AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

31 joueurs
45 personnages
20 Hommes
25 Femmes
Helion 15 hab.
Reiver 11 hab.
Steros 13 hab.
Extérieur 6 hab.

 

 Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Commandant de Reiver
Âge : 41 ans
Localisation : Reiver



Messages : 1603
Médaillons : 703

Crédits : Nono
Avatar : Michael Fassbender
Pseudo internet : Nono


Reiver • Officier, évolué



 Sujet: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Dim 19 Aoû 2018 - 11:38


Dernièrement, les choses n'ont pas été de tout repos à Reiver. En soit ça n'a rien d'alarmant, être à l'avant poste ça n'a jamais été des vacances. Si c'était le cas, Goran le saurait depuis très longtemps. S'il est commandant de ce merdier, c'est bien pour contrôler toutes les conneries qui peut se passer. Entre les bagarres qui peuvent exploser entre soldats, les conflits entre les civils, des nouveaux arrivants qui aimeraient poser leurs valises ici et c'est loin d'être finit. Il y a tellement à faire. Ces derniers temps, Wernher à plus l'impression d'être là à faire de l'administratif et régler les problèmes plutôt que d'être un chef militaire et de faire la guerre. En soit, le fait qu'il n'y a pas de bataille ou d'attaque contre l'avant poste est une bonne chose. Envoyer les soldats en première ligne pour être de la chair à canon c'est une chose qu'il n'aime pas, même si c'est nécessaire. Qu'importe qu'elle bande d'enfoiré est envoyé, il n'aime pas qu'ils se fassent tuer, c'est moche de perdre des vies, surtout quand ils sont utiles à Reiver.

Dernièrement, la base avait subit des dégâts et des traites avaient trouvé ça malin de saboté les installations. C'était sans compter la motivation de Goran pour trouver les coupables. Sur le coup, il y avait de nombreux soldats et finalement les coupables ont dû payer pour leurs actes infâmes. Enfin... si seulement il n'y avait que ça. Peut-on oublier ce que Eiven à subit ? Le fait qu'il ait dû traquer par lui même Drake quand il a apprit que c'est cet enfoiré qui avait touché à sa protégé. Dernièrement, s'il y a bien une chose qui peut le mettre hors de lui et lui donner des envies des vengeances, c'est qu'on s'en prenne à elle. Alors, la chasse à l'homme avait commencé et il n'avait pas l'intention de laisser cette ordure filer sans en payer le prix cher. Oh, il ne voulait pas le tuer tout de suite, mais le torturer jusqu'à ce qui le supplie de le tuer. Sauf que ceci n'arrivera pas, du moins pas maintenant, car malgré un combat des plus violents, Drake a réussi à fuir Reiver, non sans quelques bonnes blessures.

Aujourd'hui, Goran attendait son sergent, Krymov pour faire un point sur les derniers événements et trouver un moyen de palier à tout ça pour que ça ne se reproduise pas à nouveau. Ce n'est pas facile de mettre tout le monde d'accord et de tenir une population à suivre les règles, mais s'il doit créer des exemples pour que ça marche et installer un pseudo régime de terreur, il le fera.

Quand on frappa à la porte, il indiqua que c'était ouvert et vit Krymov faire son apparition. D'un geste de main, il montra la chaise se trouvant en face de lui, juste dernière son bureau pour qu'il puisse y prendre place et que la petite réunion puisse avoir lieu. "Merci d'être venu. J'espère que tu es prêt, ça risque de prendre du temps et de ne pas être hyper passionnant !" La paperasse... c'est clairement l'une des choses qu'il déteste mais qui est obligatoire.

_________________


Goran Wernher Every night the dream's always the same. Can't escape these walls of dark decay.
Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t758-reiver-goran-wernher-commandant-de-reiver http://www.afterdawn-rp.com/t754-goran-wernher-dechiffre-moi-mais-n-en-tire-pas-de-conclusion-je-peux-te-surprendre
avatar

Personnage
Occupation : Sergent
Âge : 35
Localisation : Reiver

Messages : 279
Médaillons : 532

Crédits : Vankounette o/
Avatar : Scott Adkins
Présence : active

Pseudo internet : Cap'tain Parpaing / Vulture / Zakh
Multi-comptes : Yura Orzhov et Corvo



Reiver • Officier



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Dim 19 Aoû 2018 - 16:14



Une cordiale invitation à v'nir tuer l'temps sur de la paperasse avec Wernher. J'dois dire qu'malgré les racontars sur le fait que Drake ait quitté l'navire (avantage d'être à la défense : on a tous les ragots du camp en une heure) j'm'attendais à c'que ce soit du bruit d'couloir et plutôt à l'voir, lui et ses sept pieds de haut s'farcir le boulot administratif, mais ça semblait être un peu plus compliqué qu'ça, vu qu'on appelait un illettré pour s'occuper des papiers. Faut dire qu'j'y mettais pas masse de bonne volonté, dans c'merdier : j'avais aucune envie d'apprendre à lire et écrire, gueuler suffisait largement. Et si c'était à longue portée, j'savais m'servir d'un talkie-walkie, pas b'soin d'envoyer des lettres ou d'écrire des rapports. T'façon, chaque fois que j'faisais quelqu'chose qui en méritait un, tout l'monde était au courant en détail, ça impliquait en général une grosse calotte dans la gueule, du genre qu'tous ceux qu'ont vue partir risquaient pas d'oublier. Alors pourquoi s'faire chier à apprendre à s'servir d'un stylo plutôt qu'd'un couteau? Aucun intérêt.

M'enfin, toujours était-il qu'on d'mandait l'sergent au lieu du capitaine. J'me f'sais pas d'illusions non plus : j'aurais pas sa place quand bien même y se s'rait vraiment tiré. Un lieut'nant infoutu d'gratter trois lignes, autant dire qu'ça la mettrait mal, quand bien même pour l'reste, j'étais parmi les plus compétents...Sauf l'autre jour. J'sais pas comment on a pu laisser passer un sabotage à moins qu'quelqu'un ait pas été à son poste, or ils y étaient tous. J'avais foiré quelqu'chose, y avait pas d'autre moyen. Eil m'avait pas encore fait pourrir pour ça, ni accuser d'complicité, d'un autre côté, donc j'en déduis qu'ça d'vait vraiment rel'ver d'une préparation minutieuse du sabotage, pas d'une faille réelle dans la protection des lieux, parc'que j'en connais pas un dans mes gars qu'aurait pas suivi les consignes: ils étaient un peu tarés, mais pas d'là à volontairement s'ramasser une avoinée d'ma part. Bref, j'me suis pointé en avance et j'ai attendu l'heure exacte pour taper a la porte. Wernher était bien assis dans son bureau, m'indiquant l'autre siège d'une main. Ca en f'sait d'la paperasse d'vant lui...A laquelle j'comprendrais rien vu qu'j'savais pas lire.

-Merci d'être venu. J'espère que tu es prêt, ça risque de prendre du temps et de ne pas être hyper passionnant !

- Bah. Vue la routine qu'c'est ici, j'me f'rais chier, mais au moins, ça changera! Pis j'allais pas vous laisser vous emmerder tout seul. C'la dit, j'me d'mandais...vous vous souv'nez que j'sais ni lire ni écrire? Et qu'normalement, c'est pas les sergents qui viennent faire du stratégique -on est plutôt branchés terrain- ? J'veux bien qu'depuis l'autre fois, on se soit pas vu souvent, mais vous m'avez pas fait v'nir parc'que j'vous manquais, quand même?

J'ai posé mon derche sur l'fauteuil avec un peu plus d'classe que d'habitude, ou j'm'affalais sur les chaises du réfectoire ou d'la salle de briefing histoire d'bien signifier qu'ça m'cassait les couilles d'être avec tout l'monde avant même qu'ça commence. Bon, là aussi, ça m'pétait les burnes de tailler une bavette dans un bureau, mais même si j'devais pas être bien facile à gérer pour lui, j'dois dire qu'j'aimais bien Wernher. J'le trouvais trop droit dans ses bottes, mais j'lui portais un respect certain. S'cogner la responsabilité d'tous les boulets d'Reiver, c'était pas l'truc le plus joyeux d'la galaxie. M'enfin, la "bonne correction" d'la dernière fois m'était quand même restée en travers d'la gorge. Pas pour la douleur, j'm'y faisais largement à ça, mais dans les faits, c'était un tir pour l'exemple. Et quel exemple! "voyez ce qui vous attend si vous tuez un violeur!" si on se réfère à l'histoire officielle...Connerie. D'ailleurs! Qu'est-c'qu'y m'avait pas fallu inventer pour sauver l'cul d'Eiven...même si j'pense que pas beaucoup d'gens l'auraient cru si elle avait dit la vérité. Buter un milicien sans armes, pour une civile, ca rel'vait d'l'exploit. Au moins, les cours d'combat rapproché avaient pas servi à rien. D'ailleurs, j'en profitais pour glisser un mot là d'sus à Wernher, tout en r'tardant le moment fatidique où il faudrait s'mettre à table et commencer à s'creuser l'crâne sur des questions auxquelles j'étais qu'à moitié rompu.

- Avant d'attaquer tout ça, faut que j'vous fasse une confession tant qu'on est là. C'est pas Hadler qui s'est inscrite au tournoi, c'est moi qui l'y ai ajoutée. Bon, vu qu'c'est la défense qui gérait, c'était pas bien compliqué, mais j'me suis dit qu'vous préfèreriez l'savoir, au lieu d'vous demander c'qui lui avait pris. Et d'là découle une question : les résultats des entraîn'ments vous conviennent? J'peux augmenter la cadence. J'voulais pas briser une civile dès l'départ, mais elle peut largement en endurer plus.

Ca aurait été n'importe qui d'autre que Goran (ou l'intéressée), j'aurais rien dit. Mais j'sais pas trop pourquoi, Wernher avait mon respect, et sur c'point là, j'préférais être franc avec lui. Puis, d'un autre côté, ça m'permettait d'prendre la température sur la question, et d'mieux situer Eiven par rapport à lui. Ca, c'était pas négligeable. Surtout au vu d'mes dernières réflexions, m'enfin, c'était pas l'moment d'me perdre la d'dans. Et une fois qu'il aurait répondu, si y répondait, on s'mettrait au boulot sérieus'ment. Goran supporterait pas qu'on délaye de propos inutiles bien longtemps. Ils avaient ça en commun avec Eil...M'enfin, un avait l'esprit "Reiver" et l'autre, l'esprit "Helion", et beaucoup d'choses les opposaient. Toujours était-il que pour le coup, j'me retrouvais invité dans l'bureau du comm' par la force des choses...et pas pour m'faire pourrir, ce coup-ci! Ca changeait d'd'habitude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Commandant de Reiver
Âge : 41 ans
Localisation : Reiver



Messages : 1603
Médaillons : 703

Crédits : Nono
Avatar : Michael Fassbender
Pseudo internet : Nono


Reiver • Officier, évolué



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Ven 24 Aoû 2018 - 21:01


Le sergent était arrivé comme prévu et il n'était pas en retard. C'est quelque chose qu'il apprécie quand les gens sont à l'heure, car vous pouvez imaginer qu'en tant que commandant, il n'a pas que ça à faire d'attendre. C'est d'ailleurs une chose qui l'agace les gens qui sont en retard. Certes, il peut tolérer 5 à 10 minutes de retard, mais au delà vous risquez de subir le courroux du Wernher. Le jeune homme s'installa sur le siège face à lui, prêt commencer ! Krymov n'était ni enchanté, ni agacé d'avoir été convié à cette petite "réunion" imprévu. Disons qu'il n'avait simplement rien de mieux à faire pour passer le temps et qu'il avait répondu positivement à l'appel de son commandant. Sa réflexion sur le fait qu'il n'allait pas le laisser s'emmerder seul le fit sourire, il ne manque pas d'humour celui là. Quant au fait qu'il ne sache ni lire, ni écrire, c'est un détail dont il se souvient parfaitement. Sincèrement, il n'a pas besoin qu'il ait ce genre de compétence, du moment qu'il peut parler et donner son avis, c'est largement suffisant ! "Désolé de te décevoir, mais non, tu ne me manquais pas. J'ai simplement besoin de quelqu'un pour finir tout ça plus vite. T'auras juste à me donner ton avis ou confirmer certaine chose dont je ne suis pas sûr. C'est pas le rêve niveau activité, mais je me dois de faire ça !" Encore une fois, Hélion aime savoir ce qu'il se passe à l'avant poste et les rapports sont une sorte de casse tête quotidien qu'il faut tenir et envoyer de manière régulière.

Avant de commencer, le sergent avant des choses à dire. Très bien, pourquoi pas. Goran posa le stylo sur la table et écouta le soldat attentivement. Ainsi, il avoua qu'il avait lui même inscrit Eiven au tournois, ce n'était donc pas elle qui avait fait cette folie. Malgré cette révélation, il se demande pourquoi ? Est-ce qu'il veut prouver à tout le monde qu'elle est forte est capable de mettre une raclée à n'importe qui ? Parce que sincèrement, il n'est pas sûr que ce soit la meilleure solution pour ça. Avant qu'il puisse demander pourquoi, une nouvelle question sortie de sa bouche. Cette fois, il se demandait simplement si le résultat des entraînements avec elle était convenable. Wernher pencherait pour le oui, même s'il sait qu'il lui reste encore beaucoup à apprendre. Quand au fait de la pousser davantage... sincèrement il n'est pas totalement pour. Disons que les derniers temps ont été assez éprouvant pour elle, il ne veut pas qu'elle craque sous la pression ou qu'elle finisse pas s'effondrer en petit morceau. "Je peux savoir pourquoi tu l'as inscrite si elle ne t'a rien demandé ? Tu cherches quoi ? A prouver aux autres qu'elle peut dérouiller n'importe qui grâce à tes entraînement ?" demande t-il dans un premier temps. Il a sûrement une explication et il ne va pas tarder à l'avoir. "Quant aux entraînements, j'ai vu qu'elle avait beaucoup progressé, mais il lui reste encore du boulot..." pendant un instant, il garda le silence pour réfléchir. Augmenter la cadence ou ne rien changer... Avoir cette responsabilité était d'un coup assez pesante concernant Eiven. "Ne la pousse pas trop ! Elle a subit des choses assez difficiles et compliqués ces derniers mois. On a pas besoin d'une civile qui craque. Ménage là, ne la pousse pas trop pour le moment. J'ai pas envie de la voir à l'infirmerie !" Goran espérait ne pas paraître suspect. Son affection pour Eiven avait largement dépassé les limites depuis quelques temps. Pour tout dire, leur relation ne devrait pas avoir lieu d'être. Mais que voulez vous, on ne peut pas toujours lutter contre les sentiments. Justement, la jeune femme était la seule à avoir réussi à passer cette carapace qui entoure le cœur du commandant, faisant ainsi fondre son cœur juste pour elle. De toute sa vie, il n'a jamais ressenti ça, de l'amour, ce sentiment aussi fort pour quelqu'un. A présent, il ne peut pas lutter contre ça, c'est tout simplement impossible. D'un autre côté, il ne peut pas non plus montrer ça au grand jour, surtout que sa bien aimé et Eiven, il ne veut pas que les avantages qu'elle a eu soit mal vu à cause de leur relation. Vous savez, dans un lieu comme Reiver ça pourrait aller très vite. Avant que ceci puisse officialiser, ils vont devoir attendre longtemps et simplement appliquer le dicton "pour vivre heureux, vivons caché".

_________________


Goran Wernher Every night the dream's always the same. Can't escape these walls of dark decay.
Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t758-reiver-goran-wernher-commandant-de-reiver http://www.afterdawn-rp.com/t754-goran-wernher-dechiffre-moi-mais-n-en-tire-pas-de-conclusion-je-peux-te-surprendre
avatar

Personnage
Occupation : Sergent
Âge : 35
Localisation : Reiver

Messages : 279
Médaillons : 532

Crédits : Vankounette o/
Avatar : Scott Adkins
Présence : active

Pseudo internet : Cap'tain Parpaing / Vulture / Zakh
Multi-comptes : Yura Orzhov et Corvo



Reiver • Officier



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Mar 9 Oct 2018 - 10:04



-Je peux savoir pourquoi tu l'as inscrite si elle ne t'a rien demandé ? Tu cherches quoi ? A prouver aux autres qu'elle peut dérouiller n'importe qui grâce à tes entraînement ? Quant aux entraînements, j'ai vu qu'elle avait beaucoup progressé, mais il lui reste encore du boulot...

-Comme si j’avais b’soin d’ça. Six ans ici, six ans invaincu, et mes gars s’placent toujours dans l’top ranking. C’pas pour moi que j’l’ai fait, commandant. C’pour elle. Y lui fallait un catalyseur, l’arène était parfaite pour ça. Et c’est pas avec un à deux jours par s’maine qu’elle va progresser aussi vite que des mecs qu’j’ai 7 sur 7, d’où l’idée d’faire monter un peu l’niveau.

J’avais d’l’estime pour Wernher. Mais des fois, y m’semblait tell’ment...déconnecté d’la réalité, c’était ahurissant. C’était un gars d’Helion, j’pouvais pas lui d’mander d’connaître l’Extérieur comme je l’connaissais. J’pouvais pas non plus attendre d’lui qu’y connaisse Reiver hors des rapports qu’y rec’vait d’un peu tout l’monde. Y sortait pas son cul d’son bureau, et il avait pas l’mental d’quelqu’un d’l’extérieur (comme plus d’un quart d’la milice)...Comment y pouvait comprendre ? C’était même pas un combattant ! Y passait tell’ment d’temps l’cul vissé sur une chaise qu’y sentait plus le bureaucrate que l’milicien. Mais. Mais. C’était un bon meneur d’hommes, y avait pas à dire. Y savait jauger un homme -ou une femme, soyons pas sexistes-, r’connaître sa valeur, et l’exploiter au mieux. Si seul’ment y pouvait aussi s’comporter avec les gens aussi bien qu’il les estime… Et y s’adonnait à un truc que j’supportais pas. La « réprimande » doublée d’un laxisme sauvage pour Eiven. Ca commençait

-Ne la pousse pas trop ! Elle a subit des choses assez difficiles et compliqués ces derniers mois. On a pas besoin d'une civile qui craque. Ménage là, ne la pousse pas trop pour le moment. J'ai pas envie de la voir à l'infirmerie

- Vous m’avez d’mandé de l’entrainer, pas d’lui faire faire du footing. M’enfin, OK commandant. J’la pousserais pas plus. J’ai r’marqué sa baisse de régime, c’est pas à moi d’jouer les psychologues, m’enfin ça aide pas l’merdier à avancer. Vous m’direz quand vous aurez fini d’la couver comme un oisillon tombé du niz, commandant ? Que j’sache quand j’pourrais faire mon taf correctement.

J’croisais les bras en l’observant, droit dans les yeux. Ca commençait à m’gonfler d’devoir marcher sur des œufs. Oh, evidemment, j’allais p’t’être pas lui sortir qu’on s’était roulés une galoche, et que j’faisais mon possible pour rester derrière elle et l’épauler quand y avait besoin, ça...C’était une précaution nécessaire pour garder ma tire à sa place. M’enfin, à un moment, quand tu d’mandes à quelqu’un d’bosser sur quelqu’chose, tu lui chies pas dans les bottes quand il essaie d’avancer ! « y a encore du boulot », OK, mais si tu m’fous des bâtons dans les roues, que j’peux pas mettre un coup d’collier, comment tu veux que le schmilblick avance ?! Avec le tournoi qui v’nait d’passer, c’était l’moment d’accélérer la cadence...Mais non. Non, ‘fallait y aller mollo avec la pauvre petite chose. Fallait savoir ! J’l’entraîne ou j’l’entraine pas ? Non parc’qu’à c’niveau là, j’arrête les cours d’combat, et on fait d’la balle au prisonnier…

- Bref. On passe à la strat’ ou on épilogue?



’’HRP’’:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Commandant de Reiver
Âge : 41 ans
Localisation : Reiver



Messages : 1603
Médaillons : 703

Crédits : Nono
Avatar : Michael Fassbender
Pseudo internet : Nono


Reiver • Officier, évolué



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Ven 2 Nov 2018 - 14:49


Goran n'avait aucun doute sur les qualités de l'enseignement de Krymov. Le commandant est en place depuis bien plus longtemps que lui, il l'a donc vu arriver et faire monter un certain niveau. Il n'y a surement pas meilleur combattant que cet homme. Mais ce n'est pas pour autant qu'il comprend sa manière d'agir, comme le fait d'avoir inscrit Eiven à l'arène. C'est le genre de chose qui semblait prématuré, surtout vu le nombre d'entrainement qu'elle a par semaine, comme l'a si bien démontré son interlocuteur. Pour Goran, ça lui donnait l'impression qu'elle avait été envoyé à l'abbatoire, même si elle a de bonne capacités pour se défendre. Une femme contre des mecs bien plus fort et plus entrainé c'est un peu surestimé, non ? "C'est sûr qu'elle risque de se rendre compte qu'elle est loin d'être à la hauteur, mais ça risque d'être un peu violent. Si je te demande de l'entrainer, c'est pas pour qu'elle finisse prématurément en charpie sur un ring. Je comprends ce que tu as voulu faire et je sais qu'elle fera de son mieux et qu'elle ira puiser dans ses limites. Il ne faut pas non plus que l'échec puisse la décourager." Ce que Krymov avait décidé seul était risqué. Elle pouvait très bien perdre, ne pas réussir et finir par se sentir inutile et qui a t'il de pire que ça ?

Au final, s'il lui arrive du mal, le responsable ça sera Wernher, après tout ,c'est lui qui a demandé à ce qu'elle soit entrainé. Mais c'est aussi ce qu'elle voulait, non ? Pour le moment, il voulait que son collègue ne la pousse pas trop. Non pas qu'elle soit en sucre et incapable de gérer, mais elle a vécu des choses pas facile dernièrement et il n'a pas envie de la voir craquer mentalement. La dépression c'est bien pire que se casser un membre. Ce n'est pas son intention de la couver, mais la détruire psychologiquement serait bien plus difficile à récupérer qu'une douleur physique. "Loin de moi l'intention de la couver Krymov. Tu te trompes sur ce point là. Mais je l'ai vu à deux doigts de craquer. Alors, peut être que toi tu ne comprends pas, mais si elle sombre dans la dépression, on aura plus de mal à la soigner. Alors oui, on va la ménager, juste le temps qu'elle aille mieux. Quand ça sera le cas, tu auras la permission d'avoir de vrai entrainement avec elle, le genre intense et qui crève physiquement. Mais pour ça, elle doit avoir un mental d'acier !" Il sait qu'elle doit devenir plus forte, qu'ici la jeune femme n'est qu'une cible de choix pour beaucoup de personne. Alors, elle va devoir devenir plus forte. "D'ailleurs, ça te dirais un combat contre moi ? Je n'ai pas eu d'adversaire à la hauteur depuis longtemps !"

[@Krymov Sherkan Désolé pour le retard !]

_________________


Goran Wernher Every night the dream's always the same. Can't escape these walls of dark decay.
Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t758-reiver-goran-wernher-commandant-de-reiver http://www.afterdawn-rp.com/t754-goran-wernher-dechiffre-moi-mais-n-en-tire-pas-de-conclusion-je-peux-te-surprendre
avatar

Personnage
Occupation : Sergent
Âge : 35
Localisation : Reiver

Messages : 279
Médaillons : 532

Crédits : Vankounette o/
Avatar : Scott Adkins
Présence : active

Pseudo internet : Cap'tain Parpaing / Vulture / Zakh
Multi-comptes : Yura Orzhov et Corvo



Reiver • Officier



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   Lun 5 Nov 2018 - 22:09



-C'est sûr qu'elle risque de se rendre compte qu'elle est loin d'être à la hauteur, mais ça risque d'être un peu violent. Si je te demande de l'entrainer, c'est pas pour qu'elle finisse prématurément en charpie sur un ring. Je comprends ce que tu as voulu faire et je sais qu'elle fera de son mieux et qu'elle ira puiser dans ses limites. Il ne faut pas non plus que l'échec puisse la décourager.

- J’lui apprends pas à jouer aux dames, commandant. Sans échec, on s’améliore pas en condition réelles. Sans douleur, y a pas d’apprentissage. Si j’lui f’sais faire des maths, j’comprendrais l’propos. Mais on parle bien d’inculquer des réflexes dans un corps humain, pas des r’cettes de cuisine. M’enfin. OK, j’essaierais d’pas la péter en deux.

Y avait pas à péter. D’puis qu’j’étais en poste, l’niveau d’la défense avait grimpé d’un cran voire deux. C’était pas avec les méthodes de tafiolle d’mon prédécesseur et d’ses cinq heures d’physique par s’maine qu’y allait y avoir du niveau. T’m’étonnes qu’y s’soit fait bouffer en promenade… Alors ouais, c’est sur, l’boulot à l’infirmerie avait aussi connu une p’tite montée en flèche, surtout les deux premières années, m’enfin, c’était un bon entraîn’ment aussi que d’savoir travailler sous pression. Alors ouais, j’la poussais p’t’être un poil au cul, m’enfin c’était pas ça qu’allait la tuer. Pis surtout, j’étais quand même cool avec elle, comparé à comment j’me comportais avec les autres.

-Loin de moi l'intention de la couver Krymov. Tu te trompes sur ce point là. Mais je l'ai vu à deux doigts de craquer. Alors, peut être que toi tu ne comprends pas, mais si elle sombre dans la dépression, on aura plus de mal à la soigner. Alors oui, on va la ménager, juste le temps qu'elle aille mieux. Quand ça sera le cas, tu auras la permission d'avoir de vrai entrainement avec elle, le genre intense et qui crève physiquement. Mais pour ça, elle doit avoir un mental d'acier

-J’suis p’t’être pas porté sur la belle palabre, commandant, m’enfin j’suis pas aveugle. L’exercice physique, y a pas mieux comme exutoire, et elle s’donne, même si c’est pas la joie. Clair’ment, j’préfère l’entraîner elle qu’les trois quarts des tafioles qu’vous m’refourguez à chaque vague de bleubites. On en parle de la p’tite Cowen ? Elle, elle passera pas l’année, j’vous l’garantis. ‘fin bref, on s’en branle. Hadler tiendra l’coup même si j’met un coup d’collier. J’sais pas c’qu’y s’est passé pour qu’elle soit mal, mais ça l’empêche pas d’se donner correctement. Mais OK. T’façon, elle a un an avant la prochaine arène ! , j’ai lâché sans l’quitter du r’gard.

Pour l’coup, j’pense qu’y en a pas dix dans l’camp qui peuvent s’asseoir dans l’bureau du comm, croiser les jambes et balancer un « on s’en branle » en l’regardant dans les yeux après lui avoir rapp’lé qu’j’étais pas là pour faire dans la dentelle. C’était l’boulot, point-barre.

-D'ailleurs, ça te dirais un combat contre moi ? Je n'ai pas eu d'adversaire à la hauteur depuis longtemps !

- Z’avez d’ces questions, vous...J’ai jamais r’fusé un combat d’ma vie, c’est pas aujourd’hui qu’ça va commencer. On part sur quoi ? Premier qui s’relève pas ? Abandon ? P’t’être pas combat à mort, ça f’rait tâche...

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papier, caillou, ciseau [feat. Krymov]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Avant-poste Reiver :: QG :: Commandement-