AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2482
Φ Chapitre II en cours
ΦPrivilégiez les scénarii
Informations HRP

Φ Prochaine MàJ prévue le 10/05
Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ .
Personnages

15 joueurs
23 personnages
12 Hommes
11 Femmes
Helion 6 hab.
Reiver 7 hab.
Steros 6 hab.
Extérieur 4 hab.

 

 (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adowin Catz

Personnage
Occupation : Mercenaire
Âge : 25 ans
Localisation : Extérieur

Messages : 50
Crédits : Sookie
Avatar : Alba Flores
Pseudo internet : Calimera
Out • Rôdeur



 Sujet: (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson   Lun 29 Oct 2018 - 18:26

Oh Misty Eyes of the Mountain


    Cette partie de la montagne était bien escarpée, cramponnée à la corde de mon grappin, j'osai un regard vers le vide qui s'étendait derrière moi. Escarpée et pentue, un véritable lame à dent de scie ce coin là...Si je venais à tomber je m'empalerai surement sur une de ses pointes, ou bien je me fracasserais le corps en tombant sur une surface plus plate. Des bourrasques de vent glacial séchaient immédiatement la sueur qui tentait de dégouliner dans mon dos et transformait ma tresse brune en un épais fouet entrant en collision avec mon visage rougi par le froid. J'avais peur. Et j'aimais ça. L'adrénaline qui parcourait mon corps en alerte, pendu au dessus d'un vide hostile, plaqué contre la paroi par un vent farouche. Aucun de ces éléments ne m'auraient aujourd'hui, et j'aimais les provoquer. J'inspirais un grand coup, m'emplissant de toute l'énergie de ce vent sauvage, je me remis à grimper, plaçant mes mains, mes pieds avec précision, la corde de mon grappin attaché comme un baudrier autour de ma taille. Il fallait que je trouve la vieille mine dissimulée quelque part au dessus de ce versant. La route autrefois civilisée avait était coupé par un éboulis il y a longtemps. Avant ils y extrayaient toutes sortes de choses,de ces mines, du charbons, du gaz, de l'or, des pierres plus ou moins précieuses. Désaffectées, ce n'étaient plus ce genre de choses que l'on cherchait. Mon client, lui, était particulièrement intéressé par les machines qui y avaient été abandonnées. Le but c'était de trouver des pièces détachées (ou bien de les détacher sois même) pour fabriquer d'autres armes puissante.

La mine de Babylaguia était l'une des mines les plus recherchées. Toutefois rares sont les gens qui l'aient trouvée, et bien plus rares sont les curieux qui en soient revenu. D'ailleurs, l'Histoire n'en compte que deux, dont un des membres de mon clan de mercenaire. Je me souviens l'avoir entendu s'en vanter mais jamais il n'avait indiqué sa position au groupe. Il avait toutefois ramené un insigne trouve sur le squelette d'un employé qui travaillait là bas et qui portait le sigle et le nom de la mine. Personne ne l'avait remis en doute. Cette mine si rare était donc le lieu ou je devais me rendre, que je devais traquer comme on traque une proie.

Je finis enfin mon ascension, posé un pied à terre, enroula on grappin. Les mains sur les haches je fis face au vide qui me menaçait il y a plusieurs minutes. Maintenant je le dominais. Le vent se heurtais à mon visage qui lui tenait tête. Un regard au loin puis vers le ciel m'indiqua toutefois que la météo était loin d'être au beau fixe. Le soleil n'existait plus, caché par de gros moutons gris. Je ne devais pas perdre mon temps. Je retournai enfin vers cette terre rocailleuses et aride. Ce versant étant l'un des plus exposé au vent, peu d'arbres s'y trouvaient. En fait; il y avait seulement de petits bosquets de buissons piquants et éparses ainsi que de gros cailloux. Rien de bien concluant pour se cacher. Ma foi...Je devais à tout prix rester vigilantes. Les crevasses renfermaient peut être d'étranges bestioles. J'avançais donc silencieusement, guettant le moindre bruit suspect, le moindre mouvement. Ce vent sifflait dans mes oreilles et commençait sérieusement à me casser les burnes. D'après mes recherches, la mines de Babylaguia possédait plusieurs entrées dont une par un avens, plus accessible que l'autre qui serait un étroit conduit. L'entrée autrefois pour les mineurs avaient étaient sauvagement condamnées et à moins de déployer une forces surhumaine il était impossible de faire bouger ce qui s'y trouvait. Étrangement, tout le monde savait cela, mais personne ne savait ou était cette putain d'entrée ni ce qu'il y avait devant. Mes clients m'avaient pourtant apportés de nombreux document mais à part de vagues spéculations, il n'y avait rien de bien concret. Tout ce qu'on savait c'était que c'était une caverne d'Ali Baba. Et d'ailleurs, des Avens, ici il y en a un peu partout, je ne saurais que je suis au bon endroit qu'une fois enfoncée dans les entrailles de la terre à moins que je ne trouve les inscriptions gravées dans la roches quasi impossible à déceler. J'ai donc erré pendant plus de deux heures entres les rocs et les épines des buissons, guettant chaque trous, crevasses, caressant la roche en fixant le dessin que mon client m'avait donné pour reconnaître les vieilles gravures. Il n'y avait rien. Tout était toujours trop étroit où trop lisse... Plongées dans mes recherches et déconcentrées par les bourrasques qui balayait le sol nu, je mis plus de temps que d'habitude à percevoir de lointaines voix. Elles se rapprochaient. Je me cachaient sous un rocher qui était accolé à un buissons dont les branches étaient assez serrées à a travers lesquelles je surveillais l'arrivée de ces autres visiteurs de la montagne.

                                             @Jaxson Ace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxson Ace

Personnage
Occupation : chasseur
Âge : 36
Localisation : Steros

Messages : 141
Crédits : tag
Avatar : Jason Momoa
Pseudo internet : dardar
Multi-comptes : Nenia Wald



Steros • Civil



 Sujet: Re: (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson   Dim 18 Nov 2018 - 19:10

Oh Misty Eyes of the Mountain


Le groupe parti pour Steros était revenu depuis quelques jours et tous avaient des histoires à raconter sur leur aventure. Je les écoutais de loin, plus intéressé à retrouver le médecin qui semblait être distante avec lui, même un peu trop froide à mon goût. Les bonnes femmes. J'avais beau ressentir les émotions des autres, les femmes étaient toujours autant un mystère d'incompréhension, de sautes d'humeur qui me donnaient envie de les baffer. Alors, pour apaiser la tension, je l'enlaçais pour ne pas me défaire d'elle. Nous eûmes une discussion après ça. À peine, ils rentraient que je devais partir en repérage d'une nouvelle zone, un peu reculer dans les montagnes. Les chasseurs parlaient d'une zone où il y avait des animaux qui pourraient être capturé et ramené. Mais pour ça, faudrait les attraper, ce qui était une toute autre histoire.

Avec un éclaireur, nous partîmes là-bas après avoir reçu les accords nécessaires pour décoller. J'avais demandé à Slown de garder Hope car le trajet serait long et la zone trop dangereuse. Je ne voulais pas prendre de risque de perdre mon compagnon de chasse et j'étais serein car l'animal montrait de l'affection pour le médecin. Après plusieurs jours de marche, nous arrivâmes enfin aux pieds des montagnes. Il y avait une petite forêt qui empêcher de voir en hauteur mais j'arrivais à voir que la forêt continuait plus haut. Peut-être il y aurait des zones plus plates mais nous sommes obligés de grimper.

Alors on grimpait le flanc de la montagne, en passant par des zones sans trop de risque. L'éclaireur avançait avec une aisance à me faire grogner. Il n'avait limite pas besoin de corde alors que je galérais pour m'accrocher et trouver des bonnes prises. Et pourtant, nous arrivâmes en hauteur. Les animaux que je voulais trouver été des sortes de bouquetins que je comptais capturer et ramener pour leur élevage et avoir de la viande plus régulièrement mais aussi du lait. Parait que c'était bon. L'éclaireur arriva en premier sur le plateau et m'aida à finir de monter. Mes muscles étaient tendus et je n'étais pas à mon aise mais je ne montrai rien et continuais d'avancer en discutant avec lui.

Sympathique, agréable, je m'entendais plutôt bien avec lui. Il avait la conversation facile et parlait de son passé avec une aisance déroutante. Il avait fait des horreurs mais personne ne lui avait rien dit, lui laissant une chance et maintenant cela faisait des années qu'il était intégré et les habitants du bastion lui faisait confiance. On marchait dans un espace sans forêt cette fois-ci, avec plein de crevasse un peu partout, des pièges mortels à mes yeux. Il y avait des cailloux de toute taille, des cachettes parfaites... un lieu dangereux mais où ces bestioles pouvaient vivre. Et alors qu'on avançait, je m'arrêtais car j'avais un pressentiment, le pressentiment d'un homme qui avait chassé pendant presque vingt ans des humains.

Je crois que nous ne sommes pas seul,  lui murmurai-je en l'arrêtant d'un geste, lui faisant signe de se taire.

Je regardais autour de nous, discrètement pour voir si j'arrivais à voir une personne, un mouvement. Mais rien. Personne. J'avançais doucement, mes hachettes en main, prêt à me défendre si jamais un ennemi se jetait sur moi. Je regrettais au fond de ne pas avoir pris Hope avec moi car elle aurait senti immédiatement leur présence.

Montrez-vous, on ne vous veut aucun mal!  Lança l'éclaireur sous mon regard interloqué qui lui demanda d'un signe de tête de le laisser faire. Nous sommes à la recherche de nourriture, vous n'avez rien à craindre!

Et le pire, c'était qu'il était sincère.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t717-jaxson-ace-il-changeait-de-vie-comme-de-chemise-terminee
Adowin Catz

Personnage
Occupation : Mercenaire
Âge : 25 ans
Localisation : Extérieur

Messages : 50
Crédits : Sookie
Avatar : Alba Flores
Pseudo internet : Calimera
Out • Rôdeur



 Sujet: Re: (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson   Dim 2 Déc 2018 - 20:03

Titre du RP


 Le plus baraqué des deux (et le plus sexy) s'arrêta promptement. Pourtant je n'avais pas bougé, pas fais un seul bruit. Ce gars là devait avoir une sacrée intuition. Ce type...ce visage, cette voix. Je crois que... Je froncai les sourcils. Je l'avais rencontré. Il y a...trop longtemps. C'était vague, mais je suis certaine de l'avoir déjà capté. Quant à son compagnon, j'avais aussi déjà vu sa tête à Stéros, mais jamais parlé. Je n'espérais pas avoir assez changé entre mes 19 et mes 25 ans, mais nos rapports quasi inexistant me laissaient bon espoir pour qu'il ne m'ait pas reconnu, malgré mon départ assez fracassant. Mon cerveau n'arrivait toutefois pas à comprendre. J'étais certaines que le beau baraqué vivait à l'extérieur quand je l'ai rencontré. Tout est vague, mais les citoyens de Stéros me laissent pour la plupart un sentiment de confort et de chaleur que ceux que j'ai rencontré dans le cadre de mes activités illicites me laissent un goût d'excitation, de peur et de colère. Mais qu'est ce qu'il foutait avec avec un éclaireur de Stéros? Et inversement, par ailleurs...
Ce dernier eleva la voix:

Montrez-vous, on ne vous veut aucun mal! Nous sommes à la recherche de nourriture, vous n'avez rien à craindre!

Pas très malin. Et si moi je te voulais du mal mon coco? Il avait l'air d'oublier dans  quel monde il était...
La présence du baraqué ne me rassurait pas spécialement. Toutefois, ils m'avaient repérés. Sortir était la seule option. Mais je devais surtout pas baisser ma garde.
D'un pas lent, je glissai ma tête hors du buisson, et sorti de ma cachette. Ils pourraient peut être m'être utile. Je souris:

Ma foi! Nous sommes trois alors!

Je préférai bien sûr, cacher mes intentions concernant mes recherche et ma présence dans ce lieu hostile. Et puis au moins, je pourrais manger et essayer de me souvenir qui est cet homme et qu'est devenu mon ancien foyer...

Cela fait plusieurs heures que je suis ici et je n'ai pas croisé grand chose à se mettre sous la dent. Et puis sur cette montagne vaut mieux se méfier de ce qu'on entend bouger...Mais ne vous en faite pas, je suis ici en paix, comme vous apparemment...
J'ai bien appuyé ces derniers mots, pour voir quelle réaction cela allait-il dévoiler.

Je ne vois aucun problème à ce que l'on chasse ensemble, personnellement!
Dis-je en m’époussetant d'un air tranquille, avec la plus grande nonchalance. La construction d'un personnage, chez les mercenaires, finalement c'est tout un art. Cacher sa méfiance, imposer sa force voir l'exagérer afin que l'autre ne vous sente pas vulnérable...
C'est ça Ad, fait un grand sourire, et détourne leur attention sur ce que tu fais vraiment ici. On ne peut jamais faire confiance à qui que ce soit, tu le sais bien...

                                              @Jaxson Ace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxson Ace

Personnage
Occupation : chasseur
Âge : 36
Localisation : Steros

Messages : 141
Crédits : tag
Avatar : Jason Momoa
Pseudo internet : dardar
Multi-comptes : Nenia Wald



Steros • Civil



 Sujet: Re: (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson   Sam 15 Déc 2018 - 13:43

Oh Misty Eyes of the Mountain



Mon regard cherchait l'origine de ce pressentiment. L'instinct à l'extérieur revenait rapidement et je me surprenais à voir cette différence entre ma vie paisible à Steros et mes escapades dehors. Il y eut un court temps entre le moment où l'éclaireur adressa la parole et la réponse d'une voix féminine à la voix suave. Cette dernière sortit d’un buisson reculé à côté d’un rocher, tout sourire, avec une discrétion d'un animal sauvage prêt à bondir sur sa proie. Elle souriait. Ne jamais faire confiance à une personne souriant et vivant à l’extérieur. C’était souvent mauvais signe mais certain l’oubliait lorsqu’ils se sédentarisaient et apprenaient à vivre en communauté. Son petit jeu ne pourra pas prendre avec moi mais je ne pouvais me faire passer pour un rustre face à mon compagnon de route. Je baissais ma garde mais n’en enlevais pas pour autant ma réactivité, cherchant autour de moi si elle était accompagnée d’autres personnes. Un sourire était souvent une menace et j’en avais abusé de celui-ci pour faire trembler des marchandises. Mais un sourire était aussi un moyen d’endormir les soupçons et j’ignorais pourquoi elle le portait sur ses lèvres. Peut-être était-ce sincère après tout.

Elle ne s’était pas rapprochée, préférant s’assurer de notre réaction avant tout. Je l’entendais nous expliquer n’avoir rien trouver dans le coin mais elle nous assurait venir en paix. Je finissais l’observation de cet environnement que je considérais comme hostile avant de m’arrêter sur elle. Une brune. Plutôt mignonne. En forme. Une bonne vente en ventant sa croupe. Mais il y avait quelque chose chez elle qui me parlait mais j’ignorais ce que c’était. Je n’étais pas vraiment physionomiste de base. Je lui adressais un sourire, écoutant autour de moi le bruit d’un mouvement. Je n’étais pas dupe et elle non plus.

Ce n'est pas vraiment le genre d'endroit qui pullule de personne habituellement, c'est une belle surprise !  Lança mon collègue en réponse tout en rangeant son arme.

L'homme puait la sincérité. Je voulais le prévenir de se tenir à carreau, qu'on ignorait tout de cette femme. Tout le monde ne cherche pas à s'entretuer mais souvent les menaces montaient rapidement surtout lorsque deux groupes avaient trouvé un même butin. Tuer ne me dérange pas et ça me dérouillerait un peu mais nous étions ici pour ces bestioles qui pouvaient apporter un plus pour Steros, pas pour chercher des ennemis.

On ne veut pas de problèmes mais on saura se défendre si nécessaire,  ajoute-je pour faire comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à se jouer de nous.

Il leva les yeux en l'air, avec un soupire s'échappant de ses lèvres, ne voyant pas la menace. Et il était toujours rentré vivant de l'extérieur. Peut-être n'était-ce qu'un jeu de sa part, un rôle qu'il tenait face à tout le monde car conscient que tout le monde qui nous entourait était un potentiel ennemi ? Je l'ignore mais je l'entendis changer de sujet rapidement.

Je ne perds pas l'espoir qu'on trouve quelques bêtes à ramener, n'est-ce pas Jax ?

Plutôt vivantes que mortes ouais.

Je devais me montrer sympathique avec cette femme comme avec n’importe qui mais je ne devais pas être un idiot non plus qui allait baisser sa garde et l’accueillir à bras ouvert. La méfiance était un plus mais si elle se montrait digne d'une confiance que je ne pourrai lui donner en vrai, je serais moins fermé. L'éclaireur me regarda un instant, cherchant à comprendre mes réactions. Nous n'avions jamais eu l'occasion de croiser du monde ensemble et il m'avait toujours vu agréable.

On comptait partir vers le nord-est. Il y a des forêts et plusieurs entrées de grottes. De la bouffe et de l’abri pour des bestioles.

C’était une invitation qui me permettrait de l’avoir à l’œil. Je pris les devants en reprenant la route pour le chemin indiquer. Le temps semblait se gâter et je sentais un léger vent commencer à se lever. Je faisais attention où je marchais alors que l’éclaireur invitait d’un geste la jeune femme pour avancer, marchant à ses côtés lorsqu’il pouvait. Il la regardait, cherchant si ce visage lui parlait mais ce n’était peut-être qu’une impression. De mon côté, j’étais aux aguets, veillant à ne pas tomber dans une crevasse et m’assurant que cette femme ne s’attaque pas à lui et ne se jette pas sur moi. Je donnais peut-être l’air d’être un peu grognon mais faire ami-ami avec une possible voleuse de bouquetin, non, pas pour moi.

T’es du coin ?  Demanda-t-il pour engager la conversation.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t717-jaxson-ace-il-changeait-de-vie-comme-de-chemise-terminee

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson   

Revenir en haut Aller en bas
 
(08/04/248) Oh Misty Eyes of the Mountain~Jaxson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Mont Aghia-