AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le 02/08
Personnages

41 joueurs
62 personnages
29 Hommes
33 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 17 hab.
Steros 15 hab.
Extérieur 10 hab.

Partagez | 
 

 La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Dim 4 Fév 2018 - 21:33

Le coin à droite où se trouve Leary abrite un homme d’une quarantaine d’années qui semble plus enclin à grogner qu’à communiquer. Encore un peu en colère, la belle brune s’atèle à ranger quelques affaires à elle, et à rester en retrait, patientant tranquillement que quelqu’un vienne éventuellement lui acheter un objet. Il semblerait que la plupart des survivants vivant à Helion soient fascinés par le goût de l’interdit et encore plus par celui de l’extérieur. Elle a toujours eu du mal à imaginer que ces gens n’aient jamais vue dehors, les ruines immenses de l’ancien monde, le désert aride qui entour Helion ou les marécages plus au sud avec cette sensation humide qui colle à la peau.

Pour une fille qui a vécu dehors dans des conditions compliquées vivre ici désormais est presque une forme de vacances agréable. Bien sûr, pours les réfugiés du niveau -1, rien n’est servit sur un plateau d’argent et pour obtenir de la nourriture, de l’eau, des vêtements, le tout s’échange par des actes qualifiés d’illégal dans ce dôme. Laoghaire n’est pas vraiment d’accord, pourquoi faudrait-il interdire d’avoir des choses de dehors ? Elle porte sur elle quelques objets anciens, des vêtements taillés par des réfugiés de dehors et elle a mangé et dormie pratiquement toute sa vie là-bas. Elle se demande si cette contrainte ne serait pas plutôt le fait que les personnes à Helion aient peur des autres et du monde de dehors.

Quoiqu’il en soit, à toute contrainte s’ajoute une farouche envie de transgresser les règles. Les règles sont faites pour être enfreintes, dans une certaine mesure. Et la demoiselle est assez contente que des personnes assez peu légales souhaitent venir vers elle pour obtenir des choses. Son canevas de possibilités est assez ouvert d’ailleurs, elle peu récupérer des objets anciens qui sont obtenus à un prix élevé en raison de leur difficulté d’acquisition. Ensuite des objets plus communs, de la nourriture, de l’eau, des pierres, l’environnement direct provenant de l’extérieur. Le reste est plutôt des missions qu’elle évite de faire, mais elle peut établir des communications avec d’autres personnes, échangés des mots ou autre.

Autant de services illégaux qui sont bannis d’Helion et qui enverrait quelqu’un au jugement. Néanmoins, elle est surprise depuis son arrivée ici de voir que beaucoup d’habitants ont besoin de choses. Plus surprenant encore est le nombre de personne intégrées dans Helion qui le sont pas des moyens non classique et parfois même de manière secrète. Les rangs de l’endroit sont gorgées par des personnes provenant de l’extérieur où d’autres lieux ce qui est assez amusant vue l’ordre que souhaite imposé les fondateurs d’Helion.

Laoghaire tente d’oublier sa colère contre l’homme près d’elle qui veux la voir partir car elle « volerait » ses clients. Il est vrai que son charme joue en sa faveur comparé au vieil homme. Néanmoins, elle ne comprend pas pourquoi tous les jours il s’amuse à salir son coin à elle, où alors à diffuser des rumeurs pour éloigner les gens. Elle est malade s’est vrai, mais ce n’est pas contagieux ! Du moins, elle le croit vue qu’elle traîne cela depuis des années et que son frère jumeau n’a jamais montrer de symptômes. Leary est blessé de l’attitude de l’homme et lui lance un regard noir quand celui-ci lui adresse un sourire de connivence, comme un enfant fier de sa bêtise. Quel crétin !

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Mar 6 Fév 2018 - 18:14

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Parfois, des choses disparaissent, parfois, elles réapparaissent aussi. C'est bizarre, je ne sais pas qui s'amuse avec certains objets des archives, mais quelqu'un dans l'équipe fait disparaître de petits objets en douce, des choses qui ne se voient pas, mais mon oeil habile le voit, car je fais très régulièrement le tour des zones de stockage, et parfois, un petit endroit n'est pas recouvert d'autant de poussière qu'à d'autres, signe qu'un objet qui se trouvait là n'est plus. Mais à chaque fois, les objets sont discrets et peu volumineux, pour pouvoir partir dans un sac, ou même sous une couche de vêtements. Il suffit de prendre une veste pour que rien ne se voit, c'est une certitude. En tout cas, pour le moment, je n'ai encore jamais pris un de mes collègues la main dans le sac, pour pouvoir le dénoncer aux supérieurs. C'est une chose que je n'aime pas faire, mais qui pourrait s'avérer nécessaire dans un futur proche. Si jamais j'ai moi-même à dérober des objets ou des informations, je pourrais accuser un collègue si je me fais prendre mais pour le moment, les choses sont assez simples et logiques. Je n'ai pas de raison d'agir de la sorte, pas encore, il va falloir patienter. Pour le moment, je fais partie de ces citoyens modèles qui semblent bien bêtes et disciplinés pour ne pas éveiller les soupçons autour d'eux. Pourtant, un objet que j'appréciais grandement avait disparus des archives, et je tenais à le récupérer. C'était une petite broche, une broche qui représentait apparemment un geai moqueur. Je n'avais jamais vu ce petit oiseau, parce qu'ils n'existent plus depuis des lustres à vrai dire, mais ils semblaient avoir un symbole, une signification particulière pour certaines personnes. Je trouvais que cette broche était particulièrement belle et soignée. Nous ne la possédions qu'en un seul exemplaire, et il avait disparu même si officiellement, il faisait partie encore de notre stock dans l'inventaire. Il y avait donc théoriquement un problème, que j'allais m'efforcer de régler par moi-même. Peut être que c'était un test, je ne saurais dire, je m'attends à tout de la part des dirigeants. Peut être que c'était l'un d'eux qui avait emprunté la broche sans passer par les circuits ordinaires et réglementaires. Les possibilités n'étaient pas si nombreuses que ça, alors j'allais les fouiller sans prendre forcément de gants, ça ne me servirait à rien du tout. Je me décidais donc à me rendre dans un lieu que je ne connaissais pas vraiment. Enfin, je connaissais les plans théoriques de ce qu'il y avait mais rarement, je me rendais là-bas, au niveau -1, notamment au marché noir. Mais je voulais voir si jamais je ne trouvais pas cette petite broche ou quelques choses qui pourrait m'être utile, après tout pourquoi pas, n'est ce pas ? Alors, je me baladais, je n'avais rien de valeur sur moi, rien de spécifique en tout cas, pour ne pas éveiller l'intérêt, pour passer la plus inaperçue dans ce monde qui n'est pas le mien. Je demandais donc à un vieille homme s'il n'avait pas une broche dorée avec un oiseau dessus, mais ce n'était pas le cas, il semblait même se demander pourquoi je lui demandais cela, mais il ne semblait rien avoir d'intéressant, alors je passais à la personne suivante, qui me plaisait bien mieux, comme si je sentais qu'elle pouvait m'apporter quelques choses. Le vieux m'avait dit qu'elle était malade, qu'il ne fallait pas s'approcher d'elle, mais je n'en avais rien à cirer de ce qu'il pouvait me dire, bien au contraire. Ce qu'il avait pu me dire m'était passé bien au dessus, et ainsi je m'approchais de la jeune femme.

" Bonjour. Je ne sais pas si vous pourriez m'aider, mais je recherche un objet ayant appartenu à ma grand-mère. Il a été perdu, je me suis dis que peut être vous auriez pu l'avoir récupérer. "

Je ne précise pas de quoi il s'agit dans un premier temps, je regarde si elle semble intéressée, si elle a envie de m'aider. Sa première réaction sera primordiale pour savoir si oui ou non, je la jugerais assez digne de confiance pour lui en dire plus.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Jeu 15 Fév 2018 - 0:10

Les personnes venant dans les souterrains sont assez nombreuses, chose d’autant plus surprenante que la plupart des choses qui s’y passent sont illégales. L’autre jour, Laoghaire a vue plusieurs hommes se faire tatouer par un réfugié dans un coin sombre. Autant dire que l’aiguille n’était sans doute pas très saine ce qui n’a pas empêché les hommes de se laisser faire. Certains viennent pour exprimer leur art plutôt mal vu là-haut où simplement pour trouver des choses plus rares. Le contact ave l’extérieur est quelque chose qui se paie relativement cher de nos jours. Surtout pour un peuple confiné et enfermé ainsi.

Dans un coin de la pièce, la demoiselle remarque une jeune femme qu’elle n’a jamais vue poser des questions au vieil ermite. Si elle avait été plus téméraire elle aurait sans doute balancer à la femme qu’elle perd son temps. L’homme fait semblant de vendre des choses pour pouvoir réellement voler des cartes d’accréditations. Elle n’avait pas compris la supercherie au départ car les clients et le vieil homme ont une routine bien rodée. Ils arrivent, parcours l’étalage des yeux et achète quelque chose, mais ce quelque chose est toujours accompagné de ladite puce et est payée par un prix qui vaux bien plus que celui demandé pour l’objet initial. Leary a vite compris que tout ce qu’intéresse l’homme ce sont des futurs clients et éventuellement une possible rébellion.
L’homme en face de la blonde l’ignore volontairement même s’il ne se cache pas de son regard méfiant. Ici tout le monde est méfiant, surtout envers des personnes venant des hauts niveaux. Après tout, rien n’empêche ceux qui dirige le dôme de descendre par ici et faire sortir tout le monde. Pour le moment, ils ferment les yeux sur tout ce qui se passe ici, mais serait-ce le cas encore longtemps ? Non sans se défaire la femme se tourne vers la belle brune qui se protège bien de sa vue en refermant mieux son voile et restant dans la pénombre. Elle est devenue un peu paranoïaque à force et fait en sortir de facilement cacher son visage. Une tactique qui permet qu’on évite de la retrouvée.

Elle écoute attentivement la demoiselle et hausse un sourcil. Sa grand-mère ? On ne descend p as ici pour un objet de famille c’est une certitude. Les risques sont bien trop grands surtouts quand on connait les punitions. Elle hésite un instant se demandant si c’est une ruse mais conclut assez vite qu’elle a juste affaire à une femme qui n’a pas beaucoup d’expériences dans le domaine du marché noir. Ses questions sont louches mais le gain peut être important.

« Pour votre grand-mère hein ? Il doit vous être cher… Quel type d’objet ? » Elle ne sait pas si elle le possède mais elle peut très bien savoir où il se trouve. Ici beaucoup de choses circulent, une couverture contre de l’eau, de l’eau contre un médicament, son manteau contre un matelas… La liste est longue et le troque n’est pas toujours équitable, mais qu’importe, c’est ainsi que beaucoup survivent.

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Jeu 15 Fév 2018 - 22:16

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Le vieil homme ne semble rien avoir de bons à me vendre, rien d'intéressant, que ce soit pour moi personnellement, ou pour les archives d'ailleurs. Car parfois, certaines choses apparaissent comme par magie ou presque dans les archives. On ne sait pas vraiment d'où elles sortent, mais elles sont enregistrées, comme si cela était un don anonyme fait aux archives du dôme. Parfois ce sont des objets assez anodins en eux-même mais devenus rares avec le temps, parfois c'est tout le contraire, c'est quelques choses de très communs, que tout le monde possède mais cela vient aux archives pour la postérité. Et puis il y a tout un tas d'objets plus ou moins inclassable, qui n'ont aucune utilité qui sont là. Ce n'était pas ma priorité, je préférais m'occuper d'autres parties des archives, mais aujourd'hui, j'avais fait une constatation, il manquait un objet que personne n'avait signalé. Depuis combien de temps ? Je n'en savais rien, alors j'allais mener ma petite enquête puisque c'était en quelques sortes mon devoir de retrouver cet objet manquant. Mais ce n'était pas la seule raison. Il est rare que je descende au niveau -1, très rare, trop rare, mais c'était après tout une partie du dôme comme les autres, n'est ce pas ? Oui, alors, c'était l'occasion aussi de me familiariser avec ce qui se faisait par ici que ce soit véritablement légal ou pas, car mine de rien la légalité, ce n'est qu'un point de vue. En vérité, j'essayais de bien rester dans les clous, pour ne pas éveiller de quelconques soupçons. J'étais encore peu engagée dans le processus quoiqu'il en soit, mais le premier pas avait été franchi, avant d'autres sans doutes, avant que tout cela ne soit révélé au grand jour, mais tout ne se fera pas du jour au lendemain. Bref, le vieil homme ne m'avait absolument rien appris, alors je me dirigeais vers cette jeune femme plus accueillante, mais qui ne m'apprendrait peut être rien de plus. Je lui expliquais donc la raison de ma présence ici, une semi-raison d'ailleurs, car l'objet n'appartenait nullement à ma grand-mère, mais le côté sentimental le rendait plus important. Qui sait ce que les gens du niveau -1 seraient capables de faire pour avoir un peu plus de choses ? Il parait qu'ils sont capables de tous pour avoir un peu plus de confort, ne serais-ce que pour aller à la surface, au niveau 0. Je connaissais certaines personnes qui avaient réussi à devenir de véritable citoyen d'Hélion de cette façon. Peut être que ce sera le cas de certaines personnes que je rencontre aujourd'hui, qui sait ? La jeune femme en face de moi semble me comprendre, elle n'essaye pas comme le vieux juste avant de me refourguer quelques choses dont je n'aurais aucune utilité. Elle est suspicieuse dans la normalité de la chose quand on est au marché noir, du moins, je le vois de cette façon. Elle veut donc une description de l'objet.

" C'est une petite broche dorée avec un geai moqueur dessus. Elle est dans la famille depuis des générations, mais impossible de mettre la main dessus. "


Je voudrais en faire plus, mais cela ne servirait à rien. Pourtant, je prends la main droite de la jeune femme dans mes mains à moi l'air suppliant. Elle était en quelques sortes mon dernier espoir même si cela n'était pas la vérité. J'osais espéré qu'elle puisse m'en dire plus puisqu'il y avait de très grandes chances qu'elle ne possède pas l'objet en question qui était je ne sais où.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Dim 4 Mar 2018 - 0:50

L’approche de l’inconnue vers Leary la surprend peu car elle sait que beaucoup de personnes venant ici sont soit désespérées soit très amusées par l’illégalité. Elle s’en fiche pour être honnête, les règles du dôme ne sont clairement pas les siennes et elle ne compte pas les faire respecter. Dehors, les gens vivant au dôme apprendraient bien que les règles sont surfaites et que la seule qui prime le plus est celle du plus fort. Son frère jumeau lui a toujours rappeler surtout lorsque parfois, la demoiselle avait envie d’être trop généreuse. Elle n’a pas un cœur immonde et était parfois incapable de tourner le dos à quelqu’un qui lui demandait de l’aide. Pourtant, on apprend vite à ses dépends que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Alors évidemment, lorsque la blonde s’approche d’elle pour lui demander cette fameuse broche tout en tenant sa main, elle l’observe un moment incrédule puis dégage sa main. Ce n’est pas un geste froid ni méchant, juste l’habitude d’une femme qui a longtemps vécu dehors dans un enfer innommable.

« Elle est petite comme cela à peu près ? » Elle montre de ses mains la taille de l’objet, sans pour autant affirmer qu’elle a bien l’objet en sa possession. Elle n’a pas envie de montrer tout ses atouts au début, elle aimerait déjà savoir à quel prix la demoiselle compte acquérir « ce bijou de famille ». Pour autant, elle ne croit pas du tout à cette version car ici se trouve souvent des objets que l’on souhaite voir disparaître. Un objet de valeur n’est ici que pour une bonne raison et jamais parce qu’on veut le perdre.

« Je l’ai peut-être vue mais ça ne me dit pas pour autant à quel prix vous comptez le récupérer. » Sa conception des choses de valeurs est sûrement différente des natifs d’ici. Pour elle, ce qui a de la valeur est relatif à la survie, la nourriture, l’eau, un abri et parfois des vêtements. Tout le reste n’est qu’une monnaie permettant d’acquérir les éléments de la liste cité avant. Les bracelets, colliers, beaux vêtements sont tous inutiles lorsque l’on vie dans le désert, ou dans un sous-sol sordide.
L’homme à côté d’eux grogne quelque chose d’incompréhensible puis reprend quelques secondes plus tard pour dire :

« C’est une menteuse petite, n’écoutes rien de ce qu’elle te dira ! » Mais l’homme semble assez fou, marchant de long en large pour selon ses dires « tenter de trouver un accès au dôme ». Parfois l’idée de sécurité peut rendre fou même un homme libre, surtout ayant vécu longtemps dehors. Personne ne peut vraiment le blâme pour cela. Laoghaire observe la femme et soulève les épaules pour dire :

« A toi de voir, ton prix contre ce bijou de si grande valeur. Je te montrerais peut-être ce que tu désires voir. » C’est une négociation, car la femme peut très bien donner un prix trop bas, ou trop haut et ce serait sa perte dans les deux cas. Pourtant, la belle brune n’est pas méchante et l’aidera forcément dans la négociation pour qu’elle puisse obtenir ce qu’elle veut, et elle également. A quoi bon conserver un objet en or si ce n’est pour rien avoir en échange ? L’or ça ne nourrit pas, ce n’est pas un lit pour dormir, ni de l’eau ou des soins. Ce n’est rien.

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Mar 6 Mar 2018 - 23:18

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Le marché noir n'est pas un lieu où je vais très souvent, à vrai dire, je ne vais presque jamais au niveau -1, pourtant, c'est peut être le lieu le plus intéressant qu'il existe à Hélion. Enfin, certaines parties que le commun des mortels ne connait pas. Le marché noir n'en fait peut être pas partie, je ne saurais dire, mais j'en entendu dire qu'il y avait tout un tas d'échappatoire possible. La vie au dessus est terriblement aseptisée. Je m'en rends de plus en plus compte, et ça me désole. Nous vivons dans une société qui ne laisse pas de place aux loisirs, ou alors de façon exceptionnelle. Même si le confort est là, nous n'en profitons pas pleinement, nous ne faisons que survivre dans ce monde alors qu'ici, nous pouvons vivre comme il faut pourtant. Mais si les esprits s'amusaient trop, il y aurait des risques plus élevés de rébellion, tout simplement, et l'équilibre apparemment fragile pourrait être rompu. Alors, pour lutter contre cette morosité, il y a le niveau -1, officiellement complètement désaffecté, enfin, il n'y a que des couloirs sans réels buts. Mais la vie ici foisonne plus qu'on ne pourrait le croire. C'est pour cela que je suis ici, pour parler avec cette jeune femme, pour retrouver une petite broche qu'elle ne possède sûrement pas. Quelques choses me dit que cette broche est avec un archiviste, ou une personne hautement placée qui aurait dû passer par les voies officielles pour l'obtenir. Mais peut être que cette personne a mis la pression sur l'archiviste pour qu'il ou elle sorte cet objet en douce. L'hypothèse me plaisait, mais elle n'en restait pas moins à l'état d'hypothèse sans aucune preuve. En tout cas, la jeune femme dégage sa main des miennes, comme une sorte de réflexe, comme pour se protéger de ce que je pourrais lui faire. Mais elle ne recule pas pour autant, elle réfléchit. Elle se pose des questions sur la véracité de mon récit mais elle veut bien m'aider à chercher cette broche. Elle me montre de ces mains la taille probable de l'objet qu'elle a en tête. J'opine positivement de la tête. Elle ne me confirme pas pour autant l'avoir vu, ou l'avoir en sa possession, elle couvre ces arrières, elle est maligne, elle me plait. Elle semble savoir s'y prendre avec les gens, mieux que son voisin de palier en tout cas qui tenait absolument à me vendre quelques choses qui ne me plaisait pas, mais dont il semblait pouvoir en tirer un bon prix. D'ailleurs le voilà qui rapplique, me disant que la jeune femme est une menteuse, mais si dans l'histoire il y a quelqu'un qui a une gueule de menteur, c'est bien lui.

" J'écoute qui je veux. Si vous aviez quelques choses de réel à m'offrir, je serais peut être en train de vous écouter, mais ce n'est pas le cas, alors, tentez de refourguer vos babioles à quelqu'un d'autres. "

Je ne viens peut être pas souvent ici, mais je ne suis pas cette blonde incrédule qui croit tout ce qu'on lui dit. Je sais que j'en joue parfois, parce que ça aide quand même un peu dans certaines situations, comme pour passer inaperçue. La brune me demande mon prix, pour une hypothétique solution. Je vois claire dans ces paroles, elle ne possède pas l'objet en question. Pourtant, je ne vais pas m'en aller simplement. Peut être qu'elle pourrait posséder quelques choses d'intéressant.

" Ton prix sera le mien. Mais je peux te proposer une ration de nourriture plus raffinée, plus souvent, de l'eau aussi, je peux en avoir sans problème, contrairement à ce qui est accessible ici. "

Je sais que l'eau accessible ici n'est sans doute pas d'aussi bonne qualité qu'un niveau au dessus. Ce que je lui propose, je peux le lui donner dans l'heure qui vient si cela lui convient. Ce que je lui propose, ce sont des choses utiles pour sa survie ici. Après, c'est à elle de voir, mais ce que je lui propose, ce n'est pas juste un échange et on en parle plus. C'est plus une sorte d'association. Je lui apporte une ration, et elle m'apporte des objets ou des informations. Je pense que c'est un marché équitable, mais c'est à elle de voir, peut être qu'elle n'en voudra pas.  


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Mer 4 Avr 2018 - 16:30

La jeune femme en face de Leary semble clairement sûre d’elle face à l’homme qui prolifère pleins de bêtises. En fait, elle se rend compte que malgré son physique laissant croire à une petite nantie peu débrouillarde, la blonde à du répondant. C’est assez surprenant, bien qu’il ne faille pas juger un livre par sa couverture, il faut admettre qu’elle ne semble pas avoir le profil d’une jeune femme forte. Pas faible non plus, mais Laoghaire sait que pour beaucoup ici, le monde est très différent du sien. Comment leur en vouloir ? Ils n’ont jamais vécu comme elle, pas par les mêmes moyens, les dangers ne sont pas les mêmes. Ici, les dangers sont plus facilement trouvés par le contact social, les rumeurs, les opinions politiques. Elle a dû faire face à des dangers plus physiques et moins sournois.

Elle observe la jeune femme recadrer l’homme qui s’éloigne en soupirant, marmonnant que les jeunes ne sont plus ce qu’ils étaient et que de « foutu dôme » courra à leur perte. C’est bien un point sur lequel la jeune brune est d’accord. Ces dômes ne sont pas la meilleure solution. Un rat ne vie pas, il survie. Elle pense sincèrement que sa cacher ainsi est désolant, d’un côté elle ne peut pas non plus cracher sur le concept. Son état de santé est la raison pour laquelle elle est venue jusqu’ici. L’air y est plus sain et elle pourra se soigner. Il n’y a pas que des désavantages à ce monde.

Ayant presque oublier la conversation après une brève quinte de toux, elle reporte son attention sur la blonde lui annonçant ce qu’elle a à lui offrir. C’est un objet rare qu’elle souhaite récupérer, et le prix de la nourriture n’est pas assez élever. Elle hausse un sourcil, respirant parfois difficilement en cherchant ses mots. « Tu me proposes un prix que je suis tout à fait capable d’obtenir sans ton aide. » Et ce n’est pas de la mauvaise foi, Leary sait se débrouiller assez bien pour se nourrir convenablement. En réalité, ce qu’elle recherche n’est pas matériel, mais elle veut bien s’aventurer.

« J’ai besoin de quelque chose d’autre. J’ignore si tu seras capable de me le donner…Je souhaiterais rentrer en contact avec la rébellion. »
Puisque cette cause est sûrement bien plus en lien avec sa façon de penser. Et pour rentrer en contact avec eux, il faut être au sein des niveaux supérieurs, un luxe qu’elle n’a pas l’occasion d’avoir beaucoup. Le niveau 0 est assez accessible parmi la foule, mais pour les autres niveaux, dont la blonde semble avoir accès, c’est presque impossible. Elle observe doucement la jeune femme, espérant qu’elle soit capable de lui offrir ce qu’elle souhaite.

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Ven 6 Avr 2018 - 18:38

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Elle m'observe, elle me jauge alors que je suis en train de parler avec son voisin de palier ou ce qui y ressemble. Je ne sais pas ce qu'elle en pense, mais cet homme ne me fait pas peur, pas le moins du monde et s'il en vient à être trop collant, il se prendra un coup bien placé, là où je pense, dans l'entre-jambe pour qu'il se souvienne de la douleur. Mais il préfère s'éloigner, comprenant que je ne serais pas une bonne cliente alors même qu'il ne m'avait encore jamais vu auparavant. Il n'a rien d'intéressant pour moi, alors que la jeune femme ne tient pas le même discours, elle ne tient pas non plus la même posture, plus avenante, sans pour autant avoir envie de me donner tout ce que je désire, une certaine assurance mêlée à de la prudence, quelques choses qui me plait, un bon équilibre qui pourrait servir en tant voulu bien entendu. Puis, elle est prise d'une quinte de toux qui ne me dit rien qui vaille. Depuis quand tousse-t-elle de cette façon ? Je l'ignore, mais peut être qu'elle est entrée sous le dôme de façon plus ou moins légale, parce qu'elle n'allait pas bien ? Ou alors c'est à force de rester enfermée ici qu'elle a commencé à être malade ? Je ne sais pas du tout, mais sa toue était bien mauvaise et sans soins, cela pourrait clairement s'empirer. A force de rester à l'extérieur, les parois de ces poumons se sont obscurcies sans doute, avec de mauvaises choses à moins que le mal ne soit encore plus profond. Quoiqu'il en soit, je lui propose donc mon prix, un prix raisonnable mais un prix qu'elle juge visiblement trop faible. La nourriture ne l'intéresse pas tellement, elle est capable de s'en procurer suffisamment à son niveau pour survivre, ce qui est dommage, c'était un bon deal. Je me demande ce qu'elle voudrait, peut être des médicaments ? Je pourrais lui proposer cela si elle veut reconsidérer mon offre puisque jusqu'à présent, elle n'avait pas montrer de signe de maladie. Et elle me dit qu'elle a donc besoin de quelques choses d'autres, sauf que ce qu'elle désire me surprends véritablement. J'aurais pensé plus logique qu'elle cherche des médicaments, mais non, elle veut entrer en contact avec la rébellion. Est ce que c'est un test ? Cela y ressemble clairement, car personne ne sait rien à propos d'une possible rébellion, il y a à peine des bruits de couloirs à ce sujet, comme depuis des centaines d'années à vrai dire. La menace plane sur Hélion, mais il n'y a rien de concret, pour l'instant. Est ce qu'elle se doute de quelques choses à mon sujet ? Est ce qu'elle en saurait plus qu'elle ne veut bien me le dire ? Avoir du monde au niveau -1 serait une bonne chose, mais je ne la connais pas assez pour lui faire confiance, alors je souris à sa demande. Je ne sais rien à ce sujet, non, mais peut être qu'elle pourrait m'en dire plus en échange de médicaments contre sa toux ? Elle a des problèmes pulmonaires, il lui faudrait un examen plus complet pour savoir si un traitement est possible. Je peux lui apporter un médecin pour qu'il puisse l'ausculter et voir s'il y a un traitement et s'il peut lui être administré.

" La rébellion ? Comme depuis des centaines d'années, il y a des bruits qui courent à son sujet, mais j'ai peur que ce ne soit que de la poudre aux yeux, sauf si tu en sais plus que moi à ce sujet. En dehors de rumeurs existantes depuis longtemps, la rébellion n'est qu'un feu de paille. Mais si tu le souhaites, je peux faire venir un médecin pour qu'il puisse t'ausculter pour voir plus en détail ton problème pulmonaire. On pourrait te trouver un traitement pour que tu ailles mieux. Ce n'est pas la rébellion, mais c'est quelques choses de bons pour toi. Au fait moi, c'est Riviera. "


Je me présente, je prends un risque, mais je me dis qu'il est mineur par rapport à ce qu'elle peut véritablement faire ici. Je me dis qu'en mettant un nom sur mon visage, elle me prendra plus au sérieux dans ma proposition qui est véridique, véritable. Je peux l'aider, elle peut m'aider, nous pouvons être gagnante toute les deux, si elle le désire évidemment. Et peut être que plus tard, elle pourrait avoir accès à ce qui ressemble de près ou de loin à une sorte de rébellion en Hélion, car oui, j'en fais partie, mais c'est sensible, et je ne vais pas m'amuser à en parler à n'importe qui.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Mar 1 Mai 2018 - 23:10

Les rumeurs courant sur la rébellion sont légions. Comme tout pouvoir instaurer il y a nécessairement des mouvements opposants. C’est la force des choses car les opinions sont bien souvent très diverses et que la soif de liberté est quelque chose de propre à l’homme. Comment cela pourrait être différent ? Les personnes vivants dehors entendent des choses, les histoires rapportées par ceux qui décident ou arrivent plutôt à sortir dehors. Certains disent qu’il est impossible que l’autorité en place à Hélion ou même ailleurs s’éteigne. Pourtant, là où il y à autorité, il y aura toujours autant de personnes, voir même plus qui sera prêtes à se battre pour dissoudre ce pouvoir.

La venue de Laoghaire dans le sous-sol d’Hélion n’a initialement rien à voir avec la politique mais son état de santé. Il est vrai que sa condition dehors a toujours été très difficile. Dernièrement, son frère la suppliait de partir et de tenter de se soigner, chose qu’elle refusait. Souvent, on sait ce que l’on quitte et on ne sait pas ce que l’on trouve au bout du chemin. Ils étaient tous les deux très différents sur ce point de vue, et le temps qu’elle a fait seule sans lui dehors à été éprouvant. Principalement car elle ne pouvait plus compter sur sa santé, sa force pour des choses toutes simples. Comme par exemple marche longtemps, faire un effort physique, se battre contre quelqu’un de malveillant. Le choix de venir ici était sa dernière option, espérer que ses poumons cessent de lui faire aussi mal. Le pire est le soir ou tôt le matin au réveil, la douleur revenant souvent en ouvrant les yeux.

La brune jauge la jeune femme en face d’elle, cernant très vite que même si elle est au courant de la rébellion elle ne lui en touchera pas un mot. Pourquoi le ferait-elle ? Après tout, ce petit objet ne suffit pas à mettre sa tête ainsi en danger. C’est une chose qu’elle peut comprendre, dans les deux cas, si la femme est alliée à la rébellion ou contre, elle n’a pas envie de mettre sa position en jeu. Et cette position, elle semble être assez importante aux vues de l’assurance qu’affirme la femme. Elle semble également avoir un métier qui lui permet un accès à des niveaux plus hauts que le niveau zéro ou le premier. Quoiqu’il en soit, la négociation n’est pas facile. Leary à sans doute sous-estimer la native d’Hélion. Elle la prenait pour une jeune femme simple et fragile, pas très assurée en raison du fait qu’elle vient d’ici. Pourtant elle semble maitriser la négociation avec élégance et fermeté.

« La rébellion un feu de paille ? Pour qu’un feu de paille arrive aux oreilles de ceux qui vivent dehors, il faudrait que le tas de paille soit énorme. » Elle sous-entend donc que la rumeur est assez connue, de beaucoup de monde en fait. Elle sait qu’elle lui ment, c’est évident pourtant elle ne dit rien, toussant quelques fois avant de sourire à sa nouvelle proposition.

« Bien, on commence à obtenir un prix satisfaisant. Tu obtiendras ton objet quand j’aurais vue le médecin et que je serais revenue ici. Il sera alors à toi. Je veux le rencontrer de nuit, quand tout le monde dort. » Elle n’est pas stupide, risque de monter en pleine journée est dangereux, elle le fait seule, mais être accompagnée de cette femme, c’est dangereux. Quelqu’un pourrait les démasquer et elle n’est pas prête à courir ce risque. De plus, elle n’a pas envie de se faire arnaquer.

« Cela te convient ? En échange, je te fais la promesse de ne pas vendre l’objet ni de l’échanger. » La confiance fonctionne dans les deux sans après tout. Bien que la confiance ne semble pas assez forte pour aborder encore le sujet de la rébellion. Une autre fois peut être ?

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Sam 5 Mai 2018 - 16:57

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Elle ne va pas bien, et le mal qui la ronge semble plus profond qu'elle ne veut bien se l'avouer, alors, alors, je lui propose un traitement en échange de cette broche familiale qu'elle ne possède sans doute pas. Elle est maligne, mais je le suis aussi. Que veux-t-elle vraiment ? La rébellion était une chose que je pouvais lui apporter mais avec si peu de connaissances sur ce qu'elle était vraiment, je n'allais pas m'y risquer, car peut être, elle en sait plus que moi à ce sujet ou alors qu'elle est une jeune recrue, et qu'elle m'a reconnue, ou alors ... Les possibilités sont trop grandes, je ne peux pas prendre trop de risques, alors même si je vais en prendre, je ne peux pas perdre en crédibilité juste pour tenter de comprendre qui elle est, et le mal qui la ronge de l'intérieur. Peut être qu'elle a vu que j'en savais plus que je ne voulais le dire, c'est possible mais je ne vais rien lui dire, pas maintenant, pas alors que nous sommes en pleine négociation pour obtenir chacune quelques choses. Je n'ai pas grand chose à gagner dans la transaction puisque je sais qu'elle ne possède très certainement pas cet objet, mais elle pourrait y gagner plus qu'elle ne le pense. Le prix semble commencer à l'intéresser, mais elle ne m'en donne pas suffisamment pour que je puisse faire venir un médecin par ici, c'est une certitude. Je souris alors à sa dernière phrase.

" J'aimerais pouvoir te dire que je suis d'accord, mais je ne peux pas. Qui me dit que tu as effectivement cet objet ? Je t'ai donné mon prénom mais tu ne m'as même pas donné le tien, tu pourrais faire un petit effort sur ces deux points là, et alors je ferais venir un ami médecin qui pourra t'ausculter d'un peu plus près. Je ne suis pas médecin, mais j'ai comme l'impression que tu connais la gravité de ton cas, sinon tu ne serais pas ici. Alors, c'est donnant, donnant, et alors, nous pourrons faire affaire. "

Dans l'histoire, c'est elle qui a le plus à perdre. Moi, je n'ai pas tellement à perdre, je n'ai même rien à perdre puisque techniquement, cet objet est juste manquant dans les archives et que je n'en ai pas constaté la disparition de façon officielle, je n'ai rien notifié et tout. Mais elle m'intéresse, vraiment, physiquement, elle est sublime, mentalement elle semble en avoir là dedans, j'ai envie d'en savoir plus sur elle. Mais est ce qu'elle va accepter de m'en donner plus ? Je ne le sais pas, je le saurais bien vite, et si tout va bien, elle aura l'occasion de me revoir, peut être plus vite qu'elle ne le pense.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Jeu 24 Mai 2018 - 17:27

Les négociations ne sont pas forcément faciles mais cela rend la conversation d’autant plus amusante aux yeux de la brune. Elle trouvait la jeune femme inconnue assez simple au premier regard mais il semblerait que ce ne soit pas le cas. Sous son aspect très élégant et son appartenance évidente aux belles classes d’Hélion, il semblerait que ce soit quelqu’un qui réfléchisse. Elle a sans doute raison de se méfier de Leary, cette dernière n’est pas le comble de l’honnêteté. Il faut dire que pour parvenir à survivre dehors comme ici, il faut savoir ruser et se mettre en lien avec les bonnes personnes. Ces personnes ne sont d’ailleurs pas toujours très légales et jouent parfois dans des domaines un petit peu différent du monde normal. Quoiqu’il en soit, la négociation risque de donner un bon prix à la demoiselle et c’est pour cette raison qu’elle continue à marchander.

La proposition de la blonde de faire venir un médecin est une chose vraiment incroyable, mais qui lui garantie que le médecin viendra une fois l’objet donné ? Personne. Elle n’a pas envie de se faire arnaquer. De la même manière, rien ne donne à prouver qu’elle a bel et bien l’objet en sa possession. Pourtant c’est bien le cas et elle sait où il se trouve précisément mais elle n’a pas envie de donner cette information tout de suite. La conversation est en réalité plus agréable qu’elle le croyait et elle n’a pas l’occasion de parler à beaucoup de personnes ici dans les sous-sols. Du moins, pas longtemps et de cette façon. Une pointe de regret apparaît pourtant lorsqu’elle comprend qu’elle n’aura pas plus d’éléments sur la rébellion, ce qui est fort dommage.

« Laoghaire, je m’appelle Laoghaire. » qu’elle prononce, une prononciation qui est entre le prénom Leary et Leagueur, un truc comme ça. Elle sourit un instant ce qui est assez rare. Puis tout doucement, elle sort de sa poche l’objet pour le lui montrer, assez loin bien sûr pour que les mains de la demoiselle ne s’en emparent pas. « Je ne suis pas une menteuse. Si tu fais venir le médecin, l’objet sera à toi. » Pourtant elle ne comprend pas pourquoi elle y tient tant. Elle a bien compris que ce n’est pas un objet de famille, elle sait déceler un mensonge quand il existe.

« Tu sembles y tenir beaucoup pourtant il n’a pas l’air d’avoir été beaucoup usé. Un objet de famille tu dis ? » En général, les objets de familles anciens sont usés parfois proche de se désagréger à force d’être passer de main en main. Celui-ci ne l’est pas du tout et il semble même au contraire avoir été conserver avec soin et attention. Peut être qu’elle ne dit pas tout…

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Ven 8 Juin 2018 - 18:43

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

Elle a bien plus à perdre que moi dans cette histoire, mais son audace me plait. Elle n'a pas peur de demander des choses assez improbable pour quelqu'un, qui comme elle, semble être là de façon assez illégale. Peut être que je me trompe, mais en tout cas, elle ne semble pas être là de façon ordinaire. Si elle demande un traitement, ce n'est pas anodin, mais à défaut d'en avoir un, elle aura la chance qu'un médecin vienne la voir ici au niveau -1 pour voir la gravité de son cas. Est ce qu'elle s'en rend seulement compte ? Je ne sais pas, j'en doute un peu, mais quelques choses me dit que c'est de vivre à l'extérieur qui lui a fait si mal que ça, et qu'ici, sous la protection du dôme cela va un peu mieux, mais que le mal est là, et qu'il la ronge, petit à petit, et que si elle ne fait rien, elle finira par en mourir. Alors, en me voyant ici, elle saisit l'opportunité, elle se dit que même si je refuse, ce n'est pas un problème, ce sera seulement une carte de moins dans son jeu et justement, ce jeu ne semble pas si fourni que ça. Ce n'est pas tout le monde qui descend ici, surtout pour une broche comme celle-ci. Peut être qu'une opportunité comme celle-ci ne se reproduira pas immédiatement, peut être pas avant un moment même. Alors elle marchande, nous marchandons alors que je ne sais pas si elle a ce que je désire. Elle finit par me donner un prénom, original et somptueux par dessus le marché. Est ce que c'était vraiment le sien ? Je ne saurais dire, mais il semblait être assez unique pour lui appartenir à part entière. Je ferais quelques recherches au cas où, cela pourrait toujours servir même si j'ai peu d'espoir si elle vient effectivement de l'extérieur, comme si elle n'existait pas. Enfin, cela est un autre problème. En tout cas, elle a sourit en l'évoquant, comme si elle le chérissait plus que tout, et ce sourire avait quelques choses de plus que le sourire des autres, un petit je ne sais quoi qui me plaisait, qui me donnait un peu plus confiance en elle même si le doute était bien évident présent. Il le sera toujours tant que je n'aurais pas vu l'objet en question de toute façon. C'est alors qu'elle le sort de sa poche aussi improbable que cela puisse paraître. Un médecin viendra donc la voir puisqu'elle détient le graal que je cherchais, mon graal du moment disons. Puis, elle me repose la question, à propos de cet objet de famille. Elle semble avoir discerner le mensonge à propos de l'origine de cet objet, mais je ne vois pas pourquoi je lui dirais autres choses à son sujet.

" Tu es observatrice on dirait, mais c'est bien un objet de famille oui. Il n'a été porté qu'en de très rare occasion, il est habituellement dans un écrin que j'ai à la maison. Mais la broche n'était plus à l'intérieur. Je m'en suis rendu compte récemment, c'est pour ça que je suis venu ici. Je me disais que peut être un parent serait venu ici pour le vendre ou quelques choses comme ça. Mais je suis ravie de voir qu'il est en ta possession. Je vais parler à mon ami médecin pour qu'il vienne te voir si tu me promets de chérir cet objet comme s'il s'agissait de la prunelle de tes yeux. "

C'est l'ultime chapitre de cette négociation pour moi. Si elle me fait cette promesse alors elle sera ausculter, et si mon coeur m'en dit, je lui fournirais le traitement qu'il sera bon de lui administrer. Je ne savais pas encore ce qu'il en serait, mais si je devais jouer les infirmières, alors je le ferais mais nous n'en étions pas encore tout à fait là.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Personnage
Occupation : métier de votre personnage, spécifier son accréditation s'il en a une (puces d'Helion)
Âge : 25 années
Localisation : Helion



Messages : 46
Médaillons : 544

Crédits : SoGlam. ; Alaska
Avatar : Kaya Scodelario
Présence : 7/7

Pseudo : Mr Hyde
Multi-comptes : None



Out • Aspirant Helion



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Jeu 19 Juil 2018 - 22:01

Les négociations vont bon train et Laoghaire ne sait pas vraiment des deux qui est la plus gagnante dans l’histoire. Elle n’arrive pas bien à croire la version de la jolie blonde concernant l’objet. S’il s’agit réellement d’un objet de famille « précieux » pourquoi se retrouve-t-il ainsi ici ? Les choses précieuses sont conservées avec soin, elles sont aimées et sûrement pas abandonnées. La version selon laquelle quelqu’un aurait éventuellement voulu le revendre ne tient pas non plus, car pourquoi aurait-on voulu le revendre au marché noir ? Utilisé un réseau illégal plutôt qu’un moyen tout à fait légal ? C’est un peu spécial et elle se dit qu’il y à sûrement anguille sous roche.

Pour autant, cette négociation n’est pas si désagréable car plus elle se poursuit, plus le prix de l’objet augmente et c’est en sa faveur. Voir un médecin est l’une de ses priorités ici, pourtant depuis son arrivée il y à quelques semaines elle n’a pas vraiment pu voir qui que ce soit. Son statut illégal n’aide en rien il faut dire. Ainsi, si elle pouvait avoir accès à des soins, ou juste un diagnostique ce serait déjà formidable pour elle. L’offre de la demoiselle est donc très intéressante surtout que Leary ne cesse de tousser comme en ce moment. Ses poumons sont bien abîmés et l’air de dehors est sans doute l’une des raisons à cela.

« J’en prendrais soin, tu peux me faire confiance. » qu’elle ajoute, rangeant l’objet soigneusement. La confiance elle n’a que ça d’ailleurs et cela repose uniquement sur la parole d’une personne envers un autre. Ce n’est donc clairement pas une valeur sure, mais c’est tout ce qu’elle aura. Doucement elle sourit, durant la conversation son voile est un peu tombé et on aperçoit un peu mieux son visage. Elle observe la blonde, à la fois intriguée et curieuse. Elle se demande si elle en sait plus sur la rébellion mais elle n’évoquera pas plus le sujet. C’est assez surprenant que la demoiselle du dehors veuille s’y intéresser, car elle est venue à Hélion principalement pour se guérir. Pourquoi voudrait-elle participer à un système qui souhaite détruire ce qu’elle est venue chercher d’elle-même ? Elle pense qu’Hélion est fondé sur de mauvaises bases, elle souhaiterait oublier cette histoire de sélection à l’entrée et que tous puissent s’ils le veulent profiter d’un air sain, d’un abri sûr.

« Tu fais quoi comme métier ? Quel niveau ? » Ses questions sont très directes mais elle ne tourne pas souvent autour du pot.

_________________
Is maith an
scáthán súil charadL

*Le meilleur miroir est l'oeil d'un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t747-les-liens-de-laoghaire#8221 http://www.afterdawn-rp.com/t739-trying-to-escape-the-reality
avatar

Personnage
Occupation : Archiviste, accréditation D0z
Âge : 24 ans
Localisation : Helion



Messages : 2632
Médaillons : 12619

Crédits : Tumblr
Avatar : Dove Cameron
Présence : 3-4/7

Pseudo : Sammix
Multi-comptes : Naveen & Fiona



Helion • Élite, évolué



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   Mar 24 Juil 2018 - 16:55

LA LÉGALITÉ, CE N'EST QU'UN POINT DE VUE.

La comparaison avec la prunelle de ces yeux n'est en rien anodine. Je veux voir si elle tient tant que ça à recevoir un traitement, si cela lui tient véritablement à coeur, au point de mettre sa vie en jeu, car elle semble touchée, en son for intérieur par un mal que je ne saurais connaître, mais un mal évident, un mal de plus en plus grand. Sans doute est-elle ici illégalement, car au dehors, elle se sentait mourir. Ici, le dôme est là pour ça, pour un air d'une meilleure qualité. Et donc peut être que son état s'est stabilisé ici, peut être qu'elle veut devenir une véritable citoyenne de ce monde, raison pour laquelle, elle voulait parlé à la rébellion, parce qu'elle connait son existence, parce qu'elle existe, mais qu'il y a plusieurs branches à cet arbre, et que par chance, je fais partie d'une de ces branches là. Mais à ce stade de notre rencontre, je ne vais pas me dévoiler, je ne vais pas continuer à lui mentir trop longtemps cependant, mais elle a quelques épreuves à franchir avant d'avoir ma pleine confiance. Jusqu'à présent, elle a gravit les échelons avec ingéniosité, suffisamment pour ne pas croire pleinement à mon histoire, suffisamment pour détenir l'objet tant convoité. Comment l'avait-elle obtenu ? Pourquoi le possédait-elle ? Peu importe, ces questions n'avaient pas d'importance à vrai dire même si, peut être plus tard, je lui demanderais. Cela voulait dire qu'il y aurai un plus tard. Elle tousse encore, bientôt je vais me retrouver avec ces poumons à mes pieds. Mais elle me dit que je peux lui faire confiance, qu'elle en prendra soin. Cela ne me convainc pas pleinement. C'est néanmoins suffisant. Elle range alors aussitôt l'objet comme pour me faire comprendre qu'elle allait en prendre soin, pour n'attirer aucune forme de convoitise jusqu'à lui. La confiance va devoir être mutuelle, et vu son état, elle va devoir me faire grandement confiance, plus elle que moi pour ce coup là, c'est elle qui le plus à perdre. Mais j'ai obtenu ce que je désirais, je n'ai donc plus grand chose à faire par ici, si ce n'est agiter mon réseau pour qu'un médecin vienne la voir, et ceci le plus rapidement possible vu comment elle tousse, souvent et d'une façon qui ne m'enchante guère. Je ne suis pas là pour sauver le peuple, mais je me dis qu'elle pourrait me servir, et puis, elle n'est pas si moche que ça, au contraire, elle a un charme naturel qui ne me déplait pas, mais ça, je me garde bien de le lui dire ouvertement, car si elle avait été le pire des laiderons, sans doute que je n'aurais pas accéder à sa requête, sans doute que j'aurais cherché à obtenir cet objet d'une autre façon. Mais qui sait ce qui adviendra de cette rencontre ? Alors que je vais m'en aller, elle me pose deux questions, très directes, sans passer par la case départ. Elle veut sans doute des garanties sur la promesse que je viens de lui faire. C'est vrai, peut être suis-je une simple habitante du niveau 0 qui ne connait pas vraiment de médecins, qui ne connait rien du tout. Mais sans doute qu'elle se doute que je ne fais pas partie de la basse populace, avec un tel objet, gardé normalement dans un écrin. Mais cette broche de geai moqueur pourrait être tout un symbole dans un proche avenir, comme si finalement, la bataille allait se lancer et qu'il n'y aurait pas beaucoup de survivants.

" Tu en sauras mieux en temps voulu. Rendez-vous dans trois jours, même place, même heures pour recevoir un premier diagnostic. Si tu n'es pas là, j'en conclurais ce qu'il faudra en conclure. Je vais devoir te laisser à présent, mais c'est avec un grand plaisir que j'ai négocié avec toi. "

Et ma main droite se pose sur son épaule gauche, avant de venir doucement lui caresser légèrement le visage jusqu'à ce que ma main touche ses lèvres et se détache de celui-ci. Je me retourne alors pour m'en aller. J'espérais fortement qu'elle soit là dans trois jours, même si au fond, elle avait bien plus à perdre que moi-même.


_________________

« you got to be good to be true »
▬ Riviera. Let my soul smiles through my heart and my heart smiles through my eyes, that I may scatter rich smiles in sad hearts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légalité, ce n'est qu'un point de vue. [Riveira & Laoghaire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Helion :: Niveau -1 :: Marché noir-
 
Sauter vers: