresser : pourquoi se séparer de ce bout de tissu ? Je fronçai un instant les sourcils. « Le capitaine Hiaana avait voué sa vie à son unité. Il vous considérait comme sa famille, ses amis, son monde. Il n'était lui-même qu'au sein de ce groupe. Et là d'où je viens, ce genre de reliques doivent revenir à la famille du disparu. L'ordre des choses voudrait alors qu'il vous revienne. »

Je ne pouvais pas prétendre savoir ce que Meëk aurait préféré : que je le garde ou le rende à l'exploration. Comment pouvais-je avancer ses pensées ? Ce tissu appartenait à son fils, tué avec sa mère par un survivant enragé à Helion. La valeur sentimentale d'un tel souvenir était difficilement perceptible à sa juste hauteur... Sans doute n'aurait-il pas voulu que son fils reste entre les mains d'une native... mais pourquoi me l'aurait-il confié si c'était le cas ? Si Hiaana était parvenu à me tolérer, m'accepter au point que l'on se rapproche, alors il s'agissait plus d'une exception que d'une réconciliation... « Ça peut vous paraître idiot, mais quand enfin j'ai été intégrée à Reiver, j'ai voulu prétendre à rejoindre l'unité de Hiaana. Si les circonstances ont coupé toutes mes chances, je n'ai jamais vraiment quitté l'idée d'un jour tenter ma chance. Alors, même si je ne suis pas des vôtres, l'exploration reste mon unité de cœur et en vous le confiant, ça me donne une raison de plus d'espérer. Même en vain... » expliquai-je en laissant mon regard se perdre vers le tissu.

Si Goran serait prêt à accepter que je rejoigne la milice un jour, jamais il ne m'autorisera à quitter l'avant-poste. Il craignait pour ma vie, et autant pour ce don qui me rendait si indispensable à ses yeux. Une milicienne d'exploration condamnée à rester enfermée à Reiver, ça ne collait pas. Il m'enverrait sans doute à la défense si je faisais correctement mes preuves, mais avec Drake à sa tête, je refuserai inlassablement quitte à griller toutes mes chances de rejoindre la milice à vie. Après ce que cet homme m'avait fait, me retrouver sous ses ordres serait un véritable coup de grâce qui m'achèverait.

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Personnage
Occupation : Capitaine d'exploration, accréditation M1
Âge : 37 ans
Localisation : Reiver



Messages : 18
Médaillons : 131

Crédits : ronnievh
Avatar : Tom Hiddleston
Présence : Everyday

Pseudo : Lunalyx

Reiver • Officier



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   Lun 16 Juil 2018 - 23:22

Les paroles de la jeune femme avaient du sens - plus de sens qu'Aleksey n'aurait voulu leur donner. Au final, peu importait les relations qu'on pouvait développer au sein de l'avant-poste, l'unité qui nous accueillait finissait généralement par devenir une sorte de seconde famille - voire de première. Et si comme dans toutes les familles des conflits et autres sentiments négatifs finissaient toujours par survenir, il y avait de la lumière au bout du tunnel. Des amitiés tissées au fil de souvenirs et de batailles communes, tout comme celle qu'avait fini par développer le capitaine avec son prédécesseur. Alek devait bien avouer qu'il trouvait le raisonnement de la native assez touchant. Sous cet angle, récupérer le bout de tissu paraissait plutôt être un soulagement en soi. Rendre la relique à l'exploration, autrement dit boucler la boucle. Etait-il mal ou idiot de la part du trentenaire d'espérer que cela apaise la culpabilité qui planait au dessus de lui ?

« Vu de cette façon, cela me parait juste », finit-il par aquiescer en feignant l'indifférence, même s'il savait que le sourire qu'il réprimait pouvait s'entendre dans sa voix.

Cependant, il se garda de tout autre commentaire, et son interlocutrice en profita pour poursuivre sa tirade. Cette dernière ammena un petit sourire amer sur les lèvres du capitaine. Bien-sûr, l'acte de la jeune femme n'était pas entièrement gratuit, ou en tout cas ce fut la façon dont il traduisit son discours. Si cela n'effaçait pas tout ce qu'elle avait pu dire auparavant, et qui ne manquait pas de faire réfléchir le trentenaire sur sa vision d'Hadler, il ne pouvait s'empêcher d'être amer, sûrement encouragé par une légère déception. Il s'était laissé avoir, avait presque trouvé l'idée de la native attachante, cependant elle restait de l'extérieur et ses dernières paroles venaient de rappeler à Alek qu'il se devait de rester méfiant. D'un sens, lui aussi avait profité de la disparition de Meëk, lui glissa une petite voix dans un coin de son esprit. Mais il n'avait pas vraiment envie d'y penser pour le moment, aussi il n'en fit rien.

« Mon unité, mademoiselle Hadler, corrigea donc le capitaine, un brin déçu et sans doute un peu froid. Dites moi si je vais trop loin, mais quelles circonstances peuvent bien vous empêcher aussi fatalement de rejoindre l'exploration ? »

Cela touchait à ce qui était désormais sa responsabilité, aussi Alek se dit que l'interrogation était une bonne chose en soi. Il n'insisterait pas si elle ne souhaitait pas développer, évidemment, étant lui-même excessivement secret il ne pouvait se permettre de jouer les journalistes avec le reste du monde, cependant la question ne coutait rien.

« Quoiqu'il en soit, reprit-il finalement, je comprends votre vision des choses, et... cette fois-ci, il ne masqua pas la sympathie attendrie qu'il avait tout d'abord ressenti en écoutant la jeune femme, changeant de ton, et je vous suis reconnaissant d'être venue. »

Il ne savait plus trop comment juger la native, partagé entre les deux visions qu'il avait pu avoir d'elle. Cependant, il attrapa un bout du tissu et le fit glisser entre ses doigts, et il se rendit compte qu'il ne pouvait pas lui retirer une certaine forme de gratitude. La symbolique qu'Hadler venait de lui transmettre, même si elle n'avait pas été si agréable que ça au final, avait eu le mérite de l'apaiser. Et rien pour cela, d'une certaine manière, il lui était reconnaissant, oui.

_________________
     
If he said "help me kill the president"
I'd say he needs medicine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t1411-reiver-aleksey-spyre-discipline-yourself-and-others-won-t-need-to http://www.afterdawn-rp.com/t1405-aleksey-spyre-revenge-should-have-no-bounds

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven   

Revenir en haut Aller en bas
 
(13/03/2481) Ce qu'il nous reste de tissu ▬ Aleksey & Eiven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Avant-poste Reiver :: QG :: Commandement-
 
Sauter vers: