AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Participez à la Roulette RP !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

27 joueurs
39 personnages
17 Hommes
22 Femmes
Helion 13 hab.
Reiver 10 hab.
Steros 11 hab.
Extérieur 5 hab.

 

 (18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 339
Médaillons : 1162

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: (18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn   Jeu 12 Juil 2018 - 10:44

Le poids de
nos convictions
Il fallait la jouer fine, mais la finesse n'était pas mon fort ces derniers temps. Pourtant, il en valait de ma vie : si mon père venait à soupçonner mes intentions, je pouvais être assuré de disparaître dans la minute qui suit. Jeu dangereux auquel s'ajoutait une personne de plus : Ostia. Je ne pouvais la considérer comme ma femme bien qu'elle le soit. J'avais l'impression de tromper Eyli même si envers Ostia, il n'y avait qu'une forte amitié, aucun sentiment. Même si elle était partie...

Reiver ne pouvait rien lui apporter de bien, mon ventre en était noué dès que je pensais à elle. J'évitais le sujet avec Nox, même si je savais qu'en cette période, mon rôle serait de la réconforter, de la rassurer. Déjà, nous avions fait nos valises pour retourner à Amaranthe. De quoi enlever un poids des épaules de ma fille. Nous allions devoir poursuivre les virées au niveau 3, au moins pour les réunions auxquelles elle pourra assister, mais j'essayerai de la tenir à l'écart. Au plus que je pourrais afin de ne pas éviter d'éveiller de soupçons. La prudence était indispensable et j'en usais sans modération.

Sauf ce soir. Je prétextai quelques affaires en cours qu'il me fallait étudier et un manque de sommeil à exploiter. Ostia n'avait pas à être au courant de ça. Je savais qu'il m'était interdit de remonter une énième fois la gueule éclatée, alors cette nuit je me contenterai de parier. L'intérêt était double : me défouler au moins par procuration, et tenter de retrouver cet homme étrange. Kostya était de garde, il couvrirait mes trajets en bloquant la localisation de ma puce à mon bureau que je pris soin de verrouiller.

Remettant ce masque qui m'assurait l'anonymat et ma capuche, je traversais les entrailles du dôme jusqu'à la lice. Un lieu insalubre qui ne manquait pas d'ambiance. Restant en retrait vers le comptoir, je me fais discret, commandant simplement quelque chose de pas trop fort à boire. Scrutant la salle, je tentais d'apercevoir l'inconnu qui m'avait abordé il y a quelques jours de cela. Son entreprise me rendait curieux et s'il y avait une chance que cela puisse servir mes intentions, alors je le suivrai. C'est après de longues minutes passées à éviter le regard d'anciens adversaires et celui de la personne en charge des paris que je finis par abandonner l'idée que mon inconnu soit présence ce soir. Terminant mon verre, j'allais m'en aller quand quelqu'un vint s'asseoir à côté de moi sans dire un mot.

Remarquant de qui il s'agissait, je me contentai de le regarder, perplexe. Il ne daigna pas tourner ses yeux vers moi. « Vous n'êtes pas là pour vous battre. » Je secouais la tête négativement. « Vous n'êtes pas là pour la qualité de l'alcool. » Une nouvelle fois, une négation. « Vous n'êtes pas là pour vous isoler du monde. » Non. « Vous êtes là pour nous. » Je ne répondis guère, soupirant. « Tout dépend de ce que vous proposez. » Je décelai un sourire dans la commissure de ses lèvres, sous le voile opaque qui cacher la moitié de son visage. Rares étaient les personnes dont les visages étaient découverts en ce lieu. Seuls les clandestins et marginaux de bas niveau pouvaient de permettre d'être reconnus dans ce genre d'endroits... « Tout dépend de ce que vous êtes prêts à accomplir. » Des énigmes, des non-dits, ça me déplaisait ; je n'étais pas dans un jour où la patience prévalait. « Je veux protéger ma famille et lui offrir un avenir loin des fruits pourris de notre cher dôme, ça te va comme offre ? » Un court silence face à mon ton irrité. Nos voix restaient basses, mais il voyait que je n'étais pas un maître de patience. Pas ce soir en tout cas. « J'attends votre visite depuis trois nuits. Le Spectre veut s'entretenir avec vous. Assurez-vous de ne pas être suivi et retrouvez-moi dans vingt minutes dans la fosse. Au niveau 12, il y a une cabine de maintenance. Je vous y attendrai. » Sans chercher à en dire plus, il se leva et quitta la lice.

Tout ceci ne me disait rien qui vaille... Personne ne se promenait dans la fosse à part les revendeurs du marché noir. Ils se risquaient dans ce trou béant rempli de matériaux laissés à l'abandon, des matériaux que les recycleurs n'ont pas utilisé. C'était bourré de rouille, d'odeurs de fer et de renfermé. Mais peu importait, il fallait que je vois ce que ce Spectre pouvait m'apporter. Le risque était cependant énorme : j'étais seul, Kostya ne viendrait pas me chercher même si je venais à disparaître dans ces lieux et à part lui, personne n'était au courant de ma présence au niveau -1. À part peut-être Cosima... Je ne devais pas compter sur elle, je n'avais à la mêler à tout ceci. Avec ce qui s'était passé il y a trois jours, je devrais faire montre de prudence, me méfier de tout et de tous, mais je pris ma décision et me rendis à ce rendez-vous mystérieux. Traversant l'Antre, sillonnant les passages jusqu'à atteindre la fosse, je descendis les marches raccrochées aux parois jusqu'au local du niveau 12. Une longue marche qui se termina vers une porte. Je l'ouvris et entrai dans cette petite pièce. L'endroit était exigu mais nous avions bien assez de place pour deux. Il était silencieux, une tablette à la main qu'il me tendit. Je la pris et de quelques touches, il lança une conférence vidéo... « Qui êtes-vous ? » Je l'ignorais pour l'instant, mais cette question ne devrait jamais avoir de réponse. Ne devrait plus jamais être posée.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : Général d'Helion (accreditation E2z)
Âge : 37 ans
Localisation : Helion

Messages : 26
Médaillons : 278

Avatar : Erwan McGregor
Pseudo internet : Billy
Multi-comptes : Aucun

Helion • Milice



 Sujet: Re: (18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn   Mar 11 Sep 2018 - 22:21

Les choses n'étaient pas aussi rose que l'on pourrait le croire. Même si les conditions s'amélioraient peu à peu au sein du dôme, on ne compte toujours pas les gens qui disparaissent mystérieusement en allant vers le niveau 2, même moi je ne semble pas avoir la main-mise la dessus, il fallait trouver une issue dès que possible. Sans compter aussi le nombre de clandestin ou de pauvre grandissant qu'il est difficile de nourrir tandis que l'élite s'empiffre des meilleures danrés. Pourtant moi qui en fait partie je devrais être ravis me diriez vous. C'est vrai, sur ce point je n'ai pas à me plaindre. Malgré ça je ne peux m'empêcher de me rappeler Reiver qui est dans des conditions aussi pitoyable que le niveau 0. J'avais beau dirigé la milice, celle qui devait à l'origine incarné la justice et la sécurité, elle n'était maintenant plus que l'ombre de son passé, crachant presque sur les principes de nos ancêtres qui ont mis tant de temps à construire cette société dans ce monde ravagé. O anciens...si seulement il existait un moyen de changer ça avant même que se ne se soit produit.

Après quelques seconde dans mon bureau en fin de journée, une nouvelle réflexion frappa mon esprit. Si je ne pouvais modifier le passé, je me devais de changer le futur. C'est ainsi que dans un coin de ma tête mon projet voyait peu à peu le jour. Lorsque j'en avais l'occasion je visitais les différents niveau à la recherche de personnes utile dans le plus grand secret afin de m'aider. Les premiers temps ne furent pas simple, effectivement j'ai mis beaucoup de temps à trouver la « perle rare » dans toute cette merde construite par la corruption. Cette personne n'avait pas de haut poste, mais le sien était des plus important, surtout pour des affaires illégales, c'est à se demander si seulement des rebelles avaient remarqué cette possibilité. M'enfin, mon plan était en marche. Déguisé, je me suis fait connaître à lui en tant que dirigeant secret, le Spectre. Une entité invisible au commun des mortels qui pourtant arrivait à diriger les ficelles dans les ombres. Captivé par mes idéaux, il a de lui-même décidé de me servir loyalement jusqu'au bout, le dôme avait besoin de gens comme lui...dommage qu'il ne fasse que croupir ici.

Suite à ce premier recrutement j'ai décidé de laisser « Black » se charger des recrutement possible au sein du niveau 0, réduisant mes sorties pour ne pas paraître suspect. C'était compliqué au début de mener ma double vie, mais plus je le faisait et plus j'étais excité, je retrouvais les sensations de mon chez-moi, la sensation de Reiver, celle qui te disait qu'au moindre faux pas, tu sacrifiais ta vie et que tu serais perdu dans l'oublie. Je ne comptais aucunement me laisser faire et comptais bien changer les choses pour le bien de tous, peu importe le sacrifice. C'est alors qu'un soir, mon agent m'avait parlé d'une proie...intéressante si on peut le juger ainsi. Il m'apprit donc que Vauggh Jagger, fils de l'un des plus grandes élites venaient souvent à la fosse pour se « défouler », il m'avoua même qu'il semblait intéressé de nous rejoindre si il en apprenait un peu plus. L'occasion était parfaite, il ne fallait pas louper une chance pareil.
Lorsque je le put, je prit le temps de rentrer chez moi et de me dissimuler dans une zone inconnu de mes quelques visiteurs avant de revetir ma tenue de Spectre composé d'une tenue totalement noir, encapuchonné avec un masque bien représentatif de mon nom avant de débuté la vision conférence avec notre possible recrue.

Modifiant ma voix, je me mit alors à écouter le jeune homme poser sa question, voyant Black juste derrière lui, si jamais celui-ci n'avait pas la « possibilité » de nous rejoindre. « Qui êtes-vous ? » me demanda t-il en tout premier lieu sans penser au reste. S'en suivit un faible vide de parole avant un petit rictus. J'en vint ensuite à parler pour voir ce que valait le garçon face à moi en vidéo.

« Jeune homme, me connaître ne vous avancera à rien. Au contraire, pour vous je suis comme mon nom l'indique, je suis le spectre, dirigeant incontesté de L'Ordre agissant dans le secret le plus total. Mais pour mon cas...je sais tous de vous. Qui vous êtes, vos relations, votre famille...rien n'a de secret pour moi...cependant, je ne suis pas là pour ça et je conserverai votre anonymat dans cette affaire. Cependant comprenez bien...que votre question, n'aura jamais de réponse et...ne devra plus jamais être posé pour quiconque au sein de l'organisation. »

Je connaissait un long sur lui de part ma position et les infos que je pouvais obtenir de ses dossiers. Certe je ne connaissais pas jusqu'au moindre de ses petits secret mais ce que j'avais en main était déjà suffisant sans doute pour lui montrer que je ne plaisantais pas. Cependant tous cela était loin d'être fini, il fallait continuer, savoir ce qu'il voulait au plus profond de lui.

« Nous avons décidé de vous accorder une chance mon cher. Cependant croyez bien, que nous rejoindre n'est pas aussi simple que de gravir les échelons de ce dôme lorsque l'on se fait pistonner. Nous avons besoin de savoir ce que vous valez, non pas de corps...mais de mental...êtes vous prêt à répondre à nos questions...en détail et avec honnêteté comme si votre vie en dépendait ? »

Dans le même temps, dans la vidéo, je profitait du fait qu'il se concentrait sans doute sur mon visage pour essayer un faible signe de main, espérant que Black le remarque pour qu'il se tienne ainsi prêt à intervenir et être persuasif pour savoir ce qu'il était au fond. L'Ordre ne doit pas échouer, échouer signifie condamner le futur de l'humanité et cela il n'en était jamais question. Allez Jagger...montre nous donc ton vrai toi...en dehors de cette prison doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 339
Médaillons : 1162

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn   Jeu 11 Oct 2018 - 22:36

Le poids de
nos convictions
La scène pouvait paraître pittoresque et un peu surfaite. Mais il était compréhensible que ces personnes veuillent cultiver le secret. Conserver l'anonymat. J'avais beau en connaître long sur le dôme et sa communauté, me mêlant autant à l'élite, à la milice qu'au peuple, j'ignorais qui étaient ces personnes et leurs intentions. Ça valait le coup de rester, de les écouter. De voir ce qu'ils proposaient. Mais je ne me faisais pas d'illusions...

L'Ordre, dirigé par un homme ou une femme se faisant appeler le Spectre, couvert de noir et modifiant sa voix. Mes dents se serrent à l'entendre critiquer ma place et la façon dont je l'avais obtenue. Si les portes s'étaient naturellement ouverte face à moi grâce à mon nom, j'avais travaillé assez dur pour me maintenir légitime à mon poste. Beaucoup en doutaient, et je ne pouvais pas leur en vouloir. L'image que je renvoyais n'était pas celle d'un travailleur. Tout était... facile, pour moi. Mon père avait cela pour lui : l'éducation, l'éveil, l'enseignement qu'il m'avait prodiguer. J'en avais développé certaines capacités pour apprendre rapidement sans avoir à faire de grands efforts. Certains planchaient des mois et des mois sur des notions sans jamais vraiment les acquérir. Celles qui me sont utiles, je les ai assimilées avec une facilité déconcertante. Parce que j'avais la chance d'être à ma place. Dans une branche pour laquelle mon cerveau était câblé. Ce n'était pas donné à tout le monde. Et parfois injustement difficile d'atteindre sa véritable place.

Yeux plissés, souffle lent, d'un calme que l'on prêterait à un animal près à bondir, je devins méfiant envers l'homme qui m'avait traîné ici sans ciller et échapper d'un regard le Spectre. « Tout dépendra des dites questions. Chaque chose qui vaut la peine comporte un risque. » Je n'en menais pas large et, pourtant, je restais stoïque, sans laisser transparaître le moindre doute, la moindre inquiétude. Être maître de soi était une chose importante. Un trait hérité de ce paternel tant respecté là-haut.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn   

Revenir en haut Aller en bas
 
(18/03/20481) Le poids de nos convictions ▬ Michael & Vaughn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau -1 :: La fosse-