AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le 30/09
Personnages

35 joueurs
50 personnages
23 Hommes
27 Femmes
Helion 17 hab.
Reiver 11 hab.
Steros 15 hab.
Extérieur 7 hab.

 

 If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Mar 9 Oct 2018 - 23:18



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

Il était tard dans la soirée et l'on ne pouvait pas dire que la lieutenante de Steros se sentait au top de sa forme, ce jour-là. L'expédition pour Helion s'était décidée peu avant et elle partait le lendemain. Comme par hasard, c'était Aliam qui avait proposé cette idée - et insisté pour qu'on la réalise -. Et cela n'était pas sans inquiéter la lieutenante, surtout quand il avait été décidé - pas forcément de son plein gré, en plus -, qu'elle-même devrai rester sur le camp. Et l'idée même de devoir rester là pendant que d'autres risquaient leur vie lui semblait insupportable. Plus le temps passait, plus elle s'était faite une raison : il fallait bien que l'un des régisseurs reste sur le camp, puisqu'il avait été admis que Zorhan partirait. Et qui mieux qu'elle pour maintenir le camp en état qu'elle-même ? Personne, sans doutes.

Pour une fois, la jeune femme avait pris congé relativement tôt dans ses fonctions. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais elle sentait qu'elle aurait besoin de repos pour les jours, voire les semaines à venir. C'est pourquoi elle avait briefé ses protecteurs en faction assez tôt dans la soirée, avait mangé rapidement puis s'était dirigée vers son logement personnel, dans le but de s'endormir tôt. Peine perdue... Elle avait tourné dans son lit des heures durant, incapable de fermer l'œil. L'esprit trop occupé pour s'assoupir. Une question notamment lui revenait sans cesse en tête, à savoir, à part Zorhan, qui partait ? Est-ce que Kaliska, Leary ou encore Slown partaient ? Et Eaghon ? Et surtout... Nori ? Etant donné qu'elle n'avait pas eu l'occasion de recroiser le jeune homme depuis ce qui lui avait semblé être une éternité, elle n'avait aucune idée de la décision que celui-ci avait prise. Le pire, c'était que tant que la troupe n'était pas partie le lendemain, elle n'avait qu'une vague idée de combien de ses hommes - et de ses amis - seraient absents.

Au bout d'un certain temps à tourner en rond, la jeune femme décida de ne plus sacrifier son temps à ne rien faire et à tergiverser pour rien. Elle décida de se rhabiller et, dans la foulée, laissa ses propres pas la mener à divers endroits en quête de Nori. Etonnement, elle ne pu le trouver nulle part : ni chez lui, ni aux salles communes, ni au QG des protecteurs, ni même dans les nombreuses rues qu'elle avait arpenté. Dépitée de ne pas être capable de le trouver, c'est en soupirant de déception qu'elle se dirigea alors vers son propre bureau. Il était vain de penser qu'elle pourrait s'endormir maintenant, alors autant lier le désagréable à l'utile. Elle arriva donc au sein de son espace de travail et lança un regard circulaire dans la pièce. Rien ne la tentait vraiment. Elle n'avait pas le coeur à travailler. Pourtant...

Elle se décida finalement à revoir ses troupes, à envisager les différents tours de garde et d'exploration en fonction de nombres différents de protecteurs et d'éclaireurs qui se seraient portés volontaires pour l'expédition. Mais avant cela, elle se dirigea vers son armoire-trou-noir comme elle la surnommait et en sortit une bouteille d'alcool artisanal. Elle ne buvait pas souvent et lorsque c'était le cas, toujours à petite dose - sauf exception, comme Leary qui la provoquerait dans un duel de boisson -, mais là, elle en ressentait un léger besoin. Elle se servit donc un verre, léger, qu'elle posa à côté d'elle sur le bureau, tandis qu'elle reprenait ses notes et qu'elle revérifiait ses calculs et ses stratégies. Une heure peut-être passa, avant qu'elle ne perçoive, derrière sa porte, des bruits de pas feutrés. Elle releva la tête, intriguée.

« Qui est là ? »Demanda-t-elle, assez fort pour être sûre d'être entendue, mais de manière assez conviviale tout de même pour ne pas intimider la personne se trouvant sur son palier. Même si elle était étonnée de cette visite tardive, elle n'en était pas moins contente. Au premier abord, un peu de compagnie lui ferait du bien.

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 926
Médaillons : 438

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Jeu 11 Oct 2018 - 23:24

Nori n’a pas vraiment envie de partir. Il n’a pas non plus envie de voir grand monde non plus. Toujours est-il qu’il a trouvé, après le travail, un coin pour s’allonger, à l’abri de tous pour réfléchir, se retrouver seul avec lui-même. Il en a sûrement besoin aujourd’hui.

Cette mission à Hélion lui fait peur. Pas par rapport à son père, non. Maintenant il s’en fiche assez. Pas complétement non plus, ce serait mentir. Il plutôt peur de ne pas réussir, de ne pas pouvoir sauver Steros. Il ne veut pas voir les siens mourir. Parce qu’il considère que Steros fait partie des siens, plus que son propre père, et malgré tout ce qu’Aliam a pu lui faire. Nori a montré un moment de faiblesse. Aliam a peut-être abusé de son jeune âge et de sa malléabilité, mais Nori, lui, a fait preuve de naïveté. Il s’est laissé faire sans rien dire. Malheureusement, l’aveugle a encore dit oui à une de ses missions. Mais c’est la dernière qu’il fera, il se le promet. Et celle-ci, il la fait pour le bien de Steros, rien d’autre.

Et puis finalement, une angoisse l’immerge tout à coup. Il a peur d’être blessé, peur de ce qu’il pourrait trouver à Hélion ; de ce père qui a peut-être refait sa vie, qui a peut-être eu d’autres enfants, qui sait ? Cette pensée lui fait mal au cœur, il n’y avait jamais pensé, mais qui sait, peut-être qu’il le croit remplaçable ? Il secoue la tête et s’inculque le fait que s’il pense vraiment ainsi, il n’a pas à lui accorder son attention. Il a envie de voir Caelyne avant de partir. Il a besoin de la voir, d’emporter encore un dernier souvenir d’elle avant de quitter Steros. Il a peur que ces derniers jours soient les derniers. Peur de se perdre dans le désert, tout simplement. En réalité, l’extérieur a toujours plus ou moins fait peur au jeune homme. Mais il veut la voir, cette pensée revient dans son esprit sans cesse, bien qu’il s’y refuse un long moment. Il a peur que ça le perturbe, même si en même temps il en meurt d’envie.

Après un long moment d’hésitation et de tergiversation, l’aveugle se décide à bouger de son coin et d’aller voir sa lieutenante. Sur le chemin, un millier de questions le traverse. Il se rend compte qu’il y a tellement de choses sur lui qu’il ne lui pas encore dit. Nori a envie de les lui partager. Et il veut en savoir plus sur elle aussi. Il se rappelle de sa peau sous ses doigts, cette peau si douce et pourtant si abîmée à certains endroits lui semblait-il. Caelyne ne lui en avait jamais parlé et elle ne semblait pas vraiment prête à en parler. Lui, il a envie de savoir en tout cas. Alors que ses pensées et ses pas l’amènent jusqu’au bureau de la jeune femme, il se demande si c’est vraiment une bonne idée. Il hésite un moment avant de soupirer puis de frapper à la porte, la poussant légèrement.

Caelyne lui demande de qui il s’agit. Nori entre silencieusement dans la pièce avant de refermer la porte derrière lui et de se tourner vers elle pour lui répondre, simplement :

— C’est moi.

Il s’approche sans hésitation d’elle, même si le reste semble indiquer le contraire. Nori ne peut pas s’empêcher d’avoir envie de l’embrasser. L’idée germe dans son esprit et prend de l’ampleur, s’enracine dans son cœur. Il commence à accepter l’idée qu’il est peut-être véritablement amoureux. Amoureux. Rien que ce mot ne lui plait pas, le concept le fait rapidement grimacer avant qu’il ne fasse le tour du bureau pour s’appuyer dessus, du côté et près de Caelyne. Sa main se pose dans le dos de son supérieur ; il le lui frotte avec tendresse, se voulant un peu rassurant.

— Ca va ? demande-il doucement.

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Ven 12 Oct 2018 - 12:55



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

Lorsqu'elle vit Nori entrer dans son bureau et s'annoncer d'une voix douce, le cœur de la jeune femme, de manière inexplicable, se mit à battre plus fort. A son entrée, elle le gratifia d'un sourire franc. Elle était contente, non, soulagée de le voir. En vérité, même si elle avait encore du mal à l'accepter, la présence du jeune homme avait tendance à apaiser beaucoup de ses pensées négatives. D'un coup, les tours de garde n'avaient plus aucune importance. Seule Nori, qui s'avançait alors vers elle, comptait. Etrangement, plus il s'avançait vers elle, plus elle sentait son cœur battre fort - ce qui était franchement inhabituel pour la jeune femme -. Certes, plus le temps passait, plus elle sentait que des choses bizarres se passaient dans sa tête et dans son corps lorsqu'il était près d'elle, mais jamais encore elle n'avait ressentit quelque chose dans le genre. Elle se sentait à la fois à l'aise et timide. Curieuse impression. Lorsqu'il fit une grimace, le sourire de la jeune fille s'effaça. Y avait-il quelque chose qui clochait ? Caelyne n'eut pas le temps d'y réfléchir plus que ça, puisque déjà, le protecteur s'était appuyé sur son bureau et avait posé la main sur le dos de la lieutenante - ce qui eut pour effet immédiat que son cœur sembla manquer un battement - et avait commencé à lui frotter le dos. D'une voix douce, il lui demanda si elle allait bien.

La jeune femme soupira. "Bien aller" n'était pas forcément l'expression adéquate en ce moment. Elle se tourna vers lui, la mine un peu plus sombre qu'elle ne l'aurait voulu. Elle aurait préféré positiver, se montrer enthousiaste et confiante quand à cette expédition qui se préparait, mais ce n'était pas le cas. Loin de là. L'inquiétude la rongeait, immanquablement. La peur, aussi. Elle regarda le jeune homme et appuya sa tête sur son ventre, puisant dans les caresses tendres du jeune homme sur son dos un peu de réconfort. Qu'elle aimait sa présence. Quelques secondes passèrent avant qu'elle ne réponde à sa question.

« Bof. On ne peut pas dire que je sois au top de ma forme. Cette expédition m'inquiète énormément. »

Après avoir déclaré cela, elle se redressa pour regarder le jeune homme, tout en entrelaçant ses doigts dans ceux de la main libre du jeune homme. Il était temps qu'elle lui pose cette question, cette fameuse question qui la rongeait et dont la réponse lui faisait peur d'avance.

« D'ailleurs... »

Elle suspendit quelques secondes sa phrase. Celle-ci avait du mal à sortir. Elle avait l'impression que lui demander s'il y prenait part aller lui arracher les lèvres. Et il fallait bien avouer que si il répondait par la positive, elle ne saurait pas comment réagir.

« Quelle... Quelle est ta décision...? »

Vraiment, cette question avait du mal à sortir. La jeune femme se rendit compte qu'elle n'avait en réalité pas du tout envie de connaître la réponse. Pour une raison simple : elle en avait peur. Peur qu'il ait décidé d'y aller et donc de toutes les conséquences probables de cette décision. Peur d'être séparée de lui.

« Vas-tu prendre part à l'expédition pour Helion ? »

En formulant ces mots, elle resserra inconsciemment l'étreinte de ses doigts car elle se rendit compte qu'inconsciemment, elle connaissait déjà la réponse. Et celle-ci était douloureuse. Mais elle voulait l'entendre lui dire, pour être sûre. Pour mieux s'y préparer. Pour mieux étouffer sa tristesse, sans doutes.

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 926
Médaillons : 438

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Ven 12 Oct 2018 - 20:33

Elle se love contre lui, la tête appuyée contre son ventre. Si l’une de ses mains reste dans son dos, l’autre vient se poser contre sa tête, qu’il appuie contre lui doucement. Elle n’est pas au top de sa forme. Ce serait mentir que de dire que Nori ne ressent rien, au contraire, il sent l’adrénaline monter, son corps qui bat trop fort dans ses oreilles. Elle entremêle ensuite ses doigts dans les siens, tandis qu’il coopère très facilement à son geste, se laisse faire comme si c’était la chose la plus naturelle pour lui, alors que ça ne l’était pas, clairement.

Nori comprend vite que lui poser cette question lui coûte. Il la comprend. Prendre cette décision lui coutait et il ne partait pas complétement serein.

— Je ne peux pas rester sans rien faire. Je pense que la situation à Steros est beaucoup plus préoccupante qu’une expédition à Hélion. Au moins, on sait ce qu’il nous attend.

Nori fait référence à la pluie acide ayant eu lieu quelques mois auparavant. Ce que la pluie n’avait pas tué, le froid l’avait achevé. Qui sait ce qui les attendait ensuite ? La pluie acide pouvait très bien s’abattre à nouveau. Il sait que rester à Steros n’était pas inutile, mais il s’en voudrait de ne pas partir et que la mission échoue. Non pas qu’il ne fasse pas confiance à ses semblables, mais au contraire, il ne ne veut pas rester de côté quand il sait qu’il peut contribuer à la réussite de cette mission qui, ils le savaient tous, allait s’avérer fort dangereuse. En réalité, Nori n’a pas tellement envie de parler de l’expédition. Il ne tarde pas à lui en faire part :

— J’ai pas trop envie de parler de ça à vrai dire.


Il se décolle un peu de Caelyne pour venir caler ses mains autour de son visage, tandis que ses pouces caressent les joues de la jeune femme.

— Parce qu’il y a quelque chose qui me fait encore plus peur que tout ça...


Nori avoue, avec une gêne mal dissimulée. Il se sent plutôt timide lui aussi, malgré une certaine préparation psychologique qu’il s’était imposé depuis quelques jours. L’aveugle n’a pas l’habitude de se livrer ici. Ca n’allait pas l’aider, ça n’allait pas la rassurer, mais lui... Il ne veut pas avoir de regret avant de quitter Steros, si jamais il ne doit pas revenir. Il se penche en avant, colle son front contre celui de sa lieutenante. Un soupir lui échappe, un soupir rempli d’appréhension, de stress. Et puis il l’embrasse. Ca lui paraît tellement salvateur.

Enfin.

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Ven 12 Oct 2018 - 23:38



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

Lorsque le protecteur déclara qu'il ne pouvait pas rester sans rien faire, Caelyne comprit immédiatement ce que cela voulait dire. Il partait donc avec l'expédition. En réalisant pleinement cela, le coeur de la jeune femme se serra, au point qu'elle eut l'impression d'étouffer. En envisageant le départ de Nori, elle avait l'impression que ce n'était pas que le départ d'un être cher qui se profilait, mais aussi qu'un morceau de son âme s'en irait avec lui. Et s'il ne revenait pas... Elle sut qu'elle ne serait jamais de nouveau entière. La lieutenante sentit sa gorge se serrer et ce sentiment étrange, que l'on ressent toujours lorsque l'on est sur le point de pleurer, s'empara de son être. Lorsqu'il évoqua le fait qu'au moins, ils savaient où ils allaient et que l'avenir était moins certain à Steros, la jeune femme tenta tant bien que mal de se reprendre. Peine perdue, puisqu'elle sentait déjà les larmes lui monter aux yeux.

La jeune femme leva son visage vers le jeune homme, ravalant ses larmes. Non, ce n'était pas l'image qu'elle voulait lui laisser. Lorsqu'il évoqua le fait qu'il n'avait pas trop envie de parler de ça, elle hocha la tête d'approbation. Non, elle non plus, au fond. Et puis, il n'y avait rien d'autre à ajouter, pas vrai ? Quels qu'avaient été les raisons qui avaient poussés Nori à prendre cette décision, elle n'avait rien à redire dessus. Elle se contenta de regarder le jeune homme, histoire de graver dans sa mémoire le moindre de détail de son visage, au cas où. Elle ne voulait pas être pessimiste. Elle voulait croire, du plus profond de son être, qu'elle le reverrait après ce soir. Mais le doute l'habitait encore trop. Lorsqu'il se décolla légèrement d'elle, la jeune femme le regarda d'un air un peu étonné, presque inquiet. Allait-il partir maintenant ? Allaient-ils se dire au revoir comme ça, sans rien de plus ? La lieutenante ouvrit la bouche pour l'en retenir, avant d'être réduite au silence par les mains du jeune homme qui vinrent se caler sur ses joues.

— Parce qu’il y a quelque chose qui me fait encore plus peur que tout ça...

Quoi donc ? Aurait pu demander la jeune femme, s'il lui en avait laissé le temps - ce qu'elle comptait faire à la base -. Mais elle n'en eu pas le temps, tant sa surprise fut énorme par la suite. Le protecteur colla son front sur celui de la jeune femme avant de soupirer. Puis, sans crier garde, les lèvres de Nori rencontrèrent les siennes. Instantanément, l'entièreté de ses pensées sombres - et de ses doutes aussi - s'envola en l'instant. La jeune femme se laissa emporter par cette sensation retrouvée, qu'elle n'avait connue qu'une seule nuit, mais qui lui avait manqué bien plus qu'elle ne l'aurait admis auparavant. Mais plus maintenant. Ce fut à cet instant précis que la jeune femme pu mettre un mot sur ce qu'elle ressentait vis-à-vis du jeune homme. De l'amour. Oui. Voilà qui expliquait bien des choses.  La jeune femme mis quelques longues secondes pour interrompre le baiser. Une fois sa bouche détachée de celle du jeune homme, elle se leva de sa chaise, pour venir se coller à lui, passant ses bras autour de son cou.  Elle voulait sentir sa présence, sa chaleur. Etonnement, celle-ci la marqua d'autant plus que la seule fois où cela leur était arrivé auparavant. Pendant ce temps, elle déposa un baiser dans le cou du jeune homme, puis un autre, plus court que le précédent, sur ses lèvres.

«Qu'est-ce qui te fait si peur ? »

La question était peut-être naïve. Sa réponse peut-être évidente. Mais elle voulait l'entendre, une fois encore, de ses propres lèvres. Elle voulait, d'un sens, s'assurer qu'elle ne se trompait pas. Que ses sentiments n'étaient pas à sens unique, cette fois-ci. Mais, avant même qu'il ne pu répondre, elle continua.

« Moi, c'est de te perdre qui me fait peur. Je crois... Je crois que je ne pourrais plus vivre vraiment sans toi. »

Elle ne disais pas cela pour le retenir, vraiment. Elle voulait juste qu'il le sache. Et qu'il revienne en vie. Pour elle. Aussi égoïste que cela pouvait l'être.

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 926
Médaillons : 438

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Lun 15 Oct 2018 - 21:49

Il voulait le faire depuis si longtemps sans en trouver le courage. Il avait peur. Il a toujours peur d’ailleurs. Mais Nori en a marre des regrets. Le cœur battant, prêt à exploser et à sortir de son torse, il a pris son courage à deux mains. Le baiser se rompt plus vite qu’il ne le veut. Ils manquent de se cogner quand la lieutenante se redresse ; Nori ayant l’intention de se pencher davantage pour l’embrasser à nouveau. Ses doigts suivent alors épaules puis les bras de la lieutenante au fur et à mesure qu’elle se redresse, dans une sorte de caresse on ne peut plus douce. Sa propre maladresse le fait sourire un peu. La jeune femme passe ses bras au-dessus de ses épaules, tandis qu’elle embrasse son cou. Ses doigts viennent se perdre dans ses cheveux alors qu’elle vient l’embrasser à nouveau brièvement.
Qu’est-ce qui te fait si peur ? Nori n’a pas envie de répondre à cette question. Tout à coup, il se sent timide, reste silencieux un long moment, silence que Caelyne remplit rapidement :

— Moi c’est de te perdre qui me fait peur. Je crois... Je crois que je ne pourrais plus vivre vraiment sans toi.

Il serre un peu la mâchoire, les sourcils froncés ; ils voulaient la même chose au fond. Ses yeux papillonnent un peu alors qu’il utilise son sonar, pour la voir un peu, tandis qu’il joue avec les longs cheveux de la lieutenante. Son regard s’anime un peu et il semble la regarder un peu plus distinctement, même si pour lui, les traits de son visage son toujours vagues. Il y a encore un milliard de choses dont il a envie de lui parler, mais ils n’en ont pas le temps.

— Je ne mourrais pas.

Ses doigts glisse délicatement sur le visage de la jeune femme pour en imprimer le relief dans son esprit. C’est plutôt quelque chose qu’il fait d’habitude pour savoir à qui il a affaire quand il a un doute, mais ici, c’est davantage affectueux. Il voudrait la voir, réellement. Nori ne promet rien. Il ne peut pas lui promettre une telle chose, il le sait. Mais lui, il a l’intention de faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire en sorte de revenir en vie à Steros. Il ne veut pas mourir, bien au contraire.

— Ne me laisse pas.

Il n’arrive pas à le dire plus clairement. Il ne peut pas, ce sont des choses encore trop dures à dire. Mort ou vif, il ne pourrait pas supporter que quelqu’un s’éloigne de lui, le laissant seul à nouveau. Sa demande est tout aussi égoïste que la sienne. Un jour, ils pouvaient très bien ne plus s’aimer, changer de longueur d’onde, et pourtant, cette promesse devrait être toujours honorée.

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Lun 15 Oct 2018 - 23:20



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

Caelyne retenait presque sa respiration alors qu'elle regardait le jeune homme, attendant de sa part une réponse, ou au moins, une réaction. Car malgré tout, malgré le fait que ce soit lui qui l'ai embrassée la première, elle ne pouvait s'empêcher de douter. Sur quoi exactement ? Elle-même ne le savait pas trop. Après tout, rien ne lui prouvait qu'il n'avait pas cette attitude uniquement pour passer du bon temps avec elle avant son départ. Évidemment, ce n'était pas la réalité, mais, eh, quand on développe des sentiments pour quelqu'un, on peut dire que la notion de rationalité est alors plus que partiellement mise de côté. Surtout lorsqu'on n'a jamais aimé quelqu'un avant, du moins pas de cette manière, ni de cette intensité là et que cela reste un sentiment totalement nouveau.  La jeune femme perdait la raison au point qu'elle sembla oublier presque instantanément le fait que c'était lui qui, accessoirement, l'avait embrassée en premier et lui aussi qui continuait malgré tout à avoir moult gestes tendres envers elle. Mais cela semblait totalement occulté par cette fameuse attente. Surtout que le jeune homme semblait cloîtré dans le silence...

Pendant ces longues secondes - et alors qu'elle luttait vaillamment pour occulter toutes ces pensées négatives -, la jeune femme prit le temps de  détailler le visage du protecteur, chose qu'elle n'avait pas fait depuis... Longtemps. Si le jeune homme n'avait pas été aveugle, peut-être aurait-il été gêné de la façon dont la jeune femme le fixait, mais elle était en train de se rendre compte à quel point il était beau à ces yeux. Ce ne fut que lorsqu'elle vit le regard du jeune homme s'animer légèrement qu'elle comprit qu'il était en train d'utiliser son don. Sur le coup, elle ne put s'empêcher de rougir, bêtement, comme une gamine. Non pas que la situation la mettait mal à l'aise, mais jusque-là, et malgré le fait qu'il lui avait révélé sa capacité quelques semaines plus tôt, elle ne faisait pas vraiment attention à ses expressions faciales, notamment. Mais se retrouver dans une situation aussi intime en ayant connaissance de cela avait eu pour incidence qu'elle avait maintenant conscience qu'il pouvait la "voir"... Et donc lire ses expressions... Et donc son regard insistant. Nori ne laissa cependant pas le temps à la lieutenante de se formaliser sur tout ça, et l'affirmation qu'il déclara alors raya instantanément une grosse partie des doutes irraisonnés qui habitaient encore la jeune femme.

— Je ne mourrais pas.

Caelyne soupira, comme si elle était soulagée de cette information. Elle choisit alors de le croire, sans failles et de lui accorder son entière confiance sur ce point - même si elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait s'empêcher de s'inquiéter après son départ -. S'il disait qu'il ne mourrait pas, alors, il ne mourrait pas. Point. La lieutenante ne put réprimer le sourire soulagé qui s'afficha automatiquement sur ses lèvres. Sourire redoublé lorsque le jeune homme passa ses doigts sur le visage de la jeune femme.  Elle savait bien que ce n'était pas une promesse explicite, non. Elle savait que ce genre de chose ne pouvait être une promesse. Trop d'aléas, trop d'inconnues dans l’équation. Mais elle avait confiance en lui. Elle savait qu'elle le reverrait.

— Ne me laisse pas.

A ces mots, la jeune femme se serra un peu plus contre lui. Quitte à être séparés dans un laps de temps court, elle voulait s'imprégner du plus qu'elle le pouvait de sa chaleur, de son odeur, de lui, tout simplement. Au passage, elle en profita pour voler un autre baiser rapide des lèvres du jeune homme avant de lui répondre. A son tour, elle détacha ses bras du corps du jeune homme pour croiser ses bras autour de son cou. Ils étaient maintenant assez proches pour qu'elle puisse sentir le souffle du jeune homme contre la peau de son visage. Elle se pencha légèrement afin de lui chuchoter sa réponse au creux de l'oreille.

« Je ne t'abandonnerais jamais. »

Et là, aux yeux de la jeune femme, en tout cas, c'était une promesse. Promesse qu'elle décida de sceller dans la foulée en embrassant le jeune homme, aussi passionnément qu'elle le pouvait. Comme jamais elle n'avait embrassé quelqu'un. Comme si elle pouvait, par cette action, lui transmettre tout ce qu'elle ressentait pour lui, du plus profond de son être, voire même de son âme.  Elle ne sut combien de temps passa avant qu'encore une fois leurs lèvres ne se détachent, mais elle savait que ç'avait été trop court - encore -. Mais ces quelques secondes ou minutes valaient bien plus que les années passées à ne plus s'entendre. En regardant le jeune homme droit dans les yeux, elle ne pu s'empêcher de lui demander de lui faire une promesse tout de même.

« Promets-moi d'être prudent, d'accord ? »

Lui demanda-t-elle, un sourire aux lèvres. A ce moment-là, elle était à la fois triste et heureuse. Heureuse d'être enfin dans ses bras, triste d'en être déjà séparée.

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 926
Médaillons : 438

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Mar 16 Oct 2018 - 0:23

Elle semble soulagée de savoir qu’il n’a pas l’intention de mourir. Au moins, elle est rassurée, c’est tout ce qui compte.
Elle le serre contre lui davantage, ce qui lui met du baume au cœur davantage. Elle l’embrasse encore puis replace ses bras autour de son cou. Il sent sa joue contre la sienne, alors que ses lèvres frôlent son oreille. Elle lui dit qu’elle ne l’abandonnera pas. Nori ne sait pas s’il est soulagé ou pas ; pour lui, des mots sont des mots. Des mots peuvent rester tels quels pendant des années, sans jamais devenir des actions concrètes. Mais ce sont aussi les non-dits qui font mal, parfois. Toujours est-il qu’il se laisse faire quand elle l’embrasse à nouveau. Il laisse sa passion l’engloutir tout entier, sans se préoccuper de savoir s’il se fera manger ou non ; si c’est elle, pourquoi pas, après tout ? Ceci dit, il n’est pas sûr de vouloir se laisser consumer et consommer ce soir. Il veut juste apprécier sa présence comme ils le font d’habitude, avec peut-être un peu plus de proximité que d’habitude, mais rien de plus.

— Promets-moi d’être prudent, d’accord ?

Une promesse difficile à faire. Il allait forcément devoir prendre des risques à un moment donné, qu’il le veuille ou non. Mais il acquiesce. Il veut bien faire en sorte de ne pas prendre de risques inutiles. Mais il se dit que juste acquiescer ne suffira peut-être pas à la rassurer.

— Je te promets d’essayer.


Il marque une pause, dans laquelle il en profite pour marquer un peu de distance entre eux, conservant tout de même ses mains dans les siennes. Nori n’a pas vraiment l’habitude d’avoir autant d’attention, autant d’affection et ça le met vite dans une position inconfortable, ça le gêne un peu aussi, même si au fond ça lui fait plaisir. Il ajoute alors :

— Ca te dit de sortir un peu, pour discuter ?

Il a bien envie de prendre l’air. Evidemment, il voudrait aller dans un endroit calme, mais c’est juste histoire d’avoir un peu d’air frais, de se rafraichir les idées avant de se séparer et de partir en voyage. D’autant plus qu’il a envie de lui parler d’une autre chose, mais qu’il ne sait pas vraiment comment l’aborder. Pour lui, ce n’est rien de très grave, ni de très important, mais pour les autres c’est différent. Bien qu’il ne soit pas particulièrement quelqu’un d’angoissé dans sa vie, Nori se sent tout de même plus serein à l’idée de partir avec cette expédition depuis qu’il a vu sa lieutenante.

[/quote]

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Mar 16 Oct 2018 - 22:00



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

La jeune femme vit son sourire s'élargir alors que le jeune homme hochait la tête. Oh, la lieutenante savait parfaitement qu'il allait devoir prendre des risques à un moment ou à un autre. Ils allaient au dôme, après tout. Un lieu rempli de dangers innombrables... Et encore. C'était sans compter Reiver aux alentours du Dôme et les divers Extérieurs qu'ils pourraient rencontrer sur leur route. Mais au moins, après qu'il lui ait promis d'essayer d'être prudent, elle se sentait plus rassurée. Lorsque le jeune homme prit un peu de distance avec elle après cette promesse, la jeune femme ne put s'empêcher de ressentir une sorte de nœud dans ses entrailles, marquant une forme de déception. Ils s'étaient enfin rapprochés et maintenant... Il s'éloignait ? Finalement, la jeune femme aurait-elle vu juste quand au fait que ses sentiments n'étaient pas forcément partagés ?

Même s'il tenait encore ses mains dans les siennes, le visage de la jeune femme se ferma, même si elle aurait voulu garder un air plus joyeux. Mais cette prise de distance soudaine après un rapprochement tout aussi soudain lui semblait... Violente. Elle aurait voulu profiter plus encore du jeune homme. De se sentir plus proche de lui qu'ils ne l'étaient déjà. Mais visiblement, ce désir n'était pas spécialement partagé, du moins dans l'immédiat. Lorsqu'il lui proposa de sortir prendre l'air, la jeune femme soupira doucement. OK, message reçu, plus de familiarités outres-mesures ce soir. Elle hocha la tête d'approbation.

« Oui, bonne idée. Un peu d'air frais nous fera du bien. »

Dit la jeune femme, sans pour autant arriver à lui décrocher un sourire. La déception lui serrait un peu le cœur et elle aurait préféré prolonger un peu plus ce moment intime.

Tant pis. pensa-t-elle. Ce fut tout de même vachement agréable.

La lieutenante dégagea ses mains de cette du jeune homme et se dirigea vers la chaise où elle avait posé son manteau en entrant dans son bureau. Elle l'enfila rapidement avant de se tourner vers le jeune homme. Un sourire doux s'affichait sur le visage de la jeune femme, qui avait refoulé la petite déception ressentie quelques instants auparavant. Peu importait le fait qu'ils s'embrassent ou qu'ils se prennent dans les bras après tout, tant qu'ils étaient présents l'un à côté de l'autre. Au final, même la perspective de simplement discuter plaisait à la jeune femme. N'importe quoi tant qu'il était dans un rayon de 5 mètres convenait à la lieutenante. Tant qu'il était encore là et qu'elle entendait sa voix. De meilleure humeur que quelques secondes plus tôt, elle se dirigea à nouveau vers le protecteur. Elle lui saisit le bras avant de le guider vers la porte de sortie.

« Bon alors, princesse, dans quel petit coin de ton donjon tu veux aller pour me parler ? »

Dit-elle en accompagnant ces paroles d'un petit rire léger, fière de sa propre connerie. Elle ne savait pas trop de quoi ils allaient parler, mais il semblait à la jeune femme que Nori avait un sujet en tête...

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Protecteur
Âge : 22 ans
Localisation : Steros

If you want love, you gon have to learn how to change.

Messages : 926
Médaillons : 438

Crédits : canopus (avatar) // ASTRA (signature) // vanka (affiche)
Avatar : Cody Saintgnue
Présence : présente, ne prend plus de rp pour le moment

Pseudo internet : canopus
Multi-comptes : Soma, Vega




Steros • Protecteur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Jeu 18 Oct 2018 - 19:12

Toutes les bonnes choses ont une fin. Nori ne veut pas user ce genre de moments d’un coup. Il veut savourer. Et quelque part, ça reste peu naturel pour lui. Il a fait un premier pas et pour lui, c’est déjà beaucoup. Il espère que ses gestes ont comblé le manque de mots, l’absence de cette phrase en deux mots. Bien qu’il ne puisse pas vraiment voir le visage de Caelyne, il sent dans sa voix que quelque chose ne va pas. Elle semble contrariée.

— Ca ne va pas ? demande-t-il tandis qu’il vient caresser sa joue avec le bout de ses doigts.

Nori fronce les sourcils, inquiet du bien-être de la jeune femme. Ne le croyait-elle pas quand il disait qu’il ferait attention à lui ? Ou était-ce autre chose ? Le mystère reste pour l’instant entier. La lieutenante finit par échapper à son emprise, celle qu’il formait avec ses mains et s’éloigne drastiquement de lui. Elle revient une minute plus tard à peine, lui saisissant le bras. Le protecteur la stoppe dans son élan pour poser ses doigts sur sa main, la décrocher avant d’y entremêler ses doigts avec la même patte qu’à laquelle la lieutenante s’était accrochée. Nori ne met pas de la distance entre eux. C’est juste qu’ils n’ont pas besoin d’être collés ensemble, tout le temps. Elle le guide alors vers la sortie.

— Bon alors, princesse, dans quel petit coin de ton donjon tu veux aller pour me parler ?

Nori rit franchement, d’un rire légèrement sonore. C’est un rire qui s’est fait plus sonore qu’auparavant, plus sonore depuis cette balle qui l’avait traversé. Nori a beaucoup changé, et pour le mieux. Il a vu sa vie défiler devant ses yeux et ça lui a peut-être fait du bien. Il avait eu besoin de ça pour avancer. Besoin de ça pour être plus insouciant, plus heureux mais aussi moins con, moins sur ses gardes, à croire que tout le monde lui voulait du mal. Bien que progressif, ce changement était, et est toujours relativement flagrant. Il a beaucoup plus changé en six mois qu’en dix ans. Elle rit aussi.

— Son altesse voudrait aller dans un endroit tranquille, mais à l’extérieur. Je te laisse me conduire.


Il répond à sa bêtise, tout aussi amusé. Ses doigts se resserrent autour des siens. Il la laisse l’emmener où bon lui semble. Une fois que cela est fait, il s’assoie sur le sol, près de Caelyne. Nori prend à nouveau la parole tout en riant un peu ; ce n’était pas quelque chose de grave en soi, enfin, lui, il ne trouve pas ça grave. C’est pas comme si son vrai prénom c’était Patrick ; ce qui n’a rien à voir avec Nori. Non.

— Il faut que je te dise autre chose. Quand je suis arrivé, c'est-à-dire il y a onze ans, j’ai omis quelque chose...


Il marque une pause. Il se dit qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façons de lui dire, qu’il n’y avait pas de moment plus propice qu’un autre pour le dire. Il ajoute alors :

— Nori c’est... C’est juste un diminutif. Ca a l’air bête mais je voulais qu’au moins toi tu le saches, au cas où il m’arrive quelque chose.


Une nouvelle pause s’impose et Nori regarde leurs mains, comme s’il pouvait les voir.

— Noriel. C’est deux lettres en moins mais j’imagine que ça fait toute la différence.

Il sourit, appuie sa tête contre celle de Caelyne.

_________________
I'm in need of a savior
but I'm not asking for favors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t207-nori-raikonen-stray http://www.afterdawn-rp.com/t114-nori-raikonen-phenomenon
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 393
Médaillons : 565

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg




Steros • Régisseur



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   Ven 19 Oct 2018 - 21:03



If you leave, will I see you again ?
Caelyne Fawkes & @Nori Raikonen ξ 14/03/2481

A peine la jeune femme avait-elle pris le bras du jeune homme, qu'il se libérait pour entremêler ses doigts à ceux de la jeune femme, ce qui eut l'effet immédiat de réchauffer le cœur de la jeune femme. Finalement, le regret qu'avait la lieutenante d'avoir vu le jeune homme mettre un peu de distance entre eux fut rapidement effacé par ce geste et sentir la chaleur de la main du jeune homme contre la sienne lui fit du bien. Elle demanda donc à la princesse où elle souhaitait se rendre, princesse qui lui répondit après un rire franc qui ravit le cœur de la jeune femme qu'elle voulait aller dans un endroit tranquille à l'extérieur. La jeune femme hocha la tête, un doux sourire sur les lèvres et entraîna le protecteur en dehors de son bureau, d'un pas un peu plus lent qu'elle ne l'avait prévu, désirant juste profiter de cette petite balade rien qu'à eux deux.

Ils traversèrent le camp pour se retrouver non loin des zones de cultures, particulièrement vides en cette période néfaste, d'autant plus de nuit. Là, elle amena le jeune homme dans un petit coin, à l'abri de la palissade, avec une vue, habituellement pas désagréable, sur les hectares de plantations de Steros. Mais avec l'hiver volcanique au dessus de leurs têtes et suite à la pluie de cendres, la vue qui leur était offerte était plutôt... Désertique. Tant pis, au moins, ils seraient de toutes manières tranquilles. Pour le romantisme, ils repasseront. Ils s'assirent sur des planches au sol, qui leur offraient une petite isolation de fortune peu désagréable au regard de la fraîcheur du sol. C'est une fois installés, leurs mains toujours entremêlées, que le jeune homme se décida à passer aux aveux - une fois de plus. Mais combien avait-il de secrets comme ça ? -.

La lieutenante fixa son regard sur le visage du jeune homme lorsqu'il évoqua quelque chose qu'il avait omis de révéler onze ans auparavant. Sur le visage de la jeune femme, une étrange expression s'installa, à mi-chemin entre la circonspection et l'inquiétude. Qu'avait-il pu cacher de plus ? Lors de ses précédentes révélations, il avait semblé à la jeune femme qu'il avait révélé tout ce qu'il lui avait caché, mais visiblement, ce n'était pas le cas. Elle attendait donc, pendue à ses lèvres, la fameuse vérité. Et lorsque Nori lui avoua que le prénom qu'il utilisait depuis onze ans, donc, n'était en fait qu'un diminutif et qu'il s'appelait en réalité Noriel, elle soupira de soulagement. Ce n'était donc que cela ! Alors que le jeune homme lui sourit et posa sa tête contre la sienne, la jeune femme tendit sa main libre pour venir lui caresser doucement la joue.

« C'est donc ça, ton secret ? J'ai cru un instant que tu allais m'avouer être un criminel juvénile recherché par Helion, Reiver et tous les clans alentours. »

Déclara-t-elle d'un ton gentiment moqueur, à cause de l'air préoccupé que le jeune homme avait arboré jusqu'à l'aveu de son prénom.

« Je trouve ça très joli, "Noriel". J'aime beaucoup la sonorité. Mais j'imagine que tu préfères que je continue à t'appeler "Nori" ? »

Lui demanda-t-elle. En attendant la réponse du jeune homme, il vint une réflexion à la jeune femme. Celle qu'après ces nombreuses révélations de la part du jeune homme, il était peut-être temps qu'elle lui en fasse aussi... Même si pour sa part, elle ne savait pas réellement si on pouvait appeler ça une révélation. Mais plutôt... Une sorte de dévoilement. Sur une partie de son histoire, commune à bien des habitants de Steros, certes, mais encore douloureuse. Rien qu'à penser à ce qu'il s'était passé, ses cicatrices se mirent à la lancer, ce qui lui arracha une grimace et une légère crispation qu'elle ne put retenir. Et plus le temps passait, plus elle grandissait et plus elle se rendait compte qu'elle avait subi une forme d'amnésie traumatique et certaines choses, pires encore qu'elle ne s'en rappelait, s'imposaient parfois à son esprit. Oui, il était peut-être bien le bon moment pour parler de ce qu'elle avait vécu à l'extérieur. De ses profondes plaies passées.

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481   

Revenir en haut Aller en bas
 
If you leave, will I see you again ? - Nolyne - 14/03/2481
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Bastion Steros :: Bureaux :: Lieutenant-