AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Communauté
Φ Soutenez After Dawn !
Φ Nous sommes passés en 2481
Φ Rejoignez les Clans !
Φ Privilégiez les rôles importants
Animations
Φ Les RP libres
Φ Début de l'intrigue !
Φ Profitez de la section RP de groupe
pour proposer vos idées RP
Flash info

Intrigue Mise à jour du chapitre en cours juste ici !
PROMO Médaillons Soutenez AD sur Bazzart et PRD ! (doubles post interdits)
Intrigue Ne pas lancer de RP dépassant le 14/03/2481





Attendus
Merci de privilégier Helion Steros
évitezles Natifs
Personnages
44 joueurs ◈ 62 personnages
31 Hommes ◈ 31 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 16 hab.
Extérieur 13 hab.
Intrigue en cours
Φ Tout savoir sur le Chapitre I
Φ S'inscrire aux RP de groupe
Φ Merci de tenir compte du climat
Φ Début de la vague de froid : 17/01/2481
Φ Ne pas RP après le 14/03/2481
En RP

Partagez | 
 

 (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité



 Sujet: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Lun 8 Jan 2018 - 17:46


Je projette l’histoire de l’avenir
Reiver & Sillon

« Triste et soudain fracas d’un trône héréditaire, Profond enseignement aux puissants de la terre, Qui vous eût pu prévoir, et dire : Dans trois jours, Cette tige de rois par les siècles blanchie Et ce vaste pouvoir et cette monarchie. Auront fui sans espoir et croulé pour toujours ? »
« Djebann a dit qu'ils n'étaient plus très loin, Naveen. » L'homme passe une main dans ses cheveux avant de regarder autour de lui. Le dit Djebann est plus loin, bien plus loin, Jinx suit juste du regard le code qu'ils ont mis en place, il reconnait le reflet du miroir, reconnait le signal qui est diffusé. Des membre de Reiver, Reveir est en chemin. Et si l'idée est censée être alarmante, il est clair que s'ils sont venus avec les miliciens, Sillon ne tiendra pas la barre.
Jinx garde le même masque depuis ce matin. Il se doit de tenir le même masque, il doit tenir l'image de quelqu'un de confiant. Il sait ce qu'il fait, non? Naveen se tient proche de lui, tandis que les autres se tiennent plus ou moins en retrait, de front se tiennent Naveen et Jinx. Peut-être devrait-il penser a en faire très rapidement son second...

« On ne prend l'initiative de ne pas attaquer... De toute façon nous ne sommes pas assez armer. » Il mumure les derniers mots plus pour lui même. Son long manteau l'a quitté, seul sa veste repose sur ses épaules, sa veste qui ne cache pas la crosse d'une arme vide. Mais qui est au courant de cela maintenant? Personne, presque personne. Les ombres se bougent dans son esprit. Il les balaie tandis que ses yeux retournent sur Naveen. « On va juste éviter de tous mourir. Si les choses dégénèrent Naveen tu t'occupes des autres et je m'occupe de ceux qui arrivent. » Cette évolution des plus alarmante d est le personnage de Jinx maintenant. Il s'inquiète des autres, il ne tire pas le premier, attend de savoir si le danger est présent pour frapper un coup. Responsable.

Les silhouettes ne sont plus à l'horizon maintenant, les courbes de dessinent, les visages prennent consistances.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2774
Médaillons : 1893
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Lun 8 Jan 2018 - 21:53

Eiven, Marko
&
Naveen, Jinx
"Je projette l’histoire de l’avenir"
Le rythme soutenu de ces derniers jours n'aidait pas ma convalescence. Je restais incapable de tenir un arc plus de deux secondes sans me faire mal à l'épaule... Cette blessure tombait mal mais il était évidemment hors de question de rebrousser chemin. Quand bien même on me l'aurait proposé, j'étais trop orgueilleuse et obstinée pour choisir cette option. Luttant déjà pour porter mon sac, j'avançais avec l'idée que ma seule défense restait ce coutelas qu'on m'avait confié. Je n'étais pas douée au corps à corps et même si je savais me défendre, je ne ferais certainement pas long feu si on venait à se retrouver face à des survivants hostiles...

La position finale de la mission allait bientôt être atteinte. Nous reçûmes les derniers ordres de Marko qui orienta l'unité pour faire face au groupe de survivants que nous devions rencontrer. J'appréhendais la situation... Avant que mon groupe ne se fasse sauvagement attaquer, j'aurais sûrement aimé sentir l'adrénaline et la tension monter, crisper mes muscles et tendre ma mâchoire. Mais les choses étaient bien différentes aujourd'hui. Même si j'aimais le risque, je redoutais le fait de tomber sur des tueurs... L'unité avait de quoi se défendre, je les avais déjà vu à l'œuvre d'ailleurs, mais ce n'est pas pour autant que je me sentais de revivre des instants sanglants. On approchait, doucement, on ne devait pas montrer de signe d'agressivité. Eil avait ordonné que je le suive de près. Assez étrange étant donné qu'il m'avait vu rater toutes mes cibles et peiner à me défendre lors de l'embuscade où j'ai obtenu cette blessure à l'épaule gauche... Mais peut-être pensait-il qu'à ses côtés, je risquerai de moins faire de conneries. Des silhouettes se dessinèrent. Difficile de discerner les détails et pourtant, je reconnus un long manteau. Mon cœur se serra. Était-ce seulement possible ? Ralentissant le pas, je me remis sur les talons du directeur avant qu'il ne soupçonne quoi que ce soit.
CODAGE PAR AMIANTE@Naveen Amarth

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Messages : 53
Médaillons : 461
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera


Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Âge : 29 ans
Localisation : Extérieur
Out • Clan



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Mer 10 Jan 2018 - 14:05

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


Je ne suis pas convaincue du bien fonder de cette rencontre, mais après tout pourquoi, peut être que nous pourrions avoir quelques choses de Reiver, n'est ce pas ? C'est une possibilité oui, alors, je suis là, à côté de Jinx. Je ne suis que membre du Sillon dont il est devenu naturellement le leader, mais étrangement, je suis toujours sur ces tallons, parce que je veux comprendre cet homme. Pourquoi a-t-il voulu rester avec nous ? Parce qu'il se veut être le berger des brebis un peu perdue que nous étions ? C'était ce que je pensais au début, parce qu'il a plus d'expérience que nous, mais plus le temps passe, plus j'ai cette impression qu'en vérité, il est avec nous parce qu'il fuit la solitude, et que petit à petit, il s'attache un peu à nous. Et ce qu'il me dit aujourd'hui me confirme cette sensation là. Il n'est plus tout à fait le même qu'à son arrivée. Pourtant, à mes yeux, il en faudra plus pour que je lui fasse complètement confiance, un peu plus, ma confiance ne se gagne pas si facilement. Djebann n'est pas très loin, soit, mais ce n'est pas lui qui m'inquiètes le plus pour le moment mais les silhouettes qui se dessinent au lointain, des silhouettes qui se font de plus en plus nettes au fil de leur avancement dans notre direction. Jinx me dit, enfin, il se dit à lui même mais je l'entends quand même que nous n'attaquerons pas en premier, parce que nous ne sommes pas assez armés, et à cela je souris.

" Pas armé du tout ou presque, mais surtout bien peu nombreux pour agir de la sorte. "

Mais ça il le sait bien, il le sait mieux que personne et même sans trop expérience, c'est la logique même des choses quand on se trouve si proche de Reiver, si proche d'Helion, si proche d'un monde que je n'ai jamais connu et qui ne me fait pas plus envie que cela. Il ne veut pas mourir.

" Personne ne veut mourir aujourd'hui, mais oui, on fera comme ça. "

Il veut se montrer fort, parce qu'il l'est, mais à force de l'observer chaque jour, je peux discerner quelques signes d'inquiétudes, signes que je n'ai pas, encore, pour le moment. Et les silhouettes approchent, de plus en plus. Bientôt nous pourrons voir leur visage, peut être des visages connus pour certains.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 141
Médaillons : 834
Crédits : moi
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : Jojo
Multi-comptes : Amuk Rahir


Personnage
Occupation : bras droit du commandant
Âge : 36
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 11 Jan 2018 - 0:27

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


Marko avançait en tête de groupe avec Eiven à ses côtés. Depuis qu'elle avait encaissé une flèche à sa place, son comportement avec connu un changement progressif, mais notoire, tendant vers le positif. Ça n'était pas simplement une façon de la remercier, mais pour lui il était désormais acquis que peu importe son incapacité à s'adapter aux règles strictes de l'avant-poste, elle n'avait aucune envie de se retourner contre eux. Cependant, c'était pour une toute autre raison qu'il avait insisté pour qu'elle soit à ses côtés aujourd'hui. Les éclaireurs lui avait rapporté que le campement n'était plus très loin et le Commandant avait donné une mission à Eiven dont même le Directeur ne connaissait pas la teneur. Une simple observation, lui avait dit Goran, sans que Marko ne soit dupe. Elle allait donc être aux premières loges pour observer.

A présent que les survivants étaient presque à portée de tir, Marko put se rassurer. Comme le disaient les rapports, ils n'étaient pas nombreux et surtout, pas très bien armés. De quoi avoir l'avantage à eux sept si la situation dégénérait, ce qui n'était pas le but. Le directeur s'arrêta à portée de voix et fit signe à son équipe de s'arrêter, puis il avança seul un peu plus près, restant tout de même à une distance de sécurité raisonnable pour que tout le monde soit à l'aise, ne remarquant même pas que Eiven n'était plus exactement sur ses talons.

-Je m'appelle Marko Eil, mon équipe et moi avons été envoyé depuis l'avant-poste Reiver pour prendre contact avec vous. Nos intentions sont pacifiques.

Sa voix était ferme, mais dénuée d'agressivité. Ces quelques mots servaient simplement de préambules pour rassurer les survivants méfiants qui se tenaient devant eux, mais également pour engager un dialogue sur de bonnes bases. A eux de lui dire s'ils étaient suffisamment curieux pour demander à en savoir plus. En attendant une réaction, Marko se tenait droit, les dévisageant tour à tour pour graver leurs traits dans sa mémoire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t483-reiver-marko-eil-you-call-it-paranoia-i-call-it-awareness http://www.afterdawn-rp.com/t477-paranoia-is-knowing-all-the-facts-marko-eil
avatar
Invité



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 11 Jan 2018 - 21:29


Je projette l’histoire de l’avenir
Reiver & Sillon

« Triste et soudain fracas d’un trône héréditaire, Profond enseignement aux puissants de la terre, Qui vous eût pu prévoir, et dire : Dans trois jours, Cette tige de rois par les siècles blanchie Et ce vaste pouvoir et cette monarchie. Auront fui sans espoir et croulé pour toujours ? »
Les visages sont clairs à présent. Trop peut-être quand le visage de la jeune femme, la seule qui se dégage du lot pour lui, fait une apparition dans ses souvenirs. Et si elle marque un temps d'arrêt, ses yeux sont trop loin pour être lus. Jinx retient sa respiration. Il ne pense même pas à Naveen qui peut l'entendre à ses côtés et à la question qu'elle peut se poser. Cette rencontre est importante, il se doute que Djebann regarde de plus loin avec ses jumelles. Peut-être que lui est capable de lire l'expression blanche de son chef de clan. Le désarroi doit se lire sur ses traits, la surprise dans ses yeux. S'il n'y avait pas eu l'homme s'avançant peut-être Jinx serait-il rester dans ses pensées pendant plus longtemps que ce qu'il aurait dû. Peut-être n'aurait-il pas entendu la phrase prononcée par le dit homme, proche mais tout de même assez loin. C'est ce qui remet son esprit en place, l'oblige à concentrer son regard sur ce dernier.

« Vous êtes armés non? » Jinx fronce les sourcils. « Excusez mon... agressivité Marko, voilà juste un long moment que l'on ne s'est pas présenté à nous "pacifiquement". »

Le blond sourit doucement. Pas le sourire le plus tendre qu'il ai, pas celui qu'il a réservé à d'autres, juste un simple sourire, celui qui amène sur le pieds d'égalité. On parle d'une approche pacifique. Avec Reiver. Bien évidemment. Jinx déteste Reiver. Déteste ce foutu dôme et cette miette qu'est Reiver. Mais la situation ici n'est pas seulement pour lui. Elle est pour tous. Pour tout son clan qui n'a pas demandé que la haine de Reiver leur soit déverser. Ils n'ont pas tous eu la chance de naître à l'intérieur d'un endroit protégé.

« Je suis Jinx Calist, leader du clan Sillon. Et voici Naveen Amarth, mon second. »

S'il ne lui avait pas encore annoncé sa promotion c'est que peut-être parce qu'actuellement elle se tenait à ses côtés tandis que certains avaient préférés garder les jumelles et se retrouver plus loin. Naveen au contraire avait maintenue la position. Et Jinx lui en était particulièrement reconnaissant, il n'aurait peut-être pas pu tenir de cette façon, droit, sans avoir une solide peur de tout faire foirer.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2774
Médaillons : 1893
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 11 Jan 2018 - 22:08

Eiven, Marko
&
Naveen, Jinx
"Je projette l’histoire de l’avenir"
Le regard balayant les environs, je ne perçois qu'une silhouette au loin : un amas plus sombre que son environnement. Sûrement une personne montant la garde, protégeant les arrières de la ligne de front. Une ligne que Marko et moi approchions pas à pas, sans mouvement brusque. Mais je finis par stopper cette marche avant que le directeur n'arrive à portée de ceux que nous venions visiter. « Jinx... » Un bref murmure inaudible mais qui me perça le cœur. Une vague de chaleur me prit et me coupa du monde pendant quelques instants. Un regard perdu vers ces traits que je serais capable de reconnaître d'entre mille. Les sourcils froncés des souvenirs que cela faisait remonter à la surface. Nous n'avions partagé qu'un soir, intense et bref, mais son visage était resté gravé dans ma tête des jours durant après ce que nous avions vécus tous les deux. Il était le seul visage familier - considérant que tous les autres n'étaient plus dans les parages ou morts... - que je voyais depuis que Reiver m'avait fauchée. Fauchée... Reiver m'avait plutôt sauvée...

L'instant d'émotion semblait ne pas vouloir se fermer. Le cœur lourd et en même temps soulagé. Rassurée comme jamais je n'avais pu l'être depuis que mon groupe s'était fait décimer. Si nous avions été que tous les deux, je me serais sans doute effondrée de sanglots. Assez proche, j'entendis les présentations sans détacher mes yeux de Jinx. Quelles étaient les chances... Il fallait que je me reprenne, que je reste de marbre pour éviter qu'Eil ou les autres ne se doute de quoi que ce soit... Je devenais parano... je ne voyais pas quel mal il pouvait y avoir au fait que je connaisse Jinx, ce pouvait même être un avantage considérable considérant la mission. Mais je n'étais pas dans l'esprit de ces personnes régies par les protocoles et les règles. Je n'étais pas manipulatrice et perfide comme pouvaient l'être des cerveaux empoisonnés dignes des pires survivants barbares. Et je craignais que ce lien ne vienne s'ajouter aux griefs que me portait le meneur de cette expédition. Malheureusement, entre la fatigue et l'effort, j'avais du mal à rester neutre. Je me contentai alors de rester à l'écart de Eil bien qu'il m'ait ordonné de le suivre à la trace.
CODAGE PAR AMIANTE@Naveen Amarth

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Messages : 53
Médaillons : 461
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera


Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Âge : 29 ans
Localisation : Extérieur
Out • Clan



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 11 Jan 2018 - 22:52

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


La délégation s'avance, et Jinx se fige, complètement. Il ne m'écoute même pas alors que je suis là pour l'aider, le soutenir de façon plus précieuse que les autres qui sont restés plus en retrait. Mais il s'était figé à la vue de quelqu'un de la délégation de Reiver. Je ne connais personne, je ne pense pas, ils ne me disent rien. Mais lui, lui il connait sans doute quelqu'un mais qui ? Je ne sais pas vraiment. Cela m'inquiètes un peu, j'ai peur qu'il fasse tout capoté. Et je ne suis pas certaine de pouvoir pleinement couvrir ces arrières. Mais pas le temps d'analyser plus que cela la situation. Le groupe venant de Reiver est là, ils sont sept, autrement dit, impossible pour nous de lutter contre eux. Nous n'en avions pas l'intention de toute façon. Un homme s'avance, sans doute le chef du groupe : Marko Eil, il est là de façon pacifique. C'est presque étonnant, car rarement, c'est le cas, mais ici, c'est presque une exception. Comme je m'y attendais, Jinx prends rapidement la parole, et sa remarque n'est pas anodine. Venir de façon pacifique, armé jusqu'aux dents, ce n'est pas vraiment ce que j'appelle de façon pacifique. Nous, nous n'avons rien ou presque. Je guette la réaction du groupe en face mais ils semblent presque tous impassible, sauf une jeune femme peut être, et encore, ce n'est pas très clair. Jinx nous présente, lui en premier, et moi, son second en deuxième. Je ne sais pas si c'est une véritable promotion ou pas, mais je suis avec lui aujourd'hui, il n'y a que nous deux, donc ça me parait logique de dire cela. Je ne dis rien pour le moment, mais je reste à ces côtés pour faire front face à la réaction du chef de groupe. Peut être qu'il ne va pas aimer la remarque, mais j'espère qu'il la prenne de façon positive, c'était possible, n'est ce pas ? Ils voyaient très bien que nous n'étions pas là pour nous battre, nous n'en avons pas les moyens. Mais peut être qu'ils ont des ordres, et qu'ils vont les appliquer de façon bête et méchante.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 141
Médaillons : 834
Crédits : moi
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : Jojo
Multi-comptes : Amuk Rahir


Personnage
Occupation : bras droit du commandant
Âge : 36
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 11 Jan 2018 - 23:40

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR"


En voilà encore un qui a respiré du sable. Telle fut la pensée première de Marko lorsqu'il entendit les premières paroles de celui qui disait s'appeler Jinx. Ils étaient effectivement bien armés, mais se balader à l'extérieur n'était pas exactement une promenade de santé. Il fallait être fou pour gâcher des vies de miliciens en les envoyant sans défense hors de l'avant poste. Néanmoins il se contenta de sourire, vaguement amusé par la question.

-Il faut dire que vos voisins ne sont pas très accueillant, on est jamais trop prudents, rappela-t-il.

Le simple fait de montrer leurs armes constituait en soit une forme de dissuasion la plupart du temps. Ajouté à leur nombre, ils étaient suffisamment menaçant pour que personne ne tente quoi que ce soit contre eux, à part deux fous qui avaient rapidement mordus la poussière, bien qu'ils aient eu le temps de faire quelques dégâts. Pensant à ces fameux dégâts, Marko se retint de chercher Eiven des yeux, se rendant enfin compte qu'elle n'était plus à ses côtés.

-Ravi de faire votre connaissance, à tous les deux. Comme je l'ai dit, nous venons avec des intentions pacifiques. Le commandant de Reiver a estimé que nos deux communautés pouvaient s'entraider et m'a envoyé comme émissaire pour vous faire une proposition, si vous souhaitez l'entendre, bien entendu.

Il fit mine de regarder autour de lui, posant au passage les yeux sur Eiven qui semblait bien bouleversée pour une simple rencontre. Il ne s'attarda cependant pas dessus pour le moment, ne souhaitant pas gâcher son effet alors qu'il reportait son attention sur le leader du groupe de survivants à la mine aussi rude que la leur. Il venait de mettre en évidence l'exposition inconfortable de leur position.

-Bien entendu, si vous disposez d'un endroit plus adapté pour discuter, nous sommes preneurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t483-reiver-marko-eil-you-call-it-paranoia-i-call-it-awareness http://www.afterdawn-rp.com/t477-paranoia-is-knowing-all-the-facts-marko-eil
avatar
Invité



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Sam 13 Jan 2018 - 6:59


Je projette l’histoire de l’avenir
Reiver & Sillon

« Triste et soudain fracas d’un trône héréditaire, Profond enseignement aux puissants de la terre, Qui vous eût pu prévoir, et dire : Dans trois jours, Cette tige de rois par les siècles blanchie Et ce vaste pouvoir et cette monarchie. Auront fui sans espoir et croulé pour toujours ? »
Finalement il arrive à se décrocher du visage de la jeune femme, finalement il arrive à écouter l'homme. Celui qui parle, rajoute des mots qui n'ont aucun intérêt. Parle pour rien dire. S'explique. C'est fatiguant. Parce que les visages ne parlent pas pour dire la vérité. Chacun brosse dans le sens du poils. Pour ne pas avoir à perdre la raison pour laquelle il est venu. Faire une paix? Enfin, c'est ce que Jinx déduit mais les intentions pacifiques peuvent rapidement se transformer.

« Des voisins? On fait en sorte de les éviter Marko. On ne se présente pas dans leur territoire armé. On est logique. »

Un petit sourire apparait sur les lèvres de Jinx. Simple idée qu'il se fait des paroles de Marko. Ce n'est même pas une pique dans le pouvoir d'être une pique. C'est juste de la pure logique. Mais apparemment la logique n'est pas ce qui étouffe les membres de Reiver. Ils vivent derrière des murs, ils vivent avec des armes. C'est peut-être cohérent pour eux de se promener avec des armes. Si cela manque de sens pour Jinx, il ne vit plus en intérieur après tout.

« s'entraider » Ils n'ont rien à offrir. C'est pour ça que Jinx n'offre qu'un hochement de tête. Peut-être que ce que dit l'autre à du sens pour lui mais pas pour le blond. Lui ne voit qu'une idée de profit. Ils n'ont rien qui vaut l'intérêt de Reiver. Voilà qui fait douter. Ceci dit, il ravale sa réplique sarcastique et hoche la tête.

« Notre camps n'est peut-être le plus agréable mais il est aménagé et peu loin. Ne m'en voulez pas si je fais passer vos hommes devant, nous pouvons les guider de derrière. »

Il est possible que l'autre refuse. En temps au chef de Clan, Jinx aurait refusé de faire passer ses hommes devant. Mais il n'est pas celui qui a demandé à ce que l'on fasse une trêve. Et s'il est question de paix il y a des conditions.

« Je comprends la réticence mais nous n'avons aucune arme à feu qui puisse vous tirer de loin. »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2774
Médaillons : 1893
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Sam 13 Jan 2018 - 8:25

Eiven, Marko
&
Naveen, Jinx
"Je projette l’histoire de l’avenir"
Le dialogue se nouait. Ce pouvait être une bonne chose, même si les mots restaient distants froids. Je me souvenais de l'idée qu'avait Jinx du dôme, pourquoi étais-je étonnée qu'il en soit de même pour Reiver ? L'avant-poste avait d'importantes contraintes, mais ce n'était pas Helion. En tout cas, le Commandant avait plus l'air de considérer Reiver comme une entité à par entière "embauchée" par le dôme qu'une véritable extension. Helion est bien trop coupé du monde pour s'en rendre compte selon lui. Mais peut-être que Jinx ne le connaît pas. Qu'il ne connait pas Reiver. L'avant-poste avait beaucoup à offrir, le nier me paraissait cacher autre chose. Jinx avait-il peur que la parole d'Eil n'ait pas de valeur ? Que celle de Reiver n'ait pas de valeur ?J'étais toujours en vie après tout ce que j'avais pu voir ou faire à Reiver. Une étrangère qui n'avait rien à leur donner en échange hormis le poids de sa présence. Ce qui me persistait à croire que l'avant-poste était honnête aux travers de ses propositions envers ce clan.

Le chef du clan demanda à ce que l'unité de Reiver passe devant si nous voulions discuter dans un endroit plus approprié. Une bonne idée... de partir d'ici. Non pas parce que le terrain était à découvert, mais parce que si on se posait à leur campement, au moins je pourrais poser ce maudit sac qui relancer la douleur de ma blessure à l'épaule... Je m'approchai de quelques pas de Marko, le suivant après qu'il ait donné les instructions au reste de l'unité tout en tenant mon bras gauche comme si ça pouvait atténuer la douleur. Les miliciens se rapprochèrent et nous nous mîmes à marcher jusqu'au camp. Marko m’emboîtant le pas, je baissai les yeux en croisant Jinx. Les armes, c'était pour nous défendre, pas pour attaquer. Je doutais que Marko ait la moindre intention de faire du mal à ces gens. Mais une idée me vint : s'ils venaient à refuser la proposition de Reiver ? J'ignorais les détails de la mission, mais j'osais espérer que si Jinx refusait de coopérer avec l'avant-poste, alors ce dernier le laisserait tranquille. Je me retourne et observe les têtes inconnues qui entourent l'unité. Recroisant finalement les yeux de Jinx. Deux ans se sont écoulés. Deux années. C'est rien. Et pourtant... Outre le manque qu'avait provoqué notre séparation - qui faisait de toute façon partie de notre jeu - bien des choses avaient changées de mon côté. Les épreuves que j'avais dû traverser avaient marquées mon regard, mes traits. Lui ne semblait pas avoir changé.
CODAGE PAR AMIANTE@Naveen Amarth

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Messages : 53
Médaillons : 461
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera


Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Âge : 29 ans
Localisation : Extérieur
Out • Clan



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Dim 14 Jan 2018 - 0:56

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


Les mots échangés ne me plaisent pas vraiment, j'aurais aimé qu'ils soient différents, mais bon, je n'allais pour le moment pas mettre mon grain de sel là dedans, non. Je suis là en tant que soutien, mais si jamais je vois une petite opportunité de l'ouvrir pour dire quelques choses d'utile je le ferais, pas comme venait de le faire ce certains Marko Eil. Il ne m'inspirait que peu confiance, mais nous n'allions pas les attaquer, et la comparaison avec nos voisins ne me plaisait pas. Je n'aime pas que l'on fasse ce genre d'amalgame, c'est vraiment quelques choses que je déteste, juger avant de connaître, juger sans connaître donc. Mais je ne disais rien, je ne voulais pas mettre de l'huile sur le feu, et ce qu'allait dire Jinx sera sans doute suffisant. Il nous proposait donc quelques choses, une proposition qui pour le moment était bien obscure. Je voulais en savoir plus. Il nous demande donc si nous avons un endroit plus approprié que ce terrain à découvert pour parler de la fameuse proposition, et Jinx leur disait que notre campement était un peu plus loin. Il leur proposait même de passer devant pour que nous puissions les guider de derrière, leur assurant que nous n'avions pas d'armes pour les tirer de loin. Et c'était la vérité, mais je doute que cela soit si simple. Mais cela valait le coup de tenter notre chance pour voir la tête qu'il allait faire. Je ne savais pas ce qu'ils avaient à nous proposer, mais une chose était certaine, nous n'avions pas grand chose à offrir, c'était une certitude. Alors il faudrait voir le contenu de cette proposition mais peut être que nous ne l'accepterions pas, peut être qu'ils avaient un plan en tête, celui de tous nous tuer une fois au campement. J'en doutais quand même, mais ce serait mentir que de dire que l'idée ne m'avait pas traversé l'esprit. Il était temps de nous mettre en route donc.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 141
Médaillons : 834
Crédits : moi
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : Jojo
Multi-comptes : Amuk Rahir


Personnage
Occupation : bras droit du commandant
Âge : 36
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Dim 14 Jan 2018 - 14:28

[quote="Marko Eil"]
"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR"


Encore une fois, le dénommé Jinx lui démontra qu'il n'était non seulement pas très malin, mais désagréable en plus de tout. Il semblait croire que les miliciens qui sortaient de l'avant poste passaient leur temps à agiter leurs armes dans tous les sens en se jetant sur tous les survivants qu'ils trouvaient, voir qu'ils cherchaient délibérément. Crétin. Les négociations allaient être de courte durée s'il ne changeait pas d'attitude.

-Imparable logique, en effet, répliqua-t-il sans chercher à cacher le sarcasme qui imprégnait ses quelques mots.

Au moins accepta-t-il de les guider jusqu'à leur campement. Un point pour lui. Il y imposa cependant une condition qui ne plu pas du tout à Marko, bien que celui-ci ne le montra pas. Avoir des étrangers dans le dos, visiblement hostiles et qui plus est dans un environnement inconnu n'avait rien pour mettre en confiance. Cependant, Marko ne discuta pas cette demande. La confiance devait fonctionner des deux côtés pour que le dialogue s'ouvre. Il hocha alors la tête et fit signe à ses troupes de passer devant, comme Jinx l'avait dit. Il n'avait pas besoin leur dire à voix haute de rester sur leur garde, c'était une évidence qu'ils n'oubliaient pas.

Il se plaça cependant en queue de file, ne voulant pas que ses hommes se retrouvent directement exposés à une potentielle menace, laissant Eiven marcher à côté de lui. Elle semblait souffrir de sa blessure à l'épaule, qui aurait pu être bien pire s'ils n'avaient pas eu leurs armes. Une légère vague de compassion le traversa. Elle portait difficilement son sac depuis l'incident, mais avait décidé de ne pas s'en plaindre et il respectait cette décision. Il lui posa cependant brièvement la main sur son épaule valide, la serrant légèrement pour lui témoigner du soutient, avant de la lâcher pour recommencer à scruter les alentours.

Ils marchèrent pendant un certain temps sans rencontrer de problème particulier, cheminant en silence jusqu'au campement de Jinx. Celui-ci se trouvait en fait être les ruines d'une ancienne ville au milieu du désert, une position intéressante pour s'y établir. Les quelques murs et murets qui subsistaient pouvaient fournir un semblant de protection contre les éléments et les autres survivants, en plus des aménagements qu'ils y avaient établis pour compléter. Il remarqua immédiatement que les membres de ce clan n'étaient pas nombreux et semblaient inquiets de voir revenir des hommes armés en compagnie de leur chef. Marko les comprenait, cependant ils n'avaient véritablement aucune intention belliqueuse en venant ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t483-reiver-marko-eil-you-call-it-paranoia-i-call-it-awareness http://www.afterdawn-rp.com/t477-paranoia-is-knowing-all-the-facts-marko-eil
avatar
Invité



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 18 Jan 2018 - 9:08


Je projette l’histoire de l’avenir
Reiver & Sillon

« Triste et soudain fracas d’un trône héréditaire, Profond enseignement aux puissants de la terre, Qui vous eût pu prévoir, et dire : Dans trois jours, Cette tige de rois par les siècles blanchie Et ce vaste pouvoir et cette monarchie. Auront fui sans espoir et croulé pour toujours ? »
La décision est donc prise et après quelques instants où l'ambiance flotte sans que l'on ne sache ce qu'il va se passer, Jinx est tendu, bien évidemment... Sa main traine autour de cette arme vide qui sert pour intimider. Il pourrait toujours s'en servir si les choses dégénèrent. Rentrer dans le côté du méchant. Faire croire. Mais les décisions sont prises. Les têtes se mettent à avancer et le blond baisse la sienne vers des chaussures, pour pousser un long soupir. Quelque part il est terrifié. Terrifié de l'idée de ce qui peut se passer maintenant. S'il foire tout il est possible que les siens se retrouvent en face de la mort. S'il ne foire pas il ne dormira jamais tranquillement. Parce que maintenant Reiver sait le positionnement de son camps.

Si Djebann les regarde encore avec les jumelles, Jinx lève le bras pour lui faire signe de revenir. Il se doute que le geste peut paraitre suspicieux mais il ne fait rien d'autre. Lève le bras pour ramener son coéquipier. S'il peut rentrer avant eux, prévenir qu'un bataillon va avancer en tête dans le campement. Tandis que les hommes prennent la route, Jinx attrape le bras de Naveen pour la retenir en arrière quelques instants.

« Qu'est-ce que tu en penses de cette approche toi? Je ne sais pas encore si je dois faire confiance ou pas... C'est.... compliqué. »

Son visage s'assombrit et il la tire doucement pour qu'ils se mettent à marcher histoire de ne pas paraitre suspicieux. Ce n'est pas que Jinx ne voudrait pas faire confiance. C'est juste que c'est plus compliqué de faire confiance lorsque l'on se retrouver dans cette situation. Les yeux languissent sur Eiven, les contacts qu'elle a avec Marko et un petit rire gras s'échappe de ses lèvres. Bien sur. Le blond garde les mains dans ses poches jusqu'à la fin du voyage.

Djebann est arrivé à temps. Et si les visages sont inquiets, personne ne tente une attaque sur les autres. Voyant qu'il y a un moment de flottement, le leadeur s'avance pour repasser devant et faire face à chacun des membres de Sillon.

« Ces personnes sont envoyées par Reiver dans l'idée de faire une sorte de... d'alliance. » Il lance un regard à Marko pour avoir confirmation. « Personne ne va vous attaquer. » C'est une promesse qu'il compte tenir. Jinx se retourne vers le leader du groupe pour lui indiquer un bâtiment fendu. « Maintenant si vous voulez discuter plus tranquillement. »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2774
Médaillons : 1893
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 18 Jan 2018 - 10:44

Eiven, Marko
&
Naveen, Jinx
"Je projette l’histoire de l’avenir"
Toisant du regard la jeune femme qui accompagnait Jinx, j'avançai non loin de Marko. Ce dernier me surprit à poser une main sur mon épaule valide. Un soutien qui eut son effet. J'étais capable de tenir et dans son regard transparaissait plus l'assurance d'une confiance en moi que de la pitié face à ma blessure. Il ne me sous-estimait pas, ce qui était encourageant. Mon épaule n'était cependant pas la première de mes préoccupations. Je me tournai un instant pour regarder Jinx. Lui et sa camarade échangeaient quelques mots que je ne sus discerner. Il avait le visage soucieux, préoccupé. Normal... connaissant son aversion pour tout ce qui était en rapport avec Helion - il mettait sans doute Reiver dans ce panier - il ne pouvait en être autrement. Nos regards se croisèrent, éveillant un frémissement qui me parcouru le corps tout entier. Je reportai mon attention en face de moi, suivant la route dessinée par les personnes qui avançaient en tête.

Arrivés au campement du clan, l'unité de Reiver resta groupée. Nous dispersé serait sans doute mal vu. Tous regardaient les alentours, observaient la position, le nombre de survivants, les postes d'observation possible. Je laissai mon sac à terre. Jinx invitait Marko à discuter plus tranquillement non loin d'ici. Sûrement en privé, sans tous les regards qu'ils soient miliciens ou survivants. Il fallait que j'en profite pour sonder les personnes présentes. Voir s'il n'y avait pas des natifs. Ma respiration s'accéléra. Une panique qui me prenait au tripes. Je n'aimais pas user de mon don. Ça pouvait si vite dégénérer... Entre la tension des lieux, la pression du regard d'Eil et la présence de Jinx, je n'étais pas très confiante... Alors que les personnes présentes prenaient place, certaines fixes d'autres mouvantes, je me concentrai dans une profonde inspiration en fermant les yeux. J'expirai tout aussi longuement avant d'ouvrir lentement mes paupières et balayer doucement l'environnement du regard. J'essayais de maintenir ma respiration à un rythme régulier et profond. Personne n'avait de raison de s'en prendre directement à moi, je devais m'en persuader pour ne pas me sentir oppresser par ces auras qui se dessinaient peu à peu autour de moi. Je sondai chaque visage visible, sentant une appréhension me nouer l'estomac. J'espérais qu'il n'y ait aucun natif évolué. Pourquoi ? Aucune idée. Même si j'avais confiance en Wernher, mon intuition me laissait penser que dénoncer des natifs dans le clan de Jinx n'était pas une bonne chose. Un soupir de soulagement m'éprit une fois le tour fait. Je n'eus pas de mal à reprendre mes esprits et récupérer une perception normale de ce qui m'entourait.
CODAGE PAR AMIANTE@Naveen Amarth

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Messages : 53
Médaillons : 461
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera


Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Âge : 29 ans
Localisation : Extérieur
Out • Clan



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Ven 19 Jan 2018 - 17:12

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


La délégation de Reiver passa donc devant nous en direction de notre campement. Nous ne sommes pas armés, pas vraiment, nous ne sommes pas assez nombreux si nous voulions nous amuser à tous les tuer, donc ils n'avaient de grandes craintes à avoir vis à vis de cela, mais je me doutais bien que ça ne plairait pas. Mais en un sens, s'ils acceptaient, c'était qu'ils nous faisaient confiance aussi, et ils n'avaient pas vraiment bronché pour accéder à cette requête là. Cela allait nous permettre de discuter un peu, Jinx et moi à leur sujet, discrètement, mais sûrement. Et sans attendre d'ailleurs il me demande conseil. Il doute, un peu trop, mais je comprends sa méfiance. Pourtant, il y a de solides arguments qui vont en leur faveur.

" La confiance de s'obtient pas facilement. Mais je pense qu'on peut leur donner une chance. Ils auraient pu nous tuer sur le champs, ils auraient pu refuser de passer devant nous, ils auraient pu demander des négociations sur place. Peut être que je me leurre et qu'arriver au campement, ils choisiront de tous nous tuer, mais je ne crois pas que ce soit dans leur intérêt. "

Mon regard se montre déterminé, il a raison, c'est compliqué, mais notre existence même est compliquée, on ne peut pas être sûrs de rien, il faut faire des compromis en permanence, il faut agir en conséquence. Alors nous avançons, dans le but d'obtenir quelques choses de favorable. Djebann a prévenu le reste du groupe que nous arrivions, et Jinx repasse devant quand nous sommes presque arrivés à destination, histoire de promettre une alliance avec Reiver. Marko Eil va-t-il confirmer cela ? Je ne sais pas encore. En tout cas, je vais les laisser discuter en privé, s'ils ne désirent, peut être qu'ils vont vouloir discuter avec tous, je ne sais pas. Je m'approche alors de cette jeune femme. Je ne sais pas qui elle est mais j'ai comme un doute, une impression. Je pose ma main sur son épaule pour la saluer plus pleinement. Je veux lui parler tranquillement.

" Je suppose que tu as du entendre Jinx, moi c'est Naveen, enchantée. Et toi ? Alors pas trop dur la vie à Reiver ? "

Mais peut être n'aura-t-elle pas envie de parler un peu, je ne sais pas, je ne vais pas lui forcer la main quoiqu'il en soit.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 141
Médaillons : 834
Crédits : moi
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : Jojo
Multi-comptes : Amuk Rahir


Personnage
Occupation : bras droit du commandant
Âge : 36
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 25 Jan 2018 - 10:06

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR"


Marko se contente de hocher la tête lorsque Jinx s'adresse succinctement aux siens. Aucun des soldats de Reiver ne s'attaquera aux habitants de ce camp tant qu'ils n'auront pas fait preuve d'une menace directe envers eux, et pour appuyer le propos du leader, il se débarrassa de la plupart de ses armes avant de suivre ce dernier, les laissant entre les mains du milicien de confiance qu'il avait amené avec lui.

L'endroit où il le conduisit n'était pas particulièrement confortable pour un bâtiment, même pour les standards de quelqu'un qui habitait à Reiver. Marko aurait pu évoquer les quelques craintes qu'il ressentait à l'idée que la structure ne s'écroule, mais les choses avaient suffisamment mal commencé pour qu'il se permettre ce genre de réflexion. Au lieu de ça, il dévisagea Jinx et prit la parole, s'imaginant sans peine l'état de tension dans lequel il devait se trouver à avoir laisser entrer un groupe nombreux et lourdement armé parmi les siens.

-J'imagine que vous devez être curieux de savoir ce que Reiver peut bien vous vouloir, commença-t-il. Rien de bien compliqué, à vrai dire. Nous souhaiterions profiter de votre connaissance de l'extérieur pour deux choses. La première est la disposition des ressources aux alentours, que ça soit pour de la nourriture ou des matières premières exploitable par nos ingénieurs. La deuxième est la position d'une ville. Il fit une pause. Nous savons à coup sûr qu'un grand rassemblement de survivants existe quelque part et si nos intentions ne sont pas belliqueuses à leur égard, nous aimerions en connaître l'emplacement exact.

Menteur ou pas ? Marko ne le savait pas encore sur ce dernier point. Ce groupe avait déjà envoyé des espions chez eux, une insulte que le commandant et lui-même avaient eu du mal à faire passer. Cependant, il était certain que deux groupes aussi étendus ne pouvaient que s'apporter du positif si des accords étaient menés. Encore fallait-il qu'ils le soient. Mais le temps était venu pour lui de parler du prix que Jinx et ses hommes recevraient en échange de leur informations, s'ils acceptaient le marché.

-En échange de ça, Reiver s'engage à vous fournir des armes et de l'équipement. Suffisamment pour que vous n'ayez même pas à vous en servir.

Jinx avait eu beau faire preuve d'un idéalisme utopique en sous entendant que personne n'allait les attaquer s'ils ne passaient pas sur un territoire qui ne leur appartenait pas, l'extérieur comportait suffisamment de danger pour que la possession d'armes ne soit pas un avantage dont on se priverait volontairement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t483-reiver-marko-eil-you-call-it-paranoia-i-call-it-awareness http://www.afterdawn-rp.com/t477-paranoia-is-knowing-all-the-facts-marko-eil
avatar
Invité



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 25 Jan 2018 - 22:03


Je projette l’histoire de l’avenir
Reiver & Sillon

« Triste et soudain fracas d’un trône héréditaire, Profond enseignement aux puissants de la terre, Qui vous eût pu prévoir, et dire : Dans trois jours, Cette tige de rois par les siècles blanchie Et ce vaste pouvoir et cette monarchie. Auront fui sans espoir et croulé pour toujours ? »
Lorsqu’ils pénètrent tout deux dans le bâtiment, Jinx trouve sa route jusqu'à quelques caisses qui servent dans cet endroit, basiquement, de chaises. Ils ne sont pas si rustiques et les bâtiments éventrés ont laissé des reliques d’autrefois encore utiles, mais cet endroit est bien placé lorsqu’il est question d’intervention. Et même si la tension commence à quitter ses épaules, le blond n’est pas encore entièrement confiant envers l’autre homme.

Jinx a un moment de flottement où il prend simplement la peine de regarder l’homme. « Lorsque l’on se sait obliger de préciser que ses intentions sont non belliqueuses c’est qu’il y a quelque chose d’anormal Marko. Vous cherchez l’emplacement de Steros donc. Parce que de grand rassemblement humain, de personnes qui vivent ensemble, il n’y en a pas énormément dans les environs. » Le blond garde un petit sourire pour lui. Il est surpris que Reiver ne connaisse pas l’emplacement, Jinx est d’ailleurs content de lui de ne pas avoir amené l’autre dans l’endroit où ils gardent les cartes.

« Vous devez comprendre Marko, vous comprenez d’ailleurs je pense, vous ne semblez pas être aussi stupide, que je ne peux vous donner l’emplacement d’un tel endroit sans savoir ce que vous comptez y faire. » Il n’est pas sourd à l’offre que lui fait l’autre, offre très intéressante parce que, même si Jinx prétend que l’extérieur est son terrain de jeu et que rien ne peut l’atteindre ici, même avec tout cela ils peuvent être victimes d’une attaque. Et ce n’est pas du tout ce qu’il aimerait vivre, une attaque. Et s’il ne veut pas passer comme le protecteur de Steros, l’endroit est habité par sa fille, l’endroit est habité par son frère. Il ne les livrerait pas comme ça. « Ce n’est pas pour le karma que je ne peux pas vous donnez cette information. Mais vous l’avez vu vous-même, vous êtes armés et semblez dangereux. Si vous aviez voulu attaquer notre groupe n’aurait rien pu faire. »

Le blond se penche en avant, vers l’autre homme en face de lui. Un mince rictus tord ses lèvres. Mais personne n’est capable de dire si ce rictus est heureux ou non. Il semble plutôt réfléchi. Il semble être compliqué. Tout comme cette situation qu’il trouve extrêmement ironique. Est-ce qu’il mettrait la sécurité de son groupe en danger pour sauver sa fille ? Ou est-ce qu’il mettrait sa fille en danger pour sauver le groupe. Il n’est même plus question de choix mais de dilemme. Le choix maintenant pourrait sauver son groupe s’ils comptaient attaquer. Mais les chutes pourraient être désastreuses.

« Qu’est-ce que vous voulez à ce groupe Marko ? Parce que Reiver n’a rien d’un havre de paix pacifiste. »

Mais pourtant il serait obligé de céder à un moment où a un autre.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 2774
Médaillons : 1893
Crédits : Vanka / Anaphore
Avatar : Lyndsy Fonseca
Pseudo : Vanka
Présence : Présente

Multi-comptes : Vaughn, Zorhan, Saoryne, Ayeen


Personnage
Occupation : Larbin du commandant de Reiver
Âge : 27 ans
Localisation : Reiver
Reiver • Civil, évolué



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 25 Jan 2018 - 22:45

Eiven, Marko
&
Naveen, Jinx
"Je projette l’histoire de l’avenir"
À voir Marko et Jinx s'éloigner pour discuter entre eux dans un endroit confiné me laisse perplexe et inquiète. Je n'aimais pas la tension qui régnait entre les deux groupes. Je regardais à nouveau autour de moi. Imaginant un instant la folle idée d'appartenir à ce groupe. Je savais que Jinx était de ceux qui donneraient leur vie pour protéger celles des siens. Nous étions ressemblant sur bien des niveaux... en accord sur bien d'autres moins perceptibles par les autres... Perdue dans mes pensées et ces souvenirs égarés, je donnai l'impression de me réveiller lorsque la dite Naveen s'adressa à moi. Pourquoi à moi ? Imaginait-elle que parce que je m'étais tenue à proximité de Marko j'avais une quelconque place privilégiée ? C'était tout le contraire... J'étais à côté de lui uniquement parce que je n'avais aucun statut. Un boulet qu'il se traînait... Mais je me gardai de lui répondre de manière désobligeante, voyant plutôt en elle un moyen de m'éloigner de cette pression qui nous oppressait tous. « Eiven, me présentai-je succinctement. Vivre à Reiver, ça n'a rien à voir avec l'extérieur. Même si de prime abord ça peut paraître despotique, tout le monde a de quoi vivre là-bas. En sécurité. » Et depuis que mes parents avaient été massacrés par des rôdeurs, la sécurité prévalait sur tout le reste à mes yeux. Chose que je n'avais pu que rêver avant d'arriver à Reiver. Pouvoir s'endormir le soir sans devoir tendre l'oreille, rester sur le qui-vive constamment, c'est salvateur. Mais on peut savoir à quel point ça l'est tant qu'on ne l'a pas vécu... Je n'attendais pas à ce que Naveen me comprenne. « Ce n'est pas trop dur pour vous ici ? Vu l'aridité des terres, vous ne devez même pas avoir grand chose à chasser... »
CODAGE PAR AMIANTE@Naveen Amarth

_________________
you should not leave me


ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t154-eiven-hadler-far-from-thunder http://www.afterdawn-rp.com/t90-eiven-hadler-nothing-else-matter
avatar

Messages : 53
Médaillons : 461
Crédits : Tumblr
Avatar : Alicia Vikander
Pseudo : Sammix
Présence : 7/7
Multi-comptes : Riviera


Personnage
Occupation : Membre du Sillon
Âge : 29 ans
Localisation : Extérieur
Out • Clan



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 25 Jan 2018 - 23:20

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR" (REIVER/SILLON)


Marko et Jinx s'éloignent un peu, ils vont discuter sérieusement, rien que tous les deux. Peut être aurait-il voulu que je sois là, je ne sais pas trop, mais personne de la délégation de Reiver ne l'a suivi, je suppose que la conversation ne regarde qu'eux. Peut être que les autres savent la revendication, le besoin que Reiver a à notre égard. Peut importe, je sais que Jinx prendra la bonne décision, du moins en théorie. Dans le lot de ceux qui était là, je m'approchais d'une jeune femme, qui semblait être un peu perdue au milieu de tout ce monde, comme si à quelques parts, elle ne lui appartenait pas vraiment. Peut être que je me trompais, mais elle ne semblait pas non plus dans une forme olympique. En tout cas, c'était une jeune femme, et cela avait été suffisant pour moi, pour venir lui parler, un peu, juste faire connaissance, et peut être parler de tout et de rien, bien loin de ce que Marko et Jinx pouvait peut être se dire. Je me présentais même si Jinx l'avait déjà fait, et je lui posais une question assez banale, mais logique pour lancer la conversation finalement. Elle s'appelait donc Eiven, joli prénom. Je souriais à cela. Mais presque immédiatement, elle me vanta les mérites de Reiver, ce qui continua à me faire sourire mais pas pour les mêmes raisons. Elle ressemblait à ces soldats formatés pour dire ce qu'il fallait dire, et rien d'autres. Reiver semblait être un havre de paix et de sécurité. Sans doute qu'elle y croyait, et je n'allais pas remettre ces convictions en doute, mais je préférais vivre la vie que j'avais, en petit groupe, avec mon clan, le clan du Sillon. Elle me demanda alors si ce n'était pas trop dur ici, parlant de la chasse, allant de paire avec l'aridité des terres.

" Ce n'est pas facile tous les jours c'est vrai, mais c'est un mode de vie qui me convient bien. On est un bon petit groupe, on s'entends bien. "

Je restais volontairement vague, pour le moment, elle ne m'inspirait pas plus confiance que Marko, mais c'était une femme, et elle ressemblait à ce genre de femme forte qui n'a peur de rien du tout, mais je pouvais me tromper.

" Comment vous vous êtes retrouvée à Reiver alors ? C'était un choix de votre part ou plus une contrainte ? Enfin, si vous jugez la question trop indiscrète, vous n'êtes pas obligée de répondre. "

Je voulais en savoir plus, faire un peu la conversation, sans non plus me montrer trop indiscrète non plus. Je lui laissais le libre choix de me répondre, la balle était dans son camps.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 141
Médaillons : 834
Crédits : moi
Avatar : Armie Hammer
Pseudo : Jojo
Multi-comptes : Amuk Rahir


Personnage
Occupation : bras droit du commandant
Âge : 36
Localisation : Reiver
Reiver • Officier



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   Jeu 8 Fév 2018 - 12:19

"JE PROJETTE L’HISTOIRE DE L’AVENIR"



Marko soupira et prit place sur une des chaises à l'aspect peu stable qui se trouvait dans la pièce. Il n'était pas ici pour se battre, mais pour négocier. Échanger des piques avec Jinx ne l'amusait pas et devoir justifier la moindre de ses paroles non plus. Il avait cependant réussi à glaner quelques informations dans le discours de l'homme depuis ce moment. Steros. Le nom de la ville qu'ils cherchaient. La logique voudrait sans doute qu'il soit également au fait de son emplacement.

-Nous aurions pu oui. Mais nous ne l'avons pas fait et nous ne le ferons pas. Reiver n'est pas une havre de paix pacifiste, je n'ai pas besoin de vous le confirmer, mais ce n'est pas une force d'attaque. C'est un fort de défense, insista-t-il en appuyant sur ses mots.

Le but premier de l'avant poste n'avait jamais été de porter le combat ailleurs, mais bien d'apporter une structure défensive à Helion, de poser une base dissuasive à l'encontre de ceux qui pensaient pouvoir s'en prendre impunément à la structure que représentait le dôme. Jinx ne semblait pas vouloir voir autre chose qu'une bande de démons armés jusqu'aux dents pour semer la terreur et la destruction, mais Marko avait une autre vision des choses. Des protecteurs.

-Le commerce. L'échange. Des informations. La même chose qu'avec vous finalement. Survivre est notre priorité à tous, vous, nous, eux... l'entraide est le meilleur moyen de parvenir à ce que l'humanité réussisse à se reconstruire.

En somme, ce qu'il disait n'était pas faux. Le commandant n'avait pour l'instant pas d'intentions belliqueuses à l'égard de Steros. Cependant, ce qu'ils souhaitaient tout deux savoir, c'est à quel point cette ville pouvait être dangereuse pour eux. Qu'elle le soit, ne serait-ce qu'un peu et des mesures seront prises. En attendant, l'approche pacifiste était de mise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t483-reiver-marko-eil-you-call-it-paranoia-i-call-it-awareness http://www.afterdawn-rp.com/t477-paranoia-is-knowing-all-the-facts-marko-eil
Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(23/12/2480) "Je projette l’histoire de l’avenir" (Reiver/Sillon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Désert Ardeus :: Clan Sillon-
 
Sauter vers: