AccueilAccueil  TumblrTumblr  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Informations RP

Φ Nous sommes en 2482
Φ Chapitre II en cours
ΦPrivilégiez les scénarii
Informations HRP

Φ Prochaine MàJ prévue le 10/05
Φ Retrouvez AD sur Bazzart et PRD
Φ .
Personnages

15 joueurs
23 personnages
12 Hommes
11 Femmes
Helion 6 hab.
Reiver 7 hab.
Steros 6 hab.
Extérieur 4 hab.

 

 Caelyne Fawkes ◈ Don't f*ck with me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caelyne Fawkes

Personnage
Occupation : Lieutenant
Âge : 25
Localisation : Steros



Messages : 403
Crédits : BlueAlex & Frimelda & Hollidaysee (icône signature)
Avatar : Willa Holland
Présence : Présente

Pseudo internet : BlueAlex
Multi-comptes : Hylios Samaeg



Steros • Régisseur



 Sujet: Caelyne Fawkes ◈ Don't f*ck with me   Sam 7 Oct 2017 - 22:27

Caelyne Fawkes
ft. Willa Holland
25 ans ◈ Lieutenant de Steros ◈ Célibataire
Steros ◈ Native
Volontaire + Organisée + Sérieuse + Réfléchie + Ouverte d'esprit
Stricte - Froide (de prime abord) - Égoïste - Cynique - Obstinée
Anecdotes

A de nombreuses cicatrices sur tout le corps. ◈ La plus grande de ces cicatrices va de son sternum à sa hanche gauche. ◈ Sait lire et écrire. ◈ Considère Aliam Neldrick comme son père spirituel. ◈ Son passe-temps favori est le dessin ◈ Hétérosexuelle ◈ Ne connaît que peu les sentiments affectueux, donc à tendance à paraître froide ◈ Sa plus grande peur est paradoxalement l'abandon ◈ Ne prends aucun plaisir à avoir une position hiérarchique forte mais apprécie l'honorabilité de son poste ◈ Est très honnête et donc déteste le mensonge et l'hypocrisie ◈ "Tact" ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire ◈ Elle aimerait bien revoir ses parents un jour et espère secrètement qu'ils soient encore vivants
Histoire

La seule chose dont se rappelle Caelyne de son passé avant Steros peut se résumer en un seul mot : la galère. Oui, c'était bien ça, la galère. La galère pour tout. La galère pour manger, la galère pour dormir, la galère pour s’abriter, la galère pour boire, la galère pour tout, quoi. Il fallait bien avouer qu'en même temps, naître - presque par miracle - dans un campement de fortune créé par des Natifs en plein milieu d'une forêt n'avait pas facilité la tâche.

Caelyne ne s'en souvenait évidemment pas, mais on lui avais raconté. On lui avait même longuement conté à quel point ça avait été "galère" -encore ce mot, tiens !- ce jour-là. C'était en plein hiver, et le petit "campement" où s'étaient installés ses parents, accompagnés de deux-trois autres personnes, était assailli par une violente tempête de grêle. Lorsque sa mère, Ladya, eut les premières contractions, on avait dit à Caelyne qu'elle avait cru faire une intoxication alimentaire... Car elle était tellement maigre que sa grossesse était passée inaperçue aux yeux de tous. Les aménorrhées ? Vous savez, quand vous vivez sans un apport de nourriture suffisant, c'est constant. Donc, personne ne s'en était rendu compte, et sa mère avait mal, très mal au ventre. Son père, Yvan, n'avait pas plus remarqué la grossesse que les autres, mais en revanche, et contrairement à ses collègues -qui voyaient en la potentielle intoxication alimentaire de sa mère un truc mortel qui ferait une bouche de moins à nourrir-, il s'inquiétait beaucoup pour elle.
Les parents de Caelyne avaient beau être des rustres incultes et à moitié sauvages, sans aucune connaissance et complètement naïfs sur la notion de reproduction  -du moins est-ce l'idée qu'elle en a maintenant- , ils éprouvaient encore un sentiment l'un envers l'autre qui dépassait la notion de survie et de partenaire sexuel répondant uniquement aux besoins primaires. C'est ce qui permit, d'un sens, à la petite Caelyne Fawkes de voir le jour, car c'est grâce à ce sentiment fortement optionnel pour une grande partie de la population de l'époque, qu'Yvan était parvenu à virer un autre membre du groupe d'en-dessous du seul abri en dur, une chape de béton sous laquelle s'était creusée une sorte de caverne, pas bien grande, mais assez pour une personne. Et le fait d'avoir pu mettre Ladya à l'abri lui avait évité de se prendre de nombreux grêlons, tous plus gros les uns que les autres, sur la tête ou le ventre. Ce qui ne fut apparament pas le cas d'un des trois survivants autres que son père étant resté dehors.

La nuit avançait donc, et Layda avait de plus en plus mal, Yvan était de plus en plus inquiet. Et ce ne fut qu'au petit matin, lorsque la tempête se calma, que Layda eut un relent d'instinct maternel qui l'enjoint à pousser fortement... Et Caelyne résultat de cet effort inconscient. Maigre, prématurée, sans doutes de deux mois minimum, bougeant à peine, mais vivante. Dès lors, un nouvel objectif apparu pour le groupuscule. Ils avaient beau n'être qu'un tas d'ignares pas très malins, s'ils savaient bien une chose, c'est que les enfants étaient suffisamment rares pour devenir la priorité absolue de tout le monde dans un groupe. Par chance, donc, Caelyne fut traitée comme une petite princesse pendant toutes les années où elle ne pouvait se débrouiller seule ou participer aux tâches rudes. Enfin, princesse... Princesse des clochards, mais princesse quand même. Dans le sens où elle était prioritaire pour boire, manger, dormir au sec et à l'abri et être vêtue du mieux possible pour les moyens de l'époque. Les vêtements, ses parents les obtenaient grâce à des échanges avec les autres groupes de survivants qu'ils croisaient sur leur chemin. Ces rencontres, furtives et pour la plupart tranquilles, permirent à Caelyne d'entendre moult histoires sur le monde dans lequel elle vivait dès son plus jeune âge. Aussi loin qu'elle s'en souvenait, la première évocation d'Helion était parvenue à ses oreilles dès ses 5 ans. Ce fut d'ailleurs aux alentours de cet âge que la gamine qu'elle était à l'époque fut sommée de commencer à se charger d'elle un peu toute seule, parce que les enfants rois des pauvres, ça va bien cinq ans mais pas plus. Très tôt, donc, Caelyne apprit à dégoter et reconnaître les fruits et les plantes comestibles, à chasser du petit gibier et même à partir en reconnaissance le plus discrètement possible pour ouvrir le chemin. Ce fut finalement les choses les plus gratifiantes que Caelyne dût, d'une manière générale, à ses parents. Car même si elle était certaine aujourd'hui qu'ils l'aimaient beaucoup, la notion d'amour parental était quelque chose de quasiment inexistant. La plupart du temps, il se traduisait par une tape affectueuse -si l'on peut définir ça comme ça- sur la tête, et d'une part un peu plus grosse lors des repas. Ce qui n'était pas négligeable.

Les années passèrent et Caelyne, vers l'âge de 12 ans, bien que très attachée à ses parents et son petit groupe de survivants, tendait à s'éloigner de plus en plus d'eux, que ce soit physiquement ou moralement. En réalité, si elle s'éloignait ainsi de ceux qu'elle considérait comme sa famille, c'était à cause des nombreuses rencontres qui avaient continué tout au long de sa jeune vie, et de ce mot qui revenait sans cesse, "Helion", et de la promesse qui l'accompagnait. Un monde... Sans galère. Et ça, secrètement, Caelyne en rêvait. Car très vite, elle en eut marre de courir le littoral et le désert, sans même être sûre de survivre au lendemain. Caelyne avait bien tenté de parler d'Helion à ses parents, mais ceux-ci lui avaient toujours répété que ce n'était pas la bonne option, et qu'il ne fallait surtout pas écouter que les discours positifs au sujet d'Helion. Ils lui avaient raconté avoir rencontré des fugitifs de cet endroit et que, sur de nombreux points, il valait finalement mieux vivre dehors que sous une prison de verre et d'acier. On galérait plus, certes, mais au moins, on était libres... Mais Caelyne ne l'entendait pas de cette oreille. C'est pourquoi, à l'âge de 13 ans, Caelyne décida de faire cavalier seul. Elle l'indiqua à ses parents, qui tentèrent bien de la retenir, mais face à l'obstination de la jeune fille, n'eurent d'autres choix que de la laisser partir. Ce fut la dernière fois qu'elle les vit.

Pendant deux ans, Caelyne parcourut l'extérieur seule, survivant du mieux qu'elle pouvait, se logeant là où elle trouvait une lace pour dormir, intégrant des groupes de survivants pour une semaine ou deux maximum, histoire d'avoir de la compagnie de temps en temps. Plusieurs fois, elle manqua de mourir, sous les griffes d'un prédateur, prise dans une tempête près du littoral ou sous la chaleur pesante du désert. Plusieurs fois, elle manqua d'être capturée par des rôdeurs, et seul le ciel sait ce qu'ils auraient pu lui faire et plus d'une fois elle n'avait du sa fuite qu'à une chance inouïe. Une fois, elle manqua même de se faire violer, mais pas de chance pour son agresseur, elle avait placé un coup de couteau au bon endroit avant qu'il ne voie quelque chose venir. Elle se fut agresser des centaines de fois, on lui vola ses affaires un millier de fois, elle fut blessée une dizaine de fois. La vie, sommes toutes classique, d'un survivant seul à l'extérieur. C'est finalement à l'âge de 15 ans que sa vie changea, radicalement. Et que la galère se termina enfin pour elle.

Caelyne était alors sur le point d'arriver à Helion, déshydratée, affamée et épuisée de ces deux ans d'errance et elle cherchait activement des passeurs pour la faire rentrer dans le dôme. Quand un matin, alors qu'elle se dirigeait vers un campement où un contact était censé la guider à un passeur, elle tomba bêtement dans une embuscade. Quatre hommes, habillés en militaires -Caelyne apprit plus tard que c'étaient des hommes de Reiver et dès lors, voua une haine sans égale aux hommes de ce fort-, lui tombèrent dessus sans crier gare, et tentèrent de la maîtriser. Mais on ne capture pas une native si facilement et elle se débattit comme elle pu. Elle réussit finalement à leur échapper... Au prix de sacrées plaies, dont une faite à la machette, qui lui avait entamé la chair de son sternum jusqu'à la hanche gauche et une autre au niveau de la cuisse droite. Au début, elle avait couru, pendant un temps qu'elle n'arriva pas à estimer, sûrement pas plus d'une dizaine de minutes. Puis, la perte de sang étant vraiment trop importante, elle avait dû ralentir le rythme, marchant pendant quelques heures dans une direction inconnue, avant de finalement perdre connaissance.

Lorsqu'elle se réveilla, elle se trouvait sous une tente, éclairée par une bougie artisanale. Une femme était penchée sur elle et la soignait. Paniquant de prime abord, la femme, qui s'appelait Mara, la rassura, lui annonçant que les éclaireurs de l'endroit où elle se trouvait, Steros, lui avaient sauvé la vie en la trouvant à temps. Du fait de la gravité de ses blessures, Caelyne eut donc, pour les 15 premiers jours de sa vie à Steros, l'unique vision de cette tente d'infirmerie et pour seule compagnie Mara, et parfois un autre infirmier. C'est un soir d'été que la jeune fille put enfin sortir de sa tente, découvrir Steros -qui ne comptait, à cette époque, qu'une centaine de personnes- et qu'elle rencontra l'homme qui allait réellement changer sa vie, et ce d'une manière radicale. Dès qu'ils furent présentés, Caelyne ressentit une profonde affection pour cet homme qui lui paru plein de sagesse et de droiture. Dès leur première rencontre, il évoqua avec elle son désir ardent de créer, en Steros, une société parfaite où tout le monde serait sur un pied d'égalité et où tout le monde vivrait heureux, sans manquer de rien. Une vision de paradis dans ce monde cruel. Et la jeune fille adhéra complètement à ses propos, qui retentirent en elle tel le glas de la fin des galères du monde entier. Cet homme, c'était Aliam Neldrik, le Guide. Dès ce soir-là, Caelyne lui voua un profond respect et fit tout pour se faire remarquer et pour attirer son attention. L'intégration de Caelyne passa donc par plusieurs étapes : la soumission complaisante, l'adaptation volontaire ensuite, la pseudo-rébellion et enfin un investissement complet. Pendant toutes ces étapes - et toutes les humeurs qui allaient donc avec - Aliam s'était montré présent et l'avait beaucoup écoutée. Ce qui fit qu'au fil des années, Caelyne finit par le considérer comme un père spirituel pour elle, un père qu'elle n'avait jamais eu. Aliam dut voir en la jeune fille un élément de qualité et plein d'avenir et de ressources, car il lui fit l'honneur de lui apprendre à lire et à écrire et de la voire régulièrement pour parler de tout et de rien, mais surtout de ce fameux projet de société parfaite. Caelyne se fit rapidement à la vie que lui proposait Steros, et malgré ses passades particulières, elle fut bien vite acceptée par la communauté.

Tant et si bien que huit ans plus tard, à ses 23 ans, elle fut nommée Lieutenante. Cela lui procura une énorme satisfaction personnelle et l'honora au plus haut point. Et deux ans après, elle tient encore ce poste, qu'elle souhaite garder le plus longtemps possible, se sentant comme un poisson dans l'eau dans ce rôle.  

BlueAlex ou Blue ou Alex
J'ai 24 ans et je suis chargée de communication. J'ai connu After Dawn grâce à Vanka. Mon personnage est un Inventé créé par moi-même. J'accepte que mon personnage soit utilisé comme scénario si je venais à être supprimé. J'accepte le règlement et consens à le respecter.

Codes à remplir pour les bottins

Code:
<font class="wr-txu">Willa Holland ◈</font> <steros>Caelyne Fawkes</steros>
Code:
<font class="wr-txu">Lieutenant de Steros ◈</font> <steros>Caelyne Fawkes</steros></div>

_________________



Mon autre Moi • Hylios Samaeg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afterdawn-rp.com/t152-caelyne-fawkes-if-i-need-someone-special-i-don-t-think-so http://www.afterdawn-rp.com/t96-caelyne-fawkes-don-t-fck-with-me
Anonymous

Invité



 Sujet: Re: Caelyne Fawkes ◈ Don't f*ck with me   Jeu 19 Oct 2017 - 21:40

Félicitations !

Salut toi  hehe
Bravo ! Ta fiche est validée !  :excited:
Il ne te reste plus qu'à mettre les pieds sous la table et commencer à RP mexicano
Nous on s'occupe de la paperasse :sensei:

Si tu ne te sens pas encore trop sûr de toi, n'hésite pas à venir poser tes questions en zone entre-aide ou directement en contactant le staff.

N'oublie pas de répertorier tes points pour gagner des médaillons et tiens à jour ton répertoire de liens/RP pour ne pas perdre le fil :portal:

Tu peux soutenir le forum en votant aux top-sites ainsi qu'en réagissant sur les pub Bazzart et PRD afin que d'autres joueurs nous rejoignent  

Amuse-toi bien parmi nous  :jaime:
Revenir en haut Aller en bas
 
Caelyne Fawkes ◈ Don't f*ck with me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After Dawn :: Identification :: Présentations :: Acceptées-