AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Participez à la Roulette RP !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

27 joueurs
39 personnages
17 Hommes
22 Femmes
Helion 13 hab.
Reiver 10 hab.
Steros 11 hab.
Extérieur 5 hab.

 

 (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Mer 14 Nov 2018 - 23:57

Au cours d'un rêve
Tout se bousculait dans mon esprit. Toute la stabilité qui avait pu régner dans ma vie s'était écroulée... Même ma fille n'était plus un repère viable : elle avait grandi. Elle allait finir par quitter le nid bien assez tôt. J'avais l'impression de perdre tout contrôle et cela me désorientait. Il fallait que je me focus sur un problème : mon père. Mais à côté, il y avait Elith, Nox, Eyli, Ostia, Julyah, le Conseil, mon nouveau rôle de Secrétaire, le Spectre... tout s'enchaînait et j'avais l'impression de me noyer.

Difficile de fermer l'œil. Alors avant le réveil, je me levai et m'apprêtai. Des vêtements classiques, un pull en laine léger sur une chemise mal ajustée. Un brin de toilette et des pas feutrés. Hier, Ostia et moi avions emménagé dans cette résidence d'Amaranthe dans laquelle j'avais grandi. Cela s'annonçait plutôt bien. Paisible, même. Mais pas assez éloigné de tout ce qui se tramait aux alentours.

Alors contre toute attente, je quittai la résidence vers une direction que je n'étais pas censée prendre. Heureusement, au-delà de ma tête et de mon nom connus, cela ne me coûta que quelques conversations pompeuses et stériles avec quelques miliciens en surveillance. Et l'apparition de Lev. Il me libéra des sbires et me houspilla de me permettre d'approcher la caserne. Il voyait bien que je n'étais pas au mieux de ma forme. À l'abri d'oreilles indiscrète, je lui lâchai tout simplement qu'effectivement : pas besoin de faire les gros yeux, rien ne va. Lui assurant qu'il ne voudrait pas rester à m'entendre pleurnicher comme une fillette, je le convainquis de me laisser la voie libre jusqu'au dortoir de Cosima. Lev s'exécuta sans manquer de me mettre en garde. Appuyant le fait que je perdais complètement pied ces derniers temps : le poste de Secrétaire, l'union, le départ d'Eyli, etc. Un enchaînement de faits qui semblait avoir un effet redoutable sur ma personne. Il se refuserait de me pardonner si je venais à contaminer Cosima avec ma malchance. Je me défendis en rétorquant qu'il ferait mieux de s'occuper de ses affaires ; dans la journée aura lieu l'Allocution tant préparée par le gouvernement. Et s'il était de garde de nuit, c'est que Lev n'avait pas été sélectionné pour superviser l'événement. De quoi le blesser dans son orgueil et acheter son silence.

Sans s'aventurer plus loin dans le bloc A, Lev m'indiqua le dortoir de Cosima. Je n'avais jamais mis les pieds dans ce bloc mais il paraissait que les officiers étaient plutôt bien logés. Avec des installations rudimentaires mais confortables. Discrètement, faisant attention de ne pas réveiller tout le bloc, je frappai quelques brefs coups à la porte.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Jeu 15 Nov 2018 - 9:50


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


Mes journées n'avaient rien de bien compliquées, la vie suivait son cours mécanique, à une allure lente et pourtant décidée à aller rejoindre le lendemain, le jour d'après, et les nouvelles heures. J'avais terminée ma journée de travail, sans pouvoir penser à autre chose, qu'au départ pour Riever de l'ex amante de Vaughn. J'avais essayé de cuisiner des collègues, et le résultat était flou, soit disant qu'elle aurait pu trouver quelqu'un là bas, et préférait élever l'enfant en devenir à Riever. Mais concrètement, il faudrait être désespérée pour préférer vivre là bas, même pour les beaux yeux d'un mâle. Quelque chose clochait, et c'est Lev qui me sortit de mes pensées, pour me proposer d'aller manger un bout, je passais le repas avec lui, à discuter de ses propres problèmes, il était vexé de ne pas avoir été choisit pour superviser un événement politique de haute importance. Personnellement, je ne m'en formalisais pas, j'avais bien d'autres choses en tête, tout en me tenant assez informée, pour ne pas être sur la touche. Depuis que je faisais partie de l'Ordre, je jouais double jeu, voir triple par moments, et il ne fallait pas perdre le fil. J'en étais certaine, ce groupuscule allait renverser l'ordre des choses justement, tout changerait avec eux, à moi de leur apporter assez d'informations pour faire avancer la cause. Nous ne connaissions pas les membres présents, bien que certaines habitudes gestuelles, de telles ou telles personnes, pouvaient être reconnaissables, j'avais des doutes sur certains membres d'ailleurs. Mais je n'avais pas l'intention de jouer cartes sur table, les règles de confidentialité étaient importantes. Lev me sortit de ma contemplation silencieuse de notre plateau métallique.

- Pardon, je t'écoute, je t'assure, je suis crevée. Je vais passer par les douches, et ensuite me coucher.

Il acquiesça, en me serrant l'avant bras, comme nous avons l'habitude de nous saluer. Je partis sans lui, direction le bloc A, attrapais ma serviette et me rendis jusqu'à la douche. Quelques minutes seulement d'eau chaude, et ça coupa, me laissant dans un bain de buée chaude. Ne pas penser, ne pas laisser mon esprit glisser vers une certaine personne... et pourtant ma main glissa le long de ma peau humide, je fermais les yeux, me plongeant dans un monde, où lui et moi aurions pu être deux face au reste du monde. Où les intrigues amoureuses et politiques n'avaient pas leurs places... me laissant guider par l'instinct le plus primaire, l'envie la plus parfaite. Dessinant des cercles, me cambrant, puis hoquetant, tout ça dans la plus grande intimité que représentait cet instant. Je sortis de la douche, enveloppant mon corps dans la serviette, et rejoignis ma chambre. C'était devenu presque mon rituel, et c'était triste, aucun homme en chair et en os, pour palier à ma solitude, ou pour éloigner les mauvais jours. Peut être, me faudrait il arrêter, de penser à lui... d'espérer pouvoir avoir quelque chose avec lui, et accepter les autres demandes, propositions et autres. Je n'étais pas une femme moche, étrange certainement, mais pas vilaine, et certains collègues ou gradés avaient déjà tenté de m'approcher.

J'enfilais un legging noir et une brassière, me séchant les cheveux avec la serviette. Ma nuit serait sans doute plus reposante que mes jours, quoiqu'il m'arrivait de me réveiller en sursaut, l'imaginant en mauvaise posture, et ne pas pouvoir le protéger. J'étais perdue corps et âme, pour un homme qui ne jouait qu'avec moi. Pauvre de moi. Je sortis mon sac de boxe du plafond, et commençais à bander mes mains pour me défouler, comme chaque soir; Tapant sur le sac, je n'entendis pas de suite les coups tapés contre la porte de mon espace de vie, c'est lors d'une pause, que je captais le petit bruit. M'essuyant le visage avec la serviette humide, je me rendis à la porte, et l'ouvris. Il était là... comme dans un rêve, il était là. Mais son regard était sombre malgré la clarté de ses iris. Je ne dis pas grand chose, s'il était arrivé jusqu'ici sans se faire prendre par les miliciens, c'est que la raison valait de prendre le risque... je reculais de l'entrée, pour le laisser passer, et refermais la porte derrière lui.

- je n'ai que de l'alcool de contrebande, assez mauvais à te proposer. Lui dis-je doucement, le laissant entrer dans mon espace, s'acclimater à mon environnement. C'était étrange de le voir là, alors que je l'ai tant de fois rêvé.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Jeu 15 Nov 2018 - 12:12

Au cours d'un rêve
La porte ne tarda pas tant que ça à s'ouvrir. Par chance. Car Lev n'était plus là pour couvrir mes arrières. Un air rassuré se dessina sur mon visage lorsque je vis Cosima se dessiner par-delà l'encadrement de son dortoir.

Aucune salutation, une simple proposition de breuvage illicite. Ce n'était pas avec tout le monde que ça fonctionnait... Et à cette idée, je me demandai même si Ostia s'opposerait à ce que j'établisse ma petite réserve personnelle. Elle était loin d'avoir la même ouverture d'esprit que Cosima. Ou en tout cas, ne le laissait pas paraître. Si un certain confort dans notre relation montée serait possible, elle n'aurait jamais la teinte fraternelle que je retrouvais avec Cosima et Lev. D'un naturel qui n'appelait qu'à être soi-même. Autant dans la personnalité, les réflexions, les actes et les intentions. « Mon préféré », jouai-je en m'avançant un peu plus dans le dortoir.

Un sac de boxe était descendu dans la pièce à vivre où elle m'accueillait. Il n'y avait pas une grande superficie, mais pour une personne c'était amplement suffisant. Se dessinait dans l’entrebâillement d'une porte une salle d'eau. Deux autres pièces semblaient exister. Les officiers étaient, à ce qu'on rapportait, bien lotis et dans des chambres autonomes. Observant l'espace, je revins sur Cosima, m'approchant d'elle qui me tendait de quoi boire. « Je t'ai dérangée dans ton entraînement ? » Ma voix se faisait douce et sombre. Ma main droite s'approche de son visage pour essuyer une fine perle qui n'avait sans doute pas été aspirée par le passage de la serviette.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Jeu 15 Nov 2018 - 14:54


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima

Je passe derrière le petit comptoir de ma cuisine, et je nous sers deux gobelets en métal, remplit de ce parfait alcool mauvais, récupéré d'un milicien qui a des vues sur moi. Un petit jeune, téméraire mais peu réfléchit. Quoique ce cadeau soit quand même utile certains jours! Il prend le gobelet, et nous nous regardons en chiens de faïence. Je tapote sur ma timbale du plat de mon autre paume et je regarde avec lui, dans la direction de mon sac de boxe.

- Non je dors mal ces temps ci, je fais un peu de sport pour endormir mon corps, à défaut de mon... esprit. Répondis-je un peu surprise de son geste.

Je recule, alors que je devrais avancer encore, peut être tendre à vivre ce rêve éveillé réellement. Mais je trempe les lèvres dans le liquide ambré, rien ne sert de boire cul sec, c'est un coup à finir chez le toubib plus vite qu'il ne faudrait, voir directement dans l'incinérateur! Je poussais un soupir, attendant qu'il ne parle. Personnellement je n'avais pas grand chose à dire, et je n'allais pas venir à parler de sa femme quand même!

-Lev t'a laissé passer, qu'as tu à son sujet, pour qu'il ne te dénonce pas? Dis-je pour alléger l'air ambiant, qui avait épaissit depuis son entrée.

Je lui souris doucement, évitant de détailler son parfait visage. Je le connaissais par cœur son visage, un large front noble, deux sourcils épais, des yeux vert d'eau clair, un nez un peu tordu et long, une barbe épaisse, qui cache une lèvre supérieure fine... et laisse apparaître une lèvre inférieure charnue. Sans oublier un menton volontaire, et de grandes oreilles. J'aime aussi la densité de sa chevelure, dans laquelle j'aimerais glisser une main tendre. Je baissais le regard sur ma timbale, passant la langue sur mes lèvres, retenant toutes ces pensées à l'intérieur de moi.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Ven 16 Nov 2018 - 1:26

Au cours d'un rêve
Il y avait toujours cette tension entre nous deux. Cette porte qui ne demandait qu'à être ouverte. Une porte que j'avais un temps voulu ouvrir. Mais j'avais bien trop de déférence envers elle pour oser lui imposer une situation aussi complexe ; elle et moi... j'y avais longuement pensé, comme une alternative aux désirs de mon père. Mais même si Cosima aurait pu accepter le même marché qu'Ostia, je n'aurais supporté de jouer à ce jeu avec elle. J'avais beau me mettre un bandeau sur les yeux, je savais qu'entre nous deux, il pouvait y avoir un plus qui me forçait à ne pas lui faire de mal. J'avais ma relation avec Eyli pour exemple. On ne peut infliger tel traitement à la personne que l'on aime sans en payer un prix exorbitant. Et Cosima méritait mieux.

La sergente justifia son pseudo-entraînement par un besoin de se dépenser pour espérer fermer l'œil. Ce qui ne manqua pas de me faire arquer un sourcil. Qu'est-ce qui pouvait bien perturber l'infaillible Cosima Partoney ?

Son geste de recul me fit sourire avec douceur. Nous avions beau aimer jouer l'un avec l'autre, ce genre d'attentions n'étaient pas les bienvenues. Pour des raisons qui me semblaient évidentes : nous étions amis, rien de plus. Une distance devait être maintenue, c'était normal. Surtout pour une personne ayant eu une éducation comme celle de Cosima. Et la mienne à vrai dire. Même si je n'en avais jamais réellement tenu compte.

Dans un manque certain d'humour, l'hôte usa de sarcasme pour connaître la raison de ma présence. « J'ai tout à son sujet. De ses premiers pas, premiers mots, à son dernier pipi au lit et ses vices les plus inavouables », répondis-je avec un sourire amusé. Mes traits se faisaient déjà plus détendus rien qu'à être en sa présence. Et me moquer à distance de mon meilleur ami d'enfance était une source délectable de rire à mes yeux. Peut-être pas à ceux de Cosima. Ils étaient proches et leur amitié était fondée sur autre chose que de perpétuels fions lancés à tout va. « Il faudrait qu'on trouve le temps de se retrouver à nouveau tous les trois. Ça fait un bail que ça n'est pas arrivé... et vu que j'ai réinvestis le logement à Amaranthe sans Lucian, ça pourrait se faire avec facilité », proposai-je en occultant totalement Ostia, ne la considérant tristement guère dans le panneau. Ça pouvait paraître vache, mais notre deal n'avait rien de sain en même temps. Il faudrait certainement du temps pour voir comment il se concrétisait réellement et ce qu'il allait impliquer. Mais pour l'heure, je me sentais toujours aussi libre qu'avant.

Enfin libre... l'ombre d'Eyli teintait toujours le fond de mon iris. Et ce malgré la sévérité de ses mots et de ses décisions. Mais Cosima n'était pas censée le savoir. Pas censée le voir. J'ignorais pourquoi, mais durant toutes ces années, je ne lui avais jamais réellement parlé d'Eyli. Comme un sentiment de me rendre coupable si je le faisait. Ou plutôt... de griller des chances qui, pourtant, n'étaient pas l'essence de notre relation. Je l'estimais bien trop pour jouer avec elle sur ce plan. Et Lev aussi. Alors pas besoin d'être génie pour savoir qu'en cas de dérapage, il me ferait vivre un véritable calvaire.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Ven 16 Nov 2018 - 9:08


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


Je ris doucement, en pensant à Lev, ce grand gaillard bourru, faisant pipi au lit. Nous avions partagé une intimité, une relation pendant quelques mois dans le temps. Il avait été mon premier, et si ça continuait sur ce rythme là, ce serait probablement le dernier. Je bus une gorgée en pensant à ce fait, j'avais 35 ans, pas férocement envie d'être maman ou d'avoir une famille, mais avoir un 'quelqu'un' à soi, me semblait pourtant désirable. Peut être que nous aurions dû persévérer avec Lev, sans éprouver de passion dévorante, nous aurions eu un chez nous, quelque chose à quoi se raccrocher. Mais il n'avait pas voulu, selon lui... la manière dont je regardais son meilleur ami, était bien plus éloquente que tout le reste. Peut être en fait, et j'eus ce flash là en tête, peut être que Vaughn ne l'a jamais su, peut être qu'il pensait que j'étais attirée physiquement, pas que je puisse être tombée amoureuse... Souvent je me dis, que j'ai loupé le coche, que j'aurais pu tout lui avouer avant son mariage ridicule. J'aimerais lui demander s'il est heureux de ce choix, s'il a l'impression de se sentir enfin entier. Il me coupe dans mon élan, pour me proposer de passer du temps à trois. Je souris, en secouant le visage.

- Ostia ne va pas apprécier notre humour de milicien. Lâchais-je alors, avec une pointe d'amertume dans la voix, en prononçant son prénom.

Et puis, j'ai vraiment du mal de me trouver là, si proche de lui, et pourtant pas assez. Je suis chez moi, et je ne m'y sens pas particulièrement en sécurité en cet instant. Je me lève alors d'un bond, je fais quelques pas, et vais poser le gobelet sur le petit comptoir, avant de resserrer les élastiques autour de mes mains. Taper dans le sac, me fera le plus grand bien je crois.

- Es tu heureux?
me hasardais-je alors, sans trop chercher à le regarder dans les yeux.

J'ai peur de flancher, il n'a pas besoin de ça et moi non plus. Lev me tuerait probablement s'il apprenait que j'avais lâché le morceau. Et quel morceau! Des années, d'espoirs vains et de rêveries de midinette, de jeux entre nous. On s'est cherché pendant longtemps, mais nous n'étions plus des enfants, nous n'avions ici plus d'excuse. Je voudrais taper de toutes mes forces dans le sac, évacuer la tension, et faire sortir ses sentiments... j'attrapais des bandes derrière moi et les lui lançais. Lui faisant comprendre par là, qu'il allait entrer dans la danse avec moi, et que nous allions bien danser.

- Tu as du rouiller en étant secrétaire... Lui lançais-je taquine, en me mettant en position d'attente de combat. Il parait aussi qu'on rouille facilement en devenant époux.

Autre pique, masquée par la taquinerie la plus pure.

- Je veux bien que tu me dises sans détour, ce qui t'amène ici Vaughn, tu aurais pu me laisser un mot, pour m'inviter chez toi, ou Lev aurait fait passer le message...

Mon poing partit dans sa direction, à vive allure, et sans trop crier gare. Mais il n'était pas dupe, nous nous étions déjà battu ensemble, il connaissait ma façon de bouger.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Ven 16 Nov 2018 - 12:18

Au cours d'un rêve
Son sourire m'enchantait autant que sa voix me faisait ciller. Était-ce le fait qu'elle évoque Ostia ? Ou bien le ton qu'elle employait ? J'en savais trop rien. Peut-être un mélange des deux... ce qui serait assez dérangeant mais pas étrange.

Je suis ses mouvements du regard, sirotant le breuvage infecte tout en laissant mes yeux se faire happer par la fine courbe de ses hanches alors qu'elle était de dos. Impossible de nier qu'entre nous il y avait cette tension physique. Les brunes aux yeux bruns, c'était mon faible. Et le charisme de Cosima mêlé au tempérament que je lui connaissais la rendait plus que désirable à mes yeux. Mon attachement à Eyli m'avait empêché de tenter quoi que ce soit envers cette femme intègre et remarquable. Mais avec son départ, je devais avouer que ma présence était sans doute due au fait qu'une barrière s'était abaissée.

Ma dernière interaction avec Eyli avait jeté un froid, un mal. Une blessure mise à nue que mes actes inconsidérés de ces dernières semaines semblaient avoir suffisamment encombré pour cesser de ressasser un passé qu'elle m'avait fait comprendre être révolu. Il ne me serait plus jamais donné de la retrouver. Alors je m'étais terré dans mon travail. Avais consenti à cette union sordide. Un contrat passé avec une ombre. Une pente fatale dont, implicitement, j'espérais que Lev ou Cosima parviendraient à m'extirper.

Alors sa question vint tonner dans la pièce malgré sa voix posée. Cherchant quoi lui répondre, je me laissai surprendre par les bandes qu'elle me lança. Maladroitement, je les rattrapai et souris à son sarcasme. Je m'adonnais de plus en plus rarement aux combats clandestins depuis que j'avais Nox. Et si je pensais ne rien avoir perdu, j'allais certainement me rendre compte de ma bêtise.

N'en plaçant pas une, j'interceptai son poing au départ vif. Un coup fulgurent mais prévisible. Un échauffement. « Heureux est un mot que les gens comme moi n'ont pas à prononcer : manquer de rien est le lieu commun du "je suis heureux", donc pas définition je le suis sans doute », lançai-je en même temps qu'un coup de poing vers son abdomen. « Je reste un être humain, Cos'. J'avais juste besoin d'air à cet instant précis. Lev étant en service, c'est toi qui est de corvée. Tu devrais te sentir honorée par ma présence et te contenter d'apprécier »; ajoutai-je avec un sourire malicieux. L'élan de mon poing m'avait rapproché d'elle. Assez pour que je puisse sentir son odeur. Assez pour que le simple aplomb de ses bras me projette à l'autre bout de la pièce.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Ven 16 Nov 2018 - 12:54


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


J'accusais le coup porté à mon abdomen, et lui envoyais un nouveau coup. C'est bien simple, notre façon d'interagir ensemble n'avait jamais été vraiment normal. Les gens parlent, nous c'est différent, c'est nos corps qui parlent encore le mieux. Et ne pas y voir un quelconque langage sexuel, enfin... c'est plus complexe que ça en réalité. Déjà, je ne suis pas le genre à m’épancher sur mes sentiments, à parler ouvertement de mes ressentis, on ne m'a pas appris et j'ai dans l'idée, que lui c'est pareil. J'aurais pu tout lui dire, avant son mariage, empêcher même l'union pourquoi pas, mais j'ai préféré me terrer dans mon travail, faire semblant que ça ne m'atteignait pas.

Là c'est encore une difficulté de plus, j'ai préféré taper sur lui, plutôt que de déraper, mais je le savais parfaitement... ça ne pouvait pas nous tenir longtemps à distance, une attirance comme la notre, a quelque chose d’annoter dessus... comme une date de péremption. Eyli n'était plus, depuis quelques jours... pas morte, mais pas loin. Et Ostia... Je me mordis la lèvre, en l'envoyant valser dans la pièce. Il était là, au bout de mon petit salon, en sueur mais pas assez à mon goût. Je respirais douloureusement, ma poitrine se soulevant frénétiquement pour tenter de faire entrer de l'air, dans mes poumons.

- Tu trouves que tu respires là... moi je trouve qu'il manque cruellement d'air depuis que tu es entré... Soufflais-je sans pouvoir le quitter du regard.

Soit on parle, soit on agit. Je n'ai jamais été forte en grands discours, et j'avais trop envie de me perdre ce soir, pour tenter de masquer ça sous des mots. Ne rien dire, juste agir. Je fondis sur lui, comme une panthère sur sa proie, et attrapais son visage de mes mains gantées. Perdue pour perdue, autant que ça en vaille la peine. Mes lèvres se pressèrent sur les siennes, sans trop lui laisser de quoi me repousser... c'était un risque, mais je voulais au moins une fois, goûter ses lèvres. Envolées bonnes résolutions, je pressais mon corps contre le sien, m'oubliant aussi bien que le reste.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Lun 19 Nov 2018 - 0:22

Au cours d'un rêve
Ses piques me font toujours sourire. Une répartie que nous avons toujours aimé cultiver avec les années. Une adversaire de taille. À la hauteur de sa force physique. Bien des citoyens devaient la méjuger et tenter de jouer aux plus forts avec elle. Cosima était un roc mais également une épée tranchante. De quoi attiser l'intérêt de n'importe quel homme appréciant les personnes ayant du caractère.

Le défi qu'elle représentait m'avait toujours attiré. Sans vraiment que je ne sache pourquoi. Et malgré mon histoire avec Eyli, la rencontrer m'avait fait comprendre qu'on n'était pas vraiment fait pour être l'élu d'une seule personne. Je ne parle pas ici d'amour, mais d'une affection s'y prêtant. Une envie d'être près d'elle. De la voir sourire, de la faire rire. Et aussi d'être là quand ça ne va pas. De la protéger, de la préserver. J'avais pour Cosima bien plus que de l'amitié. À l'avouer ou non, ça ne changeait rien. Et maintenant qu'Eyli m'avait dispersé en plein de petits morceaux, qu'elle s'en était allée, alors je comprenais qu'à me retrouver face à Cosima, une nouvelle fenêtre apparaissait. Que rien n'était perdue, en réalité. Et que je m'étais certainement précipité sans réfléchir assez...

Je regrettais de ne pas avoir pu prendre le temps de descendre intégralement mon verre et d'ainsi condamner mon œsophage ; ça m'aurait permis de penser à autre chose.

Propulsé contre le mur, je n'avais pu que marquer un temps d'arrêt. Un temps qui fit s'élancer la sergente sur moi. La voir se ruer sur moi aurait dû me faire réagir : m'éloigner. Mais la lueur qui traversait son regard à cet instant m'avait ancré dans sa ligne de mire...

Tel un animal sauvage, rapace vorace déterminé à avoir ce qu'il avait flairé, Cosima entoura mon visage de ses mains et vint conquérir mes lèvres. Son corps se colla au mien et je regrettai la veste, la chemise, le jean... tout ce qui pouvait faire barrage à cette peau brûlante qui venait s'écraser contre moi. La sergente ne me laissait pas d'autre choix que d'être à sa merci. Une volonté que je saluai et à laquelle je ne m'opposai guère. Rendant ce baiser, cet entrelacs impertinent et déplacé. Une main vint se loger sur sa taille à nue et l'autre l'agripper par les cheveux.

Sans lui demander de permission, j'échangeai nos places. La retournant dos au mur et l'embrassant avec une passion bestiale. J'en avais envie... plus que je n'aurais pu le penser. Encore plus à la voir ainsi ouvrir la danse. Indécente posture à laquelle mes pensées se perdaient. La main posée sur sa taille remonta jusqu'à sa poitrine, se glissant sous la brassière. L'expiration rauque d'un gémissement d'excitation m'échappa quand nos lèvres se séparèrent. « Ce n'est pas forcément ce que j'entendais par apprécier ma présence, mais je m'en voudrais de faire obstacle », lui lançai-je sans en croire un mot. J'aimais cette attraction perpétuelle qu'il y avait entre nous. Cosima ne m'avait jamais laissé de marbre et sentir ainsi la moiteur de sa peau, voir ce regard qu'elle m'adressait... ça me procurait une excitation nouvelle. Lâchant ses cheveux, je vins défaire sa brassière pour mettre à nu sa poitrine tout en la maintenant contre le mur. Je la dévorais des yeux et me mordais les lèvres à vouloir faire de même avec les siennes.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Lun 19 Nov 2018 - 10:21


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima

Un goût fort d'alcool sur sa langue, mais ça n'a pas réellement d'importance, en cet instant, le plus important c'est qu'il me rende ce baiser que j'ai attendu depuis des années. Je suis rapidement à cours d'air, perdant mon souffle, sur ses lèvres. Je sens dans mon dos le mur, je n'ai pas réalisé que nous avions échangé de place, je bascule mon bassin contre le sien, mais le frottement de son jean, me fait mal. Il existe trop de barrières, à l'accomplissement irréfléchi de cette action folle. J'aime sentir sa main, agripper mes cheveux et le laisse un peu me découvrir sans pour autant tenter l'exploration de sa propre personne, que j'ai chérit autant de temps, en silence... à huis clos, entre les parois de verres de ma douche. Le temps a suspendu sa course, et mon esprit me renvoi des flashs de ma première nuit avec Lev, comme si c'était le moment de me rappeler à cela. C'est clair en moi, il n'y a aucun point de comparaison possible. La fureur qui s'éveille en moi, qui brûle mon être en entier, ne s'était pas manifester avec Lev. Là je suis en transe,prête à m'abandonner, à rendre les armes, à me montrer faible et soumise, et ce n'est pas du tout, ce que j'ai laissé paraître avec mon ex amant. Il lance une phrase anodine, tandis que ma poitrine gorgée de désir est libérée de sa prison de tissus. Je souris bêtement.

- Chut grand couillon. Murmurais-je, en le décollant de moi.

Je le fais reculer, mes mains sur son torse, et je sens à travers le tissu et sa chair, son cœur et le mien battre. J'ai besoin de tout garder en mémoire, de suspendre cet instant un peu plus, et pas seulement d'ouvrir les cuisses, pour que tout s'arrête dans 10 minutes... l'attente ne me consumera pas autant qu'avant. Je caresse du bout des doigts sa lèvre si charnue, celle là même, qui m'a fait fantasmer de nombreuses fois, et l'embrasse, laissant mes mains glisser sur son torse, s'agripper à son pull, pour le lui retirer. Une chemise restante là sur sa peau, laissant largement dessiner, son imposante carrure, je me sens fébrile un peu, comme si ça avait été ma première fois. Ma première nuit. Je caresse les boutons, je voudrais les arracher, mais comment expliquer ensuite ce qu'il ce serait passé... alors je prends le temps, de défaire un bouton, l'un après l'autre, sans le quitter du regard. C'est peut être plus sensuel même, cette longue attente, avant de pouvoir poser les paumes sur son torse. Je n'arrête pas, mon observation, mes mains glissent vers la ceinture de son jean, et le pantalon termine sa course sur ses chevilles, me baissant pour l'aider à le retirer, je remonte vers lui, sans le perdre du regard. mon buste effleurant son entrejambe, sa peau est brûlante par endroit... mes lèvres regagnent les siennes, et mon propre legging quitte ma peau, pour rejoindre le sol.

Je le guide, l'attire vers mon lit, qui trône esseulé, au milieu d'une pièce sans couleur, aux murs de métal. Nus, l'un contre l'autre, adultes consentant, laissant de côté, pour une heure ou une nuit, nos préoccupations de survivants. Mon corps ondule contre le sien, je laisse ma raison quitter les rives de mon esprit, et ma conscience se dilue dans ses caresses. Je gémis sous lui, et l'instant d'après, je le domine, je recueille ses propres soupirs et gémissements, de ma bouche humide se renfermant sur son intimité. Il n'y a pas de règle, je le laisse me dominer à un rythme fou, avant de reprendre les rennes et lui faire perdre la tête avec lenteur et sensualité. Ma peau se couvre d'une pellicule de sueur, je le supplie, je murmure son prénom, je côtoie les étoiles, je mords sa peau, griffe son dos et ses bras et tout se termine dans un sublime feu d'artifices. Le cri qui passe ma gorge est puissant, mon corps est parcouru de frissons et de spasmes... je regagne doucement, très doucement, la conscience de la réalité... le froid qui glisse sur ma peau chaude, l'humidité des draps, sa force et faiblesse mêlée à la mienne. Je suis épuisée, et ma tête vient reposer sur son épaule, mes cheveux trempés recouvrant son menton.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Lun 19 Nov 2018 - 12:25

Au cours d'un rêve
Un sourire aguicheur orne mes lèvres à sa réplique alors qu'elle vient éloigner nos deux corps. J'aurais pu l'en empêcher, préférant d'ordinaire mener la danse avec les femmes, mais il m'était difficile de nier la peur de la voir m'écraser les parties génitales si je ne me montrais pas un tant soit peu docile à lui laisser la main. Et j'aimais ça : être à la merci de son regard, de sa peau brûlante de désir et de ses mains à la fois délicates et revêches.

Nos deux volontés confrontées s'écrasaient dans un tonnerre d'animalité voluptueuse. Comme un souhait renfermé depuis des années. L'explosion de cette tension sexuelle qui n'avait jamais quitté nos échanges.

Que me valait cet élan ? Pourquoi céder maintenant ? Il devait bien y avoir une raison... je n'avais pas souvenir d'avoir engagé quoi que ce soit... Mon union ? Le départ d'Eyli ? Non, absurde. Ce devait être à cause de l'union. Elle avait beau y avoir été invitée, elle ne s'y était pas présentée. Et même Lev avait l'air d'y être venu sous la contrainte. Plus par soutien que par approbation. Que manigançaient-ils ? Pourquoi ne me disaient-ils rien ? Peu importait à cet instant, il fallait l'admettre. Seule la pulsion de ce désir incandescent m'importait. Comme si c'était tout ce dont j'avais besoin. Pouvoir savourer ce plaisir coupable. M'enchaîner dans un ébat à la fois violent et passionné. Mon cœur tambourinait à la fois par l'effort et tous les sentiments qui se bousculaient dans ma tête. J'ignorais si je l'aimais réellement de cet amour, mais il y avait quelque chose entre nous qu'ils m'était impossible de laisser de côté.

Cosima... Elle me rendait aussi fou qu'Eyli il y a dix ans. Embrassant jusqu'à mon âme... Ce n'était pas objectif, mais si à cet instant on me demandait de choisir entre l'une ou l'autre, j'aurais été incapable de me décider. Avoir les deux aurait été la seule solution acceptable.

Je me retiens de dévorer le bout de son doigt aventureux qui parcoure mes lèvres. Mes yeux se ferment à ce contact sensuel et ma respiration se fait lascive. Une fois de plus nos lèvres s'entremêlent et je me laisse faire. Un frisson de plaisir vient me parcourir, m'envelopper avec une douceur que jamais je n'avais le souvenir d'avoir ressenti. Quel magie employait-elle contre moi ?

Impossible de nier cette soif d'affection qui m'habitait et me consumait depuis ces derniers jours où les révélations amenaient à m'arracher toutes les personnes qui partageaient mon intimité. Dans cette période de ma vie, Cosima se révélait alors être un dangereux poison auquel je n'aurais peut-être jamais dû goûter. Mais c'était si bon... Je me sentais vivant tant elle me faisait vibrer... Toutes les femmes ne pouvaient pas se targuer d'avoir cet effet sur moi.

Ses doigts viennent détacher avec langueur les boutons de ma chemise lestée du pull qui la recouvrait. Nos regards s'intensifient à se noyer dans celui de l'autre. Mon palpitant fracasse mes côtes et sentir l'excitation monter, monter, attise mon envie de la prendre violemment jusqu'à ce que nos deux corps viennent à déclarer forfait. Un frémissement m'éprend lorsque sa main se glisse sur la boucle de ma ceinture, déliant le pantalon qui vient choir sur mes chevilles. La voir se baisser pour me l'ôter me force à contracter les muscles et resserrer les poings pour éviter le pire... Avait-elle seulement idée de l'effet qu'elle me procurait ? Et même pour moi... était-ce vraiment moral ? Cette envie de la posséder et de m'abandonner à elle, de la dévorer et savourer chaque parcelle de son corps, de son être... me faire prisonnier de ses fantasmes les plus inavoués et réitérer jusqu'à ce que la vie nous échappe...

Ses seins nus viennent effleurer ma peau lorsqu'elle remonte jusqu'à moi, joueuse qu'elle se faisait, faisant se hérisser ma peau de frissons incalculables. Mes mains rejoignent sa peau pendant que nos bouches s'approchent. Une main revient empoigner sa chevelure alors que je la sens se défaire de ses vêtements. Tel l'objet d'une volonté divine, je laissai Cosima m'entraîner jusqu'à sa couche.

S'élança alors un jeu de pouvoir intermittent où la passion se voyait extériorisée par nos gémissements et les râles rauques du plaisir qu'elle me procurait. Caresses fermes où j'empoignais sa chair comme si on plantait une fourchette dans de la viande, je vivais un véritable défouloir où nos deux plaisirs se rejoignaient. J'avais l'impression que toutes ces années avaient accumulé un potentiel incommensurable. Là où l'amour avait toujours guidé mes rapports avec Eyli - que la situation avait rendu froids et par moments forcés - je me sentais en parfaite liberté avec Cosima. Jouissance à la fois légère et poignante. Ébranlant mon cœur autant que mon corps.

L'entendre gémir sous la succions de ses seins, sous le va-et-vient de mon bassin, mes mains venant la posséder, nos entrelacs où la moiteur due autant à l'effort qu'au plaisir faisaient de nos deux corps une seule et même entité... J'aurais aimé que cela dure plus longtemps. Mais le plaisir ressenti était tel qu'il me fallut céder à un orgasme partagé qui paraissait ne jamais vouloir se terminer. L'oscillation d'un plaisir indescriptible venant capturer les dernières forces qui me tenaient.

Sans attendre, je m'effondrai sur le lit marqué par nos ébats, aux draps défaits et humides. Sa tête vint se poser sur mon épaule dont le bras venait l'encercler avec tendresse. Nos poitrines vibraient au rythme de nos souffles haletants. Je me sentais soudain si léger, paisible... Pour une fois depuis des années, je me sentais réellement à ma place. « Tu es vraiment exceptionnelle, Cosima... » soupirai-je entre deux souffles. Jamais je ne m'étais aventuré à l'imaginer être ainsi. Même si ce serait mentir de que de dire que je ne nous avais jamais imaginés avoir ce genre de rapports. Elle avait les lignes qui m'attiraient, le caractère qui me plaisait, la vision du monde que j'avais. C'était une personne brillante et réfléchie. Une femme méritante et œuvrant pour des causes justes. Robuste et délicate à la fois. Et cet écart venait en plus de tout cela, en faire une reine à mes yeux.

J'ignorais quoi en conclure et ne voulais pas trop y penser. Ne souhaitant pas gâcher cet instant de félicité salvatrice.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Lun 19 Nov 2018 - 18:36


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


Il rompit le silence de sa voix rauque, toujours haletant de ce que nous venions de vivre. Je souris, pas pour le compliment, mais parce que ça sonnait irréaliste. Extraordinaire, ça voulait dire quoi au juste? assez pour coucher, pas assez bien pour aimer? J'étais trop zen pour me mettre en colère en cet instant, et mon corps avait été mit à rude épreuve, du coup je n'ai pas dit grand chose de suite. J'ai posé ma main sur son ventre, mon regard à glisser naturellement vers son sud encore à nu. J'avais couché avec lui, alors qu'il était marié. Tous les sentiments amoureux de la terre entière, n'arriveront, probablement pas, à effacer ma future culpabilité. Je gigotais un peu, avant de me redresser, les cheveux tombant sur mon visage, je le regardais à travers ce rideau là.

- Si je l'étais vraiment, tu m'aurais vu bien avant de te marier avec Ostia, et avant qu'Eily ne parte pour Riever. Ne changeons pas ce qui a été, pendant des années, pour en masquer la vérité, par des mots vides de sens Vaughn. Tu me dois, un peu plus de respect que ça.

Je quittais le lit, pour rejoindre la salle de bain attenante. Je posais les mains sur le rebord du lavabo, comme si ce simple geste, pouvait porter le poids d'année à espérer. Ce que nous avons vécu avait juste été parfait, mais ça ne devrait plus jamais se reproduire.

- Tu veux prendre une douche, avant de partir? Lui demandais-je en me tournant de trois quart, pour le regarder.

Je me doutais qu'il faudrait maintenant poser des mots, exprimer des choses, des sentiments et des projections peut être. Je marchais jusqu'à l'entrée des deux pièces, nue comme un ver.

- écoutes, on le savait plus ou moins tous les deux, que l'attirance, allait... enfin... arriver là où nous sommes. Et je suis heureuse vraiment, ça en moins. Mais, je pense que ça sera la première et la dernière.

Je n'en pensais pas un foutre mot, je disais ça, pour me protéger, et seulement ça. J'étais assez con en cet instant. Je le voulais, encore et encore, jusqu'à ma mort si cela avait été possible. mais comprendrait il seulement ça? en tout cas, je me doutais, qu'il me verrait mentir en cet instant, parce qu'il me connaissait trop bien, moins que Lev, mais quand même assez bien. J'étais juste en train de vulgariser, de banaliser même, un instant divin que nous venions de passer, tout ça pour m'éviter souffrance à venir et culpabilité! Je passais une main dans ma tignasse, en soupirant, cherchant à expliquer mon explication foireuse et je trouvais rien à dire de plus.

- Douche? Dis-je pour noyer le poisson, sait on jamais que ça fonctionne !

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Mar 20 Nov 2018 - 18:52

Au cours d'un rêve
Un instant je savourai la douceur de sa peau délicieusement nacrée. Un moment que j'aurais aimé durer plus longtemps. La beauté de ses courbes alléchantes rendait cette intimité partagée plus qu'addictive... Je voulais remettre ça.

Elle ne voulait pas.

Ses mots me laissèrent hébété. Le froid lancé me noua dans un silence bercé d'absurdité. Avant de réaliser qu'elle ne savait pas. Le reproche était plus que mérité en ces circonstances.

Un soupir me fait retomber sur le lit. Pour Cosima, ça ne se reproduira jamais. C'était certainement ce qu'il fallait croire. Mais loin de mes envies. Alors je me relevai, marchai quelques pas vers elle dans le plus simple appareil. "Tu veux dire que j'aurais dû te rencontrer la première ? Où étais-tu lorsque je fricotais avec Eyli ? Et quand mon père a opté pour me faire épouser cette jeune femme à qui la vie aurait pu apporter un homme qui l'aimait réellement ?" Doucement, je m'approchai un peu plus jusqu'à confronter mon souffle contre sa peau.

Peu importe ce que ça allait me coûter ; je n'étais plus à ça près. Alors j'abandonnai mon ton rieur et provocateur pour paraître le plus sérieux possible. "Tu ne pouvais ignorer que mon père cherchait à m'unir à un bon parti. Il en venait à menacer ma fille, Nox. Je l'ai eue avec Eyli, une femme du bas peuple. Il voulait que je prenne une femme pour lui offrir un autre enfant plus digne et s'assurer que je ne retombe pas dans les bras d'Eyli. C'est une femme très louable et méritante, du même moule que toi, avec cette animalité et cette force que tu dégages en moins, tentai-je avec un sourire qui donnait faux. Mais elle a refait sa vie. Et pas qu'un peu... Elle est enceinte d'un autre et se targue de vivre une réelle histoire d'amour... Même si je voulais, il me serait impossible de reconstruire quoi que ce soit avec elle. En tout cas, pas dans ce monde. Et Ostia... elle a accepté un deal. Ça ne va pas plus loin. Elle calme la fureur de Lucian à jouer le rôle de ma femme. À côté, elle bénéficie des avantages à porter le nom Jagger. Il n'y a rien de plus que l'amitié que nous avions avant. Et c'est bien ce qui me rend triste pour elle... Affublé d'un homme de plus de dix ans plus vieux qu'elle qui ne l'honorera jamais comme un mari devrait le faire... Alors c'est vrai. J'aurais pu venir vers toi bien plus tôt Cosima. Mais tu en aurais payé un lourd prix toi aussi. Je comprends que ça puisse être désagréable et je n'irais pas te forcer la main si tu préfères qu'on en reste là. Au moins tu sais tout", conclus-je à détailler son visage de mes yeux. Je ne voulais pas qu'elle me rejette. Ne supporterais pas qu'elle le fasse...

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Mar 20 Nov 2018 - 20:45


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


Il était à tomber, dans son plus simple appareil, à tel point, que j'avais du mal à suivre ce qu'il disait et ce que je voyais. C'était traître de me faire ça, et je m'en mordis les lèvres.

- Et bien je présume que j'ai pensé qu'il s'agissait d'une ruse... enfin... que ce n'était pas totalement aussi dramatique. Répondis-je à cette histoire de mariage forcé.

Je le laissais terminer, il avait l'air de vouloir jouer cartes sur table, et quelle amie j'aurais été pour l'en empêcher? Il m'expliqua tout, j'étais pas réellement rassurée, plutôt embêtée.

- Je ne veux pas présumer que j'aurais été mieux pour toi, qu'Eyli ou... pour cette histoire de mariage forcé. Mais ça fait 10 ans que je suis... amoureuse de toi, et pas seulement attirée, du coup, non je ne voulais pas assister à ton mariage, parce que ça m'a tué, déjà... rencontrer Eyli, m'avait bien fait mal, alors... je sais pas...

Je baissais les yeux pour regarder ses pieds nus et les miens ensuite.

- Enfin si je sais... mais ça n'aurait aucun sens. Tu vas devoir avoir cette vie maritale avec Ostia... la toucher... l'embrasser... la... Je ne terminais pas, tellement la jalousie me rongeait. De l'imaginer devoir faire l'amour avec elle, me faisait mal.

Je relevais le regard vers lui, et quelque chose y brillait, un brin de larmes ou quelque chose s'en rapprochant.

- Je t'ai attendu toute ma vie... Dis-je en levant les épaules, me mordillant ensuite les lèvres. Et tu n'es pas pour moi, il semblerait. Que ce soit à cause de ton père, d'un autre mec de Riever.... ou du fait que je sois seulement milicienne et vaguement la petite fille d'un ancien conseiller... et je regrette presque d'avoir mit ma famille de côté, pour me consacrer à plus grand dans Hélion... si j'avais été plus proche des Partoney, peut être qu'on aurait pu être un 'on'.

Je me tus, approchant de lui, réduisant la distance entre nous, posant mes mains sur son visage. Plongeant mon regard dans le sien, me mordant l'intérieur de la joue, taisant tellement d'autres mots.

- Si les Partoney n'ont pas réussit à m'écraser de leur suprématie... Lucian ne peut rien pour t'écraser non plus... s'élève dans les airs, quelque chose de changement... tout ne sera pas comme maintenant. murmurais-je. Et... aussi contradictoire que ça peut être... je serais à tes côtés Vaughn... j'approchais mon visage au plus près, effleurant de mes lèvres les siennes. Si tu deviens un mari, un vrai... tu devras m'oublier... je ne pourrais pas te partager...


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Ven 7 Déc 2018 - 23:04

Au cours d'un rêve
Cosima était loin d'être idiote et savait saisir les détails quand ils se présentaient à elle. Je crus sans mal aux doutes qu'elle avoua avoir émis face à cette union. De quoi être rassuré, pensai-je innocemment.

Mais ce qu'elle avait à répondre à tout ça me provoqua un vertige. Depuis tout ce temps, elle m'aimait... Mes sourcils se froncèrent. Comment pouvait-on nourrir de tels sentiments envers moi ? M'apprécier, pourquoi pas, se délecter de ma silhouette, pourquoi pas également, mais m'aimer ? Eyli m'avait bien fait comprendre que c'était impossible. Que tout le mal que je lui avais fait ne résultait que de cette inaptitude que j'avais à gérer ce sentiment d'amour. Cosima ne devait pas avoir ces sentiments à mon égard... elle ne devait pas m'amener sur ce terrain...

Car en dépit de tout ce que j'avais vécu, de tout ce qui m'attendait, je craignais avoir ces sentiments qui se décuplaient et entouraient ses courbes d'une auréole envoûtante. Ce n'était pas que physique... pas avec elle.

Une raison qui m'avait tenu hors de ce terrain avec Cosima. Cette ambiguïté à laquelle je n'avais jamais osé me confronter.

L'émotion qui traversa ses yeux me désarma complètement. La voir si vulnérable me déstabilisait comme jamais je ne l'avais été. L'idée même de me savoir avec une autre femme la rongeait... Toutes ces fois où je suis allé voir Eyli, lui arrachant parfois de force ces instants d'intimité que Cosima jalousait tant, me revinrent comme une violente claque en pleine face. Tellement obnubilé par la mère de ma fille, je n'avais su remarquer la douleur que cela pouvait causer à une tierce personne. A Cosima...

Si je ne compris pas le rapport avec un type de Reiver comme évoqué, j'écoutais ses mots semblables à une complainte. Un état des lieux. Une fatalité. J'avais mille chose à lui répondre, à lui dire, mais ses lèvres approchèrent les miens et me coupèrent le souffle.

Dans mes prunelles se dessinaient également des larmes qui tardaient à se préciser. Ses paroles étaient dures et injustement sévères... je ne savais pas ce qu'elle ressentait pour moi, pourquoi en étais-je alors ainsi puni ? Je ne voulais pas l'oublier et en même temps je ne pouvais pas faire machine arrière pour enlever Ostia de l'équation. Une impasse qui m'oppressa le cœur. "J'ai beau comprendre ta peine, je ne mérite pas la cruauté dont tu cherches à faire preuves Cosima... Les choix que j'ai dû faire récemment sont guidés par un dessein bien plus grand qui ne laisse pas de place aux sentiments... Si pour atteindre mon but je dois accomplir mon devoir conjugal, alors je le ferais. En dépend ma vie, celle d'Ostia et surtout celle de ma fille." Je portai mes mains à ses joues pour entourer son visage. Je luttais pour ne pas l'embrasser et céder à son caprice, lui promettre que ma peau ne connaîtra plus aucun contact autre que la sienne.

Mais c'était impossible.

"Ne regrette pas les chemins que tu as emprunté car ils ont fait la femme que tu es aujourd'hui. Celle qui a capté mon regard et mon être tout entier. Ne me demande pas de t'oublier car je ne saurais y arriver. J'ai beau croire aux changements à venir, s'écouleront bien des nuits avant que je puisse accéder à ton désir. Alors je t'en prie Cosima, ne me fait pas regretter cet instant, ne nous prive pas de ce lien qui semble unir nos âmes... Si je peux te promettre une chose, c'est que rien de tel ne saurait exister entre Ostia et moi. Et si tu as besoin d'un "nous", sache qu'à l'ombre de tous, ici ou dans les murs de ma résidence, il pourra exister. Tu es la seule femme capable de me détourner de celle que j'avais cru faite pour moi, Cosima. Ce qui veut peut-être dire que peut-être, ma véritable âme-sœur c'est toi", lui avouai-je comme si mon cœur était devenu un putain de livre ouvert. La frénésie de ces derniers jours avait sans doute joué un rôle ; m'avait fait comprendre que peut-être je n'aurais plus jamais le temps de dire réellement ce que je ressentais à ceux qui comptaient pour moi...

Encore là, je me retenais de l'embrasser. Sur mes joues ruisselaient timidement des larmes bien vite sèches. Je n'aimais pas me montrer si sensible envers quelqu'un, mais il m'était impossible de garder la moindre distance dans cette situation. Mon palpitant s'acharnait à frapper du plus fort qu'il pouvait et chaque parcelle de mon corps nu semblait fébrile au moindre mouvement d'air. "J'ai besoin de toi Cosima, j'ai toujours eu besoin de toi... à plus forte raison au vu des circonstances. Et encore plus maintenant que j'ai goûter à la chaleur de ton étreinte." Trois petits mots qui ne sortaient pas mais qui se retrouvaient au travers de mes phrases. Peut-être que ça ne suffirait pas. Peut-être tomberai-je encore plus bas malgré l'impression d'avoir déjà touché le fond...

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217
avatar

Personnage
Occupation : sergent de l'observatoire / milice
Âge : 35 ans
Localisation : Helion



Messages : 124
Médaillons : 360

Avatar : gal gadot
Présence : 5/7

Pseudo internet : Voggle



Helion • Milice



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Sam 8 Déc 2018 - 16:44


Au cours d'un rêve
 Vaughn & Cosima


Je l'avais vu la larme venir au fond de son regard, et pourtant, ça me fit grincer des dents, ses mots étaient rudes et je ne pus m'empêcher de laisser échapper un "ça t'arrange bien." En répondant à son incapacité de repousser sa femme, pour rester lier à quelqu'un d'autre, et surtout à une unique personne ! "Eyli, Ostia... maintenant qu'Eyli est partie, et si on choisissait Cosima!" Lâchais-je aussi, en posant mes mains sur les siennes, pour qu'il me laisse partir. "C'est facile tout ça, pour toi, c'est super facile même... jouer les faibles avec moi, avec les larmes et les jolies paroles, et finir ce soir dans le lit de ta femme..." Je pleurais aussi, mais c'était de la déception, de la colère et de la tristesse, j'étais triste pour moi, pour mon manque de jugement. A quoi m'attendais-je au fond? A une belle histoire d'amour, saine et paisible? "Je serais toujours là Vaughn, comme je l'ai été depuis le début, mais ça... entre nous... c'était n'importe quoi, et je m'en veux d'avoir faiblit. Je voudrais te donner mon cœur, mon âme et mon corps pour toujours... mais pas me retrouver dans un nouveau triangle amoureux. Clairement si tu as choisit Ostia, c'est que je n'ai jamais été assez. Et j'ai espéré qu'il en soit autrement, vraiment... merci de m'ouvrir les yeux." Dis-je en attrapant une tunique en lin, que j'enfilais pour couvrir mon corps.

Je le regardais en proie à une détresse trop réelle pour moi, trop réelle après ce que nous avions vécu, quelques minutes plutôt. "Je pense que tu devrais rentrer. Ta femme t'attend." Dis-je en croisant les bras sur ma poitrine, et de manière la moins sèche possible. Je ne pouvais pas lui en vouloir, j'étais la seule à blâmer, c'était moi et moi seule qui avait fait pencher la balance vers cet échange de mots, cet échange de corps. Je me refermais complètement, il était inutile de continuer de parler dans cet esprit là, et je partis me réfugier dans le salon, pour attraper mon verre d'alcool et le jeter dans l'évier de métal.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Secrétaire à l'Intégration, D0z
Âge : 40 ans
Localisation : Helion



Messages : 340
Médaillons : 1163

Crédits : Morrigan / Beylin
Avatar : Chris Evans
Présence : présente

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Zorhan, Wolfrem, Ayeen





Helion • Élite



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   Dim 9 Déc 2018 - 13:55

Au cours d'un rêve
Un soupir désabusé répondit à son reproche entièrement bercé de jalousie et de cette possessivité qui m'éclatait aujourd'hui en plein visage.

Des larmes roulaient sur ses joues et je voulais les en empêcher. Les empêcher de ternir ce visage aux traits si fiers et forts. Une inspiration même au charisme. Tout ceci saboté par un geste, un mot, une situation que j'avais amené jusqu'à sa porte. Recouverte, partageant en dernier mots en évoquant celle qui jouait le rôle de ma femme, elle se ferma complètement et partit vers le salon. La colère bouillonnait en moi tel un torrent intarissable. Pourquoi ne voulait-elle pas faire l'effort de comprendre ? Pourquoi fallait-il que chaque personne, chaque événement, soit un véritable casse-tête ? Je n'étais pas venu vers elle pour ça. Si je m'étais attendu à une telle situation, en vérité que je ne serais alors jamais venu ici. Et il valait mieux sans doute que jamais je n'y retourne.

Elle ne comprenait pas que personne ne m'attendait. Ce n'était qu'une façade. Si bien qu'Ostia et moi ne partagions même pas la même chambre... Que si Eyli avait été une part importante de ma vie, et serait à jamais un passif dont je ne saurais me détacher, Ostia n'était qu'une amie. Au même titre que Julyah et d'autres. Une amie que j'avais entraîné dans un pacte infernal où elle risquait sa vie. Jamais je n'aurais accepté un tel sacrifice de la part d'une femme envers qui mes sentiments dépassaient de loin ma propre personne. J'ignorais si un réel amour aurait pu naître entre Cosima et moi, bien trop persuadé que l'amour n'était pas à ma portée depuis qu'Eyli m'avait définitivement jeté. Mais s'il y avait une femme qui aurait été capable de me réconcilier avec ce sentiment, ça aurait été Cosima.

Et alors je regrettais ce qui pourtant, dessinait mièvrement ma meilleure fois. Elle était à jamais teintée d'un mauvais souvenir. Peut-être réfléchirait-elle à mes mots une fois l'esprit éloigné de la brume. Qu'elle comprendrait que ce n'était pas une question de mériter ou non, d'être capable ou non de jouer le rôle de ma femme. Juste une énième magouille de mon père à laquelle je ne voulais la lier. Jamais. Elle était bien trop intègre et me laisser croire que la milice n'était pas qu'un ramassis de connards opportunistes à qui l'autorité faisait bander. Hm... à y repenser, ce n'était pas parce que Cosima n'était pas assez que je n'avais jamais cherché à attiser ce qui pourrait se tisser entre nous. Mais bien parce qu'elle était trop. Nous ne jouions pas dans la même cour. Elle qui avait su se détourner des siens lorsqu'ils devinrent un poison pour elle. Moi qui avait attendu d'avoir quarante ans pour ouvrir les yeux... Je ne la méritais pas. Ni hier, ni aujourd'hui, ni demain.

Sans jouer d'audace à lui adresser le moindre mot, je repris mes affaires et quittai son bloc.

_________________
in my head
LIFE IS A FIGHTING PIT
MAYBE IT'S NOT TOO LATE TO HAVE YOU BOTH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t505-helion-vaughn-jagger-l-heritier-pas-si-parfait http://www.afterdawn-rp.com/t492-vaughn-jagger-terminee#4217

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn   

Revenir en haut Aller en bas
 
(21/03/2481) +16 ▬ Au cours d'un rêve ▬ Cosima & Vaughn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau 1 :: Caserne :: Logements :: Bloc A-