AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Participez à la Roulette RP !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

27 joueurs
39 personnages
17 Hommes
22 Femmes
Helion 13 hab.
Reiver 10 hab.
Steros 11 hab.
Extérieur 5 hab.

 

 (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : Intendant de Steros, a toujours son accréditation M1 d'Helion
Âge : 43 ans
Localisation : Steros



Messages : 280
Médaillons : 992

Crédits : Vanka / Beylin
Avatar : Richard Armitage
Présence : Làààààààà

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Vaughn, Wolfrem, Ayeen



Steros • Régisseur



 Sujet: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   Sam 27 Jan 2018 - 14:25

S'ouvrir, mais se préserver
Un espace avant l'accueil. Une ouverture avant l'intégration. Un lieu de passage et d'échange. La proposition m'avait surpris... Aliam savait qu'il ne pourrait pas accepter tout le monde indéfiniment, qu'un jour, Steros se verrait être confronté aux mêmes problèmes qu'Helion. Mais ses idées d'apporter la bonne parole à tous, d'aider chaque être humain des environs, n'allaient pas s'arrêter aux limites matérielles. Ouvrir un marché où les artisans de Steros pourraient échanger avec des survivants de l'extérieur des denrées, des outils et autres matériaux. Une alternative qui devait faire grincer des dents Caelyne... Elle qui mettait un point d'honneur à conserver la sécurité et le contrôle de l'ordre à Steros, elle aurait sur les épaules une bien grande pression si des étrangers venaient de nulle part pour s'approcher si près de notre communauté... Je voyais déjà toute une horde de protecteurs entourer cet espace "libre". Mais peut-être que pour une fois, le fait qu'elle soit très attachée aux valeurs d'Aliam jouerait en la faveur de ce projet, quitte à lui donner une charge de travail supplémentaire conséquente.

L'idée avait été évoquée, discutée, étudiée entre les différents régisseurs. Je m'étais fait porte-parole de la population mais aussi gardien des ressources du camp. Il fallait être réaliste, si nous voulions construire cette enclave, il allait nous falloir plus de matériaux. On n'allait pas pouvoir supprimer des abris solides pour en récupérer les matériaux et ériger ce projet. Il allait falloir mener de nouvelles expéditions pour récupérer du bois, des pierres, des taules. Tout ce qui pourrait nous aider à bâtir cet endroit. Cela n'avait pas découragé le Guide qui la jouait plutôt sûr de lui : les éclaireurs trouveront bien assez vite des endroits à exploiter, et il suffira de faire un appel à volontaires pour rapatrier tout ce qu'on peut. Fouiller les alentours était risqué depuis quelques années... Nous avions fait le tour des environs, il ne restait plus grand chose que nous n'ayons pas pris. Et de ce peu de choses, il fallait compter ce que Reiver prenait. Tout ceci me paraissait bien trop ambitieux, mais si telle était la volonté du Guide, alors nous n'avions qu'à nous y plier. Il n'était pas despote et n'imposait pas si farouchement ses idées. Mais je me souviens d'un gars qui s'est vu exclure pour des raisons obscures. Un homme que j'avais en affection par son détachement du Guide justement. Sherkan. Son nom me revenait de temps à autres. Enfin, si j'avais appris un truc avec cette triste histoire, c'était qu'encourager l'oppositions aux projets de Neldrik pouvait coûter cher. Je n'étais pas vraiment concerné par l'idée de l'exil : étant l'un des pionniers, s'il venait à me virer, beaucoup trop de questions seraient soulevées. Et même si nous n'étions pas souvent d'accord, loin d'être sur la même longueur d'ondes, je savais qu'au fond il ne chercherait jamais à me nuire. Cependant, j'évitais de lui donner la moindre raison de changer sa façon de me voir. Un équilibre qui nous avait rendu bien des services, et ce depuis des années. Alors s'il était persuadé que cet espace d'échange était une bonne idée, je jouerai le jeu et ferai ce qu'il demande.

Devant les opérations à mettre en oeuvre, j'avais dû retenir le temps d'une discussion Caelyne. Nous étions tout deux très pris, mais il fallait bien que nous mettions les pions en place pour démarrer la concrétisation de ce projet. Je m'étais donc rendu à son bureau à l'heure prévue. Ne souhaitant interrompre quoi que ce soit, je me contentai de frapper à la porte et d'attendre son feu vert pour entrer. Elle passait beaucoup de temps dans son office, c'était sa deuxième maison. Alors s'il y avait bien une liberté que je ne prendrais pas, c'est bien d'entrer sans permission préalable.
☾ anesidora

_________________
HIDDEN SCARS AREN'T
invisible
try to do your best even if faith left you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t627-steros-zorhan-eight http://www.afterdawn-rp.com/t621-zorhan-eight-leave-your-burden-behind
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 395
Médaillons : 743

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg



Steros • Régisseur



 Sujet: Re: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   Sam 10 Fév 2018 - 12:03



S'ouvrir, mais se préserver
Zorhan ξ Caelyne ξ 08/01/2481

Un marché ! Au sein même de Steros ! Une enclave, libre d’accès aux gens de l’extérieur, partiellement dans le camp, portes grandes ouvertes à l’extérieur... Un endroit à part, où chacun pourrait circuler librement. Que l’on soit de Steros ou non. Autant dire que c’était le pire endroit possible pour Caelyne, qui avait du mal à accepter la meeeeerveilleuse idée d’Aliam. Non mais que lui était-il passé par la tête ? Avait-il conscience que cet endroit deviendrait the place to be pour tous les potentiels ennemis de Steros et autres complotistes en tout genre ? Avait-il conscience que si Reiver avait à un moment donné la bonne idée – ce qui n’était pas demain la veille mais sait-on jamais – de vouloir récupérer des informations sur le camp, des hommes auraient donc juste besoin de se déguiser pour se mêler à la foule et faire leur récolte ? Que n’importe qui pourrait venir armé et faire un carnage en deux temps, trois mouvements ? Avait-il conscience qu’en terme de ressources humaines – notamment en protecteurs – ils étaient déjà assez justes en nombre et que de ce fait, cela allait leur demander des remaniements totaux des tours de gardes et des affectations de postes pour que ses hommes puissent protéger cette poudrière ?

Oui. Et c’était ça, le pire. Aliam en avait totalement conscience, mais il s’en fichait. Sous couvert d’ouverture aux autres, de vivre ensemble et de générosité, il avait fortement insisté pour mettre en place cette enclave commerciale au sein du camp. En faisant totalement fi du reste. Et Caelyne connaissait assez bien le guide pour savoir que quand il avait une idée en tête, il était quasiment impossible de lui faire oublier… Ou même de le convaincre de l’abandonner. Jusqu’ici, la lieutenante ne s’était jamais opposée fermement à une idée du Guide. Elle le suivait et le soutenait dans toutes ses décisions, quelles qu’elles soient et ne les remettait jamais en question. Mais là… Là si. Parce que sa meeeeerveilleuse idée mettait en danger la population de Steros, sa sécurité, voire même l’idée que les gens s’en faisaient. Un lieu de paix sécurisé. Et en plus de ça, de part ce projet, elle risquait de ne plus comprendre le sens des mots repos et sommeil pendant des semaines… D’abord à cause de l’organisation de la sécurité de cet endroit, puis à cause de la hantise que quelque chose n’y arrive… Mais quoi qu’elle ait pu dire au Guide pour le faire revenir sur son idée, cela avait eu le même effet qu’une goutte tombée dans une mare : cela n’avait rien changé. Il était resté sur ses positions, impliable. Et elle n’avait eu d’autres choix que de l’accepter. Elle ne voulait pas risquer de perdre son poste pour s’être trop opposée et de toute façon, elle avait déclamé tous ses arguments. Auxquels il avait soit trouvé une réponse, soit il avait éludé le problème.

De ce fait, elle se trouvait là, dans son bureau, à se dire que la pire idée du monde allait être mise en place sans qu’elle n’ait vraiment eu son mot à dire. La jeune femme était penchée sur ses papiers, essayant déjà d’organiser la sécurisation de la construction de ce merdier, quand on frappa à la porte. La jeune femme sortit de ses réflexions, réalisant soudainement l’heure. Le rendez-vous avec Zorhan pour organiser tout ça. Elle l’avait complètement oublié. Elle soupira, mettant un peu d’ordre sur son bureau qui était dans un bordel sans nom avant de se lever, de ramasser trois-quatre affaires au passage – il fallait vraiment qu’elle arrête de vivre à mi-temps dans ce bureau, il devenait plus en bordel que sa propre habitation – qu’elle fourra à la va-vite dans une armoire et se dirigea vers la porte, qu’elle ouvrit.

« Salut, Zorhan. »

Dit-elle, s’écartant pour le laisser entrer. Elle se demanda sur l’instant ce que lui pensait de l’idée d’Aliam. Ils n’en avaient jamais vraiment parlé. Elle le laissa passer devant elle avant de refermer la porte, puis elle alla s’appuyer sur son bureau, faisant face à l’intendant. Immédiatement, elle regretta presque que leurs places ne furent pas échangées. Au moins, elle s’inquiéterait moins de la sécurité à la place de l’homme qui lui faisait place, non ? N’était-ce pas pour cela qu’il avait refusé d’être protecteur ? Bref, peu importait, ce n’était pas le sujet de leur rendez-vous. Elle n’allait pas passer une heure supplémentaire à sous-entendre qu’il devrait être protecteur plutôt qu’intendant, elle le faisait assez au quotidien. Et ils avaient des sujets d’autant plus importants à traiter.

« Bon… Comment on s’organise pour mettre en place la pire idée au niveau sécurité que notre cher Guide ait eue ? »

Demanda la jeune femme, sans préambule supplémentaire, dardant son regard sur Zorhan. En espérant intérieurement que l’intendant ait la solution instantannée à tous ses problèmes…


_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Intendant de Steros, a toujours son accréditation M1 d'Helion
Âge : 43 ans
Localisation : Steros



Messages : 280
Médaillons : 992

Crédits : Vanka / Beylin
Avatar : Richard Armitage
Présence : Làààààààà

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Vaughn, Wolfrem, Ayeen



Steros • Régisseur



 Sujet: Re: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   Lun 12 Fév 2018 - 21:41

S'ouvrir, mais se préserver
Mon manque de réaction face à la proposition d'Aliam avait sûrement dû faire tiquer bien des esprits présents. On me prêtait ce côté surprotecteur et trop renfermé sur moi-même, ce manque de volonté justement de m'ouvrir à l'extérieur et les possibilités que ça pouvait apporter. Le premier à freiner des quatre fers lorsqu'il s'agissait de mélanger la population du camp à l'extérieur, de mettre des vies en danger. Et pourtant, je m'étais tu. Comme bien d'autres d'ailleurs. Certains, c'était encore plus intriguant : Caelyne. Quoi que de mon côté, ça ne m'étonnait pas tant que ça. La protégée de Neldrik, elle pouvait même se considérer comme étant sa fille : cet homme lui avait offert la vie qu'elle avait à présent. La reconnaissance qu'elle devait lui vouer était sans doute intarissable. Est-ce pour cela qu'elle s'était résignée ? Peut-être que la discussion me permettra de connaître les raisons de son silence...

Une salutation partagée et une entrée dans son antre. Je m'avance d'un pas lent jusqu'au milieu du bureau où je m'appuis d'une main sur le dossier d'une chaise. La pire idée niveau sécurité. Bien que ça n'avait rien d'amusant, j'affichai un sourire léger. « La pire idée, relevai-je. La pire idée serait d'abattre les remparts pour installer encore plus de résidents, ou même les faire s'installer aux alentours de Steros... » Des idées à la con, il y avait moyen d'en trouver encore mille dans ce genre. Et au vu du manque de logements auquel nous allions bientôt devoir faire face, je ne serai qu'à moitié surpris si derrière cette idée d'enclave, Neldrik ne chercherait pas justement à limiter les entrer. Faire que seules les personnes triées sur le volet entrent à Steros et que le reste soit laissé dehors, avec l'assurance de pouvoir venir marchander avec Steros. Bien qu'on n'en soit pas encore à cet extrême, la question allait toutefois bientôt devoir se poser. Si le dôme avait l'exclusion facile et l'intégration complexe, ce n'était pas pour rien après tout. Le Guide se trompait s'il pensait pouvoir éviter de confronter Steros aux mêmes problématiques qui se posent à Helion. « Aurais-tu une carte de Steros ? J'ai souvenir que le Guide souhaitait que l'enclave soit orientée vers l'Ouest ou le Sud. Ce que je crains, c'est de devoir réduire l'espace alloué à des plantations... » Une crainte réelle. Autant à l'idée que ce serait perdre une production de nourriture et aussi d'avoir alors à affronter Hécate pour lui faire accepter l'idée sans avoir à la lui imposer.
☾ anesidora

_________________
HIDDEN SCARS AREN'T
invisible
try to do your best even if faith left you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t627-steros-zorhan-eight http://www.afterdawn-rp.com/t621-zorhan-eight-leave-your-burden-behind
avatar

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 395
Médaillons : 743

Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg



Steros • Régisseur



 Sujet: Re: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   Sam 6 Oct 2018 - 0:01



S'ouvrir, mais se préserver
Zorhan ξ Caelyne ξ 08/01/2481

Caelyne s'écarta pour laisser entrer l'intendant. Son esprit bouillonnait. D'idées ou d'inquiétudes ? Nul ne saurait le dire. Mais dans tous les cas, elle ne tenait pas en place. A peine avait-elle lancé sa phrase à Zorhan qu'elle était déjà retournée à son armoire, pour y chercher une ébauche de plan de sécurité qu'elle avait malencontreusement mêlé, sans y faire attention, à son tas de papier en bordel. Celui-là même qu'elle venait de balancer dans son armoire. Qui dégueulait maintenant tout son flot de divers ustensiles et papiers aux pieds de la jeune femme, tandis qu'elle farfouillait dedans, pestant silencieusement contre elle-même. Alors qu'elle avait la tête dans l'ouverture béante de la grosse boîte à fouillis, elle entendit Zorhan lui rétorquer qu'en terme d'idées désastreuses, il pourrait y en avoir bien plus. En entendant les "proprositions" de l'intendant, elle se redressa soudainement, laissant sa tête dépasser de la porte du meuble pour lui lancer un regard mi-réprobateur, mi -affolé.

« Ah non ! Me parle pas de malheurs, si le marché fonctionne, c'est ce qu'il risque de se passer... Et je préfère ne pas y penser maintenant. Chaque chose en son temps. » déclara-t-elle.

La lieutenante trouva finalement ce qu'elle cherchait si désespérément. Après avoir extrait sa feuille, elle se dirigea vers son bureau, laissant derrière elle une ouverture béante sur son foutoir. Tant pis, pour la discrétion et le "je fais genre que mon bureau est bien rangé", c'était foutu de toutes manières. La jeune femme réussit malgré tout à afficher un vague sourire sur ses lèvres. D'un sens, cela la rassurait de devoir gérer ça avec Zorhan. Il avait la tête sur les épaules et était parfaitement conscient des enjeux sécuritaires d'un projet de cette envergure. Elle aurait sans doute bien plus désespérer de devoir travailler ce projet avec le représentant d'Aliam, ou pire encore, le Guide lui-même. Là, la discussion aurait été... Absolument impossible. Ah, doux rêveurs qu'ils étaient à sans cesse penser que tout se passerait pour le mieux... A les écouter, elle croirait presque qu'ils pourraient laisser l'enclave sans surveillance. Bref, la jeune femme se concentra à nouveau sur Zorhan. Et il comptait visiblement à ce que ce rendez-vous soit des plus efficaces possible.

« Aurais-tu une carte de Steros ? J'ai souvenir que le Guide souhaitait que l'enclave soit orientée vers l'Ouest ou le Sud. Ce que je crains, c'est de devoir réduire l'espace alloué à des plantations... »

La jeune femme opina de la tête avant d'ouvrir un tiroir de son bureau. Au moins, les documents les plus importants ne se trouvaient pas dans le gouffre à conneries. Elle en sortit donc une carte, faite à la main mais plutôt fidèle en terme d'échelle et de disposition du camp, même si le document aurait mérité un petit rafraîchissement préalable. La lieutenante étala la carte sur son bureau qu'elle avait préalablement dégagé.

« Et voilà. Effectivement, les plantations seraient dans tous les cas proches de l'implantation du marché... Il vaudrait mieux faire en sorte qu'elles ne soient pas réduites. On en a cruellement besoin et il me semble impensable de devoir en réduire la surface de production. En revanche, j'ai pensé à quelque chose, même si cela demanderait plus de ressources de matériaux, notamment de construction, mais que penserais-tu si on créait une sorte d'enclave fermée où on mettrait le marché ? »

La jeune femme lança un regard à l'intendant, sondant sa réaction avant de continuer.

« J'ai pensé à cela dans un premier temps pour ne pas devoir dégager un espace spécifiquement alloué au marché dans l'enceinte même du camp, mais aussi dans le but de faciliter la sécurité. Si tout à lieu dans un espace clos, c'est plus simple à surveiller qu'un lieu ouvert... Et au moins, personne d'étranger ne rentrait à proprement parler dans le camp. Comme une sorte de zone "tampon", quoi. »

Aux yeux de la jeune femme, cela restait la solution la plus évidente pour eux. Elle n'avait pas mille hommes sous la main et ils étaient tous assez occupés comme ça. Faire entrer des personnes extérieures dans le camp demanderait bien trop de ressources humaines pour assurer la totale sécurité des habitants. Alors qu'un lieu fermé aurait pour effet de filtrer les allées et venues... Au moins. La lieutenante s'arrêta là, attendant l'avis de l'intendant. Elle savait que ce serait compliqué à réaliser, d'autant que ce projet demandait bien plus de ressources que l'idée initiale, mais qui sait, Zorhan y trouverait peut-être un manque à gagner ?

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
avatar

Personnage
Occupation : Intendant de Steros, a toujours son accréditation M1 d'Helion
Âge : 43 ans
Localisation : Steros



Messages : 280
Médaillons : 992

Crédits : Vanka / Beylin
Avatar : Richard Armitage
Présence : Làààààààà

Pseudo internet : Vanka
Multi-comptes : Eiven, Vaughn, Wolfrem, Ayeen



Steros • Régisseur



 Sujet: Re: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   Mar 9 Oct 2018 - 13:48

S'ouvrir, mais se préserver
Impossible de ne pas sourire malgré l'atmosphère frigorifique amenée par le projet. Elle pestait à l'idée qu'effectivement, si tout ceci fonctionne, nos portes seraient squattées par des vagabonds douteux. Si cela venait à se produire, nous serions obligés d'agir et de les faire déguerpir. De lancer une guerre contre ces voyageurs. La seule idée de venir à s'en prendre à des personnes qui ont juste envie de rester libre mais d'avoir le confort d'un marché à proximité me faisait frissonner d'effroi. Il faudrait la jouer fine, et dès le début nettoyer nos portes pour que personne ne vienne s'y installer.

Des règles fermes, peut-être abusives, mais nécessaires à notre survie. Le côté dictatorial que l'on prêtait au dôme ne vient pas de nulle part : il faut un cadre strict pour se protéger et se préserver du monde. Qu'il soit de l'extérieur ou de l'intérieur. Les règles à Steros étaient loin d'être insoutenables, mais à côté, nos protecteurs ne faisaient pas de quartier lorsqu'elles étaient bravées. Il faudrait que l'enclave fonctionne de la même façon : condamner le moindre abus.

Avec attention, j'écoutais la proposition de Cae. La lieutenante refusait que l'on vienne à réduire l'espace alloué aux plantations. Un point sur lequel on était d'accord, mais qui serait difficile à tenir... Elle proposa de créer un espace couvert. Je cillai et mes yeux rivés sur la carte remontèrent vers les siens. Je hochai la tête, imaginant bien ce qu'elle pensait. « Ça pourrait être une idée. Mais un lieu clos veut dire que les possibilités d'évacuer tout le monde en cas de problème sera compliqué. S'il y a le moindre accident, cela condamne et les étals, et les résidents de Steros qui y seront. C'est un risque qu'on ne peut pas prendre. » Je ne connaissais que trop bien les saboteurs d'Helion. Des ateliers piégés condamnant de pauvres civils innocents... un départ d'incendie, une arme passée illégalement et des balles se logeant dans les têtes qui défilent. Un effondrement condamnant les résidents...

Construire de nouveaux remparts entourant un espace où les étals seront à disposition, ça pourrait suffire. « Si on reste sur un espace ouvert, on peut tenter d'agrandir l'espace de Steros en construisant une sorte de chemin de ronde sur des coursives sur-élevées. Ce serait plus bas que nos remparts, mais plus large pour y poster des protecteurs en ronde. Le risque, c'est qu'ils soient exposés... mais au moins ils peuvent garder un œil sur l'espace et on peut créer des accès un peu partout pour qu'ils puissent agir directement ou inversement : que les résidents puissent partir plus rapidement. » Mais on ne réglait pas vraiment le problème : quels protecteurs pour surveiller toute la journée ? Et quels matériaux pour construire ?
☾ anesidora

_________________
HIDDEN SCARS AREN'T
invisible
try to do your best even if faith left you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t627-steros-zorhan-eight http://www.afterdawn-rp.com/t621-zorhan-eight-leave-your-burden-behind

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: (08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne   

Revenir en haut Aller en bas
 
(08/01/2481) S'ouvrir, mais se préserver ▬ Zorlyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Bastion Steros :: Bureaux :: Lieutenant-