AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

31 joueurs
45 personnages
20 Hommes
25 Femmes
Helion 15 hab.
Reiver 11 hab.
Steros 13 hab.
Extérieur 6 hab.

 

 des astres (alyah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité



 Sujet: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 15:00

Alyah McFarrey
ft. Saoirse Ronan
26 ans ◈ Cuisinière ◈ Célibataire
Steros ◈ Survivante
Joyeuse + Altruiste + Optimiste + Amicale + Sûr d'elle
Sensible - Têtue - Distraite - Familière - Impulsive
Anecdotes

Si vous êtes allé vivre à Steros, c’est en parti à cause de toi. Mais ça t’en savais rien à l’époque. C’est à cause des multiples fois où trop curieuse tu t’éloignais de la cabane, risquant ta vie pour aller voir de jolies choses. Une fois tu t’es endormie dans l’herbe et t’es parents t’ont retrouvé sur le point de finir en dessert. ◈ Tes amis sont des fous et on pour activité principal d’essayer de vous tuer de divers manières. Mais leur préféré reste de vous faire sortir à l’extérieur des barrières, il y a un petit passage connu de vous et sans doute d’autres protecteurs, une fissure qui vous permet de passer tout juste. Vous la cachez derrière une vieille tuile rouillée. Mais la dernière fois que tu as emprunté ce passage, tu as bien faillit y passer.  ◈ À la cuisine tu es très douée, on te complimente beaucoup sur tes qualités de chef. Cependant, quand tu es triste, absolument tout Steros le sait, puisqu’on le ressent dans le goût et l’odeur peut ragoutante de tes repas, que la population doit manger de toute façon.  ◈ Tu n’aimes pas grandir, encore moins vieillir, devenir mature est ta grande frayeur. Pourtant du haut de tes vingt-six ans il faut bien que tu fasses quelques choses d’adultes. Ça a toujours été affreux pour toi, l’idée d’un jour avoir des problèmes d’adultes, tu préfères dormir dans les bras de ta mère. Tu le fais toujours de temps en temps.  ◈ Hyperomantique, quand tu es amoureuse c’est passionnément. Quand t’es amoureuse c’est pour bien trop longtemps. L'mour chez toi, c'est une maladie, une tare trop compliquée à gérer.
Histoire

Des tout petits doigts venaient se refermer sur l’auriculaire d’une grande main usée du temps. C’était douceur contre rocaille, l’expérience ayant forgée la peau bruni à la tâche. Petite poupée de porcelaine, on te portait comme la plus précieuse des pierres qu’on avait peur de casser. Vous étiez seuls au monde, trois être de bonheur au milieu d’un sombre monde empli d’hostilité. Bien qu’habitués, et en sécurité comme vous pouviez dans votre cabane dans les arbres, naissait dans le coeur de tes parents de trouver un endroit toujours plus sûr pour préserver ta vie. Ta génitrice proposa, le corps toujours en sueur d’avoir créer la vie, de retourner à Hélion. Un froncement de sourcil de la part d’un homme à la carrure imposante, suffit à la dissuader de retourner étouffer entre les murs d’une citée faussement Oasis. Il fallait cependant trouver un endroit plus vivable, un endroit où vous ne seriez pas que trois. Pourtant, ton trio tu l’a connu longtemps, vous fasse au grand désert du monde. Ignorant les dangers dans ta naïveté enfantine.

L’aventure de votre petit cocon familial vous a conduit devant ces grandes barrières de fer, tes parents souriaient bêtement, pensant avoir trouvé l’oasis parfaite. Toi tu avais un peu peur, pinçant tes lèvres, vous étiez bien dehors non ? Tu savais que la vie n’était pas facile, mais tu veux bien rester dans cette survie qui semble bien moins inquiétante que ce nouveau monde. « je préfère la forêt » sont les quatre seuls mots que tu as réussi à articuler avant que ton père passe sa main, grande comme ta tête, sur tes cheveux pour te rassurer. Si tu n’avais pas beaucoup de stigmates de l’extérieur, c’était notamment grâce à lui et ta mère qui ont toujours été des boucliers, te faisant ignorer à quel point ce monde que tu préfère est affreusement dangereux. Alors vos pas s’emboîtent, l’un derrière l’autre comme une famille étrange de canard, vous entrez dans l’enceinte sous les regards menaçants des habitants. Cependant tu pouvais te raccrocher à certains qui acceptaient de te laisser profiter d’yeux compatissant, ramenant un semblant de confiance là où tu ne connais rien. Un jeune garçon t’adresse un sourire en plus du regard, tu lui répond par un plus radieux encore. Vous avez été jugé digne ou apte tu ne sais pas trop, de rester. Alors du haut de tes quatorze ans, il fallait que tu recommence ta vie. Ça t’effrayais profondément, mais soit. Puis il t’a aidé lui, le jeune garçon. Il t’a fait faire le tour de tout, il t’a parlé et est devenu ton ami. Tu ne savais pas trop ce que c’était cette chaleur dans ton cœur, mais tu espérais que ça passe parce que ça te faisais si mal parfois.

Affiliée aux médecins, qu’est-ce qu’ils voulaient que tu fasses en tant que médecins ? Le stresse était trop grand, tu ne pouvais pas te dire à chaque nouveau blessé ou malade, qu’une vie dépendait de toi. Tu as appris pendant trois mois comment fonctionnait le monde des rebouteurs, tu as perdu du poids au passage. Vomissant à répétition lorsqu’un blessé trop grave arrivait, tu pouvais supporter la vue du sang, mais pas autant. Tes parents s’inquiétaient beaucoup pour toi à cette période, quand eux avaient trouvé leur voie dans la construction. Un jour quelqu’un est mort, c’était pas ta faute, mais tu t’en es voulu quand même. La culpabilité t’as rongé jusqu’à ce que tes os se mangent entre eux, une main posé sur ton épaule t’as poussé à changer. Alors tu t’es pointé devant le Guide, « Par pitié, mettez moi au cuisine » on pouvait voir à tes cernes de trois kilomètres que tu ne tenais plus le coup. Tu ne pouvais même pas être assistante de médecin, c’était pas fait pour toi. Ces mots dit, tu te retrouvais à couper des légumes et à les verser dans une eau bouillante. L’odeur n’était plus celle mortifère de la maladie, mais celle d’un bouillon que tu espères beaucoup aimeront. C’était plus facile et plus joyeux la cuisine. Tu pouvais faire des bonnes choses avec pas beaucoup. Ton poids est redevenu normal, tes cernes se sont estompées, ton humeur changée.

Des boum et des cracs raisonnent dans ce qui s’apparente à une cabane. L’aura enragé fait comprendre aux intrus qu’il ne faut pas te déranger. Tu balance ce que tu peux où tu peux, si c’est sur un mur et que ça se brise c’est pour le mieux. Tu passes ta colère dans les objets fragiles ou pas qui te tombent sous la main, toute cette casse n’égalera jamais ton cœur craquelé, prêt à se briser, devenir poussière ou pire. Pourquoi s’en allait-il là-bas ? Il les déteste alors qu’est-ce qu’il veut y foutre ? Tu ne pleure pas, pas encore, tu ne sais pas vraiment que tu es triste. Pour l’instant tu lui en veux juste, tu extériorises comme tu peux. Tu te sens si seule, ça fait pourtant pas très longtemps qu’il est parti, cinq minute tout au plus. Mais t’as jamais été aussi seule. Abandonnée par l’amour et par Hylios, tu n’as qu’une rancœur puéril. Tu reverses la petite table en bois qui meublait le chaos de la pièce et tu t’arrêtes, le souffle plus court que la première fois où tu l’as embrassé. La porte cliquette, grince, puis laisse entrer un filet de lumière. Dans l’entrebâillement, tu devines ton amie, tu ne voulais pas qu’elle te voit ainsi. Tu voulais à tout pris cacher ta sensibilité, jalousant les autres si fortes de pudeur. Mais tu n’y arrivera jamais. Elle accourt vers toi, te prenant dans ses bras, fermant, cœur contre cœur, tu ne tiens plus. Une étreinte métamorphose ta colère, c’est magique cette alchimie émotionnelle. Tu viens enfouir ton visage dans son cou, laissant enfin s’échapper un sanglot, puis deux, puis tant d’autres. Tes larmes suintantes, du coin de tes yeux océans jusqu’à la commissure de tes lèvres, donnaient alors un étrange goût salé à la tristesse.

Une douleur te prends l’épaule, ça t’arrive souvent et des fois ça te tire sans manière de ton sommeil. Comme un réveille biologique, ça te fait comprendre que tu as bien assez dormi et qu’il faut aller épluchez les patates pour la soupe du soir. Tes doigts viennent alors se poser sur ta cicatrice et masser ton épaule à peine remise de l’étrange rencontre à laquelle tu dois cette vieille marque. Mais aujourd’hui tu te demande pourquoi ton coussin respire, puis tu te rappelles que ce poitrail qui te sied si bien à ta tête n’est autre que ton mouchoir. Parce que tu n’as jamais vraiment réussi à oublier ton premier amour, tu essayes d’effacer ta mémoire avec ces gens que tu appelles affectueusement et pour toi seule, les mouchoirs. C’est un nom secret que tu leurs donnes, pour te rappeler ta faiblesse ne pas savoir te soigner du chagrin autrement qu’en finissant dans le lit d’un autre pour une nuit. Il n’y en a pas beaucoup des mouchoirs, mais ils essuient pour un instant tes souvenirs. Alors même si tu trouve ce nom objectivement affreux et que tu ne fais, égoïstement, jamais attention à leurs sentiments, tu continues. Ça te fait du bien. Mais tu fais bien attention à ne pas les réveiller quand tu te lèves, certains ont des rôles qui leurs permettent de ne pas se lever aux premières lueurs. Alors c’est pattes de velours que tu t’extirpes d’entre ses bras et sans trop secouer le matelas. Tu t’habilles en silence, devenue une professionnelle dans l’art de la furtivité, tu te dis que ça pourrait servir à d’autres choses qu’à échapper à tes coups d’un soir.

L’air est frais ici, l’air est bon. Tu aimes ces temps-ci de ta vie, il ne se passe rien de particulièrement mauvais et tu souris. C’est le principal, même si ça ne dure jamais longtemps, ça reste au moins un moment. Si le bonheur était éternel ça se saurait. Alors tu te prépares au jour où il te dira au revoir, je reviens bientôt promis, mais tu vas en voir de toutes les couleurs quand je serais pas là. Tu l’attendras bien sagement, parce que le bonheur long terme c’est chiant, mais que le malheur tu n’aimes pas trop ça non plus. Puis, tiens, il fait quand même très froids ces derniers temps, c’est quoi ça ? De la neige.

Antithèse
J'ai 19 ans et je suis étudiante en arts plastiques. J'ai connu After Dawn grâce à Bazzart. Mon personnage est un Scénario créé par Hylios Samaeg. J'accepte que mon personnage soit utilisé comme scénario si je venais à être supprimé. J'accepte le règlement et consens à le respecter.

Codes à remplir pour les bottins

Code:
<font class="wr-txu">Saoirse Ronan◈</font> <ton_groupe>Alyah McFarrey</ton_groupe>
Code:
<font class="wr-txu">Cuisinière ◈</font> <ton_groupe>Alyah McFarrey</ton_groupe>
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Occupation : Milicien d'exploration
Âge : 28
Localisation : Reiver

Messages : 42
Médaillons : 436

Crédits : BlueAlex
Avatar : Mat Vairo
Présence : Heuuum... Permanente ? XD

Pseudo internet : BlueAlex / Cae'
Multi-comptes : Caelyne Fawkes




Reiver • Milice



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 15:23

BIENVENUE OFFICIELLEMENT SUR AD !
J'espère que tu vas bien t'éclater parmi nous Alyyyyyyy d'amouuuuuuuuuur
Bon courage pour la rédaction de ta fiche (que je suis impatiente de lire plz)

_________________

icone 1icone 2Hylios Samaeg
I'm done with these guys. You bored me.

©️ Lady sur Epicode
DC • Caelyne Fawkes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t506-reiver-hylios-samaeg-what-a-wonderful-place http://www.afterdawn-rp.com/t494-hylios-samaeg-well-well-well-terminee
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1442
Médaillons : 1519

Crédits : Lydie
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo internet : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 15:50

Bienvenue parmi nous ! fan
Bon choix de scénario!
N'hésite pas si tu as des questions ! ptdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee
avatar

Personnage
Occupation : Manutentionnaire
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver



Messages : 3669
Médaillons : 122

Crédits : Vanka / Heresy
Avatar : Lyndsy Fonseca
Présence : Présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen




Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 17:12

Bienvenue sur AD love

_________________
so damn lostAs I'm lying awake
I'm still hearing the cries

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2847
Médaillons : 13560

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo internet : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 17:25

Bienvenue à toi

_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : Médecin
Âge : 29 ans
Localisation : Steros



Messages : 1239
Médaillons : 2311

Crédits : lux aeterna
Avatar : Marion Cotillard
Présence : 7/7

Pseudo internet : Sha Lottie
Multi-comptes : Ven Bishop / Kaenya Obs




Steros • Civil



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 17:45

Cette bouille bave
Bienvenudo , qui plus est à Steros ! love
N'hésites pas à nous embêter oui

_________________

THE SWEET CARESS OF THE WIND
YOU'LL NEVER BE ALONE AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t602-steros-slown-erzion__-la-frontiere-est-mince-pour-passer-de-survivant-a-predateur http://www.afterdawn-rp.com/t560-slown-erzion-___-termine
avatar

Invité



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 22:30

ohlala merci beaucoup à vous hoo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 957
Médaillons : 503

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Mer 5 Sep 2018 - 23:27

Bienvenue par ici ! plz J'ai hâte et de pouvoir lire ta fiche ! love

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1442
Médaillons : 1519

Crédits : Lydie
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo internet : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Jeu 13 Sep 2018 - 10:55

Coucou @Alyah McFarrey
As-tu terminé ta fiche de présentation?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee
avatar

Invité



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Jeu 13 Sep 2018 - 12:28

Coucou plz
Oui je l'ai fini, mais j'attendais le feu vert d'Hylios pour demander la validation. hoo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Occupation : Manutentionnaire
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver



Messages : 3669
Médaillons : 122

Crédits : Vanka / Heresy
Avatar : Lyndsy Fonseca
Présence : Présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Wolfrem, Ayeen




Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: des astres (alyah)   Ven 14 Sep 2018 - 20:00

Félicitations !
Bravo ! Ta fiche est validée !
Il ne te reste plus qu'à mettre les pieds sous la table et commencer à RP mexicano
On s'occupe de la paperasse super sauf pour le logement, où il te faudra passer par la demande de logement oops

Nous t'invitons à remplir consciencieusement ton profil, notamment la fiche de personnage. Et lorsque tu vois les balises suivantes :
Code:
<ton_groupe>...</ton_groupe>
remplace "ton_groupe" par "steros" :)

Si tu ne te sens pas encore trop sûr de toi, un système de parrainage te permettra d'y voir plus clair sur AD. En t'y présentant, tu pourras obtenir d'être suivi de près par un joueur qui t'aidera dans l'administratif HRP, les annexes, le RP, ta chronologie, le système de dés ou tout autre domaine qui te semble obscur.  coeur

N'oublie pas de répertorier tes points pour gagner des médaillons et tiens à jour ton répertoire de liens/RP pour ne pas perdre le fil  gnihi  

Tu peux soutenir le forum en votant aux top-sites ainsi qu'en réagissant sur les pub Bazzart et PRD afin que d'autres joueurs nous rejoignent  

Amuse-toi bien parmi nous  love

_________________
so damn lostAs I'm lying awake
I'm still hearing the cries

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter En ligne

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: des astres (alyah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
des astres (alyah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Identification :: Présentations :: Abandonnées-