AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations
Φ Les RP libres
Φ Début de l'intrigue !
Φ Profitez de la section RP de groupe
pour proposer vos idées RP

Flash info
MàJ Mise à jour #6 en place, un coup de neuf o/
PROMO Médaillons Soutenez AD sur Bazzart et PRD ! (doubles post interdits)
Intrigue Ne pas lancer de RP dépassant le 14/03/2481





Attendus
Merci de privilégier Helion Steros
évitezles Natifs
Personnages
40 joueurs ◈ 61 personnages
29 Hommes ◈ 32 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 16 hab.
Extérieur 11 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 14/03/2481
En RP

Partagez | 
 

 Don't give up and go ahead____[-SOLO ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 942
Médaillons : 1907
Crédits : Rhaelyn d'amour !
Avatar : Marion Cotillard
Pseudo : Sha Lottie
Présence : 7/7

Multi-comptes : Ven Bishop / Kaenya Obs


Personnage
Occupation : Médecin
Âge : 29 ans
Localisation : Steros
Out • Aspirant Steros



 Sujet: Don't give up and go ahead____[-SOLO ]   Mer 3 Jan 2018 - 15:42

Don't give up and go ahead


   Le soleil de plomb régnait sur les étendus de terres. La chaleur environnante rendait chaque mouvement de la jeune femme d’une pénibilité sans pareille. Cela faisait quatre jours que le périple avait commencé. Malgré la préparation qu’elle avait encouru, la robustesse de l’environnement l’avait dépassé. De nature déterminée, il fallait plus que ça pour parcourir les étendus qui séparaient le dôme de Steros. Un terrain aride, rempli de mauvaises rencontres l’attendait. Même si Ravien l’avait aidé dans ses préparatifs, briefé sur le comportement des natifs, les problèmes étaient bien présents. Déjà l'accoutumance à l’air ambiant avait été bien difficile les deux premiers jours. Sans parler des contraintes de dame nature qui entre les bourrasques colériques et les pluies capricieuses avaient retardé l’expédition de quelques kilomètres.


   Les premières nuits se passèrent dans un calme et une solitude silencieuse. Une bande de Souterreux avait pointé le bout de leurs nez, essayant de chiper les maigres ressources de la scientifique. Mais celle-ci avait mis en place un système d’alarme pour pouvoir se reposer en toute sécurité, ou du moins plus paisiblement. Elle entoura sa tente et son petit feu d’un câble d’où une clochette retentissait au moindre choc. Ce qui avertit la brune de l’intrusion des jeunes mammifères. Plus fascinée qu’apeurée, elle avait beaucoup entendu parler de ses petites bestioles qui vivaient dans des galeries souterraines. Elle les observa pendant quelques minutes, amusée, les tenants à quelques mètres d’elle par un bâton enflammé. Soudain, surgit un énorme grognement au loin, ce qui fit fuir les intéressés. La nuit reprit ensuite son calme, même si la jeune fille n’était pas du tout rassurée.

   Fascinée par la vie qui grouillait à l’extérieur d’Hélion, elle était restée quelques heures dans des ruines lors de son sixième jour. A faire des prélèvements d’espèces florales qu’elle ne connaissait guère. Une plante grimpante d’une couleur virant du violet au bleu suscita particulièrement son attention. Des fleurs blanches s’en échappaient pour orner les longues lianes qui envahissaient les murs ravagés. Voulant en apporter un échantillon, une épine acérée lui entailla le doigt laissant perler une goutte de sang sur le sol. Le liquide qui en ressortait était beaucoup plus foncé qu’à son habitude, sûrement un effet de la plante qui devait contenir un poison quelconque. Slown laissa tomber son énorme sac au sol pour pouvoir en fouiller les entrailles. Il lui fallait un antidote par précaution, les risques d’une infection ou d’un malaise n’étaient pas les bienvenues en ce lieu. Elle ne pouvait pas se permettre de devenir inapte à se défendre ou à fuir. Elle trouva le flacon qu’elle but d’une seule traite et se couvrit la plaie d’un cataplasme qu’elle avait préalablement confectionné avant de partir. La douleur était minime, mais elle sentait tout de même un début de fièvre l’envahir. Se reposant quelques heures, elle en profita pour prendre des notes, décrire les environs et les plantes qu’elle voyait, avant de repartir de plus belle.

  Les quelques lunes  passées à l’extérieur, lui fit prendre conscience de la rugosité et la sévérité du monde qui l’entourait. Elle comprenait mieux maintenant, le choc et les traumatismes de certains de ses anciens patients. Elle avait rencontré, il y a quelques années maintenant, une gamine, pas loin de la dizaine, qui était arrivée de l’extérieur couverte de sang et seule. Enfin pas si seule car elle avait pour compagnon une de ces petites bestioles que Slown avait rencontré, un Souterreux domestiqué. Mais un garde, plus par aigreur qu’autre chose, l’avait jeté à l’extérieur comme un vieux chiffon. Seule, car d’après la petite, ses parents auraient été assassinés par des pillards, ces lascars qui l’avaient emmené ensuite pour qu’elle serve d’esclave. Slown n’était pas trop sûre de l’histoire de la jeune fille, mais elle avait été touchée par sa douceur et avait tout entrepris pour qu’elle recommence une nouvelle vie au sein du dôme.


  Le temps filait à une vitesse folle. Les décors changèrent au fur et à mesure qu’elle cheminait.  La jeune fille avait dû prolonger son chemin en se dirigeant vers le nord pour éviter au maximum les patrouilles de Reiver.  Les cinq jours à pied qui séparaient Hélion de Steros se transformèrent en douze. Pas très rapide mais assez robuste pour atteindre son but, elle avait rencontré beaucoup d’obstacles. Que ce soit par des pluies d’acides ou des pièges humains, elle avait réussi à se sortir de ces complications, en y laissant quelques balafres et quelques hématomes. Elle avait aussi rencontré des voyageurs, certains énigmatiques et bien prudent qui passaient leurs chemins, d’autres qui avaient partagé un gibier ou un peu d’eau le temps d’un instant.  
La médecin avait secouru une jeune fille sur la fin de son voyage. Une blonde d’une vingtaine d’années, l’ayant trouvée au pied d’un arbre, la jambe coincée dans une sorte de piège à grosses dents en aciers. Elle réussit à la sortir de cette embûche à la maigre force de ses bras, lui faisant un bandage et lui donnant un antidouleur. La blonde lui indiqua la direction vers Steros qui ne se trouvait plus qu’à quelques heures.


  Les arbres se dégagèrent pour laisser place à une large plaine. Les brins d’herbes verdoyants dansaient sur les sifflements du vent. Les bourrasques apportaient un brouhaha ambiant qui laissait paraitre à une vie certaine. Au loin se dessinait une ligne haute continue. Plus la jeune femme avançait, plus l'horizon laissait place à l’espoir. Des remparts apparurent, des tôles en métals et plusieurs matériaux composés pour issés cette immense barrière entre la cité et le monde. Plus elle détailla la forteresse, plus elle espéra pouvoir trouver cette paix en elle, vivre dans un endroit juste et équitable envers chacun.

  Elle se doutait bien que sa venue allait être remarquée, elle prit le temps d’avancer doucement, les deux mains bien en vision et avait pris garde de ranger son couteau.
Les énormes portes n’étaient plus qu’à une dizaine de mètres et du bruit se faisait entendre de l’autre côté.
 Elle n’avait pas fière allure après ce périple, tachée de sang, sale, des bandages sur presque tous les membres. Elle se souvint des dires de son père qui l’avaient guidé jusqu’ici. Espérant juste ne pas s’être trompée sur les valeurs de cet endroit et espéra y trouver sa place.


" Bonjour ! Je… Je m'appelle Slown ! Slown Erzion ! "


   Elle s’était présentée d’une voix qui se voulait sûre d’elle, mais qui cachait une anxiété déguisée. L’armature grinça pour laisser apparaître une silhouette fine dans l’ombre. Au final, il n’y avait pas lieu à l’hostilité comme l’aurait pu croire la jeune médecin.

L’ombre qui s’était approchée laissa paraitre une jeune femme avec une prestance imposante et un regard sûr d’elle. Elle devait sûrement diriger ces lieux pour laisser paraître tant d’importance. La jeune brune se présenta sous le nom de @”Caelyne Fawkes”.
Slown avait l’honneur d’être accueillie par la représentante du camp. Même si celle-ci paraissait froide au premier abord, elle se devait de tenir son rôle et de prendre le plus de recul possible pour pouvoir juger de l’admission de la nouvelle arrivante. Ce qui parut normal et tout à fait légitime. Elle imaginait bien que quiconque ne pouvait arriver comme une fleur et être intégré dans le camp. Mais la docteur n’était pas arrivée les mains vides. Même si elle a dû en utiliser beaucoup lors de son voyage, elle avait ramené une bonne provision de médicament pour Steros. Elle expliqua la situation à Caelyne, lui montra des notes pour pouvoir prouver de ses capacités de médecin et montrer qu’elle serait possiblement utile au bastion.

Elles rentrèrent toutes deux dans l’enceinte de la cité lorsque les portes se refermèrent derrière elles. Slown était exténuée, son voyage avait été éprouvant et affaiblissant. Il lui restait que très peu d’énergie et elle avait grand besoin de repos mais, lorsqu'elle vit autour d’elle cette foule grouillante elle fut émerveillée. Déconcerté de voir que le camp était beaucoup plus que ce qu’elle imaginait. Une vie étonnante, avec un sentiment de sécurité, c’était tout ce qu’elle avait espéré et ce que son père aurait voulu atteindre.

La représentante lui attribua une tente pour pouvoir se reposer et y passer la nuit. Elle lui expliqua que le lendemain, elle rencontrerait l’intendant qui serait en charge de lui présenter le camp et de l'accompagner dans son intégration. La scientifique la remercia chaleureusement avant de s'effondrer dans les bras de morphée qui l’attendait patiemment.


“Enfin une nuit en sécurité… Enfin une vilaine page qui vient de se tourner...”






RP CLOS
Suite bureau de l'intendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t602-steros-slown-erzion__-la-frontiere-est-mince-pour-passer-de-survivant-a-predateur http://www.afterdawn-rp.com/t560-slown-erzion-___-termine
 
Don't give up and go ahead____[-SOLO ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Bastion Steros :: Remparts-
 
Sauter vers: