AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2481
Φ Chapitre I en cours
Φ Rejoignez Reiver !
Φ Privilégiez les rôles attendus
Informations HRP

Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ Collectionnez les trophées
Φ Devenez parrain ou filleul !
Φ Prochaine MàJ le Le --/--
Personnages

39 joueurs
60 personnages
28 Hommes
32 Femmes
Helion 18 hab.
Reiver 15 hab.
Steros 14 hab.
Extérieur 11 hab.

Partagez | 
 

 Us and Them ~ Ven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Us and Them ~ Ven   Mar 6 Fév 2018 - 19:32

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Son corps était endolori par les journées sans fin des entraînements de ses nouveaux tortionnaires. Dès les premières heures, Nenia comprit qu’ils voulaient à tout prix écraser toute rébellion en elle, toutes pensées. Ils voulaient lui vider l’esprit pour la faire obéir aux moindres ordres. Ils voulaient des êtres obéissants qui frétillaient dès que les supérieurs arrivaient dans une pièce. Nenia n’avait pas le choix et elle devait s’y plier car résister était plus douloureux que de baisser dans sa propre estime. Elle a failli craquer lors de l’interrogatoire mais un miracle était arrivé. Quelqu’un l’envoyait à Reiver au lieu de l’envoyer à la mort. Est-ce que c’était mieux ? Vivante, elle pourrait agir, quitte à baisser l’échine un temps. Cela ne durerait que quelques années et elle trouverait le moyen de retrouver à Helion, reprendre son combat contre le système.

Il était dix-sept heures, l’entraînement de la journée était enfin terminé. L’entraînement des recrues était long et épuisant et pour mieux briser leur défense pouvait être à n’importe quel moment de la journée. Les premiers jours, la jeune femme crut mourir tant elle était épuisée. Elle avait eu un répit avant son arrivée pour soigner ses blessures mais dès que sa peau fut en partie cicatrisée, ils l’envoyèrent au casse-pipe. Ils voulaient la tuer avec ces exercices. Que ce soit l’entraînement physique, l’entraînement aux armes, les réveils à des heures impossibles pour les affaiblir mentalement… Elle voulait craquer, mais se refusait de le faire, pas devant eux.

Ce petit moment d’accalmie permit à la jeune Wald de profiter d’aller prendre une douche loin des regards indiscrets. Les douches étaient mixtes et devoir se dévêtir devant les autres étaient encore quelque chose d’impensable. Alors, elle cherchait les moments où il y avait le moins de chance de croiser quelqu’un. Puis les regards curieux sur sa blessure s’intéressant à sa blessure sur le flanc droit l’épuisaient.

L’accueil qu’elle avait reçu les premiers jours et qui continuait encore aujourd’hui l’épuisait aussi. Les miliciens se doutaient qu’elle n’était pas venue de son plein gré et ils l’emmerdaient pour ça. Elle s’était battue avec des miliciens qui la cherchaient, qui faisait tout pour la faire céder. Comme si c’était un passage, une intégration, un bizutage, elle devait subir les emmerdements liés à son titre de recrue. Et pour l’instant, elle était incapable de répliquer correctement. Elle savait à peine se défendre, elle n’arrivait pas à viser avec une arme à feu ou une arme de jet et ne comprenait pas comment des gens pouvaient démonter et remonter une arme à feu en moins d’une minute.  

Soupirant, elle resta quelques instants sous l’eau tiède, ses muscles douloureux se détendaient sous la chaleur. Personne pour l’emmerder, personne pour lui dire quoi faire, elle pouvait être elle-même dans le plus simple appareil…


CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn <3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Mer 7 Fév 2018 - 20:05

us and them
@Nenia Wald



06 Février 2471
Dans les douches.




Las, fatigué, épuisé, je pense que si quelqu’un me croisait en ce moment même, il aurait pu me confondre avec un zombi. La journée avait été éprouvante, l’instituteur ne m’avait fait aucun cadeau sur mon entraînement aujourd’hui. Ni les autres jours d’ailleurs. J’avoue que je n’y mettais pas vraiment du mien, mais au point de se décharger sur moi comme ça, ça dépassait presque les limites. Ce n’est pas comme si j’avais vraiment le droit à la parole au fond. Manquait plus que Goran se pointe pour aller me faire récurer les chiottes et je finirais ma journée en beauté. Ils font une bien belle brochette tous ces petits chefs à jouer à la gueguerre du plus fort. Moi, si l’on pouvait m’oublier l’instant d’une seconde, cela ferait de moi l’homme le plus heureux au monde. Pas que je n’aime pas jouer au petit soldat, mais je crois que ça ne me correspond pas vraiment.À part les missions d’exploration qui m’ont permis de découvrir l’étendue du monde qui nous entoure, rester enfermé des jours entre les murs grisonnants de Reiver comme un rat en cage, ne me ressemblaient pas. On peut dire que j’ai grandi dans ces lieux, depuis l’âge de treize ans je foule ce sol froid et monotone. C’est d’un ennui des plus total, enfin ennui… Façon de parler, on ne me laisse pas vraiment le temps de m’ennuyer, même si je sais que les chefs ne miseront même pas un médaillon sur mes compétences.

Dégoulinant de sueur, j’allai ranger le bâton avec lequel je m’étais entrainé l’après-midi, pour me rendre ensuite sous une cascade revigorante. Les armes de corps à corps étaient ma plus grande difficulté, si je me débrouillais plutôt bien avec un viseur bien réglé, une arme de poing, ou une arbalète bien fléchée, tout ce qui tient en rapport avec une lame, ne me convenait guère. Du coup, le grand loubard m’obligeait à travailler sur ça. Pas le droit à une faiblesse qu’il disait, soit plus rapide, soit plus vif, soit plus … TOUT !
Cela en devenait presque décourageant, aucune motivation, rien de vraiment stimulant et une confrérie qui ne m’appréciait guère. Par mon comportement, j’avais du mal à me faire de vrais amis, ne me rangeant pas à leurs côtés dans leurs idéaux, j’étais sujet aux moqueries et aux tiraillements. Quelque chose qui me passait au-dessus, car si je commençais à me faire atteindre par de tels enfantillages, je passerais la journée sur l’oreiller.

Le meilleur moment de la journée, celui où tu peux vider ta tête, où tous tes muscles se relâchent, où il t’es possible de souffler plus de trois secondes. Je rentrai dans le local des douches, qui était bien sûr mixtes. Quelque chose que je ne comprenais pas vraiment, pas que moi ça me gêne ou dérange, mais j’essayais de me mettre à la place des gonzelles qui y venaient faire leurs toilettes. Quelle magnifique intimité qui leurs restaient. Mais bon, en général, si l’on est à Reiver, c’est que l’on a plus rien à perdre.

Les douches étaient presque entièrement vides, je vis juste une petite tête dans un coin de la pièce. Un corps presque gêné de se toiletter. Je posai mes affaires sur le bord, en adoptant ma dégaine habituelle, le mec qui fait semblant d’être sûr de lui. J’avoue que je ne l’étais pas vraiment, ma carcasse de crevette était toute l'opposée de ce que l’on peut trouver ici, plein de muscles et de testostérones. Elle ne me disait vraiment rien, j'essayais de l’identifier, mais sans succès. Sûrement une nouvelle recrue. Même si je n’étais pas du genre à mater, des traces sur ses hanches attirèrent mon attention, des marques de vécu.
Des souffrances qu’il est parfois dur d’assumer.

“Heuuu.. Salut ! “ Osais-je en inclinant la tête. De mon côté je n’avais plus de gêne à me retrouver face à une demoiselle, c’était quelque chose qui disparaissait avec le temps. Mais ça n’avait pas l’air d’être vraiment son cas. Donc, je m’aventurais avec précaution pour lui adresser la parole.

‘Tu fais parti des nouvelles recrues ? “

J’alluma mon jet à quelques douches de la sienne, gardant une distance de sécurité, mais assez prêt pour que ma voix ne soit pas floutée par l’eau coulante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Jeu 8 Fév 2018 - 15:56

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Il était temps pour elle d’arrêter l’eau mais c’était tellement agréable de soulager ce corps meurtris. Son ventre commençait à lui rappelait qu’il fallait le nourrir. Mais même la nourriture n’avait rien de bon. Il n’y avait pas assez pour nourrir tout le monde en quantité raisonnable, surtout pour les efforts qu’ils effectuaient. Les rations devraient tellement être plus importantes. Mais Helion se fichait complètement des hommes qui défendaient sa cause. Comment ces habitants ne pouvaient pas se rendre compte de ça ? Comment pouvaient-ils fermer les yeux à ce point ? Comment les réveiller ? Devait-elle continuer à se battre ici en faisant changer les esprits ? C’était son dernier espoir de survivre. Ici, ils n’hésiteraient pas à la fusiller pour avoir agi par rébellion.

Nenia écarquilla les yeux lorsqu’elle entendit une voix masculine s’adresser à elle. Se retournant tel un animal pris dans les phrases de la vie, elle ramena immédiatement une main sur sa poitrine, cherchant à tâtons de l’autre sa serviette. Une fois trouvée, elle la ramena sur elle et prit la fuite sans répondre à la question du milicien. Il n’avait pas l’air comme les autres au premier coup d’œil mais la jeune femme ne l’observa pas assez longtemps pour avoir plus d’informations sur lui.

Eeeh ?!! Réussit-elle à dire choquée de le voir à quelques mètres d’elle mais qui résonnait plus comme de l'incompréhension et de la surprise.

Attrapant ses affaires, ne se rendant pas compte qu’elle avait laissé tomber une chaussette, elle prit la suite en entourant la serviette autour de son corps pour y cacher le peu d’intimité qu’elle arrivait à protéger. La jeune Nenia ne s’habituerait jamais à cette habitude imposée par Reiver. Elle ne s’imaginait pas dans quelques années batailler avec des serviettes mouillées, complètement nue face au sexe opposé et sans aucune gêne. C’était impossible à ce jour.

Se séchant dans la pièce qui était réservée aux recrues, elle trouva un coin pour se rhabiller en paix. Voyant qu’il lui manquait une chaussette, elle préféra mettre sa chaussure sans rien plutôt que de retourner dans la salle d’eau. Nenia n’avait pas réussi à sympathiser avec les nouvelles recrues, pour beaucoup motiver par les convictions étonnées du dôme et vendues par les panneaux de propagande. « L’enfant d’Hélion, c’est vous » Bande d’écervelée.

Un quart d’heure plus tard, elle se retrouvait dans le mess, assise à une table, seule, remuant la mixture peu appétissante dans son assiette. Nenia n’avait pas encore reçu de remarque désobligeante, peut-être y échapperait-elle aujourd’hui. Les traits fatigués par ses semaines d’entraînement, elle était presque prête à s’endormir sur la table tant elle était épuisée. Sentant une présence en face d’elle, alors que ses yeux étaient rivés sur son repas, elle grogna sur l’heureux élu qui allait lui faire vivre l’enfer dans les minutes qui suivrait :

Quoi.

Forcément, cette personne était venue pour la chercher encore et encore tant qu’elle n’arriverait pas à répondre correctement à leur agression…

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Jeu 8 Fév 2018 - 21:33

Us and them
@Nenia Wald



Restant comme un con, je ne m’étais vraiment pas attendu à une telle réaction. Lui avais-je fait peur ? Ou peut-être juste surprise ? Je ne sais pas, mais en tout cas elle avait déguerpi comme un petit animal apeuré qui ne se laisserait approcher que par sa mère. Bon ma comparaison est totalement bidon, je doutais bien que cette jeune fille soit comme un souterreux effrayé, mais plus comme un fauve effarouché. Je me revoyais, il y a quelques années, quand les débuts de Reiver te déstabilisent au point de ne plus savoir qui tu es vraiment, de ne plus savoir comment te comporter avec le monde qui t’entoure. C’est dingue l’emprise de cette mentalité, qui te bouffe, qui te détruit au fil des années, quand tu te rends compte qu’elle ne te correspond vraiment pas. En tout cas, même si je ne la connais pas, j’espère vraiment pour elle, qu’elle ne finira pas comme moi, amer et désillusionné.

En repensant à son expression abasourdie, comme si elle s’était fait prendre en flagrant délit de je ne sais quoi,cela me provoqua un rire amusé. La petite aurait tellement pu se retrouver face à pire que moi, plus grand, et surtout plus vicieux. Mais si en l’occurence elle ne me connaissait pas, elle ne pouvait pas s’en douter une seconde. Je me retourna, la regardant déguerpir comme un petit chat, la bouche ouverte par l’hébètetement. Un petit bout de tissus s’échappa pour atterrir comme une plume sur le sol. Je finis donc de me nettoyer sans vraiment m’attarder sur l’eau tiède qui ruisselait sur mes muscles. Enfilant mes vêtements après m’être séché rapidement, je chaussai mes rangers pour me diriger vers la petite étoffe noire à quelques pas de moi.

Le nez penché en avant, lorsque la distance me le permit, je constatai donc que l’objet de mon intrigue était une chaussette. Et ben, y’a mieux comme sous-vêtement d’une demoiselle. Je savais bien que ce n’était pas ma journée. Pas que ça me soit très important, mais comme tout homme, j’ai un instinct d’homme. Me disant que ce petit bout de femme aurait de mégas ampoules dans sa rangers sans cette protection, je me convainquis donc  de la ramasser, attrapant avec le bout de mes doigts, comme une pince hésitante. J’espérai en silence que ce petit bout de tissu faisait partie de son linge propre. Sachant que je la croiserais bien un jour pour lui rendre, je rigolais déjà en imaginant la tête qu’elle ferait.


Mon ventre décida de m'imposer que l’heure du dîner était venue par un franc gargouillement. Le creux au fond de mon estomac m’indiqua où me diriger, quelle direction prendre. C’est donc vers le mess que je me rendis, espérant que le repas de ce soir ne serait pas si infâme que ça. C’était loin d’être mon moment préféré, ayant plus tendance à partir avec ma ration pour m’enfermer à l’armurerie ou à l’écurie, selon les jours. En effet, cet endroit avait quelque chose de paisible sur moi, le bruits des sabots fouler le sol, sortir de cet engrenage de petit soldat, le temps d’un court moment. Mais avant de prendre une quelconque décision, je m'empressai d’aller chercher ma becquée.

Rentrant dans le réfectoire, j’allai chercher mon pauvre plateau qui était loin d’assouvir les cris de mon ventre. Jetant un vague coup d’oeil au réfectoire, je m’étais décidé d’aller à l’armurerie pour y savourer ces succulents mets. Lorsque soudain, je revis cette petite tête qui m’était apparue un moment auparavant. Et bien, la chaussette allait retrouver sa propriétaire plus tôt que prévu. Je ne sais toujours pas pourquoi, mais mon envie d’exil fut changée à sa vue, mangé seul n’est pas si agréable que ça au fond.
Lorsque je me posai enfin face à elle, un grognement sortit de sa cage thoracique, laissant échapper un Quoi. Jetant la chaussette à côté de son plateau, un sourire fin aux lèvres, je lança.

“Pas qu’tu pues des pieds, mais elle te sera plus utile à toi qu’à moi.”


Je la sentais tendue, irrité, comme si elle anticipait quelque chose, quelqu’un. Un coup d’oeil à droite, puis à gauche, le mess était moins rempli qu’à son habitude, encore tôt pour le moment du rush.

“Sinon moi c’est Ven, mais on m’appelle Bishop. “

Je m’étais légèrement penché vers elle, parlant d’un ton calme et rassurant. Attrapant ma fourchette pour entamer la mélasse devant moi. Je n’étais pas prêt à partir finalement et dans cette situation, elle ne pourrait pas s’échapper aussi facilement que précédemment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Ven 9 Fév 2018 - 15:14

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Levant ses yeux vers la personne qui venait la déranger, elle reconnut brièvement le milicien croisé un peu plus tôt dans la douche. Un malaise envahit la jeune femme qui ne savait plus où se mettre, son cœur palpitant à sa vue. L’avoir vu dans le plus simple appareil n’avait pas suffi, il venait la chercher dans le mess à présent ? Un bout de tissu tomba à côté de son plateau. Fixant simultanément le jeune homme qui ne devait pas avoir encore atteint la vingtaine et le tissu noir. Il lui fit comprendre que cet objet lui appartenait et lui serait plus utile. Elle se retint de rire mais les muscles de ses joues la trompèrent.

Merci, grommela-t-elle essayant de faire disparaître ce sourire.

Nenia attrapa la chaussette et en profita pour défaire sa ranger pour remettre la chaussette à sa place. Elle devait rester sur ses gardes Peut-être était-il le début d’une attaque surprise, à sympathiser pour la faire baisser sa garde et être surprise. Avec les miliciens, elle se méfiait à présent de leur comportement. Il regarda autour de lui alors qu’elle reprit sa position initiale, face à son maigre repas, tout en le surveillant. Il se présenta sous le nom de Ven mais que le reste du monde l’appelait Bishop. Un surnom ? Son nom de famille ? Il s’installa en face d’elle et commença à attaquer son repas. Il ne lui laisserait pas le choix de manger avec elle. Sa seule solution serait de manger en vitesse cette mixture dégueulasse et s’enfuir. Mais manger ce repas trop rapidement risquait de la faire vomir quand l’apparence et le goût ne lui donnait guère envie. Alors c’était méfiante qu’elle répondit :

Nenia Wald.

Les présentations faites, elle entama son plat et après quelques secondes et quelques fourchetées, elle demanda sèchement.

Tu fais partie de la première partie du bizutage ou je vais pouvoir manger tranquillement aujourd’hui ?

Fixant le jeune milicien, il n’avait pas l’air d’être du genre à emmerder les autres, sa musculature n’était pas très développée malgré les années de soleil que sa peau avait supporté qui en disait long sur le temps passé ici. Mais les apparences pouvaient être trompeuses. Qu’est-ce qu’elle aimerait avoir Zahora avec la petite Zed à ses côtés. Elle aurait pu lui dire si cet homme avait de bonnes intentions ou de mauvaises intentions. Il ne semblait pas avoir un mauvais fond mais Nenia ne pouvait pas en être certaine alors elle lui avait parlé sèchement, le ton de sa voix était dur et méfiant mais pouvait-on lui en vouloir ?


CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Sam 10 Fév 2018 - 18:52

US AND THEM
@Nenia Wald    cookie



06 Février 2471
Le mess. 18h..


La mixture froide s’engouffrait dans ma bouche. J’avais vraiment du mal à identifier ce que je mangeais. Un liquide épais parsemé de petits morceaux, si mon ventre n’avait pas autant crié famine, je serais directement parti aux écuries chiper une pomme aux chevaux, me contentant de peu me suffisait en général. Mais après cette dure journée, mes muscles avaient besoin de protéines, même si je doutais fort que notre plat en contenait. Puis si je n’étais resté, je n’aurais peut-être pas réussi à ce que ce petit bout de femme se présente à moi. Même si c’était froidement, avec distance. Au fond, je ne pouvais lui en vouloir, étant passé par cette crainte constante qui hante nos journées. Appréhendant chaque farce d’un de ces janissaires.

Combien de matin je m’étais levé, sans retrouver une de mes rangers, devant aller m’entraîner avec une seule chaussure sous les railleries de mes chefs et les ricanements de mes collègues. Combien de serviettes avaient disparu en sortant de ma douche. Combien de moqueries, combien de réflexions, je ne comptais plus tout ça. Espérant juste que ça se calmerait un jour. Avec le temps, ils m’avaient un peu oublié, s'attaquant à de nouvelles recrues. Malheureusement, au fond j’étais toujours resté ce petit garçon à leurs yeux, ce petit morveux rebelle avec des idéaux de résistance. Pourtant au départ, ça n’avait pas été le cas, je voulais juste rendre justice à ma mère… Seulement ça…

Elle m’intriguait, la raison de son arrivée ici n’avait pas l’air d’être volontaire. Et ses marques… Toutes ses blessures qu’elle avait encaissée et ce n’était pas River qui en était l’auteur. Mais alors pourquoi? Je l'observais manger cette bouillie avec méfiance. C’est à ce moment qu’elle me demanda si j’étais venu ici dans l’optique de continuer son bizutage.
Je rigolai franchement à cette idée, le rire qui sortait de mon gosier était franc et désinvolte.  Comme si la petite souris pouvait se transformer en gros chat méchant. Je plantai mon regard dans le sien.

“Si j’étais venu dans cette optique, t’aurais jamais retrouvé ta p’tite soeur, crois-moi je sais d’quoi j’parle.”

Je jouais avec ma fourchette la faisant tourner entre mes doigts lui adressant un clin d’oeil en coin.  Il fallait bien que j’essaye un minimum de la mettre à l’aise, ses barrières de rocs n’allaient pas vraiment l’aider si elle continuait comme ça. Même si au premier abord on pouvait me croire sarcastique, ça se voyait que j’avais un bon fond, peut-être une de mes plus grandes faiblesses.

“Sinon pour bouffer tranquille, c’est pas le meilleur endroit. Moi quand j’veux être pénard, j’vais à l’armurerie. Au moins, les armes ne peuvent pas venir te railler et te piquer ta bouffe.”


C’était mon seul exutoire, le seul endroit où je pouvais souffler un moment, sans être dérangé à tout bout de champ. Même si je n’avais pas vraiment l’autorisation d’y aller, les dirigeants savaient qu’au moins le matos était bien entretenu. Que quand ils retrouvaient leurs fusils, ils étaient nettoyés et rechargés. Du coup, ils me laissaient pénard, je pouvais m’y rendre sans avoir de problème.


“Et toi alors Nenia? Qu’est-ce tu fou ici? A part semer tes chaussettes dans tout le camp ?”


Je me doutais bien qu’elle ne me raconterait pas la vraie raison, du moins pas tout de suite. Il est difficile de s’ouvrir, et de savoir à qui on pouvait faire confiance. Moi-même, je n’avais que très peu confiance dans les miliciens qui m’entouraient.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Mar 20 Fév 2018 - 0:56

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Les paroles de la jeune recrue semblaient faire rire le milicien assis en face d’elle. Circonspecte, elle ne voyait pas ce qu’il y avait d’amusant dans ses paroles. Sa réponse parut déroutante car il lui apprenait qu’il avait vécu ça. Ou bien était-ce parce qu’il était un génie maléfique qui était à l’origine de tous les mauvais coups qui se passaient à Reiver ?

Arrêtant de manger, Nenia restait de marbre face à ce clin d’œil, gardant la tête haute face à ce jeune milicien. Détendu, il ne semblait pas se soucier du regard des autres, encore moins à ses côtés. La recrue regarda autour d’elle, cherchant des regards qui loucheraient en leur direction et qui lui mettrait la puce à l’oreille sur ces intentions. Pourtant aucun ne semblait se soucier de leur table. Revenant sur sa position initiale, elle écouta sa réponse mais ne paraissait pas convaincu par ses dires.

J’y penserai, répondit la jeune Nenia, dubitative, réfléchissant à l’emplacement du lieu qu’il disait être tranquille. On a le droit d’aller là-bas si c’est pas pour l’entraînement ?

Laisser des miettes sur une arme était autorisé par les officiers ? C’était certain qu’il n’aurait pas d’emmerdement dans un endroit où il n’avait pas le droit d’aller, sauf si quelqu’un l’attrapait. Elle finit par prendre une bouchée de sa fourchette et déglutit difficilement.

Le dénommée Bishop enchaîna sur une question qui brûlait les lèvres de chacun. Pourquoi était-elle là ? Un léger sourire en coin apparut brièvement sur son visage avant de s’effacer. La grande question à laquelle il n’aurait pas de réponse.

Qu’est-ce que ça peut te faire ? Répliqua-t-elle rapidement toujours sur un ton sec et défensif.

Les rumeurs ne semblaient pas être parvenues jusqu’à lui. Pourtant l’accueil fait à la jeune Wald n’avait pas été chaleureux. Ils lui avaient rapidement fait comprendre qu’ici c’était marche ou crève, et qu’en plus d’être mise à l’écart, jugée et rejetée par les autres soldats, elle aurait à faire ses preuves. Les ragots allaient bon train sur les raisons de sa condamnation et les histoires devenaient de plus en plus folles. Si seulement ils connaissaient la vérité, certains l’admirerait, d’autres la haïrait encore plus.

Levant les yeux au ciel, se rendant compte de son agressivité vers quelqu’un qui semblait différent des autres, elle finit par soupirer, plongeant son regard dans la purée qu’elle tournait de sa fourchette.

Pas le choix, dit-elle sèchement laissant une pause avant de lui demander. Et toi ?

Après tout, vu son attitude, peut-être avait-il vécu la même histoire ? Ou bien était-ce l’inverse. Nenia allait finir par plonger dans la paranoïa à force de se méfier de tout le monde. Ven ne dégageait pas de mauvaise intention, au contraire mais la peur de s’ouvrir, la peur de parler était au rendez-vous. À qui pouvait-on faire confiance ici ? Il y avait ceux qui voulaient se battre pour Helion, ceux qui voulaient survivre et il y avait ceux qui étaient condamnés à vivre ici pour toujours… Il fallait être fou pour accepter de venir ici.


CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Jeu 22 Fév 2018 - 18:22

US & THEM
@Nenia Wald  🔫



Dans l’amabilité et la bonne humeur, j’essayais de la cerner du peu de ce qu’elle me donnait.  Chose qui était loin d’être facile, mais je n’avais pas vraiment grand chose à perdre, peut-être subir les railleries des autres, m'ayant vu manger en sa compagnie. Ce n’est pas comme-ci j’en avais vraiment quelque chose à foutre et ça, elle devrait peut-être s’en rendre compte. Que si j’étais venu m’asseoir avec elle, je risquais aussi pour ma pomme.
À Reiver, on est pas du genre à faire de cadeau, donc si elle refusait le peu de main qu’on lui tendait, je n’imagine pas comment elle pourrait finir. Mais bon, elle avait l’air d’être un petit bout de femme assez forte pour supporter tout ça, du moins au début. Je pensais l’être aussi en arrivant, même si j’étais beaucoup plus jeune à cette époque-là. Le regard vague, une pensée nostalgique, sa froideur ne me fit aucun effet, et ce n’est pas pour autant que je perdais se semblant d’aise que j’avais à son encontre. J’aurais bien aimé que l’on en fasse de même pour moi, surtout face à un gamin de treize ans, accusé à tort qui se retrouve dans un monde tellement différent de celui sous le dôme de fer. À en juger des marques que j’avais pu voir un peu plus tôt sous les douches, son passé n’avait pas dû être un cadeau pour elle aussi.

“Pas vraiment, mais dans ce domaine-là j’ai quelques avantages on peut dire.”


Nous avons tous nos exutoires, propres à chacun, et c’était là où était le mien. Si je pouvais partager ce petit bout de tranquillité, je ne le ferais pas avec n’importe qui. Mais en l’occurrence, cette nouvelle tête ne m’inspirait rien de vraiment néfaste, au contraire. Juste une personne perdue, livrée à son propre sort, entre des murs non choisir.
Sa réaction ne me surprit guère, c’est presque ce que j’avais recherché finalement. Même si je n’étais pas le meilleur quand il était question de dialogue, alors j’essayerai de faire quelques efforts, légèrement.

“En fait ? Absolument rien, je m’en contre-fou total.. Mais bon, écouter les machouillement c’est pas s’que j’préfère... Puis j’suis pas du genre à regarder les gens dans le blanc des yeux.”


Par sa gestuelle elle avait l’air de se remettre légèrement en cause, adoucissant légèrement les angles. Elle me posa à son tour la question, comme si elle prenait sur elle pour entamer le dialogue, comme si finalement elle n’était pas trop renfrognée à l’idée de me connaître un petit peu plus.

“Moi ?” Sorti-je dans un rire surpris, m’affaissant dans ma chaise que je penchai sur les deux pieds arrière.

“Pas le choix” Rétorquais-je ironiquement. “Des fois la vie, a tendance à choisir notre sort.. Et pas toujours le meilleur.. Je suis arrivé à mes treize ans, donc pour te dire que ça fait un petit bon nombre d’années que j’occupe cet endroit.”

Le regard las, fatigué à l’idée de penser que ces nombreuses années ne m’avait pas vraiment aidées. Que je m’étais perdu dans l’idée que je me faisais de la vie et du futur qui pouvait s’offrir à nous. Sans aucune expression, je me levai, mon assiette vide qui n’avait pas vraiment assouvi le creux de mon estomac. Prenant mon plateau d’une main, je passai à côté d’elle en direction de la sortie.

“Tu sais, tu peux me considérer comme le vilain petit canard que tu viens de remplacer. Pour ça j’ten doit bien une !”


Dans une légère tape sur l’épaule, c’était une façon de la remercier de sa venue, même si c’était de loin le rôle que je lui souhaitais. Je continuai d’un pas lent n’étant pas dans l’optique de m’attarder au mess, pas un endroit des plus chaleureux et des plus calmes pour avoir une discussion un petit peu sensé sans les oreilles trainantes que l’on peut y trouver. Me retournant d’un oeil, je regarda la jeune nouvelle qui était dorénavant de dos par rapport à ma position.

“Et bien, tu viens Wald ?”


.

_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Mer 28 Fév 2018 - 15:44

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Bishop semblait avoir ses habitudes et ses astuces pour avoir un peu de tranquillité. Prends-en de la graine, Wald. Mais il ne développa pas plus et c’était peut-être mieux ainsi. Nenia, pourtant bavarde, avait perdu de sa splendeur et préférait à présent se taire. Continuant de manger, arrivant presque à la fin de son assiette, le milicien n’était pas du genre silencieux. Au contraire, il aimait parler alors la recrue avait fait ce qu’il y avait de mieux. Le faire parler pour qu’il ne pose pas de questions à son sujet.

Lui non plus n’avait pas eu le choix de venir ici. Ses traits se radoucirent naturellement à cette nouvelle. Agée à peine de treize petites années, il avait dû subir les affres de la vie à Reiver et s’en était sorti sans en devenir une raclure. Enfin, en apparence. Putain de système de merde. Nenia aurait connaître les raisons de sa venue ici mais il ne voudrait certainement pas en dire plus si elle ne s’ouvrait pas. Hors, il était impossible pour elle de parler. Pas avec si peu d’informations. C’était un étranger, un inconnu, une possible traite qui la poignarderait dans le dos si cela pouvait lui apporter quelque chose pour lui.

Il se leva, son assiette terminée et lui apprit être la personne qui avait toujours été bizuter par les autres jusqu’à ce que de nouvelles recrues prennent sa place. Écarquillant les yeux, tout en posant son couvert dans l’assiette vide, elle sentit une tape sur son épaule puis il fit quelques pas avant de se retourner pour lui demander de le suivre.

Elle ne s'attendait pas à ce qu'il souhaite poursuivre la conversation. Qui plus est, l'inciter à sortir du mess. Fronçant les sourcils, elle resta assise devant son assiette vide, le ventre réclamant une seconde assiette, puis décida de se lever, plateau en mains pour le suivre. Par précaution la milicienne toucha une poche de son pantalon cherchant à se rassurer par la présence de la pince multifonction qu'elle avait trouvée sur une table, probablement oubliée par un des gars de l'exploitation. Si jamais ce Bishop l'emmenait dans un traquenard, elle n'hésitera pas à répondre, avec un cruciforme dans le bide. L'idée même que sa gentillesse soit un moyen de lui faire baisser sa garde lui déplaisait mais cela devait rester une possibilité. Après tout, Nenia avait été trahis par ses propres parents, elle pouvait s'attendre au pire.

Bishop ! Où est-ce que tu m’emmènes ?  Demanda-t-elle une fois dehors.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Ven 2 Mar 2018 - 22:19

US AND THEM
@Nenia Wald



Rien ne servait às’attarder ici. À quoi bon chercher les regards et les moqueries des autres quand on peut les éviter? Absolument à rien, alors autant aller voir ailleurs. Et puis sa compagnie ne me gênait en rien, ce n’est pas comme si c’était vraiment une grande pipelette. J’pense que j’allais me taper de long monologue avant que la petite Wald ne décide à s’ouvrir un peu. Pas que ça me dérangeait, c’est toujours mieux que d’parler à un foutu cross. Peut-être qu’elle, elle préférait parler à une putain d’arme, ou une putain d’assiette ou je ne sais quoi qui ne parle pas, qui ne rit pas et qui est aussi austère qu’une église. Bon même si je ne sais pas vraiment ce qu’est une église, j’avoue. Bah tant pis, j’avais décidé qu’elle me supporterait encore un peu, même peut-être plus qu’un peu d’ailleurs. Mais j’imaginais que si elle en avait pas vraiment l’envie, bah elle s’rait pas venue, tout simplement. C’est là qu’elle me demanda où j’l’emmenai.

“Bah à l’armurerie.”
Répondis-je dans un rire. “S’pas comme si j’venais d’ten parler.”

Mon pas se voulait vif et pressé, j’étais pas vraiment du genre à lambiner dans les couloirs de l’avant-poste. Avoir des comptes à rendre aux commandants ou un pecnos qui s’croit plus fort que son cul, c’est pas vraiment ma tasse de thé. Du coin de l’oeil je l’observai, toujours aussi tendue, toujours aussi raide, comme un clou bien vissé.

“Ça va détend toi ma p’tite. J’vais pas t’bouffer, j’viens de manger.”


Faut avouer que les plats du mess n’étaient pas vraiment rassasiants, mais j’suis pas du genre à bouffer de l’humain. Les cannibales ils ne sont pas à Reiver à c’que je sache. Et peut-être que mon air détaché la mettrait légèrement plus à l’aise, lui laissant une chance de me faire confiance. On verra ça plus tard, pour l’instant, j’avais juste une idée en tête, et une seconde paire de bras pour m’y aider, ne serait pas de refus.

Les lumières se faisaient sombres et lugubres, la nuit commençait à prendre place, pour nous envelopper avec elle. Les deux gardes qui surveillaient les lieux apparurent devant nous. À force de venir ici, ils commençaient à bien me connaître, mais la nouvelle tête qui m’accompagnait pourrait susciter des questions.

“ - Bishop, qu’est-ce que tu nous amènes là ? D’la chair fraîche ? “

Son rire se voulait presque pervers, comme si ce garde était là depuis tellement longtemps, qu’il n’avait pas aperçu une jeune fille depuis des lustres.

"- Ça va, reste tranquille Erniez, elle est avec moi. J’ai ordre de lui apprendre à démonter une arme. À quoi elle nous servirait en mission si elle est même pas foutue de démonter un Ak-51 ?
- Ouais tu dois avoir raison, allez-y, les ordres sont les ordres après tout.
- Merci bien Erniez, je suis étonné par tant de coopérativité.”


Une légère courbette sarcastique devant la grosse brute, je fis signe à Wald de passer. Sans un mot, je ne lui avais presque adressé aucun regard, ou si, un seul, lui disant de se dépêcher. Ce monstre d’Erniez n'était pas vraiment des plus accommodants, d’ailleurs c’est pour cela qu’il avait été muté ici, à faire le guet comme un con, il le méritait bien. Mais j’avais peur que si la p’tite nouvelle le croisait seule, à cette heure de la nuit.. ben j’imagine même pas…On passait le camp d’entrainement pour se diriger enfin vers le bâtiment solide qui contenait l’armurerie. On était seul, pénard.. J’me tournai vers elle, tout en continuant notre marche.


“ Ce qui est bien avec les débiles comme lui c’est que tu peux lui dire n’importe quoi, à partir du moment qu’il y a le mot “ordre” dedans, qu’il te croirait. Un jour faudrait que j’essaye un truc comme “ Hey Erniez, Wernher à donner l’ordre qu’tu fasse Reiver - Steros en courant à cloche pied.” Voir sa tête de con.”


J’me marrai tout seul rien qu’en imaginant sa réaction, presque sûr qu’il le ferait le bougre. S’approchant de la porte, je l’ouvris tout en lui faisant signe de passer. Enfin, j’me sentais un peu mieux.

“Voici mon antre. Y’a quasi-personne qui vient ici et encore moins à cette heure-ci. Bon touche pas à n’importe quoi, tu peux t’faire mal.”


_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Lun 5 Mar 2018 - 14:32

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Sa question lui parut soudainement stupide lorsqu’il lui apporta une réponse logique. L’armurerie. L’endroit où il aimait être au calme, il le partageait avec elle alors qu’elle ne l’avait pas accueilli à bras ouvert. Surprise, elle s’arrêta dans sa marche pour le regarder. Pourquoi était-il si gentil ? C’était un coup fourré, c’était certain. Il s’aperçut de la tension toujours présente chez la jeune recrue et l’invita à se détendre. Levant les yeux au ciel, Nenia reprit sa marche, le suivant en direction de l’armurerie.

La nuit commençait à tomber avec les derniers rayons de soleil qui avait décidé de disparaître derrière les bâtiments. Peut-être devrais-je aller me coucher pour survivre un jour de plus ? La jeune femme n’était pas tranquille et elle ralentit le pas lorsqu’elle vit les deux miliciens gardant la porte. Arrivant derrière Bishop, Nenia se voila d’un masque d’impassibilité lorsque l’un des hommes l’accueillit avec une réplique désagréable et un rire qui n’était guère rassurant.

Bishop calma rapidement ses ardeurs, lui expliquant qu’il était là pour lui apprendre à démonter une arme. Le gardien ne chercha pas à comprendre, acceptant cette fausse excuse pour les laisser passer bien que la recrue put sentir son regard empli de lubricité la suivre du regard à mesure qu’elle s’éloignait de lui. Traversant le camp d’entraînement en silence, ils arrivèrent rapidement devant la porte alors que le milicien lui expliquait que ses frères d’armes étaient pour certain stupide et lobotomisé par les ordres de leur supérieur. La jeune femme eut un sourire à l’idée que le milicien de la défense puisse obéir à un ordre aussi bête. Il ouvrit la porte, l’invita d’un geste à entrer.

Nenia s’activa et vérifia instinctivement s’il n’y avait personne dans la grande pièce où était stocker l’ensemble de l’armement de Reiver. Aucun bruit suspect, aucun mouvement. Elle ne pouvait s’empêcher d’être sur le qui-vive.

Est-ce que tu peux faire ce que tu as dit ? M’apprendre à démonter une arme ? Osa-t-elle lui demander sur un ton neutre. J’ai déjà passé des heures à l’entraînement mais je n’arrive à rien.

Cette demande pourrait lui permettre de s’excuser de ne pas avoir cru en lui. Il aimait cet endroit et probablement les objets qui étaient entreposés. Il devait les maîtriser et peut-être pourrait-il lui donner quelques astuces, ou bien simplement la guider pas à pas face à ces morceaux de métal qui lui faisait froid dans le dos. La jeune femme avait déjà une préférence pour les armes de jet bien qu’elle imaginait mal les utiliser sur autrui. Si elle voulait se faire toute petite dans ce lieu de misère, Nenia devrait devenir un vrai petit soldat qui saurait se battre, utiliser diverses armes et obéir comme un animal domestiqué.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Ven 9 Mar 2018 - 20:48

US & THEM
@Nenia Wald coeur

La pièce se voulait sombre et froide, remplie de toutes sescarcasses de métal, il y avait toutes sortes d’armes différentes, de la plus petite à la plus grosse. Les étagères et les coffres entouraient la salle, plus ou moins bien rangée. C’était une atmosphère qui me plaisait, qui me convenait, j’me sentais à l’aise. Sans avoir en permanence des yeux rivés sur toi, qui te juge, qui te disent comment faire et quoi faire. Disons qu’ici, mon champ des possibles était beaucoup moins limité. Je m’approchai de l’interrupteur pour allumer l’ampoule grésillante qui surplombait le milieu de la pièce, ce qui lança un faible rayonnement en son centre. Un bout de tôle, qui servait de plan de travail y était installé sur deux tréteaux, assez large, assez grand pour bien y travailler. J’y rapprochai deux espèces de tabouret pour que l’on puisse s’installer convenablement, pas l’grand luxe, mais c’était déjà ça.


“Pas de soucis c’est vrai que les sergents sont pas trop du genre à s’attarder sur la théorie, du coup j’imagine que si personne ne t’as bien guidé, bah c’est normal. On y va, installe-toi, j’vais chercher un glock assez simple pour débuter, puis après on passera à un plus gros calibre, ok ?”


Je gardais mon sourire innocent, ma volatilité insouciante, comme si sa froideur et son impassibilité  ne m’atteignaient en aucun point. Puis après tout, je n’en connais pas plus sur elle, peut-être qu’elle m’assommerait au premier moment venu ? Même si j’étais quelquefois un peu naïf, je n’étais pas bête pour autant. Elle était loin d’être en position de force, et de toute manière je ne vois pas pourquoi elle ferait un tel acte. Même si une idée comme cela ose me traverser, ce n’est pas pour autant que je suis du genre à me montrer distant et indifférent. Je pars du principe qu’il faut garder ses amis près de soi, et encore plus pour ses ennemis. Mais cette petite femme, avait quelque chose de différent, j’avais l’impression de pouvoir la comprendre. Me perdant au fond d’une malle plutôt qu’au fond de mes pensées, j’en sortis enfin l’objet de ma convoitise. Deux Sig Sauer NT 7077, identiques de toutes parts.

“Nickel, pile-poil s’qui t’faut !  J’te présente ton nouveau meilleur ami pour les minutes qui arrivent ! “


Je brandis les deux armes bien en vue de la jeune femme, bien sûr, en prenant bien soin de ne pas les diriger vers elle. M’approchant vers les faisceaux de lumières pour que Nenia puisse contempler les deux petits bijoux. Je pris soin de les décharger et de garder les balles dans ma poche, par précaution dira-t-on.

“Un pistolet assez simple dans l’ensemble mais puissant dans le résultat, un compagnon parfait pour une jeune recrue. J’te le conseille lorsque tu feras ta première sortie, si tu dois sortir d’ailleurs ?”

Je la regardais avec un sourcil arqué, une pointe interrogative dans la voix. Autant il est dur de parler de son passé alors, autant parler de l’avenir. Même s’il est parfois dur de se construire et de s’imaginer un avenir entre ces murs. Je me souviens, lors de mes débuts, j’avais perdu espoir pour tout, j’étais bien plus jeune certes, ça change la donne comparée à elle. Mais lors de ma première virée en dehors de ses cloisons grises, une nouvelle sensation m’avait envahi. Un sentiment de liberté, que je n’avais jamais connu, que je ne pensais pas savoir exister un jour. J'espérais sincèrement que le même enivrerait Nenia un jour, lui permettant de goûter à autre chose que le sol froid de Reiver, peut-être un jour.
M’installant à ses côtés après lui avoir posé son glock devant elle, je pris délicatement le mien tout en prenant un air sérieux sur mon visage.

“Première règle et la plus importante ! Sache que ce n’est pas un jouet, avec ceci, tu peux blesser quelqu’un, ôter une vie et détruire une famille. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère ok ? Savoir le démonter et l’utiliser c’est bien, mais le plus important c’est de savoir QUAND l’utiliser et contre QUI. “

Je me voulais un peu dur, un peu brut, mais il le fallait, pour ce genre de chose je suis assez intransigeant. Même si c’est plus qu’une passion pour moi, je ne suis pas partisan de la chasse à l’homme bien au contraire. Observant du coin de l’oeil sa réaction, cela m’en dirait bien plus sur elle j’imagine. Des fois justes les réflexes des gens nous révèlent un peu plus leur personnalité.

“Bon, reprenons ! Alors, en premier lieu tu vérifies le levier de sécurité, très important. Tu décharges ton arme en enlevant la cartouche. À partir de ce moment, tu peux commencer le démontage. Prends la partie haute, c’est la culasse, et tu tires délicatement dessus pour la faire glisser par l’avant. Il ne te reste que la partie basse.”

J’essayais d’expliquer lentement en décomposant mes gestes pour lui permettre de bien visualiser chaque mouvement. Je n’étais peut-être pas le meilleur des professeurs, mais au moins je savais ce que je faisais.

“Fait gaffe quand tu poses la culasse, dedans il y a le percuteur avec plusieurs petits ressorts, c’est fragile, et assez rare comme pièce ici.  Pour la crosse, tu appuies ici, et tu peux faire sortir la carcasse. Ça va, tu m’suis jusqu’à là ? “


_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Sam 10 Mar 2018 - 11:12

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471



L’ambiance austère de la pièce donnait un certain charme à la pièce, neutre, froide et sans effusion. Cela lui rappelait les lieux où elle rejoignait les Lucioles lorsqu’ils devaient se rencontrer pour organiser leurs actions. Une fois assurée qu’il n’y avait personne, Nenia se sentait un peu plus à l’aise. Il alluma une lumière, éclairant ainsi son centre, là où une table de fortune les attendait. S’avançant dans cette direction, la jeune recrue hocha de la tête pour confirmer ses dires. Oui, les sergents n’étaient pas restés longtemps sur la théorie, ni pris le temps d’expliquer une arme à feu de bout en bout. Seulement la jeune femme avait besoin pour comprendre son fonctionnement de démonter la pièce et ce n’était pas la priorité pour l’officier supérieur qui avait expliqué brièvement les différentes pièces sans lui laisser la possibilité de comprendre son fonctionnement. Démonter, remonter, démonter, remonter sans réfléchir.

Ça marche, lança-t-elle en faisant glisser le tabouret près de la table.

Il partit chercher des armes à feu de poing, perdant quelques minutes à trouver ce qui lui convenait. Nenia regardait dans sa direction, restant quand même sur ses gardes. Le milicien revint avec deux armes, les lui présentant sous la lumière vacillante. Elle ne put s’empêcher de sourire, amusée par la présentation. Vérifiant qu’ils étaient bien déchargés, il enleva les balles qui étaient restées à l’intérieur. Bishop lui expliqua que c’était une arme assez facile à manier mais qui restait puissante lors de son utilisation. Parfait pour un novice dans ce domaine. La peur qu’elle avait ressentie lorsqu’elle tira la première fois fut transcendante et éveilla en elle quelque chose jusqu’alors inconnue. Il lui demanda si elle comptait sortir. Haussant les épaules, Nenia lui répondit, gardant ce ton neutre, enlevant toute méfiante dans son geste et ses paroles. Elle posa ses deux coudes sur la table, croisant les bras tout en le regardant.

Je ne sais pas, ils m’ont dit qu’en fonction des places, on aura plus ou moins le choix mais des trois sections, l’exploration est ce qui me tente le plus. Après il faudra qu’ils me l’accordent.

Parce qu’une condamnée d’Helion, la jeune femme n’était pas certaine qu’ils lui donneraient l’occasion de sortir de l’avant-poste. Pas tant qu’elle n’aurait pas fait ses preuves d’obéissance. Ven s’installa à côté d’elle, posa devant elle le glock et commença son cours, prenant un air sérieux qui aux yeux de la jeune femme ne le rendait pas si crédible que ça. Il lui donna les premières consignes qui avaient déjà été dites, mais différemment par les sergents. Bishop pensait avant tout aux conséquences de l’arme. Nenia hocha de la tête, sans rien dire, bien consciente du danger que pouvait être cette arme. Jamais elle n’avait voulu que les Lucioles en aient et jamais elle ne voudrait voir ses membres en porter.

Je préfère ta version, murmura-t-elle en le regardant.

Il enchaina rapidement décomposant chaque geste, mêlant à cela l’explication qui était nécessaire pour comprendre. Nenia reproduisait avec une certaine délicatesse, observant leur forme, les tournant et les retournant, tout en suivant d’un œil le maniement qu’il employait pour continuer ce démontage. Appuyant là où Bishop lui avait indiqué, elle put séparer la carcasse du reste. Un sourire de satisfaction s’installa sur le visage de la jeune femme. En fait, c’est pas si compliqué.

J’ai toujours eu besoin de démonter les objets pour comprendre leur fonctionnement, lança-t-elle en regardant la culasse. Si j’ai les explications qui vont avec, ça sera bien plus simple. Après on fait quoi ?

La jeune recrue s’était détendue en l’espace de quelques minutes et son ton ainsi que son attitude avait littéralement changé. Parler d’elle avait été jusqu’à présent impossible mais la leçon offerte par le milicien bienveillant lui donnait un peu d’espoir pour son avenir à l’avant-poste.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Dim 18 Mar 2018 - 18:12

US & THEM
@Nenia Wald coeur


Même si cette part de méfiance restait ancrée en elle, Nenia paraissait un petit peu plus à l’aise, à ma grande espérance. Bon les choses avaient l’air de se dérouler plutôt bien, elles prenaient une bonne envergure. Les cliquetis des bruits métalliques  résonnèrent dans la pièce, cassant le silence entre nous.. Ce n’était pas un silence pesant, au contraire, il y avait déjà une confiance naissante, une confiance mutuelle, en tout cas s’en était mon impression.

"Oui, puis les places, ça va, ça vient tu sais. Faut faire ses preuves, mais à partir du moment où tu as montré de quoi t’es capable et qu’est-ce tu peux apporter ici, les portes s’ouvrent à toi. Bon je t’accordes qu’il faut rentrer dans le rang, parfois difficilement.”


Me doutant bien que ce petit bout de femme ait eu un parcours difficile, que son passif devait être plus compliqué qu’il n’en paraissait. Ses marques me l’avait assuré, c’était un point que je me devais de lui signaler en l'occurrence. Son regard me confirma qu’elle comprenait l’importance de mes dires, et c’était un point qui m'était essentiel, si ce genre de règles n’étaient pas comprises, de gros dommages pouvaient s’en découler.

Après être passé aux deux Sig Sauer NT 7077, les premières étapes de faites, Nenia avait l’air de bien piger le démontage. Assez agile, comprenant vite, je sus tout de suite, qu’elle ferait un élément indispensable pour Reiver, elle était douée la petite.

“Eh bien c’est pas mal tout ça. Tu te débrouilles bien dit donc, je vois que tu es assez manuelle non ?”

Mon regard se plongeait dans le sien, un brin amusé par tant d’efficacité. La jeune recrue avait l’air beaucoup moins tendue qu’à ma première approche, beaucoup moins effrayée, et j’en étais légèrement fier. Si je pouvais aider quelqu’un, surtout une jeune brebis comme elle, qui pouvait se faire bouffer par n’importe quel loup de Reiver, alors tant mieux.

“Bon alors, on va démonter la culasse. Les pièces les plus fragiles s’y trouvent comme j’ai dit. Ici, tu as le percuteur avec le ressort. C’est-à-dire qu’à chaque fois que tu charges la balle, elle vient se loger ici. Quand tu tires, elle passe par là, le canon, pour ressortir, bah par ici, hein ça parait logique. Alors maintenant, tu vas prendre cette, tige, et l’enfoncer par ce trou. Le ressort va venir, fait bien attention à ne pas le perdre.”

Toutes mes fins de phrases se ponctuèrent par des petits gestes, lui montrant, quel endroit je désignais. Je me voyais être des plus patient, des plus investis à mon grand étonnement. Comme quoi, cela reflétait étrangement ma passion pour ce genre de jouet. Comme quoi, il m’en faut peu, mais au moins cela lui permettrait d’apprendre peut-être plus facilement ? Je l’espérais en tout cas.

“Garde la même tige, et insère-la, ici. Le ressort de recul donne sur le pontet. Cette pièce sert à stabiliser ton arme lors du tir. En gros tu ne te fais pas projeter dix mètres en arrière grâce à ça. Donc on peut dire que c’est important, en fait; toutes les pièces sont importantes, c’est pas logique sinon. Le pontet là, et directement relier à la détente. La maniabilité se fait aussi grâce à lui.”


Ayant fait sortir la petite pièce que j’avais désigné comme le pontet, je la fis glisser entre mes doigts, la tenant bien en vue entre elle et moi. Sortant un chiffon de ma poche pour profiter de ce moment pour nettoyer chaque bloc soigneusement. Je positionnai par la suite, tous les morceaux devant moi, dans un certain ordre précis, lui incitant d’un signe de tête de faire de même.

“Ok, bah maintenant, tu vas faire tout pareil, en sens inverse pour le remonter, tu t’en sens capable ?”



_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Mer 21 Mar 2018 - 13:31

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471



Entrer dans les rangs, parfois difficilement, était ses mots. Nenia s’arrêta dans ses gestes pour l’observer quelques secondes avant de reprendre. L’obéissance était quelque chose de difficile quand on avait l’âme d’une rebelle. L’autorité était aussi difficile à respecter tant elle s’était battue contre pendant cinq ans. Alors elle pouvait comprendre que pour passer inaperçue et entrer dans le moule, il fallait devenir un de ces décérébrés qui obéissaient aux moindres ordres sans réfléchir un seul instant. Des idiots, ces miliciens, un troupeau de moutons qui ne mérite que mon dédain. Ne voulant pas lui donner une fausse impression, la jeune femme reprit son démontage. Il continua ses explications, montrant chaque pièce, chaque geste à avoir pour ôter en toute sécurité chaque partie de l’arme à feu. Elle agissait sans un mot, reproduisant ses mouvements pour faire comme lui, observant chaque pièce, sa forme, sa place dans l’arme tout en mémorisant les noms et leur fonction. Un schéma se formait dans sa tête où elle pouvait visualiser l’arme et comment elle pouvait la remonter après.

Ven semblait vraiment être dans son élément et nageait comme un poisson dans l’eau. Comment lui était-il venu cette passion ? Si l’on pouvait appeler ça une passion. Peut-être qu’après des années à vivre dans l’avant-poste, les miliciens étaient aussi à l’aise que lui avec une arme. Pour l’instant la recrue n’aimait pas ces armes-là, préférant les armes de jet, s’il fallait choisir entre les deux.

L’arme finit par être totalement démontée sur la table et la position de chaque pièce correspondait au schéma qu’elle avait en tête. Le milicien, qui semblait plus jeune qu’elle, lui demanda de remonter l’arme à présent en morceau. Fronçant les sourcils, observant cette image très précise qu’elle avait dans sa tête, Nenia haussa les épaules en guise de réponse suivie d’un signe de tête. Tout était clair maintenant. Ses mains glissèrent sur la place pour prendre chaque pièce une à une, les assemblant ensemble dans l’ordre précis et inverse aux explications du jeune homme. La recrue sentait son regard sur lui mais préférait ne pas en tenir compte.

Comment t’en es arrivé à préférer bouffer avec des armes plutôt que les autres ? Ça fait treize ans, c’est ça ? Demanda-t-elle simplement sans lui adresser un regard continuant son activité. T’es à quel poste au fait ?

Nenia se demandait si avoir des amis fiables étaient faisables ici, si même la notion d’ami pouvait être envisageable dans un tel lieu. Elle les avait vu rire entre eux, se chamailler, se donner des accolades mais aussi se battre quand les supérieurs n’étaient pas là. Il semblait y avoir des rivalités entre les différentes formations. La recrue n’avait pas l’intention de chercher à se faire des amis mais pour passer inaperçue, ne pas être le vilain petit canard, elle devrait se fondre dans la masse et ne plus être ce qu’elle est pour correspondre à ce que voulait l’avant-poste. Peut-être que comme ça, la jeune femme pourrait disparaître totalement du radar. Devenir violente, devenir froide, devenir quelqu’un de détacher face à la souffrance des autres. Cette idée revenait sans cesse dans sa tête, jour après jour mais cela était encore inaccessible.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Sam 24 Mar 2018 - 15:30

US & THEM
@Nenia Wald coeur


Il est difficile parfois de se faire une place, de trouver son identité quand tout se chamboule autour de nous. Un nouvel environnement, une nouvelle vie, des nouveaux camarades, si l’on peut appeler ça des camarades.. Pas vraiment sûr… Mais pour cela, je comprenais Nenia, je comprenais cette barrière qu’elle s’imposait, qu’elle s’obligeait à maintenir, devant moi, devant tout le monde. Mais avec cette initiation, ce petit moment partagé, les choses s'adoucissaient doucement. La jeune recrue me paraissait assidu, impliqué dans ses gestes, je voyais bien qu’elle voulait apprendre, et s’en était le cas. J’aurais même pu dire qu’elle en était douée. Ses gestes étaient concrets et précis. Ses mouvements étaient minutieux, comme-ci elle avait retenu et enregistré chacun de mes mouvements. Si je la connaissais mieux, j’aurais même pu avancer que ce milieu lui plaisait, l’atmosphère que dégageait les armes et l’armurerie est assez particulière. Moi, j’étais dans mon milieu, et si je pouvais le faire partager à quelqu'un, alors au grand bonheur.

Rompant le silence qui nous enveloppait, la jeune femme vint à me demander, comment j’en étais arrivé là, pourquoi la compagnie des métaux glacials m’était plus supportable que celle de l’humain. C'est donc après quelques secondes de réflexions, quelques secondes que je pris pour choisir les mots les plus appropriés, hésitant à lui raconter la profondeur de mon histoire. Mais peut être, que si je m’ouvrais un peu plus, cela l’aiderait à entrer en confiance, à voir que je ne me positionnais pas comme tous ces autres coqs de la basse-cour.

“ C’est compliqué, mais comme je te l’ai dit, on peut dire que je n’étais pas le milicien le mieux vu. Peut-être à cause de mon caractère, du fait, que je ne voulais pas devenir le petit chien-chien bêcheur comme la plupart des miliciens ici, je ne sais pas. Pour ce qu’il s’agit des armes ? Ben, c'est un peu une vocation, le seul truc positif que mon père m’a offert, je pourrais dire. Il est ingénieur en armement. Mais si j’ai fini à l’avant-poste à 13 ans, c'est aussi à cause de lui… À cause de ce connard.”


Je ravalai ma salive, essayant d’oublier ces images qui vacillaient dans ma tête. Ses coups, son regard, ses horribles paroles.. Ses pleurs, à elle… depuis mon arrivée à Reiver qui, maintenant faisait un bon moment, chose que je ne me serais pas rendu compte si Nenia ne me l’avait pas fait remarqué. Je ne m’étais ouvert à personne, je n’avais jamais parlé de lui, de mon histoire, qui parfois, vaut mieux garder enfouis dans les méandres du passé. Chassant ces souvenirs, ne m’attardant pas plus dessus, j'enchaînai donc sur sa deuxième question, qui elle me ravissait plus amplement.

“J’sui rentré il y a peu dans l’escouade d’exploration. Et là, j’pense avoir découvert ma deuxième vocation.”


Désignant les armes devant nous pour en expliquer la première, je continuai plus joyeux que précédemment, enjoué à l’idée de parler de ce nouvel aspect de ma vie.

“C’est comment dire… formidable. Pouvoir découvrir de la flore et de la faune, comme tel. Voir le désert se perdre à l’horizon, quand on est habitué à vivre entre quatre murs, c’est tellement paradoxale. On a l’impression de passer du tout au rien. Enfin, l’contraire plutôt. J’aime beaucoup ce côté-là de Reiver… C’est un autre monde. “

Mon regard se perdait, imaginant le monde se dessiner sous mes yeux. Si je pouvais lui décrire, l'immiscer dans cette vision, et que cela pouvait lui offrir une autre facette de Reiver, une part positive de l’avant-poste, alors tant mieux. Revenant sur l’objet entre ses mains, une fois son travail fini, je lui pris doucement, pour vérifier donc le résultat.

“He bien, ça me parait très bien tout ça. T’es douée pour tout ce qui est manuel non ? J’ai rarement vu quelqu’un apprendre aussi vite. Tu sais, j’pense que tu f’ra une bonne milicienne. Même si, ce sont des valeurs qui nous correspondent pas forcément, j’suis sûr que tu y arriveras.”


J’avais imaginé ce qu’elle avait pu endurer par le passé, ces marques, son regard, cette tension.. Tout me laissait présager qu’elle avait une force particulière, que c’était une combattante de la vie.. De l’espoir.



_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Jeu 29 Mar 2018 - 20:12

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Il ne répondit pas immédiatement à sa question, réfléchissant sûrement à comment il en avait pu arriver là mais la réponse arriva et Nenia comprit vite qu’il était en train de lui donner des informations qu’il ne donnerait pas à tout le monde. Le lieu, ce lieu qui lui correspondait, le ton qu’il employait pour lui expliquer sa présence à Reiver et ses mots. Ven ne voulait pas être un animal comme les autres miliciens, obéissant et abrutis, il n’en avait pas le caractère à première vue. Il lui apprit que sa passion pour les armes venait de son père, un ingénieur dans l’armement, mais qu’il était aussi la raison de sa venue à l’avant-poste. Nenia s’arrêta dans ses gestes pour le regarder, ne pouvant pas ne pas être touchée par cet aveu. Mais la recrue préféra ne rien dire, reprenant la remonter de l’arme à feu, Bishop continuant de parler.

Il lui expliqua que l’exploration était quelque chose qui l’avait éblouie. La découverte de lieu inconnu, de la faune et la flore. Tout ce que chaque habitant d’Helion devrait voir au moins une fois dans sa vie pour se rendre compte qu’il y avait de la vie à l’extérieur et que les gens pouvaient survivre dehors. La jeune femme hocha naturellement de la tête lorsqu’il parlait de cet autre monde.

J’ai cru que j’allais devenir aveugle en voyant le soleil comme ça de face, la première fois mais la sensation qu’il avait sur ma peau vaut tous les médaillons du monde. Après, j’ai eu la peau cramé…

La chaleur qui avait caressé son visage, la sensation de bien-être, cet air frais, pur qui avait envahi ses narines, pas cet air filtrait qui donnait l’impression d’être faux… C’était troublant, mais la jeune femme n’avait pas pu s’attarder longtemps sur ses sensations, traînés de force d’Helion à Reiver. Mais elle n’associait pas cette beauté à Reiver, loin de là. Elle était encore coincée entre quatre murs et malgré ses envies de retourner à Helion pour foutre en l’air tout ce beau monde, sa curiosité était piquée à vif avec tout cet extérieur à découvrir et ces gens à rencontrer. Elle secoua la tête en posant l’arme remontée, la faisant glisser vers le milicien pour qu’il observe son travail. Bishop salua sa rapidité à comprendre et lui demanda de confirmer si elle était à l’aise avec tout ce qui était manuel, ce à quoi elle haussa simplement des épaules. Plus que tu ne crois… Il en vint à la complimenter et lui annoncer qu’elle ferait une bonne milicienne. Tournant la tête vers lui, elle resta impassible à ce compliment, baissant le regard sur l’arme. Elle ne voulait pas devenir une bonne milicienne mais ce n’était pas sa volonté qui primait dans l’histoire. Elle n’avait pas le choix.

J’ai pas le choix, Bishop, c’est marche ou crève ici, ils me l’ont bien fait comprendre quand je suis arrivée. Je ne sortirai pas du lot parce que je n’ai rien à leur apporter. Je n’ai pas la carrure pour être une combattante, je n’ai pas l’intelligence pour être avec les scientifiques de Reiver. Qu’est-ce qui te fait dire que ce ne sont pas des valeurs qui me correspondent ?

Ce n’était pas du dénigrement, Nenia avait conscience qu’elle n’avait pas les compétences requises pour être avec ces hommes et ces femmes qui se battaient pour la défense d’Helion. Elle devait montrer sa résistance, prouver que même à terre, elle serait capable de se relever, qu’elle ne céderait pas comme elle l’avait fait en salle de torture face à cette ordure qui jouissait face à sa douleur.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne
avatar

Personnage
Occupation : Ingénieur armement
Âge : 28 ans
Localisation : Helion

Rhaelyn &lt;3

Messages : 321
Médaillons : 836

Crédits : Lyn d'amour <3
Avatar : Evan Peters
Présence : 7/7

Pseudo : Sha Lottie
Multi-comptes : Slown Erzion / Kaenya Obs




Helion • Élite



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Jeu 5 Avr 2018 - 20:44

US AND THEM


Il est rare de rencontrer des personnes qui vous laissent une sensation de franchise et de simplicité, mais cette jeune recrue en faisait partie. Les longues années de Reiver, où j’y étais arrivé beaucoup trop jeune, m’avaient complètement changé. Avait complètement effacé en moi, ce garçon crédule et empli d’espérance. Je ne savais plus en quoi croire, je ne savais plus mon but, à part me renfermer dans cet amas de ferrailles qui encombre l’armurerie. Mais l’extérieur avait fait naître une nouvelle facette de ma personnalité, beaucoup trop volatile. Et l’idée de prendre mon baluchon et de tenter ma chance dans les méandres du désert, m’avait souvent traversé l’esprit. Wald m’expliqua sa première sensation au contact des rayons du soleil, je lui répondis d’un petit rire d’approbation. Cela avait été également mon effet, même si ce n’est qu’un vague souvenir aujourd’hui.

Même si j’avais passé du temps sous celui-ci, ma peau était restée blanche comme neige - je n’en ai jamais vu, mais à ce que l’on m’a dit, il n’y a pas plus blanc - et mes cheveux encore plus dorés pour se confondre dans les grandes dunes de sable. Mais quand je la regardais, elle me paraissait aussi blanche que moi, aussi fatiguée, par ce qui me paraissait, être une fatigue bien plus profonde qu’un manque de sommeil. Glissant l’arme vers moi, je la pris pour l’examiner avec précaution, détaillant la moindre pièce. Pas mal, vraiment pas mal, même si le Sig Sauer était une arme simple, le remontage n’en est pas forcément plus facile. Mais avec ce résultat, elle était prête à passer à un bien plus gros calibre. Peut-être même, que si je la sens assez réceptive, je lui montrerai ma création, cela impliquerait une grande part de confiance, et j’espère pouvoir en avoir envers elle. À vrai dire, au fond, je suis seul ici… Seul, tout comme elle…

Restant impassible, d’une voix neutre, elle me répondit sur les mêmes tonalités jusqu’ici employées. Elle avait pigé le fonctionnement de l’avant-poste, même si son expérience y était courte. Je l'écoutais silencieusement, n’étant pas vraiment d’accord. Enfin, sa vision des choses étaient justifiée, peut-être un petit manque de confiance en elle, ou juste un dégoût par ce système inégalitaire

“Tu sais, je pars du principe qu’on a tous des compétences qui sortent du lot, à nous de les trouver et de bien les exploiter. Il faut parfois du temps, parfois de la patience, et souvent... juste de l’acharnement.”


Je marquais une courte pause, montant avec vitesse mon arme qui était restée désossée pendant que Nenia travaillait sur la sienne. Le métal froid s’entrechoquait, chaques pièces s’emboîtaient à une vitesse folle les unes dans les autres. Une fois le Sauer en entier, j’attrapai les deux entre mes mains, et tournai mon regard vers elle, cherchant en moi la partie la plus sérieuse que je pouvais faire voir.

“ Si je dis ça, c’est que j’ai vu tes marques sous la douche toute à l’heure. Je ne connais pas ta vie, et je ne veux pas la connaître tant que tu n’auras pas envie d’en parler,  mais j’suis pas idiot. Y’a pas dix mille conclusions, et c’est ce qui montre ta force. Si tu ne l’étais pas, t’serais en train de pourrir dehors, en train de t’faire déchiqueter par les Sabres à grandes dents.”


Sans un mot de plus, je retournai vers la grande malle pour y reposer les deux glocks. Mon ton était resté neutre, montrant juste la conviction que je pouvais encore puiser en moi. Sans une hésitation, que j’avais réussi à chasser par notre échange, je lui lançai avec franchise.

“C’est pour ça, que j’te fais confiance. Viens voir.”


Me rendant vers une étagère, que je poussai de toutes mes forces, je fis grincer les pieds en métal contre le sol, ce qui provoqua un bruit fort et dissonant. Une grosse bâche foncée était fixée sur une masse indistincte. Je la soulevais pour laisser apparaître ma fabrication. Un énorme canon en construction, un dérivé de son ancêtre le canon Gauss. Voyant ce que je pouvais appeler mon bébé, je souris fièrement, tout en me tournant vers la jeune Wald.

“J’te présente, le grand Gaunn ! Une perle qui est capable de percer le plus gros rempart, de détruire l’armurerie d’un seul jet. Il est pas encore au point, et j’pense qu’avec les ressources d’ici il ne le s’ra pas d’ici longtemps, mais j’y travaille.”

Me grattant la tête, ce qui aurait pu me donner un air idiot, j’avais une mine concentrée et réfléchie. Inconsciemment, j’avais peut-être fait l’erreur de lui en parler, de lui montrer une chose qui aurait pu provoquer ma mort, si quelqu’un l’apprenait. Mais comme j’lui ai dit, j’avais confiance, une confiance peut-être trop aveugle. Mais au royaume des aveugles les borgnes sont rois.


_________________
I know a lot. But I didn't see anything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t765-helion-bishop-_-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages http://www.afterdawn-rp.com/t760-bishop-la-tete-trop-pleine-pour-l-avoir-dans-les-nuages#bottom
avatar

Personnage
Occupation : milicien
Âge : 33
Localisation : Reiver



Messages : 1219
Médaillons : 1282

Crédits : AILAHOZ
Avatar : Felicity Jones
Présence : Une semaine sur deux

Pseudo : Dar dar
Multi-comptes : Jaxson Ace




Reiver • Milice



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   Ven 4 Mai 2018 - 11:32

Ven
&
Nenia
Us and Them
06 février 2471


Ven ne semblait pas d’accord avec la recrue car il lui expliqua que tout le monde avait des compétences. Elle avait appris que tout le monde devrait faire quelque chose, de la surveillance au nettoyage des chiottes en passant par la cuisine. Tout le monde avait une tâche à accomplir pour le bon fonctionnement. Il croyait fermement que tout le monde avait une compétence qui sortait du lot. Nenia savait parfaitement dans quoi elle était douée mais elle ne voulait pas aider cet avant-poste en leur proposant ses capacités. Alors elle haussa les épaules sans rien dire.

Sous les yeux presque ébahis de la jeune femme, le milicien remonta sa propre arme avec une dextérité et une rapidité désarmante. Il attrapa le sien entièrement remonté et posa son regard sur elle, certainement plus sérieux que jamais. Bishop avoua avoir vu les marques qu’elle portait sur son corps, ces marques encore fraîches d’une torture qui devrait être interdite tant elle était inhumaine. Ses yeux tremblèrent malgré la dureté qu’elle fermait à montrer sur son visage. Elle évita son regard en le posant sur la table, se fermant à tout commentaire, toute émotion. Il croyait, fermement, que si la jeune femme n’était pas forte, elle aurait été mangée par ce qu’il appelait « Sabre à grandes dents ».

Les quoi ? Demanda-t-elle ne connaissant pas cette chose.

Un animal vivant à l’extérieur sûrement mais Nenia n’en avait jamais entendu parler. Mais Bishop s’était levé pour se diriger à nouveau vers la grande malle, peut-être trop concentré sur ce qu’il allait faire. Il parlait de confiance. Cet homme, qui ne la connaissait pas, sentait qu’il pouvait lui faire confiance. Avait-il un don pour être certain des gens qu’il avait en face. De ce qu’il lui avait dit, ce jeune homme était vraiment différent des autres miliciens qu’elle avait croisés. Il était un peu le vilain canard de Reiver mais cela suffisait à penser que Nenia était de la même trempe ? Fronçant les sourcils, elle l’observa déposer les deux armes puis se diriger vers une étagère qu’il poussa pour lui dévoiler une bâche qui semblait cacher quelque chose. La jeune femme se leva et se posa à côté de lui alors qu’il soulevait la bâche pour lui montrer une arme.

Je dois être subjuguée ou … ? Demanda-t-elle incertaine un léger sourire apparaissant presque moqueur. Tu sais que tu parles à une novice là.

Sa réaction pourrait sûrement décevoir le milicien. Il avait construit une arme probablement très puissante, vu ce qu’il disait mais Nenia n’avait pas les connaissances nécessaires pour apprécier la beauté de cette arme.

C’est quoi la différence avec une autre arme à feu ? Finit-elle en regardant l’arme sous divers angles.

Mais son esprit était ailleurs. Pourquoi lui montrer ? Pourquoi lui faire confiance ?

Attends, coupa-t-elle l’empêchant de répondre, posant un regard sur lui méfiant. Comment peux-tu être certain que je ne vais pas aller tout déballer une fois partie pour me faire mousser ? Ok, t’as vu des marques mais t’en as fait ta propre conclusion. Certes t’as probablement visé juste mais bon … j’aurai pu bosser dans un des labos de chimie et merder. Ok, tu sais que je ne suis pas là par gaîté de cœur mais fait pas confiance aux gens comme ça, surtout si ça peut te coûter cher. La trahison est trop courante dans ce monde.

Nenia connaissait parfaitement ce sentiment de trahison. Elle avait pensé, malgré tout le détachement de ses parents à son égard, que parce qu’elle était leur fille, jamais ils ne la trahiraient pour avoir osé parler d’idées révolutionnaires et à l’opposé de ce que le dôme veut. La recrue voulait le prévenir, le mettre en garde que si lui montrer pouvait être dangereux pour lui, il ne devait plus le montrer. Elle soupira et continua :

Je suis têtue, ils n’ont pas réussi à me faire cracher là-bas, c’est pas ici qu’ils arriveront à me faire craquer. Tu peux me faire confiance mais t’as pris des risques.

Même lui dire ça n’était pas suffisant pour être certain à cent pour cent. Sans savoir, la jeune femme avait donné des petites informations au milicien. Parler de trahison ainsi montrait qu’elle l’avait vécue et vu le ton employé, sec, presque dur, elle ne s’en était pas remise. Nenia lui conseillait avec une certaine velléité dans ses paroles : le sortir de sa naïveté.

CODAGE PAR AMIANTE@Ven Bishop    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t146-nenia-wald-terminee En ligne

Contenu sponsorisé



 Sujet: Re: Us and Them ~ Ven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Us and Them ~ Ven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: L'Extérieur :: Avant-poste Reiver :: Camp :: Entraînement-
 
Sauter vers: